RSS

1.Liens du sang, liens du coeur (1re partie)

13 janvier 2010

Histoire

Ainsi va la vie
Liens du sang, liens du coeur (1re partie)
Par K. Yerbi

Révélation : La jeune femme pense à tout cela, quand une main se pose sur son épaule.

Voilà un long moment que Karima attend, dans le salon de thé. C’est là que Salim lui a donné rendez-vous. Aujourd’hui, elle doit lui dire quelque chose d’important. Une affaire qui concerne leur relation et surtout leur avenir.
Les deux jeunes sont étudiants et se fréquentent depuis deux années. Karima a caché sa relation, mais elle a découvert qu’elle est enceinte et elle a tout révélé à ses parents. Ses parents, qui n’ont d’autres enfants qu’elles, ont d’abord été consternés, mais Karima a pu les rassurer. «Salim et moi, nous nous aimons, il m’épousera !»
La jeune femme pense à tout cela, quand une main se pose sur son épaule.
— karima !
Elle se retourne.
— c’est toi !
Ils s’embrassent.
— excuse le retard !
Il tire une chaise et s’assoit.
— alors, tu as quelque chose d’important à me dire ?
— oui !
Il sourit.
— je t’écoute !
Karima est embarrassée.
— je ne sais comment te l’annoncer !
— c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle ?
— je ne sais pas… Tout dépend de toi !
Il rit.
— quoi, c’est moi qui décide ?
— oui… Une décision que nous aurons à prendre tous les deux !
— dis toujours !
Karima baisse les yeux.
— je n’ai pas eu mes règles !
— ah bon ? C’est en rapport avec la
nouvelle ?
— oui… Tu n’as pas compris ?
— non !
— je suis enceinte !
Salim la regarde, stupéfait.
— quoi… Tu prenais la pilule !
— j’ai oublié de la prendre à deux reprises !
— tu es folle !
Karima éclate en larmes.
— c’est cela que tu me dis ?
— excuse-moi, j’ai perdu les pédales !
— J’en ai parlé à mes parents…
Salim la regarde, surpris.
— et que t’ont-ils dit ?
— ils exigent que tu m’épouses ! (à suivre…)

K. Y.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...