RSS

38.La brute

1 janvier 2010

Histoire

La brute
K. Yerbi

38.La brute dans Histoire b49tjo

Résumé de la 37e partie n  Karim est hospitalisé dans un établissement spécialisé à l’étranger. Son frère, qui l’a accompagné, doit rentrer.

Un peu plus tard, il tente de nouveau d’appeler Linda. Son téléphone sonne, mais personne ne décroche.
— Que se passe-t-il ?
Il tente à plusieurs reprises, mais sans succès.
— On a dû leur couper la ligne !
— Tu as promis de m’acheter un téléphone portable.
— Nous irons le choisir, demain, si tu veux.
— Linda doit être inquiète, si au moins je pouvais la rassurer sur mon sort !
— Tu as appelé ce matin, sa mère lui aura transmis le message.
Abderrahman a pris une chambre à l’hôtel.
C’est alors que Karim se dit qu’il peut toucher Linda, en l’appelant depuis le fixe.
Il décroche le téléphone et donne au standard le numéro. On lui dit que la communication vers les portables coûte cher, mais il répond qu’il payera.
— Allô…
Le téléphone sonne, puis la voix de Linda répond.
— Allô ?
— Linda, c’est toi !
Il y a un silence…
— Tu ne me reconnais
pas ? C’est Karim !
— Ah, oui, c’est toi…
Il n’y pas de cri d’enthousiasme. Karim ne comprend pas.
— Je t’appelle de Paris, de l’hôpital…
— C’est vrai, tu devais partir aujourd’hui !
-— Quoi ? Tu ne savais pas que je devais partir aujourd’hui.
Il y a un silence, puis Linda répond.
— Si… si…
— Je t’ai attendue à l’aéroport…
De nouveau un silence.
— Tu devais venir à l’aéroport, n’est-ce pas ?
— Oui, oui… Mais, dis-moi, ton frère ne t’a rien
dit ?
— Il m’a dit qu’il a appelé et qu’il a proposé de passer te prendre, mais tu lui as répondu que c’est ton père qui devait
t’emmener !
Encore ce silence angoissant.
— Linda, tu es là ?
— Oui…
— C’est bien cela, n’est-ce pas, tu devais venir…
— Oui, mais j’ai été retenue…
Karim soupire.
— Cela ne fait rien… L’essentiel est que je sois bien arrivé… Je te rappellerai…

A suivre
K. Yerbi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...