RSS

32.Derrière le mensonge

12 février 2010

Histoire

 Ainsi va la vie
Derrière le mensonge (32e partie)
Par K. Yerbi

Résumé de la 31e partie : Lila continue à faire languir Tahar. Il voudrait qu’elle le rejoigne dans son appartement, mais à chaque fois, elle se dérobe.



Depuis qu’un coup de fil a averti Rabéa, la femme de Tahar, que son époux est allé au restaurant, celle-ci est devenue très méfiante. De temps à autre, elle appelle au bureau pour s’assurer qu’il est à son travail. Ce jour-là, il s’apprêtait à aller avec elle au restaurant quand le téléphone sonne.
Comme Tahar est occupé a écrire, il demande à Lila, qui est à ses côtés, de répondre.
— allô…
C’est Rabéa. Elle est étonnée que ce ne soit pas son mari qui réponde. C’est pourtant une ligne directe.
— qui êtes-vous ?
Lila a tout de suite compris à qui elle avait affaire.
— quoi ? Vous appelez et vous demandez qui est là ?
— c’est mon droit !
— s’il vous plaît madame, dites-moi qui vous êtes pour que je vous annonce au directeur !
— c’est sa femme !
Tahar a levé les yeux. Lila lui tend le téléphone.
— c’est ta femme !
— ma femme !
Il est effrayé que Lila lui ait répondu sur ce ton.
— allô, c’est toi ?
Rabéa éclate.
— qui est cette idiote qui m’a répondu ?
— c’est une secrétaire…
— d’habitude, c’est toi qui réponds !
— eh bien, j’ai du travail…
— mais ta secrétaire n’est pas dans son bureau ?
— elle venait récupérer un document… je lui ai dit de prendre la communication.
— c’est une nouvelle secrétaire ?
— oui…
— tu peux me dire son nom !
— son nom ? mais pour quoi  ?
— je veux connaître son nom !
— Lila…
Lila fronce les sourcils. Elle fait un geste à Tahar qui la regarde. Celui-ci lui fait signe de la main. Cet appel, qui tourne à l’interrogatoire, l’agace.
— bon, que veux-tu ?
— j’ai juste appelé… je voulais savoir si tu allais bien…
— je vais bien, merci…
— alors, à ce soir…
Il raccroche. Il regarde Lila qui a suivi l’échange, amusée.
— un vrai gendarme, ta femme ! Pourquoi voulait-elle connaître mon nom ?
— c’est un caprice. Elle se méfie de toutes mes secrétaires !
Lila rit.
— Tout compte fait, elle a raison  ! (à suivre…)

K. Y.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...