RSS

49.La brute

1 janvier 2010

Histoire


La brute
K. Yerbi

49.La brute dans Histoire 05abk9

Résumé de la 48e partie : Abderrahman séduit Linda. La jeune femme lui demande de l’épouser, mais il lui répond qu’elle doit attendre.

Elle attend trois jours, mais comme il ne l’appelle pas, elle décide de se présenter à son entreprise. Le gardien refuse de la laisser entrer.
— Voyons, dit-elle, au gardien, je suis sa fiancée !
Le gardien la regarde, méfiant.
— Je dois d’abord
appeler ! Qui dois-je annoncer ?
— Linda !
Il appelle, puis il repose le téléphone.
— Le patron vous attend !
Mais une secrétaire l’arrête.
— Patientez un peu, le patron est au téléphone !
Elle doit attendre une demi-heure. Abderrahman l’accueille chaleureusement.
— Ah, c’est toi !
Il se lève et l’embrasse.
— Excuse-moi, je devais t’appeler !
— Mais tu ne l’as pas fait !
— J’avais beaucoup de travail !
— Un petit mot aurait suffi !
Il sourit.
— Eh bien, je vais te dire beaucoup de mots !
Brusquement, il se renfrogne.
— Pourquoi as-tu dit que tu étais ma fiancée ?
— Je ne le suis pas ? Du moins officieusement !
— Il faut attendre que ça se fasse officiellement ! J’ai dû démentir, surtout auprès de la secrétaire !
Linda le regarde, atterrée.
— La secrétaire ? Pourquoi la secrétaire ?
— Parce que je ne lui cache rien !
— Je ne comprends pas !
Abderrahman éclate de rire.
— Elle sait tout de moi, cette secrétaire… Mes numéros de téléphone, mon adresse, ma famille… Tu ne voudrais pas qu’elle apprenne que je me suis fiancé sans qu’elle le sache ?
Linda, soulagée, sourit.
— Je préfère cela !
— Quoi, tu croyais que j’avais une liaison avec ma secrétaire ?
— Je t’avoue que oui !
— Eh bien, même si j’avais une relation avec ma secrétaire, qu’est-ce que cela changerait ?
— Abderrahman…
Il éclate de rire.
— Je plaisantais…Pour le moment, c’est toi qui m’intéresses !
Elle tente de sourire. Ce «pour le moment» la dérange terriblement.

A suivre
K. Yerbi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...