RSS

Rien à comprendre par El-Guellil

27 mars 2010

Contributions

Sous mes cheveux, ou du moins ce qu’il en reste, le plafond de ma cabessa prend l’eau. Je n’ai rien compris. Difficilement on débloque les pensions des retraités. On n’a pas assez d’argent pour augmenter les bas salaires. Pour revoir les rémunérations des enseignants et des médecins et on trouve des milliards pour construire des sites qui ne servent qu’en de rares circonstances.



On restreint le pouvoir d’achat des ménages et on renfloue les grosses fortunes, prêts sur prêts. On privatise à tout va, on casse toutes les solidarités et les liens sociaux, on divise ceux qui sont dans le besoin, en diminuant les avantages des plus pauvres ou des précaires, tandis qu’on multiplie les avantages aux plus favorisés. Sous mes cheveux, ou du moins ce qu’il en reste, le plafond de ma cabessa prend l’eau. Je n’ai rien compris.

On lance des campagnes de sensibilisation aux dangers de la cigarette et on est content de voir arriver les multinationales qui l’importent ou la fabriquent localement. Poison pour poison, ne faut-il pas encourager, par nationalisme primaire, le poison national ? On déclare protéger toujours mieux la vie, et on encourage la fabrication des produits de mort toujours plus dangereux.

De plus en plus on a des difficultés à se faire rembourser les frais de soins et de médicaments et on provoque toujours plus de maladies en inondant le marché de substances toxiques. On élabore toujours plus de lois pour protéger les plus forts, et on ôte les dernières protections des plus faibles. On exonère de poursuites les riches délinquants et on criminalise la délinquance des pauvres.

On ferme les débits de boissons alcoolisées et on encourage les grandes brasseries à s’installer fel bled. La liste est longue ; comment voulez-vous que sous mes cheveux, ou du moins ce qu’il en reste, le plafond de ma cabessa ne prenne pas ? Je n’ai rien compris.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...