RSS

Fadhéla Kateb, sœur de Yacine à la Dépêche de kabylie “Yacine était un visionnaire, son œuvre est éternelle!”

30 décembre 2009

Non classé

Fadhéla Kateb, sœur de Yacine à la Dépêche de kabylie“Yacine était un visionnaire, son œuvre est éternelle!”

Juste après la fin de la cérémonie de clôture du colloque scientifique dédié à la vie et aux œuvres du père de Nedjma, la sœur de Yacine a bien voulu nous parler de son frère, ses œuvres, ses sentiments après la réussite du colloque organisé à Tizi-Ouzou.

La Dépêche de Kabylie : Vous venez d’assister  à la clôture du colloque scientifique sur la vie et l’œuvre de Kateb Yacine, quels impressions vous laisse telle initiative ?

Fadhila Kateb : Naturellement je suis très émue, et enthousiasmée par l’amour que porte toute la région de Tizi-Ouzou et à leur tête, le directeur de la culture M. Ould Ali  que je salue et félicite à l’occasion, à mon frère Yacine, ce colloque est justement une source de fierté pour nous car elle est abrité par une ville qu’affectionnait Yacine  ainsi que Guelma, Ighil Imoula. Aujourd’hui Tizi-Ouzou est une ville d’art, authentique que Kateb Yacine aimait pour son originalité, il y a vécu pendant très longtemps et a été une bonne source d’inspiration pour lui.

 

Ne regrettez-vous pas le retard qu’a mis cette initiative pour sortir des terroirs de la tutelle ?

Le retard importe peu car même les œuvres de si Mohand ou M’hand ont mis des décennies avant d’être réhabilitées. Ce colloque a dépoussiéré l’œuvre de Kateb, même s’il y a eu des initiatives de ce genre dans d’autres wilayas, je considère que celui de Tizi est le meilleur, les gens de cette région sont pures et incarnent l’authenticité algérienne du haut de son firmament, Yacine devra être heureux et fière de Tizi.

 

Ce colloque a été aussi une occasion pour revisiter les œuvres de Kateb Yacine…

Absolument, Nedjma a été vraiment décortiquée par les participants dont certains connaissent Yacine mieux que moi. Le 20e anniversaire de sa disparition est justement une occasion de le réhabilité et lui rendre hommage par rapport à tout ce qu’il a donné à sa patrie, dommage qu’il a été durant des années éloigné de son peuple et muselé mais la force de ses œuvres l’a gardé debout au milieu des siens. Ce rendez-vous est aussi une opportunité qui nous est offerte pour demander aux responsables du secteur de la culture d’institutionnaliser le colloque pour en faire une tradition annuelle.

 

Il y a aussi d’autres projets, une fondation qui portera le nom de Yacine Kateb…

Oui ! j’ai d’ailleurs pris attache avec Amazighe le fils de Yacine qui se trouve actuellement au Maroc, afin justement d’étudier la chose et créer quelque chose chez lui, oui, une fondation, pourquoi pas !

 

Il y a aussi, ses œuvres qui sont en majorité introuvables sur le marché national, pensez-vous relancer leurs réeditions prochainement ?

Je déplore effectivement cet état des faits, ce n’est pas normal que les œuvres de Yacine soient disponible en France et ici non, ce qui est paradoxal ce que certains en font leur chasse gardée. J’ai été sidérée en ne trouvant aucun livre de Yacine dans les librairie d’Algérie, c’est vraiment désolant. C’est qui est aussi malheureux c’est l’attitude de la télévision algérienne qui nous passe presque du n’importe quoi sur l’artiste.

Pourquoi l’ENTV ne programme pas ses pièces de théâtre, Yacine n’est pas l’homme d’un seul livre. Les gens doivent le savoir. C’est un visionnaire et ses œuvres sont éternelles.

Entretient réalisé par Omar Zeghni

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...