RSS

Un 7 février 2010 -Disparition de Abdelmalek Imasouren

9 février 2010

EPHEMERIDES


Une des légendes du chaâbi s'en est alléeMusique

Disparition de Abdelmalek Imasouren : Une des légendes du chaâbi s’en est allée

Le monde de la musique chaâbie est en deuil. Le chanteur Abdelmalek Imasouren est mort dimanche soir suite à une crise cardiaque. Le défunt a été inhumé, hier, devant une foule nombreuse au cimetière d’El Madania à Alger.

Connu pour ses brillantes déclamations dans le style chaâbi, Abdelmalek Imasouren laisse dernière lui une dizaine d’enregistrements de qualité. Né à El Madania en 1955, le regretté s’est essayé très jeune dans la chanson. Si à l’âge de dix ans, il se plaisait à chanter à la perfection le genre hindou, il n’en demeure pas moins que l’amorce de sa véritable carrière artistique ne commencera qu’à partir des années 1980. Années où pour ceux qui s’en souviennent, il interpréta la chanson Galou Laârab Galou au cours de l’émission Alhane Oua Chabab. Il connaîtra un grand succès populaire en 1983 en enregistrant chez Saout El Andalib une cassette audio intitulée Qesset el ghouleme. Cet album sera suivi de plusieurs autres productions avant de devenir lui-même éditeur.

Autodidacte par excellence, Abdelmalek Imasouren décide de compléter ses acquis en intégrant un laps de temps l’association andalouse algéroise El Fen Wal Adeb, dirigée par Mohamed Boutriche. S’inspirant exclusivement du patrimoine, son interprétation de la chanson Qesset Sidna Youcef dont il était co-auteur avec le poète Ahmed Berrar est un de ses tubes les plus populaires. Pour ceux qui ont suivi sa carrière artistique, le regretté était, à une certaine époque, un adepte de Abderrezak Bouguettaya. Il avait repris une bonne partie du répertoire du défunt dont, entre autres, Dar el soltane ou encore Ayni cheft fi el djamaâ. Outre la langue arabe, il chantait, également en langue berbère, « à la manière de Matoub Lounès », nous confie-t-on. L’animateur Mohamed Kerba qui a invité le défunt à plusieurs reprises dans ses émissions radiophoniques sur les ondes de radio El Bahdja, révèle que Imasouren était un homme affectueux, volontaire et tenace.

« C’était un perfectionniste qui aimait la musique par-dessus tout. Il n’a pas été gâté par ses congénères », témoigne-t-il. En plus de l’imitation, il s’était intéressé à un genre de déclamation lyrique de l’histoire ancestrale. Durant la décennie noire qu’a traversée l’Algérie, Imasouren s’est retiré volontairement de la scène artistique. Il avait décidé de reprendre du service, il y a à peine quatre ans. Il est à noter que Abdelmalek Imasouren était un artiste qui vivait de son art, sachant qu’il avait une famille nombreuse à sa charge. Un art pas toujours facile à gérer pour un homme perfectionniste et humble à la fois. L’artiste ambitionnait de se lancer dans d’autres projets d’enregistrement avec notamment des poètes de la nouvelle génération. Le destin en a décidé autrement. Que l’artiste repose en paix.

Par Nacima Chabani

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...