RSS

Les AlgEriens ont atteint les demi-finales Chapeau bas… Les Hommes !

26 janvier 2010

Non classé

Le Carrefour D’algérie

Les AlgEriens ont atteint les demi-finales  Chapeau bas… Les Hommes ! chemin_16 date();Mardi 26 Janvier 2010

Les AlgEriens ont atteint les demi-finales

Chapeau bas… Les Hommes !

Ils nous ont fait rêvés, ils nous ont fait vivre des moments inoubliables. En les voyant jouer contre l’Egypte le 18 novembre dernier, on  a cru avoir tout vu de ces Guerriers du désert, mais plus de deux mois après, on a eu à voir un autre match référence des Fennecs.

Ils  ont confirmé que la qualification face à l’Egypte n’était pas un exploit isolé ; alors que la défaite du Malawi était un simple accident de parcours, les Algériens ont fait tomber les Eléphants, le grand prétendant de cette 27ème CAN.

Personne n’aurait parié sur ce scénario, c’était un match fou, fou, entre Algériens et Ivoiriens. Les protégés de Sâadane nous ont fait vivre des moments de joie inscriptibles, l’Algérie a battu avec art et manière les Eléphants où ils ont montré qu’ils n’ont rien à envier à ces stars ivoiriennes. Sur le terrain, on n’a ressenti aucune différence, au contraire, ce sont les Algériens qui étaient les Eléphants !

Pourtant, les Verts ont commencé le match timidement, pour ne pas dire catastrophique, puisque dès la 3’, les Eléphants ont ouvert la marque par le biais de Salomon Kalou, sur une erreur défensive. Les 20 premières minutes, les Algériens étaient à côté de la plaque, d’ailleurs on craignait le pire, mais au fur et à mesure, les Verts ont commencé à retrouver leur verve et inquiéter les Ivoiriens et juste avant la mi-temps, sur un centre en profondeur de Mansouri, Matmour récupère le ballon aux abords de la surface de vérité et bat rapidement Barry, égalisant après un tir qui ricochet sur le poteau avant de rentrer. C’était le bon moment pour égaliser, avant la mi-temps. Durant le second half, l’Algérie s’est montrée encore plus entreprenante en dominant son vis-à-vis, au moment où les Ivoiriens se contentaient de contres très dangereux, menés par la triplette, Kalou Gervinho et Drogba, sans oublier Yaya Touré, qui vient de derrière. Les Algériens aurait pu inscrire un second but à la 68’, lorsque Matmour rata son face-à-face avec Barry. Mais au moment où l’on croyait qu’on se dirigeait vers les prolongations, à une minute du coup sifflet final, le rentrant Kader Keïta ajouta le second but, d’une façon très splendide.  A ce moment-là, on croyait que le rêve était brisé, pour les Algériens, mais ces derniers ne cédèrent jamais, puisque dans le temps additionnel, un centre de la gauche très précis de Belhadj, Bougherra, le «Magic » au second poteau, de la tête, remet les pendules à l’heure…C’était vraiment Magic, ce but a rendu le sourire à tous les Algériens.

Dans les prolongations, s’ils avaient mal débuté le match, ils ont bien commencé les prolongations, puisque sur un centre du métronome Ziani, le rentrant Bouazza ajoute le troisième but pour les Verts, le reste du temps, les Algériens auraient pu ajouter d’autres buts, avec énormément d‘occasions ratées, mais aussi beaucoup de frayeurs, notamment avec Chaouchi, qui était très courageux. Au finish, les Algériens ont tenu bon et ont écrit une autre page de l’histoire du football algérien… Ce match restera à jamais dans les annales du football africain et même Mondial.

                                  L.Brahim

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...