RSS

2.Khouans -Récit et légendes de Kabylie

28 janvier 2010

Non classé

Au coin de la cheminée
Khouans (2e partie)

Résumé de la 1re partie : Notre héros voit entrer chez le riche banquier, son hôte, le derwiche Si el-Hadj Aïssa et pense que ce dernier va être renvoyé de ces lieux avec une aumône…

A ma grande stupéfaction, il n’en fut rien : Si el-Hadj fit un signe rapide du pouce et, silencieusement, le banquier se baissa, baisa la tête pouilleuse du petit monstre et attendit debout. Le marabout se dépouilla de son burnous fait de trous et d’une peau de boue bien gonflée, qu’il portait toujours sous ses vêtements et qui le faisait paraître habituellement bossu. Frottant ses mains sur la pierre noire, il se mit en prière et le banquier l’imita. Tous deux, déroulant un chapelet qu’ils portaient au poignet, entamèrent une récitation prolongée d’une même phrase : «Il n’y a de Dieu que le Dieu qui protège Mohamed, le prophète illettré, sa famille et ses compagnons, que le salut soit sur eux.»
Un peu étonné de la récitation de ce dikhr interminable, je rappelai mes souvenirs, cherchant à quelle secte les deux Khouans pouvaient appartenir, lorsque mon œil se fixa sur le chapelet roulé à leurs poignets au lieu d’entourer le cou. Un éclair traversa mon esprit : «Des Snoussites !», me dis-je. Tout mon être se tendit pour écouter et voir.
Je n’eus bientôt plus de doutes, car le derwiche s’était pris le poignet gauche entre le pouce et l’index droits, geste imité par le banquier, et tous deux s’absorbèrent dans la récitation de la prière particulière à la secte des Snoussia, la plus dangereuse pour la domination française.
Après un court instant, le derwiche s’exprima ainsi, parlant vite, comme un homme qui récite une leçon :
— Moi, l’infime serviteur du Dieu Tout-Puissant, moi le pèlerin Aïssa qui ai reçu la baraka du cheik el Mahdi et Snoussi, seigneur de Djerboub, au nom du Prophète (que le salut soit sur lui), au nom de Si Mohamed ben Sid Ali ben Snoussi et Kettabi, et Idrisi, et Medjahiri, le chef des Khouans, Routs Adam, Ktob des Ktobs (pôle des pôles), j’apporte les ordres du Maître, à toi Saïd ben Saïd, Mokadem (dignitaire de la confrérie) pour le pays du Maghreb qui est au pouvoir du Franc infidèle.»
Le puissant banquier courba la tête, fléchit les genoux et baisa le sol devant l’infime gnôme qui reprit, sans paraître l’avoir vu :
— Vois cette sacoche ; elle a été lourde pour mes vieilles épaules et je l’ai portée de nombreux jours à travers le pays souillé par l’infidèle. Ecoute bien les paroles du cheik vénéré :
«Un roi puissant des chrétiens, ennemi des Francs (que l’enfer les confonde), nous a adressé des caisses pleines d’or à son effigie : en voilà une part, compte les pièces neuves.»
Le banquier brisa le cordon et le sceau qui fermait la besace et l’or remplit de ses lueurs la pièce sombre et mit un rayon fauve dans la prunelle de l’avare kabyle ; il compta longtemps, jetant les pièces sur la natte où elles s’amassaient avec un bruit étouffé. Il ouvrit alors le coffre de fer portant la main rouge, tira un sac qu’il emplit jusqu’au bord de la monnaie étincelante et plaça le tout sur un rayon du meuble déjà presque plein. (à suivre…)

Récit et légendes de la Grande Kabylie par B. Yabès

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...