RSS

Temps qu’eux…

15 février 2010

Contributions

Temps qu’eux…

par El-Guellil

Temps qu'eux...  dans Contributions spacerTant que les postes de responsabilité sont occupés par les cousins de la voisine d’à côté qui a un hôtel à Paris. Tant que les recrutements se font sur la base de critères claniques, au détriment de la compétence. Tant qu’il y aura des gens qui triment, qui suent, qui se sacrifient pour le même salaire que ceux qui «la mangent belmessèk».

Tant que des histoires diviseront les héros d’une même histoire pour des desseins obscurs. Tant que l’opinion publique est mesurée, soudée, pour être manipulée et endormie afin de mieux la réveiller, en sursaut, quand il y a danger en la demeure. Tant que ne lui sont donnés que des semblants de repères pour que, rapidement, elle se sente dépassée et facilement domptée, le meilleur tribun se cassera les dents pour mobiliser la galerie.L’opinion publique, c’est vrai, ça se fait, ça se bouscule, ça bascule, ça se guide, ça se téléguide, ça se chatouille, ça se laisse prendre et ça se laisse amadouer, mais ça s’irrite, ça s’indigne aussi, ça n’est pas toujours favorable à… et surtout, ça ne peut pas se tromper quand ses intérêts sont en jeu. A ce moment, ceux qui, longtemps, ont pris pour habitude de conjuguer je mangeais, je mange et je mangerai, finiront par avoir une indigestion. Ils conjureront leur sort, conjugueront leurs efforts et finiront, peut-être, par travailler…

Les autres, ceux qui n’ont connu l’Algérie qu’à travers les écoles pour « Algériens-limousine » reviendront de leur « exil étranger » pour occuper, hériter les mêmes postes que leurs paternels, leurs maternels. Ils continueront, comme la slala qui les a fait, de nous toiser du haut de leurs pompes, à travers leurs lunettes fumées. A éructer des « discours-fumée » à avoir leur double nationalité, à se faire soigner là où les soins prennent le soin de se faire payer par l’argent de ceux qui triment dans le seul pays qui les a vu naître et… multiplier leur ignorance selon la cotation des devises chez le cambiste du coin.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...