RSS

INITIÉE PAR L’ASSOCIATION “RACINE” D’AÏN TÉMOUCHENT Parution de deux ouvrages d’auteurs de la région

30 mars 2010

Non classé

Culture (Mardi 30 Mars 2010)


Par : M. Laradj

L’espace littéraire au niveau de la wilaya de Aïn Témouchent s’est enrichi grâce à la participation de l’association Racine, avec la parution de deux nouveaux ouvrages en langue arabe académique

et dont les auteurs ne sont autres que deux professeurs de la région. Aïn Témouchent au fil du temps est le premier ouvrage du professeur Reguieg Miloud. Paru aux éditions algéroises, Dar-El-Kitab El-Arabi, ce livre, qui a été rédigé dans un style simple et accessible, traite de l’histoire de la région témouchentoise. C’est le fruit d’un travail de plus de 20 années, consacré par cet ancien enseignant d’histoire au lycée Cheikh-El-Bachir El-Ibrahimi. Cette riche expérience dans l’enseignement lui a donc permis de (re)constituer l’histoire de la région, de l’Antiquité et l’installation des Berbères jusqu’à la période coloniale, en passant par les empires romain, ottoman et musulman. Le lecteur découvrira aussi la réponse à certaines questions restées jusque-là énigmatiques, dont celle relative à la mort de Barberousse dans le Témouchentois, ou encore la révolte des tribus de Béni-Ameur. Le second ouvrage qui vient enrichir la collection littéraire de cette jeune maison d’édition s’intitule Rihlatou El Amel (voyage de l’espoir). Ce recueil de poèmes, bref et concis de 77 pages, a été écrit par un autre enseignant du lycée Cheikh El-Bachir El Ibrahimi, à savoir Ali Bekkadour. S’articulant autour de deux grandes parties, ce recueil traite dans la première ce qui se veut une expression des sentiments propre du poète. Ses questionnements et tourments. La seconde partie est une illustration, voire l’affirmation de son appartenance à la société algérienne dans sa composante et ses contradictions. Il y a également un clin d’œil qu’on pourrait considérer comme étant un message de solidarité au peuple palestinien.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...