RSS

Waciny Laredj présente son nouveau roman

12 février 2010

Non classé

«Club Présence»
Waciny Laredj présente son nouveau roman

Le romancier algérien Waciny Laredj a présenté à Skikda son dernier roman Crématorium, sonate pour les démons de Jérusalem, à l’occasion de la 29e édition du Club Présence. La trame du roman, a expliqué l’auteur, tourne autour du personnage de May, une jeune fille originaire d’El-Qods (Jérusalem),

exilée à New York en compagnie de son père depuis la Nekba (1948). May devient artiste peintre avant de tomber gravement malade, hospitalisée pour un cancer du poumon. Le personnage principal du roman a décidé, selon l’auteur, de saisir les autorités israéliennes pour bénéficier d’un enterrement à El-Qods, dans le cimetière familial, ce qui lui a été refusé. L’héroïne contacte alors la fondation Ellis Island pour être accompagnée pendant les derniers moments de sa vie, et exprime le vœu que son corps soit incinéré avant de charger son fils de disperser ses cendres. Ouassini Laredj se félicite de la parution de son livre «à l’heure où El-Qods est désignée ‘’Capitale éternelle de la culture arabe’’» car, a-t-il expliqué, son ouvrage traite également de «l’holocauste culturel» imposé au peuple palestinien. L’auteur, qui précise que dans l’édition libanaise du roman le terme Crématorium a été supprimé, a souligné que l’un de ses ouvrages précédents, L’Emir ; a fait une «grande carrière» dans le domaine de la critique et de la traduction, ajoutant qu’il a été présenté plus de 130 fois à travers le monde. Le roman Crématorium, sonate pour les démons de Jérusalem a valu à son auteur, une hospitalisation à la suite d’un malaise cardiaque alors qu’il rédigeait le dernier quart de cet ouvrage qui a nécessité, par ailleurs, de suivre le travail de pas moins de 10 femmes artistes peintres pour pouvoir élaborer son personnage. Waciny Laredj est né à Sidi Boujenane, près de Tlemcen. Titulaire d’un doctorat ès lettres obtenu à l’université de Damas, il est notamment l’auteur de La gardienne de la nuit, Le miroir des aveugles, L’absent et Drame de la septième nuit après les mille.

APS

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...