RSS

Lettre ouverte d’en haut vers le bas !

14 février 2010

Contributions

Editorial (Dimanche 14 Février 2010)


 

Lettre ouverte d’en haut vers le bas !

Par : Djilali Benyoub

Considérant les arguments en sa faveur, la responsabilité partagée, entièrement assumée de son côté, le ministre attend une réponse positive des syndicats de l’éducation qui bénéficient de l’exceptionnel privilège dans les annales algériennes de se voir destinataires d’une lettre ouverte de la part d’un ministre. Vont-ils alors lui renvoyer l’ascenseur et accepter de surseoir à leur mouvement de grève ?

Le dossier du régime indemnitaire des enseignants est en phase de finalisation. Volontairement annoncé, Benbouzid veut par là calmer les syndicats qui menacent d’une autre grève, eux qui ont réussi à faire basculer le rapport de force. Avec ses arguments retraçant le processus entamé depuis 2008 avec la reconnaissance de la légitimité des revendications, Benbouzid se place dans une posture de vis-à-vis sans préjugé avec les syndicats de l’éducation.
Son argument de base : la revalorisation incluant toutes les primes et indemnités avec effet rétroactif à partir de janvier 2008. Engagement pris d’ailleurs par le gouvernement. “Rien ne justifie une grève supplémentaire”, écrit Benbouzid dans sa lettre ouverte à la communauté éducative ; un appel aux enseignants qui prend à témoin l’opinion publique.
Le ministre tente de dissuader les enseignants de recourir encore une fois à cette action et de faire preuve de sagesse, mais aussi de patience, comme il a fait, lui, preuve de magnanimité et de souplesse en revenant sur les décisions coercitives et mesures disciplinaires.
Veut-il ainsi éviter d’autres perturbations et réclamer du “donnant-donnant” qui exige des syndicats leur part de concessions, à la limite la levée du préavis de grève ?
Considérant les arguments en sa faveur, la responsabilité partagée, entièrement assumée de son côté, le ministre attend une réponse positive des syndicats de l’éducation qui bénéficient de l’exceptionnel privilège dans les annales algériennes de se voir destinataires d’une lettre ouverte de la part d’un ministre. Vont-ils alors lui renvoyer l’ascenseur et accepter de surseoir à leur mouvement de grève ?
Il faut reconnaître que le ministre a démontré une certaine flexibilité malgré cette odeur de promesse qui suinte de la lettre, lui qui était souvent beaucoup plus enclin à dialoguer par le détour de la justice pour désamorcer les tensions. Il semble alors avoir réussi à mettre la balle dans le camp des syndicats…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Lettre ouverte d’en haut vers le bas !”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Ajouter un drapeau à ce mail
    Message depuis votre blog nadorculture
    Mardi 16 février 2010 22h25
    De:
    « belfedhal tahar »
    Ajouter l’expéditeur dans les contacts
    À:
    beninstitdjam@yahoo.fr

    belfedhal tahar a écrit:
    Les salaires des enseignants augmentés avant fin février

    Je rassure l’ensemble des enseignants que leurs salaires connaîtront par l’entreprise des primes, une augmentation et ce, avant la fin du mois de février, une décision a été prise par le gouvernement et elle est éminente». Ce sont là les propos du ministre de l’Education nationale M. Boubakeur Benbouzid, lors de sa visite de travail effectuée, hier, Tlemcen.

    Le représentant du gouvernement se voulant rassurant a réitéré, également, que ces augmentations connaîtront un effet rétroactif et ce, à partir du 1er janvier 2008, a-t-il souligné. Dans sa déclaration à la presse, il ajoute que «les menaces de grève brandies, ça et là, ne font que pénaliser les élèves qui passeront les examens de fin d’année».

    Pour revenir à cette visite de travail, le représentant du gouvernement accompagné du wali de Tlemcen, M. Abdelouahab Nouri, a eu l’occasion de visiter de nombreux établissements scolaires, notamment, deux lycées à Remchi et Sebdou ainsi que des CEM à Aïn Youssef, Oudjlida (Tlemcen) et Imama, avant de prendre connaissance des travaux de réalisation d’un lycée d’excellence à Bouhanak, commune de Mansourah.

    Par ailleurs et dans un autre registre, il y a lieu de noter que le ministère de l’Education vient d’allouer à la wilaya une enveloppe de 125 milliards pour l’acquisition des équipements et une autre de 86 milliards pour effectuer des travaux d’aménagement des édifices scolaires dégradés.

    Site Web:
    IP: 41.201.106.119

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...