RSS

OK pour la politesse,non pour la confiance

29 janvier 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

OK pour la politesse,non pour la confiance dans Contributions chemin_16 date();Vendredi 29 Janvier 2010

SOUG ENN’SSA

Par M. Mahdia

OK pour la politesse,non pour la confiance

« … J’ai passé les deux derniers jours à regarder les télévisions égyptiennes. Je ne l’ai pas fait depuis longtemps. Depuis novembre de l’année dernière en vérité. Et pourtant j’en étais fanatique. Comme toutes les femmes algériennes, j’ai grandi avec les acteurs et les actrices égyptiennes. Je les ai connus enfants prodiges,

puis jeunes terribles et vieux charmants et charismatiques. J’en connaissais les prénoms, les noms, les films, les titres et les yeux. Je n’avais donc pas regardé les télés égyptiennes ainsi, deux jours de suite, depuis ma jeunesse. Et si je l’ai fait cette semaine, c’était pour savoir s’ils se sont repentis ou s’ils allaient continuer à nous insulter comme des lâches de leurs balcons. Pour cette fois-ci, j’ai été donc vigilante, mais il ne s’est rien passé. Ou presque. Oum Dourmane leur avait enlevé leurs dents jaunes. Il ne leur reste que l’humilité, la prudence et la peur. Même s’ils gagnent aujourd’hui, ils ont déjà perdu leur nez. Dans leurs satellites, ils ont préféré jouer la fraternité, la Oukhouwa et parler de sport et pas de guerre de civilisation. A peine quelques vagues allusions. Même leur ministre des affaires étrangères a préféré appeler le notre pour parler avec politesse de la Oukhouwa. Faut-il faire confiance? A moitié. On les connaît maintenant. Ils parlent déjà, en sourdine d’envoyer des commandos en Angola. Des soldats alors que nous, nous n’avons envoyé que nos enfants de quartiers. Il faut donc garder un pied sur terre et l’autre sur le ballon. Cela ne se voit pas dans leur télé, mais dans leurs visages, on peut déjà lire ce qu’ils nous promettent en silence».

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...