RSS

17.Liens du sang, liens du cœur

23 janvier 2010

Histoire

Ainsi va la vie
Liens du sang, liens du cœur (17e partie)
Par K. Yerbi

Résumé de la 16e partie : Une dame demande la main de Karima. C’est un homme riche qui a perdu sa femme. Il a une fillette en bas âge.

La dame partie, Daouia s’exclame.


— c’est une aubaine, cette demande !
Karima hausse les épaules. Daouia s’écrie.
— quoi ! C’est tout ce que tu trouves à faire : hausser les épaules !
— je te l’ai déjà dit : je ne veux pas me marier !
— tu fais la fine bouche !
— je peux encore attendre…
Daouia s’emporte.
— que tu deviennes vieille fille ?
— il est marié !
— et toi, tu es vierge ?
— justement…
Daouia hoche la tête.
— j’ai dit que tu t’étais mariée, mais que ça n’avait pas marché !
— pour divorcer, il faut être marié !
— j’ai dit que nous n’avions fait que le mariage religieux, mais pas le civil…
— et tu crois qu’on va mordre à l’hameçon ?
— la dame a accepté ce que j’ai dit. Tu es satisfaite ?
— non !
Daouia veut parler.
— en plus, il a une fille !
— ça te dérange ?
— je ne pourrais pas lui donner toute l’affection dont elle aura besoin !
— tout dépendra de toi !
— je ne veux pas prendre cette responsabilité !
— cette fille remplacera le garçon que tu as perdu !
Karima secoue la tête.
— jamais !
— tout est possible !
— je ne veux pas me marier !
— cet homme va te permettre de mener une vie heureuse…
— il refuse que je travaille !
— et alors, puisque tu auras tout ce que tu voudras !
— et les études que j’ai faites ?
— faire des études ne signifie pas obligatoirement travailler…
— s’il m’ôte ce droit, il pourra m’en enlever d’autres !
— tu me rendras folle ! Accepte au moins de voir cet homme, tu pourras refuser ensuite, si tu veux !
— d’accord, je sortirai avec lui, mais cela ne signifie pas que je m’engage !
Daouia soupire.
— enfin, tu commences à te montrer raisonnable ! (à suivre…)

K. Y.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...