RSS

84. Liens du sang, liens du cœur

5 février 2010

Histoire

Ainsi va la vie
Liens du sang, liens du cœur (84e partie)
Par K. Yerbi

Résumé de la 83e partie :Karima finit par sortir de sa cachette. Elle demande pardon à Toufik, mais celui-ci se retourne vers sa mère adoptive qu’il serre dans ses bras.

Les visiteurs partis, Karima se met à pleurer.
— je savais qu’il allait réagir de la sorte.
Sarah et Riadh l’entourent.
— c’est le premier contact :
— la prochaine fois, il s’ouvrira à toi !
— y aura-t-il une prochaine fois ?
Sarah s’écrie.
— comment cela ? Bien sûr, que tu le reverras !
— il a promis de me revoir, dit Riadh.
— toi, tu es son frère…
— et toi tu es sa mère !
Karima répond, amèrement.
— tu as vu comment il a enlacé sa mère adoptive ?
— elle l’a élevé !
— elle lui a donné son affection !
— eh bien, tu apprendras à lui donner la tienne !
Karima se calme.
— après tout, je m’attendais à cette réaction…
Elle sourit même.
— Le plus important c’est que Riadh guérisse !
Elle le prend dans ses bras.
— mon petit amour…
Il l’embrasse.
— maman chérie, je voudrais aussi que tu aimes Toufik !
— je n’ai jamais cessé de l’aimer !
— il faut lui donner le temps de te découvrir… J’arriverai à le convaincre !
— je te fais confiance !
Mais Riadh est encore préoccupé par un autre problème.
— et papa ?
— papa… soupire Karima.
— il doit te pardonner !
— a lui aussi, il faut donner du temps !
Riadh lui serre la main.
— pauvre maman, comme tu as dû souffrir…
— oui, mon petit, mais quand tu guériras, je serai la plus heureuse des femmes !
Sarah hoche la tête.
— seule ta guérison nous importe maintenant…
— oui, après nous saurons nous occuper des autres problèmes !
Un bruit de moteur se fait entendre.
— c’est papa, dit Riadh.
Karima, qui d’habitude se lève pour accueillir son mari, baisse la tête. (à suivre…)

K. Y.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...