RSS

Dubaï : ouverture du plus grand centre commercial du Moyen-Orient

11 janvier 2010

Non classé

Dubaï : ouverture du plus grand centre commercial du Moyen-Orient

                    Un gigantesque centre commercial, le plus grand du Moyen-Orient et l’un des plus importants de la planète, a ouvert ses portes hier, mardi, à Dubaï, en dépit des menaces de récession mondiale. Des centaines de personnes se pressaient à l’entrée du Dubaï Mall, qui ambitionne d’attirer en un an jusqu’à 30 millions de visiteurs. Le centre commercial compte 1 200 magasins, dont la moitié seulement étaient ouverts hier, les autres devant lever le rideau beaucoup plus tardivement. Situé au pied de Burj Dubaï, une tour en construction de 700 m, déjà la plus haute du monde, le site doit accueillir des chaînes internationalement connues comme Marks and Spencer, Galeries Lafayette et même Bloomingdales, qui jusqu’à présent n’avait jamais essaimé au-delà du territoire américain. Le Dubai Mall compte aussi un souk de l’or, un hôtel de luxe de 250 chambres, plus de 120 restaurants et cafés, 22 salles de cinéma, un aquarium géant et une patinoire olympique, selon son promoteur, Emaar Malls Group, filiale du géant immobilier Emaar.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Dubaï : ouverture du plus grand centre commercial du Moyen-Orient”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    En pleine crise, Dubaï inaugure la plus haute tour au monde
    La Burj Dubaï, la tour la plus haute du monde, le 3 janvier 2010 à DubaïLa Burj Dubaï, la tour la plus haute du monde, le 3 janvier 2010 à Dubaï© AFP

    Alors que Dubaï est touchée par une crise financière sans précédent, la plus haute tour du monde, Burj Dubai – qui dépasse 800 mètres -, est inaugurée ce lundi 4 janvier.

    Le richissime prince héritier de Dubaï, Cheikh Mohamed al-Maktoum, inaugure lundi 4 janvier la tour la plus haute au monde avec pour ambition de repousser les limites de l’architecture mais aussi de soigner l’image de l’émirat ternie par la crise de la dette.

    Le promoteur de Burj Dubai, Emaar Properties, groupe contrôlé en partie par le gouvernement, reste muet sur la hauteur exacte de son gratte-ciel étincelant, un obélisque d’acier et de verre, se contentant de dire qu’il dépasse les 800 mètres.

    Avec ses 160 étages, qui ont englouti 330.000 m3 de béton et 31.400 tonnes de barres de fer, Burj Dubai se dresse entre désert et mer comme une icône architecturale visible à 95 km à la ronde.

    Pour l’architecte Bill Baker, ingénieur de génie civil et partenaire de la société Skidmore, Owings and Merrill (SOM, basée à Chicago), Burj Dubai fait figure de nouvelle référence.

    Vers une tour de plus de un kilomètre de haut
    « Nous avons beaucoup appris de Burj Dubai. Je pense que nous pourrions désormais construire facilement [une tour d'une hauteur de] un kilomètre. Nous sommes optimistes sur la possibilité d’aller encore plus haut. C’est sans doute un nouveau point de référence », dit-il à l’AFP.

    En remportant le contrat, « nous pensions battre de peu le record détenu par la tour de Tapei 101 (508 mètres). Mais le client (Emaar) nous demandait chaque fois d’aller plus haut, sans nous fixer de limite », poursuit-il. « Nous avons pu adapter la structure, comme si nous accordions un instrument de musique ».

    La bâtiment à la base en forme de Y se rétrécit au fur et à mesure vers le haut. Il est prolongé par une structure en acier, qui se termine par une énorme flèche.

    George Efstathiou, responsable de SOM et principal chef du projet, soutient que sa base en Y, qui prend en considération l’effet du vent, assure la stabilité de la structure.

    « Le bâtiment est très calme. Il y a de nombreuses tempêtes qu’on ne sentira même pas (…). La tour est plus stable que d’autres gratte-ciel beaucoup moins hauts », ajoute-t-il.

    1000 appartements, 49 étages de bureaux et un hôtel de luxe Armani
    Les travaux de construction, entamés en 2004, ont été réalisés par la compagnie sud-coréenne Samsung Engineering & Construction, le groupe belge BESIX et la société émiratie Arabtec.

    Burj Dubai –qui compte plus de 1.000 appartements, des bureaux dans 49 étages et un luxueux hôtel Armani aux étages inférieurs– est l’élément central d’un gigantesque projet de 20 milliards de dollars, le nouveau quartier, « Downtown Burj Dubai », incluant 30.000 appartements et le plus grand centre commercial du monde.

    Peu avant l’inauguration, des agents immobiliers ont relevé une hausse de la demande sur les unités résidentielles du Burj.

    Chute des prix de l’immobilier
    En 2009, les prix de l’immobilier ont chuté de plus de 50% dans l’émirat mais, selon les agents, la baisse s’est révélée moindre à Burj Dubai où le pied carré (un pied = 0,3048 mètre) en zone commerciale avait atteint jusqu’à 5.500 dollars en 2008 au plus fort du boom immobilier.

    « J’ai acheté un petit appartement au 80e étage à 3 millions de dollars. Avec la baisse des prix, ma perte serait énorme » en cas de vente, déclare à l’AFP un homme d’affaires palestinien.

    Burj Dubai pourrait être, selon certains, le dernier des projets pharaoniques ayant fait la réputation mondiale de Dubaï, dont une île artificielle sous forme de palmier construite par le géant immobilier Nakheel, à l’origine des difficultés financières de l’émirat dont les conséquences internationales, notamment au Maghreb, n’ont pas fini d’être évaluées.

    NaKheel est une filiale du conglomérat Dubai World qui a demandé un moratoire sur une dette de plusieurs milliards de dollars.

    Mais selon M. Efstathiou, Burj Dubai gardera son record mondial pendant une dizaine d’années, les autres projets devant être retardés du fait de la crise économique mondiale. « Lorsque Burj Dubai a été conçu, la situation était totalement différente: la principale force motrice pour ces tours est l’économie ».

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...