RSS

30.La brute

30 décembre 2009

Histoire

La brute
K. Yerbi

30.La brute  dans Histoire wptbch

Résumé de la 29e partie : Karim, qui vient d’avoir un accident, n’entre pas. Alors que Kheira se fait du mauvais sang pour lui, un policier vient lui annoncer l’accident.

La brave femme pousse un cri. Abderrahman arrive en courant.
— Que se passe-t-il ?
Kheira pleure et supplie le policier de lui dire si Karim est vivant.
— Il est à l’hôpital !
— Comment est-il ?
— Je ne saurais vous le dire.
Abderrahman se tourne vers Lila. Elle pleure également.
— Voyons, on va me dire ce qui se passe ?
— Karim a eu un
accident !
— Un accident, où ?
— Je viens vous en informer, dit le policier.
Il dit dans quel hôpital est l’accidenté et s’en va. Kheira se tord les poignets.
— Mon Dieu, je savais qu’il était en danger.
— Je vais à l’hôpital tout de suite !
— Je t’accompagne, dit Kheira.
— Je viens aussi, dit Lila
— Non, toi, tu restes, on pourrait appeler…
Kheira s’habille très vite et suit Abderrahman.
A l’hôpital, ils demandent à voir le blessé mais on leur répond qu’il est au bloc.
— Comment va-t-il ? demande Kheira
— Il est très mal !
— Mon Dieu, il va mourir…
Elle supplie qu’on la laisse le voir, mais on refuse. Abderrahman est abattu.
— Je ne pouvais savoir !
— Je ne lui survivrai pas s’il lui arrive quelque chose !
Un médecin qui sort du bloc l’entend.
— Vous êtes la mère du jeune Karim ?
— Il a perdu sa mère, il y a six mois, je suis sa gouvernante !
Elle comprend que c’est l’un des médecins qui vient de l’opérer.
— Dites-moi, comment va-t-il ?
— Il es hors de danger !
Kheira se répand en remerciements.
— Merci mon Dieu, merci !
— Mais je ne vous cacherai pas qu’il va garder des séquelles de cet accident !
Kheira secoue la tête.
— L’essentiel c’est qu’il vive !
Abderrahman intervient.
— Peut-on le voir ?
— Pas tout de suite… Je tiens à vous dire que la jeune femme qui était avec lui est sortie indemne de l’accident. Juste quelques égratignures !

A suivre
K. Yerbi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...