RSS

Reflet culturel Un terrain de foot n’est ni une mosquée ni une église

1 février 2010

Non classé

Culture (Lundi 01 Février 2010)


Reflet culturel

Un terrain de foot n’est ni une mosquée ni une église

Par : ABDENNOUR ABDESSELAM

Dans cette Coupe d’Afrique des Nations et avant chaque match nous avons à nouveau observé que des joueurs, de différentes nations et de différentes confessions et chacun selon sa foi, accomplissent une prière pour Dieu et devant Dieu l’implorant de les faire tous vainqueurs.

Croit-on, c’est le moins que l’on puisse penser, que Dieu est si naïf que cela pour qu’il les fasse accéder à leurs désirs de victoire sous le couvert des prières ?  Bien sûr que non ! Bien sûr que Dieu ne peut être complice d’une victoire ni complice d’une défaite. Les joueurs prieurs perdent pour ainsi dire le contrôle de leurs pieds chaussés à n’importe qu’elle marque car l’idée suprême et égalitaire de Dieu est élidée.
Un Dieu qui nous dépasse, un Dieu insaisissable. Mais cette dimension juste et impartiale de Dieu est vite ratée, oubliée, négligée quand un dividende (surtout le plus incertain) est en jeu. Dans l’absolu, Dieu devrait être alors mis dans une position assez embarrassante et combien inconfortable. Quelle équipe fera-t-il vainqueur ou vaincue ? Non ! Un terrain de foot n’est ni une église ni une mosquée. Il est un espace de compétition où seule la détermination, la préparation, la technique de jeu, le niveau tactique, la condition physique, l’état mental d’une équipe sont les critères d’une réussite éventuelle. On ne sera vainqueur que parce qu’on aura été meilleur que l’adversaire et plus entreprenant que lui, mais pas parce qu’on croit être plus près de Dieu ou élu par lui et on aura été vaincu justement pour tout le contraire de ces qualités sportives. Seules la volonté, l’assiduité et la constance font le résultat. Même l’évocation du facteur chance, un terme confus et ambigüe évoqué en bout d’arguments et d’essoufflement, n’a pas exactement sa place dans cette entremise du jeu. Alors restituons le foot et le sport en général à son seul domaine de la recherche de l’exploit qui dépend du seul critère de performance.

A. A.
(
kocilnour@yahoo.fr)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...