RSS

Le FLN et sa propre transition

21 mars 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Le FLN et sa propre transition  dans Contributions chemin_16 date();Dimanche 21 Mars 2010

Pole&mic

Par B.Nadir

Le FLN et sa propre transition

Le FLN de  Belkhadem voudrait à tout prix éviter une crise et une guerre de clans ou de chefs. Belkhadem laisse envisager qu’aucune sanction ne sera  prise contre les Benflisites comme on l’avait laissé entendre; au contraire, le premier homme du FLN a avoué que le parti a appris la leçon de l’exclusion et de la marginalisation des hommes de Benflis. Pour le boss du FLN,

le  parti a réussi à dépasser la phase de la transition du dernier congrès. Ce qui n’est pas évident puisque ni Benhamouda, ni Benflis n’ont participé à ce rendez-vous. Le FLN est revenu à son ancienne organisation où il sera question d’un bureau politique et d’un comité central. Au demeurant, le président Bouteflika, président d’honneur du parti, a insisté auprès des congressistes pour restructurer le parti et relancer la dynamique du rajeunissement. Ce sont là, les points faibles du parti. Les caciques semblent vouloir refuser tout rajeunissement et le départ à la retraite des anciens ou des vieux. La restructuration du parti et la modernisation de ses organes risquent d‘engendrer une polémique et créer un sentiment de frustration pour certains surtout chez les anciens gardiens du temple car toute restructuration est synonyme de «manage». ce ménage est plus que nécessaire surtout que la base du aprti ets  entrain de se rétrécir et l’indiscipline a gagné tous els niveaux du parti. Le FLN s’est détaché du peuple. Le FLN a perdu son emprise sur la société. Au FLN, on se bat pour être candidat et rien d’autre. Le FLN s’est transformé  en une machine électoraliste. Le FLN ne produit plus de cadres. Belkhadem a beau défendre son mandat, mais la réalité est bien là, à moins qu’il opère une opération chirurgicale. Le FLN risque la disparition ou l’implosion avec le départ des anciens.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...