RSS

Voilà comment ils ont joué Algérie&Côte d’ivoire

26 janvier 2010

Non classé

Voilà comment ils ont joué

La victoire éclatante face à la Côte d’Ivoire a été celle du cœur, mais aussi celle des joueurs qui ont donné l’une de leurs meilleures prestations depuis la constitution de ce jeune groupe qui a rendu à l’Algérie sa place dans le gotha africain et même mondial, en qualifiant les Fennecs à la CAN et au Mondial sud-africain. Disposés en 3-5-2, voici donc le jeu de nos capés.

- Chaouchi : malgré un premier but encaissé très tôt en début de partie, le portier a vite repris confiance et a inhibé bon nombre d’occasions réelles de scorer pour les Ivoiriens. Un véritable rempart face à une des attaques les plus craintes d’Afrique.

- Halliche : fidèle à son habitude, le défenseur de Madeira n’a pas dérogé à la règle. Un véritable roc face à une attaque ivoirienne qui terrifie d’habitude ses adversaires. En muselant Drogba, c’est toute l’attaque des Eléphants qui est tombée en panne.

- Bougherra : solide en défense centrale au côté de Halliche, le défenseur de Glasgow s’est distingué surtout en attaque avec le second but égalisateur dans les arrêts de jeu. Bougherra n’a pas tremblé en défense et a cru jusqu’au bout. L’âme d’un battant.

- Antar Yahia : pour son premier match en CAN, le premier aussi depuis plus de deux mois, Antar Yahia a réussi tant bien que mal à tenir son rôle habituel. La blessure et le manque de compétition y étaient pour beaucoup.

- Belhadj : avec une vocation plus offensive que d’habitude, Nadir Belhadj a fait l’une de ses meilleures prestations sous le maillot des Verts. Solide en défense en récupérant plusieurs balles, il a été un véritable poison pour la défense ivoirienne sur le couloir gauche.

- Mansouri : en difficulté en première période, le capitaine des Verts a su se transcender en seconde période. Plus présent dans l’entrejeu, il a constitué, avec ses coéquipiers, le premier rempart aux Ivoiriens en les empêchant de construire le jeu, avec en prime une passe décisive sur le but de Bougherra.

- Yebda : qualifié de « métronome » de l’équipe, le milieu de terrain de Portsmouth a confirmé tout le bien et surtout le plus qu’il donne à l’EN. Bon aussi bien techniquement que physiquement, il s’est imposé dans l’entrejeu face aux Ivoiriens, dans la récupération et dans la construction du jeu.

- Meghni : de retour dans le onze après une brève apparition face à l’Angola. Le nouveau meneur de jeu des Verts, malgré un manque flagrant de compétition, a retrouvé la sélection au bon moment pour gérer le jeu du côté droit. Très peu actif sur la droite, il a tout de même fait son show et laissé son empreinte.

- Ziani : en véritable maestro, Karim Ziani n’a pas été avare de balles millimétrées. Très actif sur le côté gauche, le joueur de Wolfsburg a été magistral. Combatif face au géant ivoirien, il a été derrière le 1er et 3e but des Verts.

- Matmour : confiné dans un rôle offensif en étant carrément le deuxième attaquant derrière Ghezzal, ce n’est pas une surprise que le joueur du Borussia Münchengladbach ait été désigné par les organisateurs comme le meilleur joueur de la rencontre. Avec un but qui a redonné la confiance et surtout la faisabilité de l’exploit, il a donné le tempo à ce succès.

- Ghezzal : même si la guigne semble poursuivre Ghezzal, qui n’a pas encore ouvert son compteur en but, il a été un véritable poison pour la défense ivoirienne avec son gabarit imposant. Jouant très bien sans ballon, il a créé beaucoup d’espace pour ses coéquipiers. Il aurait même pu enfoncer le clou, ratant des occasions nettes.

- Bouazza : l’attaquant de Black Pull s’est présenté en véritable joker. Après une première titularisation face à l’Angola où il est passé à côté, Ameur Bouazza a su marquer au moment crucial : un but dans les prolongations, qui ouvre la route des demis aux Verts.

- Raho : entré à la place de Antar Yahia, l’unique joueur du cru a très bien tenu son rôle en défense, se permettant même des percées en attaque sur le couloir droit. Aguerri aux compétitions africaines, notamment avec la JSK et l’ESS, l’expérience de Raho a été bénéfique pour l’EN.

- Abdoun : après une minute de jeu seulement face à l’Angola, Abdoun a touché son premier ballon avec l’EN en match officiel. Pour son premier quart d’heure de jeu avec l’EN, le Nantais a laissé une très bonne impression. De bon augure pour la suite.

Par T. A. S.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...