RSS

Said Sadi : « le colonel Amirouche n’était pas un égorgeur »

27 mars 2010

Colonisation

Ameziane Athali

Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Said Sadi, a animé, vendredi 26 mars, une conférence publique à Tassaft dans la commune de Iboudrarene, située à 45 km au sud est de la wilaya de Tizi Ouzou. Cette sortie publique du Dr Sadi entrait dans le cadre de la commémoration du 51eme anniversaire de la mort des colonels Amirouche et Si El Houas.

 Dans son intervention devant un public nombreux, le leader du RCD est revenu sur son livre « Amirouche, une vie, deux morts, un testament ». Un recueil de témoignages sur la vie et le combat du colonel Amirouche. Des témoignages recueillis  auprès des compagnons d’armes du héros de la Révolution. « Amicouche n’était  pas un égorgeur », a notamment déclaré le Dr Sadi. Une réponse à ceux qui mettent en doute le parcours et les qualités du colonel Amirouche.

 Lors de cette rencontre, le président du RCD ne s’est pas exprimé sur les questions  liées à l’actualité politique nationale, laissant ainsi le public venu l’écouter sur sa faim en se limitant à évoquer son livre.  

26/03/2010 | 21:24 |

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “Said Sadi : « le colonel Amirouche n’était pas un égorgeur »”

  1. abdelkader haraouat Dit :

    je suis sidéré et ébahi d’apprendre enfin la vérité sur la mort de l’illustre colonel Amirouche
    et ce qui m’a fait beaucoup de peine, « son incarcération » dans les geoles, Amirouche méritait beaucoup plus d’attention et d’égard,c’était et il restera TOUJOURS AU DESSUS DE TOUT , Dieu a dévoilé le véritable visage de ses détracteurs

  2. abdelkader haraouat Dit :

    DIEU révèle toujours la vérité sur les mounafikine, le vaillant colonel Amirouche méritait beaucoup plus d’égard et de considération de la part de ceux qui trahissent l’algérie, la place et le lieu où il a été « INCARCERE » post- mortem est un crime de lèse majesté, ce sont toujours les grands hommes de la carure du vaillant colonel AMIROUCHE qui vivent éternellement dans nos coeurs, je dirai à bas les lâches qui ont trahi notre sainte Algérie
    que Vivent et se perpétuent dans nos souvenirs l’image et le grand courage du COLONEL AMIROUCHE
    QUE NOS CHOUHADA SOIENT PRESENTS POUR TEMOIGNER DEVANT DIEU DE LA LACHETE DE CEUX QUI ONT SALI CE BEAU PAYS

  3. saci Dit :

    Serait il possible a Mr J.P.T, journaliste du Monde, d’aller voire son informateur,l’officier superieur en retraite, pour contredire le livre de Sadi sur l’assassinat du colonel Amirouche et sa momification dans les sous-sol de la brigade de la gendarmerie? Vu l’importance que Mr J.P.T a donné à cet officier Algérien en retraite mais qui fait toujours du travail en noir pour cause peut etre,que sa part de rente pétrolière ne lui suffisait plus vu la bolimie dont a contracté l’armée actuelle. Moi je dirai que le journal »Le Monde »par le biais de certains de ses journalistes redonne du blason
    à cette categorie d’Algeriens « collabo »d’etre chargé de missions d’informations érronées mais certifiées autentiques grace à leur environnement.Je termine en vous disant que c’est grace aussi à ces personnes amphibiques que des gens comme Mr Sadi tirent leurs energies afin dénoncer la responsabilité de ces gens sans foi ni loi qui ont mis l’Algèrie à feu et à sang sans etre inquiété.
    Au prochain R.D.V avec l’affaire Khalifa et notre officier en retaite ET EN ATTENDANT VIVE LA DEMOCRATIE

  4. nedromi mohamed Dit :

    said saadi est un lache . ua lieu d’aidé les algerien. il a bien donné un coup de main a la france. je dirai est un lache. ou bien « demandons la pharmacie centrale de lui procuer de l’artane il est vraiment malade »

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...