RSS

G-B : perpétuité pour le violeur de ses propres filles

14 janvier 2010

Non classé

G-B : perpétuité pour le violeur de ses propres filles

Un Britannique a été condamné, hier mardi, à la prison à perpétuité, avec une peine incompressible de 19 ans et demi, pour le viol répété pendant un quart de siècle de ses deux filles, auxquelles il a fait sept enfants. Cet homme de 56 ans

a constamment abusé pendant 25 ans à partir de 1981 de ses deux filles, qui se sont trouvées enceintes de lui à 19 reprises. Evoquant le «pire» cas qu’il ait jamais eu à traiter, le juge l’a condamné à 25 peines de prison à vie différentes, à purger simultanément. Il devra passer au minimum 19 ans et demi en prison. Il avait reconnu avoir commis 25 viols et 4 agressions sexuelles sur ses filles. L’aînée a été sept fois enceinte de lui. Elle a deux enfants et en a perdu deux mort-nés. La cadette a connu douze grossesses et a cinq enfants. Redouté de toute sa famille, le père a commencé à abuser de ses deux filles alors qu’elles avaient 8 et 10 ans, selon l’accusation. Au début, elles étaient abusées chaque jour, et pendant de longues périodes elles ont été violées deux ou trois fois par semaine. Si elles lui résistaient, il les battait férocement, allant parfois jusqu’à brûler leurs yeux et leurs bras. L’homme, qui selon l’accusation prenait «plaisir» en infligeant de tels sévices, continuait à violer ses filles alors même qu’elles étaient enceintes. L’une était chargée de surveiller les enfants de l’autre pendant ces viols. Il faisait déménager sa famille de village en village, dans des zones rurales, pour éviter d’être repéré.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “G-B : perpétuité pour le violeur de ses propres filles”

  1. Louiza Dit :

    Un monstre tout simplement , il me rappelle l’autrichien qui a séquestré sa fille dans une cave de sa maison pendant 25 ans , elle a eu malheureusement septs enfants victimes de cette union imorale et cruelle .

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Une fillette fauchée
    à Sougueur
    La petite Samer Chahinez âgée de 6 ans a été fauchée et tuée sur le coup, à la veille de l’Aïd El-Adha, par une voiture, alors qu’elle venait d’échapper à son père, pour tenter de traverser le boulevard de 1er Novembre à Sougueur, à 27km au Sud-Est de Tiaret. La fillette qui attendait sagement sur le trottoir à côté de son père, a on ne sait pour quelle raison, subitement échappé des mains de son père, pour rejoindre l’autre côté du boulevard, qui prolonge la RN23 menant de Tiaret à Aflou via Sougueur et Aïn Dheb. La pauvre fillette qui n’a même pas vu arriver le véhicule débouler le long du boulevard, juste au moment où elle s’élançait entre deux voitures en stationnement, s’est retrouvée devant le parechocs du véhicule. Le choc fut aussi imparable que mortel, car n’importe quel conducteur n’aurait pu réagir à temps pour éviter le drame. C’est dire si le père de la victime en larmes et le conducteur du véhicule ne purent que constater les dégâts. Touchée mortellement à la tête, la petite a été projetée pour atterrir violemment à terre, baignant dans une mare de sang. Le conducteur très connu à Sougueur et le père de la fillette tombèrent tous les deux en sanglots, face à une fatalité aussi cruelle. Les services de la sûreté de la daïra ayant fait le constat de l’accident mortel, ont décidé de placer l’automobiliste
    en garde à vue. Quelques heures après le drame, faisant appel à la sagesse traditionnelle, les membres des deux familles se sont réunies, pour tenter de trouver une sortie honorable à cette situation tragique. Le père de la victime ainsi que ses proches ont fait preuve d’une mansuétude sans égale, en accordant leur pardon à l’automobiliste devant le procureur de la République et les services de police. Cet acte de générosité qui s’inscrit dans cette journée de l’Aïd El-Adha, a été salué par l’ensemble de la population de Sougueur, «d’autant plus que ni l’automobiliste
    ni la fillette n’ont voulu cette fin tragique, mais Dieu seul décide du sort de ses créatures, même dans les jours de fêtes et de joie», nous dira un vieux sage de la ville.
    Abdelkader Touil
    Le courrier d’Algérie

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    CR BELOUIZDAD
    Vers le renforcement du staff technique
    Rien ne semble aller du côté des Belouizdadis qui ont essuyé,
    avant-hier à domicile, une nouvelle défaite face au CA Batna sur le score d’un but à zéro. Une défaite qui vient
    boucler la boucle d’autant que les capés de Yaïche restent sur un cumul de mauvais résultats, notamment une humiliante élimination en Coupe de l’UNAF, face aux Tunisiens du CS Sfax. Avant-hier et
    devant des gradins presque vides, les Belouizdadis, considérés comme étant l’une des plus grandes déceptions de ce début de saison, avec seulement 18 points récoltés mais surtout une défense
    passoire avec 25 buts encaissés, toutes compétitions confondues, était tenu de réagir, eux, qui ne sont qu’à quatre points
    du premier relégable. Hélas pour eux, ce ne fut pas le cas puisqu’en face, ils avaient une formation bien organisée qui ne s’est pas déplacée à Alger pour faire de la figuration.
    Les gars des Aurès ont réussi l’essentiel grâce à une réalisation de l’exusmiste,Kab, auteur de la seule réalisation de la partie à la 38e minute. Et malgré les changements opérés par Yaïche au
    cours du jeu avec l’incorporation du trio Lahmar-Slimani-Bey, le score ne changera pas jusqu’au coup de sifflet final de
    cette partie, qui a été marquée par l’absence, du côté des locaux, de l’Ivoirien Alex, suspendu pour cumul de cartons
    ainsi que le gardien Fellah, préoccupé par son affaire d’homicide involontaire survenu la semaine dernière à Sougueur.

    Cette défaite, la première à domicile cette saison, risque d’exploser plusieurs choses dans la maison belouizdadie surtout du
    côté de ceux qui n’ont pas apprécié que le président, Mahfoud Kerbadj, ait décidé de renoncer à sanctionner les sept
    joueurs qui avaient manqué le dernier voyage de Tunis. Kerbadj avait déclaré que cette décision a été prise compte
    tenu qu’il ne peut pas renvoyer tout ce bon nombre de joueurs alors que lors du prochain mercato il ne pourra recruter
    que deux. Toutefois, et selon une source digne de foi, les sept joueurs en question, à savoir Fellah, Aoued, Lahmar, Berradja,
    Bousehaba, Bey et Mebarki, auront droit à une lourde sanction financière qui leur sera annoncée juste après le prochain
    derby face au MCA, vendredi prochain. D’autre part, et toujours selon la même source, la direction du Chabab songe à
    renforcer le staff technique, qui, selon eux, a perdu le contrôle de l’équipe. On évoque, entre autre, le retour de deux
    enfants du club, à savoir Bekhti et Neggazi, même si la balance penche beaucoup plus pour ce dernier, réputé pour être sévère côté disciplinaire.Cependant, tout se dessinera lors de la
    prochaine réunion entre Kerbadj et Yaïche, laquelle a été reportée à plusieurs reprises.
    Mohamed Benhamla
    courrier d’Algérie du dimanche 6 décembre

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...