RSS

Première audition de l’assassin du patron de la dgsn Oultache ne se souvient de rien !

3 mars 2010

Non classé

Actualité (Mercredi 03 Mars 2010)


Première audition de l’assassin du patron de la dgsn

Oultache ne se souvient de rien !

Par : Neïla B.
 Le colonel à la retraite, Oultache Chouaïb, l’auteur de l’assassinat jeudi dernier du DGSN, Ali Tounsi, a été entendu lundi soir par le procureur général de la cour d’Alger.

Selon des sources proches des enquêteurs, il a déclaré qu’il ne se souvenait de rien. C’est  Belkacem Zeghmati, le procureur général à la cour d’Alger, accompagné du commissaire divisionnaire Aziz Affani, le directeur de la Police judiciaire, qui assure actuellement l’intérim du poste du directeur de la Sûreté nationale, qui s’est déplacé à l’hôpital militaire Aïn Naâdja pour auditionner le colonel Oultache Chouaïb. Selon les mêmes sources, l’assassin leur a affirmé qu’il ne se rappelait pas de son acte. Ce qui, dans l’état actuel de l’enquête, rejoint la thèse avancée déjà par le ministère de l’Intérieur le jour même de l’assassinat, selon laquelle son acte a été commis dans un moment de démence. En attendant, le colonel Oultache sera soumis dans les deux prochains jours à l’expertise psychotechnique qui pourra définir sa responsabilité mentale au moment des faits. Par ailleurs, il faut savoir que la deuxième audition aura lieu en fin de semaine. Il faut également savoir que le procureur général à la cour d’Alger veille directement sur l’enquête judiciaire enclenchée sur l’assassinat de Ali Tounsi. Selon des sources proches de l’enquête, les éléments de la Police judiciaire ont entendu plus de 16 fonctionnaires de la police sur les mesures sécuritaires prises le 25 février dernier. On parle du chef de sûreté de la wilaya d’Alger et du secrétaire du DGSN “cités comme témoins” ainsi que des proches du défunt. Par ailleurs, on croit savoir que l’arme du crime a été  remise pour l’analyse balistique au laboratoire scientifique de la Sûreté nationale à Châteauneuf, à Alger.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...