RSS

Merci, trois fois merci !

26 janvier 2010

Non classé

Le Carrefour D’algérie

  Merci, trois fois merci ! chemin_16

Point de vue

Par Ahmed Meskine

Merci, trois fois merci !

Victoire méritée face à une équipe ivoirienne au-dessus de tout soupçon et d’un niveau footballistique rare en Afrique, l’équipe nationale a montré le visage que tous les algériens attendaient. Sueurs froides et palpitations cardiaques, déceptions suivies de joies tout au long de ce matche de l’espoir.

Au finish une qualification à la prochaine étape et une porte ouverte sur la suivante, la finale. Pourquoi pas ? Oui, effectivement pourquoi pas puisque nos joueurs se sont libérés de leurs complexes, qu’ils on travaillé comme des forçats. Le rêve est à portée de main et les égyptiens commencent déjà leurs petits calculs malsains pour s’octroyer dame coupe d’Afrique en exclusivité et par tradition, comme si elle était inscrite dans leur seul destin. Les paris sont ouverts, les espoirs sont permis et Saâdane demeure stoïque devant les évènements. Nos joueurs nous ont donnés suffisamment de bonheur au prix de blessures et de persévérance. Cela suffit-il? Pour les esprits présomptifs la réponse est non. Les résultats obtenus jusqu’à présent, sont tout juste suffisants, pour fixer les repères d’une jeunesse en mal de reconnaissance sociale. Le travail doit commencer au plus tôt. C’est à partir des quartiers, des douars et autres villages, à partir des écoles aussi que se crée un mouvement sportif. La politique permet de voir loin, de prévoir au-delà de cette équipe nationale ce qui va se passer, et quelles ressources doivent être mises en œuvre pour pérenniser les victoires et l’esprit sportif. Au-delà de cette équipe c’est déjà une politique sérieuse de prise en charge qui frappe à la porte et ce ne sont point les quelques actions conjoncturelles qui sauveront l’avenir. Le sport et particulièrement le football sont une affaire de stratégie. Les objectifs sont clairs, les moyens ne manquent pas, les risques sont connus. Il reste une chose pourtant simple et en même temps complexe, le travail. Le travail demeurera le seul secret pour qui veut s’y mettre. Mais pour le moment suffisons-nous de dire aux verts trois fois merci.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...