RSS

Le Couscous national

13 mars 2010

Contributions

                Le couscous c’est comme le mari. On peut      le rouler ou l’acheter. Le préparer avant, ou     le jour même. Envoyer le gosse le ramener du magasin, ou demander à sa propre mère de s’en charger. On peut le noyer dans de la soupe, ou le servir sec avec des raisins secs.

Le manger avec du lait, du Lben, des légumes, de la viande, des œufs ou même du miel pendant les grandes occasions. Le couscous est aussi comme le hamburger de nos ancêtres. On peut le préparer très vite quand arrivent des invités à l’improviste. On peut le servir sans se sentir gêné par le tarif ni par les commentaires. Une femme qui sait fabriquer son couscous, saura comment garder son mari et faire revenir ses enfants même après leurs mariages. Le couscous reste le seul plat que riches ou pauvres peuvent se partager ou manger sans distinction de classes ou de fiche de paie. C’est l’honneur fait aux enfants circoncis, aux morts déjà partis, aux nouveaux mariés, aux pèlerins qui partent ou qui reviennent, aux gens heureux et aux gens malheureux. Le couscous est un ancien Moudjahid parce qu’il a fait la guerre, c’est un patrimoine national, l’ancêtre de notre pétrole, le survivant de l’Emir Abdelkader et le plat préféré de Boumediene. Et une femme qui ne sait rouler son couscous, ne sait rien de notre histoire nationale, passée et à venir. Car chez nous, on tient un homme par les yeux mais aussi par le ventre. Le couscous c’est ce qui adoucit les moeurs de nos hommes. Mieux que la musique. Un bon couscous est la meilleure des politiques et tous les algériens le savent.

Le Carrefour D’algérie

 Le Couscous national dans Contributions chemin_16 date();Samedi 13 Mars 2010

Soug ennsa

Par M. Mahdia

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...