RSS

5.Pourquoi les animaux ont une queue -Contes d’Afrique noire

29 janvier 2010

1.Contes

Au coin de la cheminée
Pourquoi les animaux ont une queue (5e partie)

Résumé de la 4e partie : Après que tous les animaux se sont plaints de la mouche, on décide de les doter d’une queue…

Hé, debout, longues oreilles ! lui dit l’araignée. Tu as entendu ce que j’ai dit, je le sais. Allez ouste, en route !
— En route ? Alors explique-moi pourquoi tu restes plantée là, toi la première ?
— Je n’ai rien à faire d’une queue, moi. Mais toi, si.
— Pourquoi me presser ? Des queues, il y en aura des tas. Et puis ce sera la bousculade et je n’ai pas l’intention de faire la queue.
— A ton aise, dit l’araignée.
Le lapin bâilla et se rendormit.
Le lendemain, à son réveil, quand le lapin mit le nez dehors, il vit ses frères les animaux qui redescendaient de là-haut, tous équipés de queues plus belles les unes que les autres. Et sitôt qu’une mouche se posait sur une croupe, une échine, flip, flop ! en deux coups de queue elle se faisait balayer.
Les animaux avec des queues ! C’était tout un spectacle, au début ! De l’inédit, du jamais vu. Le lapin était forcé d’admettre que c’était loin d’être laid, d’ailleurs. Mais il n’avait toujours pas le courage de faire plus que de s’étirer.
«Et si j’y envoyais quelqu’un à ma place ?» se dit-il soudain en bâillant. Le renard arrivait justement.
— Ah ! frère Renard, dit le lapin, que cette queue te va donc bien ! Les mouches n’oseront plus te toucher. Et je parie – va savoir pourquoi – que tu cours encore plus vite qu’avant, avec ce panache au vent.
— Mais absolument, dit le renard. Maintenant, je file comme l’éclair.
— Frère Renard, reprit le lapin, puisque tu cours si vite à présent, voudrais-tu retourner là-bas et choisir une belle queue pour moi ? Je t’en serais si reconnaissant !
— Mais bien sûr, j’y vais de ce pas ; tout le plaisir sera pour moi.
Le renard s’élança. Mais il s’arrêta tant et tant, chemin faisant, afin de comparer sa queue avec celle de chaque ami rencontré, qu’il mit trois fois plus de temps pour regagner la caverne qu’il n’en eût fallu au lapin, même en marchant sur les mains.
Lorsqu’il atteignit la caverne, il n’y avait plus personne. A l’exception du lapin, tous étaient déjà passés se choisir une queue à leur idée. Le renard écarquilla les yeux ; en fait de queue, il n’en restait plus une. Il allait s’en retourner lorsqu’il avisa, en sortant, un plumet de poils coincé dans la roche.
— Hum, dit-il. Un reste de la bousculade. Pas terrible, pour chasser les mouches, mais c’est tout ce qui reste, si je comprends bien. Bah, après tout, puisqu’une longue queue fait si bel effet avec de petites oreilles, peut-être qu’une petite queue en fera tout autant avec de longues oreilles ? (à suivre…)

Contes d’Afrique noire Ashley Bryan

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...