RSS

Une passerelle à travers la rue!

27 mars 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Une passerelle à travers la rue! dans Contributions chemin_16 date();Vendredi 26 Mars 2010

Ki Kount…ki wellit!!!

Par Jawad M.

Une passerelle à travers la rue!

 «On peut sortir le garçon de la rue mais on ne peut pas sortir la rue du garçon» (Fat boy Slim)

 

Comme chacun le sait, la famille, l’école et la rue constituent trois facteurs ayant  chacun une part respective dans l’éducation  de nos enfants.

A la maison, l’enfant contracte des habitudes bonnes ou mauvaises, en imitant tel ou tel membre de la famille. Et la valeur de l’action empirique à laquelle il est soumis est fonction donc de ce milieu bien restreint. A l’école, l’éducation s’efforce de ne rien négliger. Elle est, dit-on, physique, intellectuelle et morale. Elle est donc censée être rationnelle et tout à fait efficace. Reste la rue! La rue qui, avec son impressionnant réseau d’influences, envahit de toutes parts l’enfant au sortir de la maison ou de l’école. Vitrines, affiches, passants, scènes et autres incidents exercent une influence muette sur nos enfants. Muette parce qu’elle échappe aussi bien au contrôle de la famille qu’à celui de l’école. Or, en matière d’éducation, ce qui ne se voit pas, est beaucoup plus important que ce qui se voit. Chez nous, ces derniers temps, la violence scolaire a fait son apparition. Un fait vraiment déplorable d’autant plus qu’en se rejetant le problème l’une sur l’autre, famille et école montrent qu’elles sont bien loin de prendre conscience du rôle très important que joue la rue dans la vie de l’enfant. Et il paraît certain que tant qu’on continue à ignorer tout de la rue, elles resteront impuissantes face à elle. Dans ce petit billet, très modeste, nous soulignerons seulement qu’il est temps que parents et enseignants cessent de s’ignorer et songent à conjuguer leurs efforts. Une passerelle devrait donc être jetée à travers la rue. Entre la maison et l’école. Une passerelle où circuleront, dans les deux sens, idées, informations, points de vue, recommandations et autres suggestions. L’école et la famille doivent parvenir à prendre le pas sur la rue car, tout le monde l’a constaté, leur action s’est affaiblie d’une façon inquiétante. Alors que la rue, elle, n’a rien perdu d’une puissance que deux autres facteurs sont venus renforcer, malheureusement: la parabole et l’Internet.

jawad_moumen@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...