RSS

France: le philosophe Bernard-Henri Lévy piégé par un canular littéraire

11 février 2010

Non classé

France: le philosophe Bernard-Henri Lévy piégé par un canular littéraire

PARIS – Le philosophe français Bernard-Henri Lévy a reconnu s’être laissé piéger en citant dans l’un de ses derniers livres l’œuvre d’un certain Jean-Baptiste Botul, écrivain fictif créé par un journaliste d’un hebdomadaire satirique.

  •    Dans son ouvrage « De la guerre en philosophie » (Grasset), reprenant un texte qu’il avait prononcé devant des étudiants de la prestigieuse Ecole nationale supérieure, Bernard-Henri Lévy cite Botul, soi-disant spécialiste d’Emmanuel Kant et prétendument auteur de « conférences aux néo-kantiens du Paraguay ».


  •    Bernard-Henri Lévy a avoué lundi soir avoir cité souvent « La vie sexuelle d’Emmanuel Kant », livre présenté comme l’œuvre de Botul. « Or il s’avère que c’était un canular », reconnaît-il sur le site internet de son magazine La Règle du Jeu.


  •    « Un très brillant et très crédible canular sorti du cerveau farceur d’un journaliste du Canard Enchaîné, au demeurant bon philosophe », relève BHL. « Et je me suis donc laissé prendre, comme s’y sont laissés prendre les critiques qui l’ont recensé au moment de sa sortie », ajoute-t-il. « Du coup, une seule chose à dire et de bon cœur. Salut l’artiste ! », conclut Bernard-Henri Lévy.


  •    Frédéric Pagès, journaliste à l’hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné et créateur de cet auteur fictif, présente Botul comme étant né en 1896 et mort en 1947, philosophe de tradition orale originaire de l’Aude (sud de la France), père du « botulisme » n’ayant laissé aucun ouvrage écrit officiel.


  •    En revanche, l’œuvre de Jean-Baptiste Botul « existe » et elle a bel et bien été éditée, rappelaient lundi dans un communiqué son éditeur français, les éditions Mille et Une nuits, et l’Association des amis de Jean-Baptiste Botul (A2JB2 pour les intimes), présidée par Frédéric Pagès.  


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “France: le philosophe Bernard-Henri Lévy piégé par un canular littéraire”

  1. Kirikou Dit :

    Rions un peu avec Kant (et l’humoriste Marc Escayrol) :

    Critique de la raison pure : Théorie du philosophe Kant selon laquelle la raison est un instrument de pensée tellement puissant qu’elle ne doit pas être utilisée pure, mais toujours être mélangée à de l’eau avant emploi

    ou encore

    Kant : Philosophe dont la pensée particulièrement touffue n’est généralement pas compréhensible dès la première lecture, et ne peut être assimilée qu’après l’avoir laissée dékanter un certain temps

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...