RSS

Saâdane fait le point-«L’avenir est à nous»-«On est plus forts que lors des éliminatoires»

31 janvier 2010

Non classé

Saâdane fait le point

   Le sélectionneur national Rabah Saâdane dit avoir largement dépassé les objectifs tracés avant cette CAN. Pour lui, jouer 6 matchs à ce niveau de la compétition est une chance que ses adversaires de la Coupe du monde n’ont pas. Son visage, ses dires et ses déclarations expriment trois sentiments. D’abord, la satisfaction, puis des regrets et enfin l’espoir.
Pour ce qui est du premier sentiment, qui est la satisfaction du devoir accompli et de l’objectif atteint, cheikh Saâdane tout comme Raouraoua ont déclaré bien avant le match contre l’Egypte «que quel que ce soit le résultat, on doit se montrer fiers de ce que nous avons réalisé».

«On est plus forts que lors des éliminatoires»
Rabah Saâdane pense que son équipe a fait un grand pas vers l’avant dans cette CAN. Pour lui, des joueurs comme Yebda, Meghni, Matmour et les autres savent désormais ce que c’est qu’une CAN. «Ce fut de l’apprentissage pour eux. Je pense que nous sommes devenus plus forts que lors des éliminatoires. Notre jeu s’est amélioré et notre esprit de groupe s’est consolidé. On est ensembles depuis plus d’un mois, on a travaillé plusieurs aspects et essayer plusieurs variantes. Désormais, on connaît tous les joueurs, leurs capacités physiques et mentales, où ils peuvent jouer, et où ils ne peuvent pas, leur comportement et leur professionnalisme. Et Dieu merci, il y a plus de points positifs que négatifs. Il y a de quoi être satisfait et fier de ce que nous avons fait, et ce que nous avons réalisé ensemble pendant ce mois de janvier. Sincèrement, je suis satisfait, car on a fait un grand pas vers l’avant», dira Saâdane avant d’ajouter : «Nous avons fait une bonne CAN.»

«Yebda est l’une de mes plus grandes satisfactions»
Parmi les joueurs qui ont émergé lors de cette CAN, Hassan Yebda. Le milieu de terrain des Verts était, sans conteste, la révélation de cette compétition. Sinon comment expliquer l’intérêt qu’ont porté des clubs comme l’Inter de Milan, la Juve, le Milan AC après les deux premières rencontres qu’a disputées l’Algérie ? Saâdane, à qui nous avons demandé son avis sur ce joueur nous, a dit : «Hassan a stabilisé le milieu de terrain, ça c’est clair. Il est l’une de mes plus grandes satisfactions. Je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse une telle CAN. Je dis cela parce qu’il n’a pas d’expérience  dans ce genre de compétition. Le climat, les longs périples et les longs tournois. Je suis heureux pour lui, mais aussi pour l’équipe qui pourra compter sur un joueur comme lui. Yebda est un grand acquis pour nous.»

«Laïfaoui ne m’a pas déçu»
Beaucoup de gens furent contre la convocation d’Abdelkader Laïfaoui. Certains lui préféraient Meftah, d’autres, par contre, souhaitaient voir Chakouri honorer sa première convocation lors de cette CAN. Mais les matchs nous ont démontré que ce joueur mérite de porter le maillot national. C’est l’avis du sélectionneur qui nous le dira : «Personnellement, je suis plus que satisfait du rendement de Laïfaoui. Ces débuts furent un peu timides, mais il s’est rattrapé vite. Il nous a été d’un grand apport. Je ne vous cache pas qu’au début, je lui ai demandé s’il pouvait jouer dans le milieu, il a répondu : «Coach, non je ne peux pas.» Alors, je l’ai mis sur le côté droit et il a donné entière satisfaction. Face à l’Egypte, il n’a pas fait un bon match. Il est entré en cours du jeu, l’équipe fut amoindrie et n’était pas bien, mais ça, je peux le comprendre. En général, je dirais que Abdelkader a fait une bonne CAN, et c’est une bonne chose pour lui.» Ceci démontre que Saâdane est plus que satisfait du rendement de son poulain. On déduit par là que le défenseur de Sétif a de fortes chances de figurer dans la liste de joueurs qui joueront la Coupe du monde.

«Meghni est un joueur qui aime beaucoup son pays»
Mourad Meghni était blessé bien avant ce tournoi. Sa participation aux matchs du premier tour était exclue et les médecins furent pessimistes quant à sa contribution au deuxième tour. On était surpris de le voir titulaire face à la Côte d’Ivoire. Saâdane nous dira à ce propos : «Meghni a fait preuve de beaucoup de courage. Malgré sa blessure et le danger que pouvait engendrer sa participation, le joueur a insisté pour qu’il joue. Mourad aime beaucoup son pays. Rares sont les joueurs qui sacrifient leur carrière pour les couleurs nationales, et rien que pour cela, il est à féliciter.» Pour ce qui est du rendement de ce joueur, le coach national nous affimera : «Meghni a fait un grand match face à la Côte d’Ivoire. Son retour nous a ouvert beaucoup de portes, et dans le jeu offensif, il a apporté  beaucoup de solutions. Il est courageux, mais après cette CAN, il faudra qu’il se soigne sérieusement.»

«Ghezzal doit travailler son efficacité devant les buts»
Le seul attaquant de pointe de métier que possède l’équipe, en plus de Ziaya, n’a marqué aucun but. Et pourtant, il a pris part à toutes les rencontres. On a demandé à Saâdane ce qu’il pensait de lui et surtout s’il était déçu de son attaquant, et il a répliqué : «Non, je ne suis pas déçu. C’est vrai que Ghezzal n’a pas marqué, et son efficacité devant les bois est à travailler, mais son utilité est grande. D’ailleurs, ce n’est pas seulement lui qui a manqué d’efficacité devant les buts, mais c’est toute l’équipe. N’oublions pas aussi qu’un attaquant doit avoir un minimum de chance et lui, malheureusement, ne l’a pas eue.»

«Les joueurs ne diront plus qu’on ne savait pas»
En plus de toutes ses satisfactions, Saâdane insiste sur le fait que sa plus grande satisfaction est l’expérience que cette jeune équipe algérienne a gagnée durant cette CAN. «Avant de venir en Angola, on disait que les joueurs ne savaient pas, et qu’ils n’ont jamais vécu cela. Mais maintenant, ils savent ce que c’est l’Afrique. Je parle du climat, des arbitres, des adversaires, de l’organisation, des imprévus, des longs voyages… C’était notre plus grand objectif. Jouer le maximum de matchs afin de permettre aux joueurs de découvrir, d’apprendre, de faire des fautes et de voir leurs conséquences, pour qu’à l’avenir, ils ne refassent plus les mêmes erreurs. Prenez par exemple les réactions des joueurs par apport à cet arbitre qui nous a cassés, ce n’est pas comme ça qu’il fallait réagir. Avant, ils ne le savaient pas, mais maintenant, ils le savent, et ceci est un grand acquis aussi», dira-t-il avec plus de sérieux.

«Je ne parle pas de Chaouchi seulement, mais de toute l’équipe»
Cette déclaration amène une autre question, visait-il Chaouchi ? Et la réponse du coach fut la suivante : «Non, je ne parle pas seulement de Chaouchi. Il n’est pas le seul à avoir fauté durant ce match. C’est vrai que ce qu’il a fait est condamnable, mais ne focalisons pas tout sur lui.» Saâdane protège son joueur et c’est normal. D’autant plus que l’arbitre de la rencontre a provoqué les nerfs de tous ceux qui ont vu ce match, et pas seulement les Algériens.

«Une bonne équipe doit avoir 4 bons récupérateurs»
Pour ce qui est du renforcement de cette équipe de joueurs capables de combler les lacunes enregistrées durant cette CAN, Saâdane a évité de donner des noms. Mais ses dires nous amènent à penser qu’il y aura plusieurs nouvelles têtes au prochain regroupement. «Si je trouve des joueurs capables d’ajouter un plus à cette équipe, je ne me priverais pas. Cette équipe n’appartient à personne. Elle est celle de tous les Algériens. La porte est toujours ouverte et elle le demeurera tant que je suis à sa tête», dira Saâdane avant d’ajouter : «Une bonne équipe doit avoir quatre bons milieux récupérateurs. Et moi, j’en ai que deux.» Cette remarque faite par le sélectionneur national veut dire que Mehdi Lacen sera, à coup sûr, dans le groupe qui jouera le match amical face à la Serbie. Il y a aussi Lemouchia qui pourra revenir.

«L’avenir est à nous»

Rabah Saâdane est très optimiste quant à l’avenir de cette équipe. «L’avenir nous appartient. Nous avons travaillé beaucoup de choses durant cette CAN et pendant le stage de préparation. Nous allons travailler encore plus au mois de mars, car nous allons jouer un match amical. Le plus grand travail se fera pendant le stage avant la Coupe du monde au mois de mai, nous allons jouer un autre match amical», nous dira Saâdane.
Donc en résumé, et par apport aux enseignements de Saâdane, nous dirons que notre équipe a appris beaucoup de choses. Au prochain stage, il y aura certainement de nouvelles têtes. La convocation de Lacen est presque certaine et le retour de Lemouchia n’est pas à écarter. Des joueurs comme Chadli Amri, Benyamina ou Chakouri pourront aussi figurer dans la liste de Saâdane en mars prochain.
A. B.    

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

6 Réponses à “Saâdane fait le point-«L’avenir est à nous»-«On est plus forts que lors des éliminatoires»”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    «Je l’ai dit en 86, la CAN arrive au mauvais moment»
    A une question d’un confrère sur l’inopportunité d’organiser la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations quelques mois seulement avant la Coupe du monde, Saâdane a répondu qu’il avait été le premier à avoir attiré l’attention des responsables de la CAF sur cette situation. «Je l’ai dit en 1986 lorsque l’Algérie se préparait à jouer sa deuxième Coupe du monde, il est difficile de jouer une compétition d’un niveau aussi élevé à quelques mois seulement d’une autre compétition de haut niveau. Aujourd’hui, des décisions ont été prises par le comité exécutif de la CAF pour faire en sorte que la CAN ne se joue plus la même année que la Coupe du monde (ndlr, à partir de 2013, la CAN se jouera en année impaire)».

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/saadane-on-doit-effectuer-quelques-reglages#ixzz0eDfzGiG7

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    «Les remplaçants ont fait un beau match»
    Invité à tirer les premiers enseignements de cette Coupe d’Afrique des nations, Saâdane a souligné qu’il y a eu «plus d’enseignements positifs que négatifs. Mais, a-t-il ajouté, il faut attendre un peu pour tirer des conclusions, le temps que les choses se décantent.» Concernant les remplaçants et les jeunes joueurs alignés d’entrée hier, à l’instar de Zemmamouche, Babouche, Zaoui, Raho et Ziaya, Saâdane affirme qu’ils ont «tous réalisé un beau match même s’ils manquaient de temps de jeu». Saâdane n’a pas voulu citer de noms ni parler des éventuels renforts à faire dans l’équipe. «Tous les joueurs présents ont été utilisés et cela me permettra de juger tout un chacun», s’est-il contenté de lâcher.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/saadane-on-doit-effectuer-quelques-reglages#ixzz0eDhkQ2V5

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    «C’était difficile de se remotiver»
    Tout le monde a remarqué que les joueurs algériens ont eu du mal à se remotiver pour la petite finale en jouant parfois presque à l’économie. Le sélectionneur national a pourtant une explication ou plutôt deux explications à cet état de fait :
    «D’abord la chaleur car le match s’est joué à 17h, ensuite et surtout le temps de récupération relativement court accordé aux deux équipes, nous avons eu en effet un seul jour de récupération avant ce match.» Saâdane a d’ailleurs dû laisser sur le banc certains joueurs titulaires revenant de blessures ou trop sollicités depuis le début de la compétition, à l’instar de Yahia et Matmour. «En concertation avec le staff médical, j’ai dû ménager certains joueurs car il aurait été inutile de tirer un peu trop sur la corde et envoyer les joueurs blessés à leur club», a expliqué Saâdane.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/saadane-on-doit-effectuer-quelques-reglages#ixzz0eDivPL9D

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    «Je l’ai dit en 86, la CAN arrive au mauvais moment»
    A une question d’un confrère sur l’inopportunité d’organiser la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations quelques mois seulement avant la Coupe du monde, Saâdane a répondu qu’il avait été le premier à avoir attiré l’attention des responsables de la CAF sur cette situation. «Je l’ai dit en 1986 lorsque l’Algérie se préparait à jouer sa deuxième Coupe du monde, il est difficile de jouer une compétition d’un niveau aussi élevé à quelques mois seulement d’une autre compétition de haut niveau. Aujourd’hui, des décisions ont été prises par le comité exécutif de la CAF pour faire en sorte que la CAN ne se joue plus la même année que la Coupe du monde (ndlr, à partir de 2013, la CAN se jouera en année impaire)».

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/saadane-on-doit-effectuer-quelques-reglages#ixzz0eDj9VhBa

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    En plus de Lacen et Djebbour, Si Mohamed Cédric pourrait être convoqué

    PUBLIE LE : 02-02-2010 | 00:00 | PAR S. F.

    Saâdane : «Lacen et Djebbour seront avec nous face à la Serbie»

    Il n’y a pas que Lacen et Djebbour qui seront appelés pour le prochain stage de l’EN. Apparemment, ce ne sont pas uniquement au milieu et en attaque qu’il y aura du renfort. En effet, on vient d’apprendre d’une source sûre qu’un nouveau gardien de but pourrait rejoindre la sélection. Il s’agit de Si Mohamed Cédric, le portier de la JSM Béjaïa, auquel le staff technique national songe sérieusement. Agé de 25 ans, Si Mohamed Cédric n’a pas cessé de faire parler de lui depuis la saison écoulée, au point de ne pas laisser indifférents bon nombre d’observateurs. Ce qui lui a valu d’ailleurs une convocation méritée chez les A’ de Abdelhak Benchikha. Et c’est ce dernier, ajoute notre source, qui aurait fourni aux responsables des Verts, à Saâdane en particulier, toutes les informations nécessaires concernant ce talentueux gardien de but. Il est à rappeler que le portier béjaoui a pris part au dernier stage des A’ à Antalya où il avait laissé une forte impression. Une chose est sûre en tout cas, son nom est sur la liste des éventuels renforts que connaîtra prochainement la sélection nationale.
    M. S.

    Saâdane : «Lacen et Djebbour seront avec nous face à la Serbie»
    Le sélectionneur national, Rabah Saâdane, qui était l’invité du JT de 20h d’avant-hier, a affirmé que les deux joueurs Mehdi Lacen (Racing Santander) et Rafik Djebbour (AEK Athènes) seront officiellement convoqués pour le prochain regroupement de l’équipe qui s’effectuera au début du mois de mars prochain et qui sera ponctué par un match de préparation face à la Serbie, au stade du 5-Juillet. De retour au premier plan avec son club grec, Djebbour semble avoir retrouvé toutes ses sensations de buteur qu’il était et affiche actuellement une forme éblouissante qui lui permet de revenir en sélection par la grande porte. Pour ce qui est de Lacen, qui fêtera pour l’occasion sa première sélection sous le maillot vert, sa convocation n’a pas vraiment été une surprise, puisqu’il était attendu que Saâdane lui fasse appel, même si le joueur avait poliment décliné l’appel de Saâdane d’intégrer la sélection pour la CAN. Titulaire indiscutable dans son club de Santander (Liga Espagole), l’apport de Lacen sera certainement conséquent et très utile au milieu de terrain algérien.
    S. F.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/en-plus-de-lacen-et-djebbour-si-mohamed-cedric-pourrait-etre-convoque#ixzz0eNXtw4bV

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    Les Verts aiment bien l’Algérie

    PUBLIE LE : 02-02-2010 | 00:00 | PAR M. S.

    Yebda, visite éclair en Kabylie… Bougherra, Matmour et Bouazza, virée à Sidi Yahia… Meghni retrouve Ouled Haddadj

    Alors que la majorité des joueurs de l’équipe nationale ont rejoint leur club le jour de leur arrivée à Alger, certains ont préféré prolonger leur séjour pour se ressourcer auprès des amis et des cousins.

    Yebda, visite éclair à Taourirt Adane
    C’est le cas de Hassen Yebda qui a effectué une visite intime chez ses grands-parents à Taourirt Adane en Haute Kabylie. Le nouveau poumon des Verts est arrivé au bled en début de soirée pour voir ses cousins et amis d’enfance, dîner en famille et passer une courte nuit dans le froid kabyle. Le lendemain à l’aube, il a rallié l’aéroport Houari-Boumediène pour prendre le premier vol sur Paris d’où il devait rejoindre Portsmouth et Nadir Belhadj.

    Bougherra récupère son Ballon d’Or
    Autorisé à s’absenter jusqu’à vendredi par les dirigeants des Rangers, Madjid Bougherra en a profité pour récupérer le trophée du Ballon d’Or qu’il a remporté en décembre dernier. Il n’y a pas que ça puisqu’il a profité de son cours séjour algérois pour recevoir ses cousins venus spécialement pour lui de Hadjout et aller dîner dans un restaurant huppé de Sidi Yahia avec ses potes Mansouri, Bouazza et Matmour.

    Matmour quitte le resto sous escorte
    Comme il fallait s’y attendre, les joueurs de l’Equipe nationale ne sont pas passés inaperçus à Sidi Yahia. D’abord, les familles présentes au restaurant se sont approchées gentiment des joueurs qui pour des autographes qui pour des photos. Par la suite, le téléphone arabe a fonctionné et la nouvelle de la présence du quatuor a fait le tour du quartier. Matmour, le beau gosse de l’Equipe nationale, l’un des rares célibataires, a failli être étouffé par la gent féminine. Il aura fallu l’intervention policière pour permettre aux joueurs de quitter les lieux et rejoindre le Sheraton où ils ont passé la nuit.

    200 personnes autour de Meghni à Dély Brahim
    Toutefois, le joueur dont la cote a grimpé sensiblement auprès des supporters, c’est bien Mourad Meghni. Le joueur de la Lazio se rend compte aujourd’hui combien il lui est difficile de circuler dans Alger. Il y a quelques semaines, le quartier du Cadix a été fermé parce que Meghni et Saïfi devaient passer un spot publicitaire. Avant-hier, Meghni, qui espérait prendre un café expressino tranquillement, a dû répondre à au moins 40 sollicitations pour des photos. Le gentil Mourad a dû céder sans sourciller. A la fin, il y avait quelque 200 personnes autour de lui. Le seul endroit où on le laisse tranquille, c’est le patelin de son père où Meghni a fait une virée de quelques minutes. Là-bas, on ne le harcèle plus parce que tout le monde a déjà une photo avec le joueur.
    M. S.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/les-verts-aiment-bien-lalgerie#ixzz0eNYhoi7o

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...