RSS

“LE DÉRÈGLEMENT DU MONDE”, D’AMIN MAALOUF L’humanité a perdu son nord

12 janvier 2010

1.Lu pour vous

Culture (Mardi 12 Janvier 2010)


“LE DÉRÈGLEMENT DU MONDE”, D’AMIN MAALOUF

L’humanité a perdu son nord

Par :Rubrique Culturelle

Le Dérèglement du monde, d’Amin Maalouf, est un réquisitoire sévère et très inquiétant sur l’avenir de l’humanité. En effet,

Amin Maalouf signifie clairement que si l’humanité ne se ressaisit pas, son avenir sera alors menacé. C’est en fait une série d’inquiétudes que partagent l’ensemble des humains, mais qu’Amin Maalouf a souhaité mettre sur papier. Car le monde a énormément changé, et pas toujours en bien. Il faut alors y réfléchir et surtout trouver des solutions. Dix ans après l’entrée dans le XXIe siècle, l’auteur pense que nous vivons toutes sortes de dérèglements, notamment sur les plans intellectuel, économique et même climatique. Cette dernière question intéresse au plus haut point le Goncourt 1993. Toutefois, dans son essai de 277 pages réparti en quatre volets, Amin Maalouf pense que l’Europe en tant que nation et en tant que civilisation humaine est la seule qui puisse agir dans le contexte actuel et créer la différence.
De l’avis de l’auteur, l’Europe est la seule qui peut faire face au dérèglement du monde. De plus, la mondialisation n’offre pas vraiment le change, puisqu’elle ne peut mener qu’à une uniformisation, voire une stratification culturelle qui place ainsi une culture en confrontation avec une autre culture ; et le résultat est plus que déplorable car on aura droit à des cultures hautes et à des cultures basses, appelées également subcultures. On parle également ces derniers temps et parfois à tort et à travers du choc des civilisations, mais, selon Amin Maalouf, ce qui se passe aujourd’hui est tout sauf un choc des civilisations, tel qu’il a été défini par l’inventeur de ce concept. Ainsi, nous assistons hagards et déboussolés aux changements qui se passent sous nos yeux, sans agir. Un essai trépidant et très prenant.

Le Dérèglement du monde, d’Amin Maalouf, Essai, 277 pages, éditions Sedia, Algérie, Octobre 2009,
800 DA.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...