RSS

Je brûlerai la mer de Youcef Merahi Les maux de la société

22 février 2010

Non classé

Je brûlerai la mer de Youcef Merahi Les maux de la société logo3

Culture : EN LIBRAIRIE
Je brûlerai la mer de Youcef Merahi
Les maux de la société

A l’école, Amar Boum’bara (déformation de bon débarras, patronyme hérité de l’administration coloniale française) est le souffre-douleur de ses camarades de classe. Toute la journée, il essuie quolibets, injures et moqueries. Docile et effacé, le héros du roman de Youcef Merahi voit filer sa vie dans son quartier de Belcourt.

Devenu adulte, il travaille à la mairie d’Alger où il est chargé d’enregistrer naissances et décès. Lorsque sa mère lui présente un jour la photo de l’épouse qu’elle a choisie pour lui, le fonctionnaire n’oppose aucune résistance ; pourtant, l’aârousa ressemble à un boudin éléphantesque. Afin de mettre un soupçon de piment dans une vie bête à pleurer, Amar s’offre des escapades déjantées avec ses acolytes : Akli «Z’yeux bleus», Boualem «Lemtatoué» et Mezmiz. Au menu de cette joyeuse bande : beuveries, mégabouffes et aventures d’un soir. A travers cette histoire, Youcef Mérahi évoque les maux qui rongent la société algérienne : les tabous, la «harga», le mal-être des jeunes, l’arrivisme, l’opportunisme, le terrorisme. De l’humour, un langage cru, et des mots tirés du dialecte algérien : «el batima noumro sitta», «houma», «walou», «zeït eqbaïl». Né le 11 janvier 1952, Youcef Merahi est diplômé de l’Ecole nationale d’administration. Il est actuellement le secrétaire général du Haut- Commissariat à l’amazighité. Parmi ses publications : Du rêve à l’éphémère, Cris en papier, Carnets de nuit, Post-Scriptum.
Sabrinal

Je brûlerai la merde
Youcef Merahi, Casbah
éditions, 2009

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/02/22/article.php?sid=96072&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...