RSS

47.La brute

1 janvier 2010

Histoire


La brute
K. Yerbi

47.La brute dans Histoire 1m3chm

Résumé de la 46e partie :Après un silence d’une semaine, Abderrahman appelle Linda et l’invite à une soirée. La jeune femme accepte.

Ce soir, je ne rentre pas, dit Abderrahman à Kheira
Voilà longtemps qu’il n’a pas découché. La brave domestique pense à une réunion de travail, mais comme elle le voit en smoking, elle comprend : c’est pour une soirée.
— Ton frère va appeler, dit-elle
— Eh bien passe lui le bonjour…
— Tu ne voudrais pas lui parler !
— Je dois partir.
A ce moment-là, le téléphone sonne.
— C’est peut-être lui, dit Kheira
C’est, en effet, Karim. Kheira lui parle. Elle regarde Abderrahman qui lui fait signe qu’il n’est pas là. Mais Kheira, sans hésiter, lui tend le téléphone.
— Je te passe ton frère !
Abderrahman lui tend le poing, mais il prend le téléphone.
— Allô ? ça va Karim ?
— Oui… je pense que je fais des progrès !
— Ah, oui ? Tu vas marcher ?
— Je vais pouvoir me mettre debout… Mais je devrais marcher avec des béquilles !
— L’essentiel est que tu te mettes debout !
Abderrahman regarde l’heure. Il doit partir.
— Tu as besoin de quelque chose ?
— Non…
Il se tait un moment, puis dit.
— Je commence à m’ennuyer !
— Il faut être patient !
— Dès que je pourrai marcher, je reviendrai !
— Tu as encore besoin de soins !
— Je crois que tout ce qu’on pouvait faire pour moi, on l’a fait ! Alors, j’ai envie d’être avec vous, je ne supporte plus l’hôpital !
— Comme tu voudras ! Je te passe khalti Kheira, moi, je dois partir, j’ai un rendez-vous d’affaires !
Il tend le téléphone à Kheira et s’esquive.
Linda l’attend. Il la prend et démarre.
— J’ai une nouvelle à t’annoncer : Karim va bientôt revenir !
La jeune femme pousse un petit cri.
— Quoi ? Tu as peur ?
— Nous ne pourrons plus nous voir !
— Bien sûr que nous nous reverrons !
— Mais ton frère…
— Tu as rompu avec lui… Maintenant, tu vas être à moi !

A suivre
K. Yerbi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...