RSS

14.Derrière le mensonge

6 février 2010

Histoire

Ainsi va la vie
Derrière le mensonge (14e partie)
Par K. Yerbi
Résumé de la 13e partie :Lila veut aller travailler chez son ancien fiancé qu’elle a rencontré lors d’un symposium. Elle se transforme physiquement pour qu’il ne la reconnaisse pas.

Elle se présente à l’entreprise et demande à voir le directeur. On lui demande si elle a un rendez-vous.
— je n’en ai pas !
— désolé, il faut prendre rendez-vous !
— monsieur le directeur me reçoit sans rendez-vous !
Le planton semble impressionné par son assurance.
— donnez-moi votre nom, je vais voir s’il peut vous recevoir !
— dites-lui seulement que c’est la conseillère juridique de l’administration centrale !
Ce n’est pas un nom, mais le planton fait la commission. Il revient un moment après, en souriant.
— le directeur vous attend !
— tout de suite ?
— oui, tout de suite.
Il la conduit jusqu’à l’ascenseur et lui indique le bureau du directeur. Devant la porte, elle hésite un moment. Elle pourrait tout arrêter et retourner sur ses pas, mais le désir de se venger est trop fort. Elle frappe doucement.
— entrez !
Elle entre. Le directeur, occupé à écrire, lève la tête.
— ah, c’est vous !
Il se lève aussitôt et lui serre la main avec effusion.
— vous êtes venue…
— vous m’aviez parlé d’un poste…
— quoi, vous voulez nous rejoindre ?
— si vous me faites une offre intéressante…
— bien sûr que oui !
Il prend une chaise.
— asseyez-vous !
Il s’assoit à son bureau, prend le téléphone et commande des cafés. Puis il regarde Lila, toujours en souriant.
— il me semble vous connaître…
— nous nous sommes rencontrés au symposium…
— je veux dire avant… Peut-être, avons-nous fait nos études ensemble ?
— non, non…
— si vous me dites votre nom…
Elle ne va pas lui dire son nom.
— Zohra R.
C’est le nom de sa mère qui lui est venu à l’esprit.
— non, je n’ai pas connu une Zohra, dit Tahar. Une aussi jolie fille, je m’en serai souvenu !
Elle sourit.
— alors, je peux espérer un poste ?
— bien sûr (à suivre…)

K. Y.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...