RSS

Al Jazeera change de fusil d’épaule Un virage à 180°

3 février 2010

Non classé

Al Jazeera change de fusil d’épaule
Un virage à 180°

Ainsi s’est exprimé, ce lundi, l’animateur tunisien de la chaîne Al-Jazeera, Hichem Khelassi à la fin de son émission. Les partenaires de cette chaîne sont remerciés. Le respect des engagements des uns et des autres ont été respectés. Les observateurs attentifs auront relevé comment une chaîne de télé s’intègre dans tous les scénarios possibles et inimaginables.

En somme, le travail de certains chefs de rédaction est aussi facile que l’on ne le croit notamment, lorsqu’il s’agit de faire monter sur scène des rédacteurs en chef pour jouer le rôle auquel ils sont promus. Pour comprendre cette mission qui est possible mais non impossible, Hichem Khelassi s’adressait au consultant algérien avec un réel dégoût caché pour ne pas dire mépris lorsqu’il abordait le chemin parcouru par notre équipe nationale. «Vous avez perdu 4 à 0 face à une équipe impressionnante en l’occurrence, égyptienne… Vos joueurs étaient extrêmement nerveux… Ce n’est pas avec cette agressivité que vous allez réussir», devait-il dire, avant d’ajouter, «reconnaissez que vous n’étiez pas à la hauteur, l’arbitre n’a fait que son travail et aujourd’hui, vous le montrez du doigt.» Benchikha a pris la parole dans un brouhaha voulu pour souligner avec force, «sachez chers amis que l’Algérien n’accepte pas l’injustice, d’ailleurs dans notre hymne national elle est proscrite. Voilà ce qui caractérise les valeurs algériennes. Sachez que pour tout Algérien, ce refrain de l’hymne algérien est d’une importance capitale et on ne joue pas avec ça.» Devant l’insistance du fait de la défaite face aux Pharaons, Benchikha lui fera rappeler que «nous n’avons pas perdu, l’arbitrage a été hors course. Son niveau a foudroyé notre équipe. Tout était prémédité.» L’animateur tunisien qui n’a pas admis une telle mise au point, tout en lui donnant le dos, lui soufflera : «Arrêtez, soyez sportif. Il faut préparer le Mondial à présent et oubliez ce qui s’est passé», tout en l’interrompant à tout bout de champ pour permettre au consultant égyptien de prendre la parole et de voler à son secours. «Qu’avez-vous fait pendant cette coupe ? Combien de buts avez-vous inscrits ? Vous avez atteint la demi-finale et vous voilà aux anges. Des manifestations dans tout le pays, les rues étaient toutes occupées et les joueurs qui sont accueillis en fanfare.» Et de commenter «que serait-il passé si vous avez eu la coupe d’Afrique ?», s’est-il interrogé avec méchanceté? Et d’ajouter, «un conseil à vos joueurs : qu’ils se calment et qu’ils ne s’énervent pas s’ils veulent faire bonne figure au Mondial !» Le débat a failli prendre une tournure loin de toute sportivité lorsque l’Algérien démontra sa capacité à faire face à trois Egyptiens contre l’équipe nationale algérienne… «Nous sommes tous des arabes, nous souhaitons une réussite à votre équipe nationale qui va représenter le monde arabe», déclarait-il comme s’il voulait chercher une petite porte de sortie à la fin de son émission. Enfin, la victoire de l’Algérie, c’est aussi celle que nous vivons au quotidien sur les plateaux de la télé avec l’Algérie qui occupe la scène de l’actualité. L’équipe nationale au Mondial, voilà ce qui dérange le plus. Que serait-il passé si tout ce petit monde avait assisté à une élimination de l’Egypte ? Ou à une victoire algérienne ? Hichem H.


03-02-2010

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...