RSS

Fiche biographique Bouzid Ismaël

4 février 2010

Non classé

Bouzid : «Je suis à la disposition de Saâdane»

PUBLIE LE : 04-02-2010 | 00:00 | PAR C. K.

«Même si je n’étais pas avec eux sur place, je peux vous confirmer que j’ai vécu tous les moments de l’Equipe nationale avec les tripes.»

* Alors Ismaël, quelle sont vos nouvelles quoique sur le plan sportif tout semble bien marcher pour vous ?


      C’est vrai, je suis en train de vivre une belle expérience avec le Hearts of Midlothian. Je suis titulaire indiscutable. Je suis considéré comme un élément important dans l’échiquier de mon équipe. J’ai pris part à toutes les rencontres du championnat et j’ai même inscrit des buts décisifs avec mon équipe qui nous ont permis de récolter des points précieux. L’entraîneur est satisfait de mon rendement, les supporters aussi. C’est pourquoi je n’hésiterai pas à qualifier mon choix d’opter pour cette formation de Hearts de judicieux. C’est en tout cas une réussite pour moi.
* Vos belles performances forcent l’admiration au point que certains évoquent votre éventuel renfort en sélection en prévision de la prochaine Coupe du monde. Un commentaire ?
Revenir en Equipe nationale est mon objectif principal. C’est à cause de ça que j’ai consenti des sacrifices, comme mon départ pas très avantageux sur le plan financier de Turquie. J’ai remarqué que le championnat turc n’était pas assez médiatisé surtout que mes proches amis m’ont affirmé qu’ils éprouvaient beaucoup de difficultés à s’informer sur mes performances. Elles passaient presque inaperçues. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai demandé à mon agent de quitter ce championnat vers un pays où j’aurai plus de chances de m’illustrer.
* Oui, mais le manager turc, Yeltcine, ne comprend toujours pas pourquoi vous avez quitté un grand club, le Galatasaray, pour atterrir dans une formation moyenne, Troyes ?
Mon départ à Troyes n’était pas motivé par des raisons sportives. Des raisons plutôt familiales m’ont obligé à être près de ma famille. Juste après, je suis revenu en Turquie et j’ai signé à Ankara. Après une belle saison, j’ai reçu plusieurs offres en provenance des meilleures formations du championnat turc, mais pour les causes que je viens d’évoquer j’ai refusé de rester là-bas. Vous ne pouvez pas imaginer mon énorme désir de revenir en sélection. Si j’ai accepté de rallier le championnat écossais, c’est pour attirer l’attention des responsables de la FAF, sachant que la Scottish League était bien suivie en Algérie. Je précise que sur le plan financier, j’aurais pu gagner mieux ailleurs mais franchement, ce n’est pas si important par rapport à mon envie de porter de nouveau les couleurs de mon pays.
* Si vous revenez en sélection et c’est ce qu’on vous souhaite, vous allez évoluer dans votre poste d’arrière droit, comme ce fut le cas sous la coupe de l’ancien coach national Cavalli…
Effectivement avec Cavalli, j’étais souvent aligné sur le flanc droit de la défense. Il y avait un problème dans ce côté-là. Moi, en tout cas, je me mets à la disposition du coach Saâdane. Je suis prêt à jouer dans n’importe quel poste qu’il jugera utile. C’est d’ailleurs mon tempérament, j’ai déjà assumé le rôle de demi défensif avec mon ancien club, Galatasaray. En Ecosse, le coach me titularisait parfois comme arrière latéral lorsque l’un de mes coéquipiers était blessé ou suspendu et je le faisais sans gêne.
* Avouez que votre poste de prédilection reste celui de défenseur central…
Oui, je ne peux pas le nier. C’est dans ce poste-là que je me sens plus à l’aise. Sinon, comme je viens de le dire, je suis un joueur professionnel qui s’adapte à n’importe quelle stratégie de jeu. C’est pour vous dire que je suis disposé à assumer le rôle de défenseur de couloir aisément.
* Pour terminer, pouvez-vous nous donner votre avis sur le rendement de la sélection nationale ?
L’Equipe nationale a sorti de belles prestations. Même si je n’étais pas avec eux sur place, je peux vous confirmer que j’ai vécu tous les moments de l’Equipe nationale avec les tripes. Je tiens à les remercier pour tous les efforts qu’ils ont fournis dans cette CAN. Je salue aussi l’intelligence du coach Saâdane qui a su maintenir son groupe et le préserver pour décrocher une place dans le dernier carré. Ce qui reste pour l’Algérie une opération honorable.
Entretien réalisé par
C. K.

Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/bouzid-je-suis-a-la-disposition-de-saadane#ixzz0eYcwFYFK

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “Fiche biographique Bouzid Ismaël”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Le renforcement de l’équipe devient plus qu’une nécessité en raison des manques constatés en coupe d’Afrique. Tous les compartiments seront renforcés et Saâdane veut faire appel aux meilleurs pour que l’équipe ait fière allure en Coupe du monde. Il mise sur le retour de Djebbour pour résoudre le problème de l’attaque. A l’exception de la rencontre face à la Côte d’Ivoire, Celle-ci est restée muette pendant les autres confrontations. Le pensionnaire de l’AEK Athènes apportera sans nul doute du jus à la ligne offensive. Par ailleurs, la venue de Mehdi Lacen, fera du bien au milieu, surtout que le sélectionneur ne dispose que de deux récupérateurs. Yebda s’est distingué de fort belle manière en Angola et on imagine qu’avec Lacen, l’équipe ne sera que plus forte. Son arrivée créera une rude concurrence au milieu et les places seront très chères. Le staff technique aura l’embarras du choix et il ne se fera aucun souci lorsqu’un de ses récupérateurs se blessera ou sera suspendu.

    Il songe à Zarabi et Bouzid
    Ayant constaté qu’il y a des insuffisances au niveau du compartiment défensif, Saâdane songe sérieusement à colmater les brèches. Selon une source digne de foi, le sélectionneur national aurait confié à certains de ses proches qu’il envisage de faire appel à Abderaouf Zarabi et Ismaïl Bouzid. Le premier porte le maillot de Nîmes et le second joue en Ecosse, plus précisément au sein des Hearts. Le choix de ses deux éléments n’est pas fortuit. En plus du fait que ces deux joueurs peuvent jouer aux postes d’arrières latéraux, ils sont capables d’évoluer dans l’axe central. Leur polyvalence permettra à Saâdane de faire face à toutes les situations. En Angola, il avait aligné Laïfaoui au poste d’arrière droit, mais le poste prédilection de celui-ci est dans l’axe. La venue de Bouzid, qui est en train de réaliser une belle saison avec Hearts, lui permettra de pallier au poste d’arrière droit. Idem pour Zarabi concernant le poste d’arrière gauche. Il faut dire que même si dans l’axe, il y a de très bons joueurs, Bougherra, Halliche et Antar Yahia en l’occurrence, mais à chaque fois que l’un d’entre eux déclare forfait pour une raison ou une autre, le sélectionneur national trouve d’énormes difficultés pour composer son axe. Ainsi, avec Bouzid et Zarabi, il n’aura aucun problème pour combler l’absence de l’un de ses défenseurs centraux. Pour le moment, il n’a pas pris contact avec eux, mais il ne tardera certainement pas à le faire. Nous signalons que Bouzid et Zarabi affichent une belle forme depuis plusieurs semaines et leur convocation en équipe nationale ne sera pas une surprise.
    Mohamed A.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Cherrad : «J’ai opté pour le Portugal afin de retrouver la sélection»

    Abdelmalek Cherrad vient d’opter pour le club portugais Maritimo Madeira.

    Après avoir résilié son contrat avec Orly Avignon, l’ex-international Abdelmalek Cherrad vient d’opter pour le club portugais Maritimo Madeira. Dans l’entretien qui suit, Cherrad nous explique que c’est un choix stratégique afin de retrouver l’élite, mais aussi la sélection nationale.

    *
    Avez-vous officialisé les choses avec le club portugais de Maritimo Madeira ?
    Oui. J’ai signé mon contrat hier matin (entretien réalisé hier, ndlr). C’est un club qui évolue en 1ère division, ce qui me permettra de relancer ma carrière. Je ne vous cache pas que la blessure que j’ai contracté avec mon ancienne formation m’a freinée. Tout ce que je souhaite, c’est rebondir au plus vite.
    *
    Pourquoi avoir choisi le Portugal ?
    Au début, j’ai reçu pas mal d’offres très alléchantes des pays du Golfe, notamment du Qatar et des Emirats. Mais j’ai préféré rester dans le haut niveau. Le championnat portugais me permettra de maintenir ma forme. J’estime aussi que c’est la seule façon pour moi de retrouver les couleurs nationales.
    *
    Quant allez-vous débuter les entraînements avec votre nouvelle formation ?
    Actuellement je me trouve à Madeira. Le temps pour moi de découvrir les infrastructures qui existent ici, mais aussi de m’adapter à ma nouvelle ville. Mais je dois repartir en France avant le week-end pour des affaires personnelles. Je serai donc de retour samedi. J’effectuerai en principe ma première séance ce jour-là, histoire de préparer le derby contre le National, où évolue Rafik Halliche.
    *
    Un beau duel s’annonce donc…
    Si j’aurais la possibilité de jouer, je prouverais que Cherrad n’est pas encore fini. Je démontrais à tout le monde que les joueurs qui sont actuellement en sélection ne sont pas meilleurs que moi (sourire). C’est dire que cette rencontre est plus qu’un défi. Pour cette occasion, j’invite Rabah Saâdane à venir assister à la rencontre pour voir le nouveau Cherrad. Maintenant, la décision revient à l’entraîneur, car je sais que je ne suis pas prêt à 100%. Je m’attends toutefois à disputer la seconde période.
    *
    Estimez-vous que Saâdane pourrait vous rappeler un jour ?
    Le sélectionneur connaît parfaitement mes qualités sur le terrain. Il est vrai que j’ai quitté l’EN par la petite porte. L’erreur fut lorsque j’ai parlé au nom de tous mes coéquipiers sur l’aspect financier. Mais tout ce que j’ai à dire à ce sujet, c’est que j’ai beaucoup mûri depuis. Je ne perds pas espoir de retrouver la sélection, surtout que je n’ai que 28 ans alors qu’il y a des joueurs de 34 ans qui sont sélectionnés de façon régulière.
    *
    Quand pourra-t-on vous voir à Alger ?
    Très bientôt. Je vous fais savoir que je vais bientôt me marier avec une fille de Chélif. On s’est rencontrés lorsque j’étais au Mouloudia et je lui avait promis le mariage. Depuis, je suis resté toujours en contact avec elle. Je vais donc être à Alger vers le mois d’avril pour les fiançailles. Ce sera l’occasion pour moi de visiter le pays.
    Entretien réalisé par
    M. L.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/cherrad-jai-opte-pour-le-portugal-afin-de-retrouver-la-selection#ixzz0eZTlTgRI

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    La FIFA scanne le parcours de l’Algérie
    Une défense fébrile et une grande nervosité
    L’Algérie, qui participera en Afrique du Sud à sa première Coupe du Monde de la FIFA depuis 1986, a également signé son retour en Coupe continentale après six ans d’absence. En Angola, elle a décroché la quatrième place, son meilleur résultat en Coupe d’Afrique des nations de la CAF depuis le titre obtenu à domicile en 1990. Mais ce premier grand rendez-vous de 2010 aura surtout été marqué par l’irrégularité des Fennecs, comme l’a relevé le capitaine Yazid Mansouri à l’issue de leur élimination : «On aurait voulu faire mieux. On doit avancer et ne plus refaire les erreurs commises pendant cette compétition. On va devoir travailler très dur pour être prêts à la Coupe du monde, surtout au milieu et en attaque. La Coupe d’Afrique des nations nous a permis de savoir ce qu’on doit améliorer.»

    Les Algériens victimes des 3 expulsions face à l’Egypte
    L’Algérie s’est fait surprendre d’entrée dans le Groupe A en s’inclinant 0-3 face au Malawi, avant de faire preuve de discipline pour battre le Mali 1-0 et décrocher le nul 0-0 contre le pays hôte, l’Angola. En quarts de finale, les Fennecs sont revenus au score par deux fois pour l’emporter 3-2 sur la Côte d’Ivoire, avant de s’effondrer 0-4 contre l’Égypte au tour suivant. Handicapée par l’exclusion de trois joueurs face au grand rival égyptien, l’Algérie cède la troisième place au Nigeria en s’inclinant 0-1 lors de la petite finale.

    Garder le ballon, bloquer les offensives et lancer des contre-attaques, ses atouts
    Malgré un départ raté contre le Malawi, les Fennecs ont su se prendre pour revenir dans la compétition. Contre les Maliens, ils ont prouvé qu’ils pouvaient arracher de bons résultats en ne laissant aucun espace à l’adversaire, notamment en défense. Mieux vaut ne pas être menés au score par ces Algériens bien rôdés tactiquement : ils aiment garder le ballon, bloquer les offensives adverses dans leur propre moitié de terrain et lancer des contre-attaques étonnamment précises et rapides. En pointe, le buteur Abdelkader Ghezzal a été bien servi par l’ancien Lensois Nadir Belhadj, toujours dangereux sur son côté gauche. Fawzi Chaouchi a, quant à lui, montré qu’il était peut-être l’un des meilleurs portiers du continent en bloquant magistralement les attaques maliennes. Peut-être par manque d’expérience au plus haut niveau, l’Algérie a affiché de la nervosité au moment d’affronter la Côte d’Ivoire, grande favorite de la compétition.
    Le sélectionneur Rabah Saâdane comptait profiter de cette CAN pour engranger de l’expérience à l’approche de la Coupe du monde de la FIFA. En renversant la situation lors des quarts de finale, les Fennecs ont de nouveau montré qu’ils pouvaient accomplir de grandes choses face aux meilleures équipes du continent.

    Une défense fébrile et une grande nervosité
    Malgré cela, l’Algérie a concédé 10 buts en six matches pour seulement quatre marqués, dont trois en une seule rencontre. Contre le Malawi, la sélection algérienne s’est montrée inhabituellement fébrile et a été surclassée par une équipe qui ne participait qu’à la seconde CAN de son histoire. Contre l’Égypte, qu’ils ont pourtant écartée pour se qualifier en Afrique du Sud, les Algériens n’ont résisté qu’une petite demi-heure avant de recevoir un premier carton rouge. Face aux futurs champions, les Algériens perdront calme et discipline en seconde période, une erreur qui ne pardonne pas dans ces grands rendez-vous.

    Maintenant, se préparer pour le Mondial
    L’Algérie affrontera la Serbie en match amical à Alger, en mars, avant de tenter sa chance dans le Groupe C de la Coupe du monde de la FIFA au mois de juin. En Afrique du Sud, les Algériens rencontreront la Slovénie, l’Angleterre et les Etats-Unis, trois équipes qu’ils n’ont encore jamais affrontées.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/la-fifa-scanne-le-parcours-de-lalgerie#ixzz0eZVOfmiy

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. majida Dit :

    bienvenue avec l’équipe nationale tu es meilleur joueur

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...