RSS

Raymond Devos — Ca N’a Pas De Sens

22 février 2010

1.POESIE

Paroles Raymond Devos Ca N’a Pas De Sens


Ah la la… ah ça va mal, hein !
Ce sont mes chaussures !
J’avais dis au vendeur, j’avais dis:
- Elles ne me vont pas !
Et il me dit:


- De l’extérieur, elles font bien !
Ben Je dis:
- Oui, mais a l’intérieur, elles font mal !
Il me dit:
- De l’extérieur, ça se voit pas !
Ben je dis:
- mais alors, vous n’avez qu’à me les retourner !
Il me dit:
- Si je vous les retourne, ça se verra !
Ah, ben je dis:
- je veux pas que ça se voit ! Je les garde comme ça !
Et bien vrai en partant, il me dit:
- Si ça ne va pas, vous n’avez qu’a me les retourner !
- Ça n’a pas de sens !
- Et Il y en a des choses qui n’ont pas de sens.
- Un chapeau, un chapeau ça n’a pas de sens !
Moi quand je mets le mien. il y en a qui me disent:
- Pour porter un pareil chapeau, faut être malade !
Et puis d’autres qui me disent:
- Avec ce chapeau, t’as bonne mine !
Les avis sont partagés quoi !
Je mettrais bien un béret, mais un béret, ça n’a pas de sens non plus !
Pouvez le tourner de tout les cotes, il est toujours de face !
Alors faut le mettre sur l’oreille a cause du soleil,
mais le soleil, ça n’a pas de sens, ça tourne ça, alors quand le soleil il est là,
le béret, faut le changer d’oreille !
Et quand le soleil se couche, le béret, faut le mettre dans sa poche
…. mais la aussi, les avis sont partagés. Il y en a qui le mettent
dans la poche droite, d’autres dans la poche gauche .
.. pis il y en a qui le mettent dans la poche revolver, mais ça n’a pas de sens!
On ne met jamais un revolver dans cette poche la !
On le met dans un tiroir… remarquez ça n’a pas de sens non plus !
Si on met son revolver dans un tiroir et que vous êtes attaqué dans la rue, vous n’avez pas a sortir votre béret …. pour vous couvrir … faut mettre un casque !
Mais un casque, ça n’a pas de sens !
Sauf en cas de guerre, mais comme la guerre, ça n’a pas de sens,
vaut mieux garder son chapeau !
- Ah, il y en a des choses qui n’ont pas de sens !
L’autre jour, j’assistait a l’arrivée des six jours. On annonce au micro qu’un
coureur s’est échappé.
Mais je dis:
- Avec le monde qui y a autour, il ne peux pas aller loin !
…. et effectivement, ils l’ont rattrapé à l’arrivée,
Un coureur de 100 mètres, au départ, on le met a quatre pattes comme une bête.
On lui tire un coup de revolver dans le dos. Le gars prend peur… le voilà parti.
100 mètres plus loin, lorsqu’il est hors de l’atteinte du fusil, il s’arrête.
- C’est humain !
Et un sauteur, on lui fait sauter un mètre cinquante, et puis deux mètres,
et puis on augmente: trois mètres !
Alors apres le gars … il prend une perche !
L’autre jour dans la rue, je vois un pot de fleurs tombé
du cinquième étage. Il y avait un monsieur en dessous. J’ai dis:
- C’est pour lui !
Et plouf ! Il l’a reçu…. parce qu’il ne regardait pas en l’air.
Moi, quand je traverse la rue, je regarde en l’air.
Alors l’ automobiliste, qu’est ce qu’il fait ? Il s’arrête et il regarde aussi !
Pendant ce temps-là, je passe !
Il y en a un qui m’a dit:
- Mais alors, si, lorsque vous traversez, l’automobiliste regarde en l’air aussi,
Il ne vous voit pas, il vous écrase !
- Comment voulez-vous qu’il m’écrase s’il ne me voit pas ?
L’autre jour j’étais sur la route, dans ma voiture,

je vois un moine, un moine qui traverse sans regarder.
j’ai … j’ai juste eu le temps de l’éviter ! Je suis descendu et je lui ai dit:
- Mon père, je m’excuse. Il ne m’était pas l’intention de rentrer dans les ordres !
Il m’a dit:
- Mon fils , il n’est pas nécessaire de rentrer dans les ordres pour avoir une bonne conduite !
Et l’autre jour, je vois un monsieur descendre en marche de l’autobus … comme ça !
Et je lui dis:
- Faites jamais ça, faites jamais ça ! … vous allez tomber !
Je lui dis:
- Si vous voulez descendre en marche de l’autobus …
bon vous êtes sur la plate-forme
l’autobus roule…. vous vous laissez déporter…
et au dernier moment …
- Faut attendre l’arrêt !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...