RSS

Zidane rend visite aux Verts

28 décembre 2009

Histoire


Zidane rend visite aux Verts

L’EN en stage à Toulon (France)

Zidane rend visite aux Verts

Les joueurs de l’équipe nationale de football ont rejoint samedi le centre de préparation du Castelet de Toulon (Sud de la France) pour préparer la phase finale de la CAN le mois prochain en Angola


Toulon (France). De notre envoyé spécial

Les Verts et leur staff technique ont eu l’agréable surprise d’une visite peu ordinaire. Il s’agit, en effet, de la star mondiale d’origine algérienne, Zinedine Zidane. C’est une visite de courtoisie qui aura fait plaisir aux joueurs et à l’entraîneur Rabah Saâdane.

Zidane a profité de cette occasion pour féliciter les Verts après leur qualification au Mondial sud-africain, tout en les assurant de son soutien. Zidane a exhorté également les Verts à persévérer pour rendre au football algérien son lustre d’antan. Fort de son expérience internationale, le champion du monde 1998 avec la France a prodigué quelques conseils pour l’équipe d’Algérie afin de réaliser des parcours honorables lors de la CAN et de la Coupe du monde. Zidane avait, rappelle-t-on, annoncé, dans un entretien à France Football, que l’Algérie est capable de se qualifier au deuxième tour du Mondial sous condition qu’elle gagne sa première rencontre contre la Slovénie. Il avait déclaré également avoir des projets pour aider l’EN. La visite de Zidane a permis en tout cas de booster le moral des joueurs qui ont entamé superbement leur stage. Une séance de décrassage a eu lieu samedi soir dans l’hôtel où les Verts sont logés, à savoir le Grand prix.

Cette séance s’est effectuée en présence de tous les joueurs locaux ainsi que du défenseur de National Madeira, Rafik Halliche. Ceux-ci ont enchaîné par une deuxième séance d’entraînement, hier matin, au niveau de l’hôtel. Juste après la fin de l’entraînement, huit joueurs professionnels et non des moindres, ont rejoint le camp d’entraînement de l’EN : Antar Yahia, Matmour, Mansouri, Meghni, Ghezzal, Abdoun, Ziani et Saïfi. Ce dernier, convient-il de souligner, est sur le point, selon le journal Al Sharq, d’être libéré par Al Khor (première division du Qatar) durant ce mercato d’hiver. Yacine Bezzaz (RC Strasbourg) n’a pas encore rejoint, lui, le groupe. Son arrivée est prévue pour aujourd’hui. En attendant les joueurs évoluant en Angleterre et en Ecosse, à savoir Yebda, Belhadj (Portsmouth), Bouazza (Blackpool) et Bougherra (Glasgow Rangers). Ces derniers sont attendus pour le 1er janvier prochain après avoir eu l’aval de la FAF de rester avec leurs clubs respectifs jusqu’au 30 décembre prochain. Ce matin, les hommes de Saâdane effectueront leur premier entraînement sur le terrain du centre sportif du Castelet. La première semaine du regroupement sera consacrée à des tests médicaux très approfondis. Le cas du défenseur de Bochum, Antar Yahia, est le plus préoccupant. Souffrant d’une inflammation de l’os du pubis, le joueur en question est très incertain pour la CAN. Le staff médical va faire de son mieux pour le remettre sur pied.


El Watan
Par A. Yechkour

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

7 Réponses à “Zidane rend visite aux Verts”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Zidane débarque chez les Verts : «RDV le 1er mars à Alger»

    PUBLIE LE : 28-12-2009 | 08:00 | PAR Mourad Hachemi

    Saâdane «Son geste va motiver les joueurs»
    Le Buteur et El Heddaf, les seuls présents à l’évènement

    22h 30 L’une de nos sources proches de la star mondiale nous apprend que Zinédine Zidane qui était en visite familiale à Marseille, s’apprêtait à prendre la route du Castellet pour rendre visite aux Verts. A ce moment-là, on était tout près de tomber dans les bras de Morphée, mais l’information était trop belle pour nous laisser aller au sommeil. Il ne nous a donc fallu que quelques minutes pour être dehors où il faisait moins de zéro degré. Il s’agissait quand même d’une première puisque Zidane n’avait jamais effectué ce genre de visite auparavant. Premier souci : comment violer le huis clos imposé par les responsables de la fédération, surtout à cette heure de la nuit ? Il fallait bien trouver une astuce pour ne pas rater cet évènement mondial et c’est avec beaucoup d’émotion et de foi qu’on a pris le chemin du Castellet pour rendre compte à nos lecteurs et en exclusivité de cette visite pas comme les autres.

    23h 00 : Un silence de cathédrale au Castellet
    En arrivant au Castellet, on a pensé d’abord à un canular. Rien n’indiquait, en effet, qu’une méga star comme Zidane allait débarquer au Castellet. Qu’à cela ne tienne ! Nous avons décidé de garer notre voiture, de mettre le chauffage et de faire le pied de grue, quitte à passer une nuit blanche dans le parking.

    23h 10 : Les bodyguards se déploient à l’entrée
    Dix minutes seulement après notre arrivée, un drôle de manège a eu lieu à l’entrée de l’hôtel. Les agents de sécurité qui s’occupent de la protection des Verts, à chaque fois que ces derniers se préparent en France, ont commencé à se déployer devant la porte d’entrée. En nous voyant, l’un d’eux nous a interrogés : «Que faites-vous là à cette heure tardive ? Vous n’avez pas encore bouclé votre journal ?» Notre réponse l’a apparemment surpris : «Nous sommes là pour les mêmes raisons que vous», lui avons-nous répondu. «Comment l’avez-vous su ? Ce n’était même pas programmé, nous-mêmes on vient juste de nous sortir du lit. Décidément, l’information a vite circulé», nous a dit l’un des responsables de la sécurité qui nous a rappelé les règles d’usage : «L’entrée sera interdite aux journalistes.»

    23h 20 : Farid Zidane arrive à l’hôtel à bord d’une Ford
    Au moment de notre discussion avec l’un des responsables de la sécurité, un bruit de moteur a attiré notre curiosité. Nous avons naturellement attendu la voiture qui arrivait lentement vers l’hôtel. A première vue, on a pensé que c’était Zizou qui sortait de la bagnole, tellement la ressemblance était frappante avec son frère Farid qui était accompagné de l’un des amis très proches du champion du monde français d’origine algérienne. En annonçant sur l’interphone qu’ils étaient à la recherche de Rafik Saïfi, nous avons vite compris que d’un moment à l’autre, Zidane allait arriver.

    23h 30 : Rafik Saïfi à l’accueil
    Lorsque le portail a été ouvert, nous avons profité pour entrer jusqu’à la réception de l’hôtel en compagnie du frère et de l’ami de Zidane. Saïfi, qui a déjà été invité à jouer des matchs de futsal avec Zizou, semblait connaître ses hôtes au Castellet. Après les salutations d’usage, l’attaquant des Verts a été informé que Zidane devait arriver d’un moment à l’autre, et c’est là que les trois hommes ont décidé de rester ensemble à l’accueil de la star mondiale.

    23h 45 : Zizou arrive à bord d’une Touareg
    Il était minuit moins quart lorsqu’une voiture de type Touareg de couleur noire a franchi le portail de l’hôtel pour se garer juste devant l’entrée principale. Un grand gaillard coiffé d’un bonnet et portant une doudoune noire en est sorti pour aller directement vers Saïfi qu’il a embrassé à l’algérienne, avant de saluer tout le monde, y compris le journaliste et le photographe du Buteur qui l’ont attendu par un froid de canard et durant presque une heure. Tout de suite après, Zizou est entré dans le hall de l’hôtel où l’attendaient le sélectionneur national, M. Rabah Saâdane, et le chef de délégation, M. Walid Sadi. C’est à ce moment là que les joueurs sont descendus de leur chambre pour saluer la star, visiblement très honoré de rencontrer les joueurs de l’équipe d’Algérie.

    Zidane très heureux de rencontrer les Verts
    Les rares personnes qui ont eu le privilège d’assister à ce moment historique ont vu un Zidane très heureux de rendre visite aux joueurs de l’équipe d’Algérie. Ce moment, Zizou semblait l’attendre depuis plusieurs semaines. Exactement depuis le 18 novembre et la qualification historique de l’Algérie en Coupe du monde. Zizou a, certes, exprimé sa joie et sa fierté de voir les Verts en Coupe du monde, mais il voulait tellement le dire aux joueurs les yeux dans les yeux, comme il l’a fait avant-hier au Castellet.

    Il félicite les joueurs un par un
    L’objet de la visite de Zizou à l’hôtel des Verts était avant tout de féliciter les joueurs pour leur qualification en Coupe du monde. Il a donc tenu à féliciter tous les joueurs présents un par un pour leur esprit de battant et leur courage, en s’attardant un peu plus avec Anthar Yahia, le héros du match, qui a qualifié les Verts en Coupe du monde, après 24 ans d’absence. Zidane n’a pas omis de remercier les joueurs d’avoir rendu le sourire au peuple algérien qui avait besoin d’une qualification pareille pour laisser éclater sa joie. Pour Zidane, la joie du peuple algérien, c’est aussi celle de sa famille et principalement ses parents.

    Il a discuté avec Raouraoua au téléphone
    Très bien éduqué, Zidane n’a pas oublié de rendre hommage au président de la FAF en demandant à lui parler au téléphone, du moment que M. Raouraoua n’avait pas encore rejoint le Castellet. Les deux hommes ont parlé pendant quelques minutes, et le président de la fédération a tenu à remercier Zizou pour ce geste et ce, au nom de tout le peuple algérien qui lui voue un respect sans bornes.

    Le Zizou algérien arrive au bon moment
    C’est à ce moment que Mourad Meghni, longtemps comparé à Zinédine Zidane, que ce soit en France ou en Italie, est arrivé à l’hôtel. C’est dire que sa surprise était grande de voir son idole entourée des joueurs de l’équipe nationale. Meghni, qui a été présenté par Abdoun comme «le Zizou algérien», était gêné par la comparaison, mais il a quand même échangé quelques mots avec la star, avant de rejoindre sa chambre. A la réception de l’hôtel, la discussion continuait avec la star mondiale.

    «Pour moi, Saïfi est le 2e Zizou»
    Lorsque Meghni lui a été présenté comme étant le «Zizou algérien», le vrai Zizou a souri, mais il préparait sa riposte : «C’est vrai, mais le 2e Zizou, c’est Rafik », a-t-il dit en regardant en direction de Saïfi, un joueur qu’il apprécie particulièrement pour sa technique et sa fantaisie. «S’il avait signé dans un grand club, il aurait eu une carrière à la mesure de son talent», nous disait-il il y a quatre ans lors d’un entretien exclusif accordé au Buteur à Madrid. Une remarque qui a visiblement fait plaisir au numéro 10 algérien.

    Saâdane préfère le laisser avec les joueurs…
    Très perspicace, le sélectionneur national, M. Rabah Saâdane, a vite remarqué qu’une certaine complicité s’est installée entre Zidane et les joueurs de l’EN, à tel point que Zizou paraissait beaucoup plus comme un coéquipier en plus qu’un invité de marque. La preuve, la discussion était tellement passionnante et Zidane était tellement à l’aise qu’il a passé pas moins de 45 minutes de son précieux temps avec ses frères de sang.

    … et lui offre un maillot des Verts
    Avant de le laisser à son aise avec les joueurs, Saâdane n’a pas manqué de faire un geste de gratitude à Zinédine Zidane en lui offrant un maillot de l’équipe nationale floqué du numéro 23. Un geste qui a fait un grand plaisir à Zidane. Ce dernier, rappelons-le, avait déjà reçu le même maillot des mains du directeur du Buteur et d’El Heddaf qu’il garde encore jalousement chez ses parents. Zidane n’a pas manqué de rappeler sa fierté d’être Algérien en disant aux joueurs qu’il sera leur supporter numéro 1 en Angola et en Afrique du Sud.

    Une photo de famille avec les joueurs
    Mettant à profit ce moment unique, Saïfi a proposé de faire une photo de famille avec Zidane, son frère et son ami aux côtés des membres de la délégation algérienne. Zizou a accepté volontiers en demandant aux joueurs de ne pas diffuser la photo «car, dit-il, c’est une photo de famille.» Et c’est la raison pour laquelle que Le Buteur ne diffusera pas cette photo par respect à Sa majesté Zinédine Zidane.

    Les joueurs impressionnés par sa modestie
    Lorsque Zidane a pris congé des joueurs et des membres de la délégation algérienne en les saluant un par un, la discussion tournait autour de deux choses : la joie de Zizou de rencontrer les joueurs de l’équipe d’Algérie et sa grande modestie. Ceux qui ne l’ont jamais rencontré ne s’attendaient sans doute pas à découvrir une star planétaire aussi modeste et effacée.

    Une photo pour la postérité avec nos journalistes
    Il était 00 h 35 lorsque Zizou s’apprêtait à quitter le Castellet. Il semblait impatient de rentrer chez lui et pas du tout disposé à répondre aux questions du Castellet. Mais lorsque nous lui avons rappelé que nous représentions le journal qui l’avait sollicité pour remettre le Ballon d’Or à Saïb à Madrid, Zidane a accepté de prendre des photos avec nous et de répondre à quelques questions.

    Le Buteur et El Heddaf, les seuls à couvrir l’évènement
    Malgré la présence d’une meute de journalistes dont des chaînes puissantes, à l’instar d’Al Jazeera, Le Buteur et El Heddaf étaient les seuls médias présents au Castellet, au moment de la visite surprise de Zinédine Zidane aux Verts. Il faut rappeler que cette visite n’était pas du tout programmée et c’est une visite familiale à Marseille où réside sa famille que Zizou, qui a appris entre-temps que l’équipe nationale algérienne n’était pas loin, a décidé d’aller voir les joueurs.

    Zizou assistera au match Algérie-Serbie
    Très à l’aise durant sa présence au Castellet, Zinédine Zidane compte prolonger son court séjour algérien du 1er mars de deux jours pour aller rendre visite une nouvelle fois aux joueurs et assister à la rencontre amicale Algérie-Serbie prévue le 3 mars. C’est sur cette promesse que le joueur a quitté le Castellet avec beaucoup d’émotion.
    M. H.

    —————–

    Zidane : «RDV le 1er mars»

    *
    Bonsoir M. Zidane, nous sommes les représentants du Buteur, le journal qui a primé avec vous Moussa Saïb à Madrid. Vous rappelez-vous de cette initiative ?
    Et comment ! Surtout qu’il s’agissait d’un joueur que j’apprécie et que je respecte beaucoup en tant que footballeur et en tant que personne aussi.
    *
    On voudrait connaître vos sentiments après cette visite conviviale aux joueurs de l’équipe d’Algérie…
    J’aurais aimé que cette visite se fasse loin des yeux des journalistes, car elle est avant tout personnelle et familiale. J’ai profité de l’occasion de la présence de l’équipe d’Algérie ici en France pour aller rencontrer les joueurs et les féliciter de vive voix pour leur brillante qualification en Coupe du monde.
    *
    Quel est le but de cette visite ?
    J’ai voulu dire aux joueurs combien je suis fier de tout et les remercier d’avoir rendu le sourire au peuple algérien et à mon père particulièrement. Je les ai également encouragés pour réaliser une bonne Coupe d’Afrique. J’ai découvert un bon groupe et une excellente ambiance, ce qui augure d’un bon avenir.
    *
    Est-il vrai que vous allez visiter l’Algérie en mars ?
    Oui, je vous le confirme, en mars je serai inch’Allah en Algérie.
    M. H.

    Saâdane «Son geste va motiver les joueurs»
    «Vu la valeur de Zidane et son humilité, son geste de venir personnellement féliciter les joueurs pour leur qualification en Coupe du monde va encourager ces derniers à réaliser une bonne Coupe d’Afrique. Au nom de tout le peuple algérien, je tiens à le remercier d’avoir fait ce geste.»

    Saïfi et Meghni chez le médecin
    Souffrant de légers bobos, Rafik Saïfi et Mourad Meghni avaient rendez-vous tous deux hier chez le médecin de la sélection. Les deux joueurs ont fait le point avec le staff médical sur leur état de santé. Que les fans des Verts se rassurent, les deux joueurs ne souffrent de rien de grave.

    Point de presse libre sur le gazon
    Le staff technique et les joueurs ont animé un point de presse libre hier sur le gazon de l’un des stades annexes du Castellet à la fin de la séance d’entraînement du jour. Même Saâdane s’est mis à la disposition des journalistes, le tout dans une ambiance très détendue et conviviale que nous aurions aimé vivre avant et qu’on aimerait voir se perpétuer.

    Abdoun a jeûné pour l’Achoura
    Le milieu de terrain, Djamel Abdoun, a tenu, lui, à jeûner le jour de Achoura. Le Nantais était tout content d’avoir accompli ce jeûne au point où il était déçu de ne pas avoir vu tout le monde en faire de même. Il nous lança : «Vous ne savez pas ce que vous avez raté !»

    Mansouri est arrivé hier vers les coups de midi
    Le capitaine des Verts, Yazid Mansouri, n’a rejoint le Castellet qu’hier vers les coups de midi. Il se murmure que le retard du capitaine de l’EN est dû à des négociations avec un nouveau club. A confirmer.

    Seuls les «British» et Bezzaz étaient absents à l’entraînement d’hier matin
    Le groupe était presque au complet lors de la séance d’entraînement d’hier matin. Il n’a manqué à l’appel que les «British» Yebda, Belhadj, Bouazza et Bougherra, retenus en clubs et Bezzaz qui n’a toujours pas rejoint le Castellet.

    Froid de canard au Castellet
    Il faisait un froid de canard ces deux derniers jours au Castellet. La température a considérablement chuté dans le sud de la France avec un vent glacial que même les Européens, pourtant habitués aux hivers durs, ont du mal à supporter. Que dire alors des joueurs, notamment les locaux qui frissonnent même à l’idée de mettre le nez dehors !

    Tous en K-way à cause du vent glacial
    Tous les joueurs ont arboré des K-way lors de la séance d’entraînement d’hier matin. En raison du froid qui régnait et du vent glacial qui soufflait en grosses bourrasques, les coéquipiers de Gaouaoui se sont bien couverts.

    Ghezzal avec Lemmouchia loin derrière le peloton de tête
    Alors que la plupart des joueurs couraient ensemble, formant un peloton, Abdelkader Ghezzal et Khaled Lemmouchia traînaient eux la patte derrière. Ils étaient loin derrière le peloton de tête qui a pris une sérieuse option sur eux.

    Meghni n’a pas jeûné à cause du traitement qu’il suit pour son genou
    Si la plupart des joueurs ont décidé de jeûner le jour de Achoura, Mourad Meghni, le milieu de terrain de La Lazio de Rome (Serie A, Italie), a fait entorse à cette règle, un peu par contrainte, pour tout dire. Le joueur n’a en effet pu jeûner à cause du traitement qu’il suit pour son genou.

    Yahia retrouve son complice Halliche
    Anthar Yahia et Rafik Halliche étaient tout heureux de se retrouver de nouveau. Les deux défenseurs, très complices, partagent presque tout en sélection. Partenaires de chambre et sur le terrain, Halliche et Yahia ne se quittent pas d’une semelle. Ça papotait devant comme derrière entre les joueurs qui étaient heureux de se retrouver visiblement.

    Trop taquin le coach adjoint !
    Zoheir Djellou taquinait l’entraîneur des gardiens en lui tirant les ballons dans le petit filet de volley-ball qu’il était en train d’installer. Déjà que la tâche était difficile avec le froid, Djelloul, plus habitué que les autres au froid, les taquinait avec plaisir. Il faut dire qu’il avait passé quelques années au Canada avec des températures avoisinant les moins 50 degrés.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/zidane-debarque-chez-les-verts-rdv-le-1er-mars-a-alger#ixzz0b0FLoj2x

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Ce qu’a dit Zidane aux joueurs

    PUBLIE LE : 28-12-2009 | 00:00 | PAR Nacym Djender

    Seuls Saâdane et Saïfi les premiers à le saluer

    Les joueurs de l’EN ont vécu une soirée qu’il ne risquent pas d’oublier de sitôt. Alors que tout le monde s’apprêtait à dormir, le bruit a circulé d’une chambre à l’autre pour annoncer à chacun que Zinedine Zidane était dans le hall de l’hôtel à les attendre. L’incroyable nouvelle a eu du mal à passer. A tel point que certains comme Karim Matmour, ont eu du mal à quitter leur lit douillet. «Comment croire à une telle chose, alors que tout le monde s’apprêtait à dormir ? » se demandait encore le lendemain matin le joueur du Borussia Mönchengladbach.

    Seuls Saâdane et Saïfi les premiers à le saluer
    Une fois en face de Zizou, les joueurs avaient du mal à engager la conversation, se faisant presque oublier pour meiux vivre l’instant. Seuls Rabah Saâdane et Rafik Saïfi, en sa qualité de second capitaine de l’équipe avaient daigné se mettre à l’avant. Il faut dire que les joueurs sont tellement timides et curieux qu’ils avaient laissé la star mondiale parler pour mieux boire ses paroles. Saïfi, pour sa part était très détendu du fait qu’il connaissait déjà Zidane pour l’avoir rencontré à plusieurs reprises à Marseille, lorsqu’il jouait à Istres.

    «Puisque les lois de la FIFA ont changé, maintenant, tu vas jouer avec l’Algérie ! » lui lance Abdoun
    Dès que tout le monde s’est assis en face de Zidane, ce dernier a eu l’agréable surprise de voir Djamel Abdoun s’approcher de lui pour lui lancer : «Cela fait déjà cinq ans que je te cherchais sans te trouver. Je t’ai cherché partout sans réussir à te joindre. Aujourd’hui que j’ai retrouvé, je ne vais plus te lâcher. Tu n’as plus où aller maintenant. Tu vas rester avec nous et tu vas même jouer avec nous la Coupe du Monde, du moment que les lois de la FIFA ont changé. Nous étions trois, Meghni, Yebda et moi. Maintenant tu seras le quatrième à rejoindre l’équipe d’Algérie ! » La boutade a eu l’effet escompté par son auteur qui a vu devant lui, le grand Zinedine Zidane, se plier littéralement de rire. Le Nantais l’avait touché en plein dans le mille !

    «Aujourd’hui, je comprends mieux ce qui fait votre force !»
    Une fois l’ambiance détendue par Djamel Abdoun, le dialogue s’ouvrit de manière plus libre et chacun dégustait avec délectation les compliments de Zidane. Notamment lorsqu’il leur avait dit : «Aujourd’hui, je comprends mieux pourquoi vous êtes parvenus à ce niveau. C’est cette ambiance fraternelle qui règne entre vous qui fait votre force. C’est sur cela que vous devez veiller au quotidien, car c’est une richesse extraordinaire. Une équipe a beau renfermer les meilleurs joueurs du monde, s’il n’y a pas d’affinités entre eux à l’intérieur du groupe, ça ne sert à rien d’espérer récupérer cela sur le terrain» leur a lancé l’ancien galactique en connaissance de cause…

    «Vous avez réussi à remettre le football algérien au rang qui lui convient »
    Tous les joueurs à qui on a demandé ce qui les a le plus marqué chez Zidane ont évoqué bien sûr sa simplicité, mais aussi et surtout, son attachement à cette équipe d’Algérie. Et comment ne pas l’être lorsque vous avez en face de vous un géant de la trempe de Zizou qui vous dit : «J’ai suivi avec un grand plaisir vos matchs lors des éliminatoires et je peux vous confier que j’ai bien vibré avec vous. Vous m’avez fait très plaisir à moi et à tous les supporteurs de l’équipe d’Algérie. Votre courage a donné beaucoup de joie aux Algériens. Ce que vous avez réalisé est très important pour le football algérien. Vous avez réussi à remettre l’Algérie au rang qui lui convient le mieux. Je vous en félicite, car vous méritez bien plus que cela. J’espère que vous allez jouer la Coupe du Monde pour faire quelque chose de grand et non pas pour y participer et rentrer à la maison en disant qu’on a joué un Mondial dans notre carrière. Vous avez le mental pour jouer sans complexe, alors jouez vos chances à fond à chaque match», les a-t-il incités fermement.

    «Je suis heureux pour le peuple algérien, pour mon père et pour moi-même»
    Allant un peu plus loin dans les confessions de son amour pour cette équipe d’Algérie, Zidane a dit aux joueurs être «content de voir le bonheur que vous avez donné au peuple algérien, mais aussi pour mon père et ma famille. Je suis moi-même très heureux de savoir que je vais assister à une Coupe du Monde dans laquelle je vais assister aux matchs de mes deux pays, la France et l’Algérie. Je serai doublement heureux de voir les deux équipes réussir un grand Mondial», a-t-il ajouté fierement et sincèrement.

    «Je suis prêt à vous aider comme vous le voulez »
    Au fil de la conversation qui aura durée quelque 45 minutes, Zidane a plaisanté avec les joueurs un à un, en leur montrant qu’il se sentait vraiment à l’aise avec eux. Pour leur prouver que ce n’était pas la dernière fois qu’il voudrait les rencontrer, l’ancien capitaine des Bleus a fait une proposition qui a ravi les joueurs. En effet, ces derniers étaient subjugués par sa simplicité, lui dont l’emploi du temps est bouclé pour toute l’année prochaine, venait de leur confier qu’il était à leur entière disposition s’ils le voulaient. «Je suis prêt à vous aider comme vous le voulez avant le Mondial. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, je suis à votre service», leur a dit humblement celui que le monde entier voudrait s’arracher au prix fort.

    Ziani : «La modestie de Zidane m’a impressionné»
    Ziani qui lui parlait ce soir là pour la toute première fois était l’un des plus touchés. La déclaration d’amour qu’il venait de leur faire à tous dépassait l’entendement tellement personne ne s’attendait à une telle tendresse. A tel point qu’il ne s’est pas empêché d’encenser à son tour la star mondiale : «On n’a pas idée de toute la modestie dont il fait preuve. Franchement, j’ai été impressionné par sa simplicité et son humilité. Plus il est modeste, plus il nous donne envie de le respecter un peu plus. C’est un grand monsieur. Ce n’est pas pour rien que les gens du monde entier l’aiment», nous a confié à son tour le chouchou des Verts qui n’en est pourtant pas moins modeste lui aussi.

    Gaouaoui demande à Zidane de jouer le Mondial avec les Verts
    Lors des délires collectifs, les joueurs rivalisaient en boutade et chacun y allait de la sienne. Comme Gaouaoui qui emboîtait le pas à Abdoun pour demander à Zidane de jouer pour l’Algérie. «Ce serait super de venir jouer ce mondial avec nous avant de raccrocher de manière définitive. Les Algériens seront extrêmement fiers et ils se mettront à penser sérieusement à gagner la Coupe du Monde avec Zidane dans l’équipe. Une fois avec les Bleus, une fois avec les Verts», lui a-t-il dit en plaisantant.

    Meghni et Zidane, le rêve enfin réalisé chez les Verts !
    Vers la fin de la rencontre, Meghni qui venait tout juste de rejoindre le groupe, tard dans la soirée, fût surpris comme l’ont été ses camarades de voir ces derniers autour de Zinedine Zidane. Avec sa timidité légendaire, celui qu’on surnomme «le petit Zizou» fût confus de voir ses amis le chambrer en le comparant à ce géant. «Nous voilà maintenant avec deux Zidane au sein de l’équipe d’Algérie. Le rêve s’est enfin réalisé», se sont-ils exclamés dans un fou rire généralisé. L’un d’eux a surenchéri en disant que l’Algérie est le seul pays à avoir offert deux Zizou, l’un à la France, l’autre pour l’Algérie ». Mais Abdoun, en bon avocat des Verts a vite fiat de rectifier en ajoutant : «Non, les deux Zizou sont algériens, puisqu’ils sont tous les deux en stage avec nous». C’est par ces boutades et cette ambiance sincère que le rêve éveillé s’est terminé pour l’ensemble des joueurs de l’EN. Zinedine Zidane a salué chaleureusement ses nouveaux amis en leur souhaitant plein d’autres réussites à l’avenir. «Restez comme vous êtes et surtout, ne changez pas», leur-t-il dit en les incitant surtout à continuer à jouer comme ils savent le faire et ne rien lâcher comme face à l’Egypte. La nuit reprenait sa douceur au Castellet et les Verts retournèrent à leur sommeil, en espérant ne pas se réveiller demain en découvrant que ce «rêve» n’est pas une réalité.
    Nacym Djender

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/ce-qua-dit-zidane-aux-joueurs#ixzz0b0GOnG8F

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Abdoun : «Zidane nous a dit qu’il sera dans les tribunes le 3 mars pour nous voir jouer»

    PUBLIE LE : 28-12-2009 | 00:00 | PAR Nacym Djender

    «Beaucoup de joueurs ne connaissent pas assez leur religion, ils sont donc curieux et attentifs lorsqu’on en parle. »

    * Il paraît que vous avez beaucoup rigolé avec Zidane, comme si vous le connaissiez depuis longtemps, non ?
    Ouais, il est trop sympa Zidane, c’est pour cela que je me suis permis de rigoler avec lui autant. En fait, je ne partais pas à l’aventure avec lui, puisque je l’avais déjà rencontré par le passé.
    * C’était à quelle occasion ?
    Il y a de cela cinq ans, lorsque j’étais à Claire Fontaine. Je me rappelle qu’on avait discuté longuement lui et moi et c’est pour cela qu’il s’est souvenu de moi. On avait bien rigolé hier soir (interview réalisée dimanche, ndlr).
    * Vous saviez qu’il allait venir ?
    Non, pas du tout ! Ce fut une énorme surprise. On était tout excités de recevoir Zinedine Zidane en équipe nationale et en plus à notre hôtel. Quelle surprise ! Personne ne s’y attendait, surtout à cette heure tardive de la nuit.
    * Qu’est-ce que vous lui avez dit de particulier pour qu’il rigole à ce point ?
    Je lui ai dit : «Cela fait cinq ans que je t’attendais, je t’ai cherché partout et je ne t’ai pas trouvé… Je voulais qu’on rigole un peu et je crois que tout le monde a apprécié ce moment. En tous cas, moi, j’étais aux anges.
    * De quoi avez-vous aussi parlé avec Zidane ?
    On a parlé du football en général, de l’équipe nationale bien sûr et du Real Madrid. Il nous a dit qu’il était super content de nous voir qualifiés pour le Mondial et que ça lui faisait très plaisir de voir le football algérien reprendre sa place parmi les meilleures nations du monde. Il nous a dit qu’il suivait tous nos matchs et qu’il allait nous suivre encore de plus près.
    * Qu’est-ce que vous lui avez posé comme question sur le Real Madrid ?
    Je lui ai posé des questions sur les joueurs, comme Christiano Ronaldo. Il m’a dit que c’est un joueur très professionnel. Il donne l’impression d’être un fanfaron, mais qu’il était le premier à arriver à l’entraînement.
    * Vous êtes sorti avec un débardeur pour accueillir Zidane. Vous n’aviez pas eu le temps de vous changer ?
    Non, mais c’est parce que j’avais fait de la musculation avant et je voulais lui montrer mes gros muscles (il se marre un bon coup). Non, plus sérieusement, ça fait très plaisir de voir Zidane venir nous rendre visite en équipe d’Algérie. Après tout, il a les mêmes origines que nous tous.
    * Qu’est-ce qu’on attend d’un homme comme Zidane au sein de l’équipe nationale?
    C’est tout de même Zinedine Zidane, mon frère ! L’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Ça fait énormément plaisir de le rencontrer. Il y a des millions de personnes qui paieraient pour le rencontrer, et lui, de son propre chef, il a décidé de nous rendre visite pour nous saluer et nous encourager. Ce n’est pas rien ce qu’il a fait. C’est un geste qui nous a tous boostés. Et cela nous conforte dans ce qu’on fait et nous donnera encore plus de mordant, parce qu’on sait qu’on est sur la bonne voie.
    * Ne pensez-vous pas que le fait qu’il se rapproche comme ça de l’équipe d’Algérie, cela va lui causer des ennuis avec certains médias français ?
    Non, je ne le pense pas, parce que Zidane n’est pas un mec ordinaire. Il a fait beaucoup de choses à travers le monde entier, je ne pense pas qu’une visite amicale pour les Verts va nuire à sa réputation. Je crois que personne n’ignore qu’il est d’origine algérienne. Il ne s’en est jamais caché. Je ne vois pas de raison pour que ça lui cause des ennuis. Et puis, Zidane a fait toute sa carrière avec l’équipe de France et il est également fier de ce qu’il a fait avec les Bleus. Je ne vois pas de raison pour que cette visite déclenche une vague de jalousie inutile.
    * A un moment, il va falloir que les Français apprennent à partager Zidane avec nous, non ?
    Ah, non ! Cette fois, on va le garder à nous tous seuls ! Il n’y a pas de partage qui tienne. (Il rigole franchement).
    * Vous a-t-il dit qu’il allait venir vous voir en Coupe du monde ?
    Oui, il veut venir nous voir jouer en Coupe du monde. Mais avant cela, il nous a promis aussi de venir assister au match amical du 3 mars au stade du 5-Juillet à Alger, contre la Serbie, si bien sûr cet adversaire sera maintenu. En tous cas, il nous a dit qu’il assistera à notre match amical du mois de mars, ça c’est sûr !
    * Vous allez tous essayer de jouer aussi pour lui le 3 mars, non ?
    Je lui ai dit : «Je vais faire une roulette pour toi contre la Serbie !» Il était mort de rire.
    * Comment vous sentez-vous personnellement dans cette équipe ?
    Très bien. Je suis dedans si on peut dire ! Je m’entends très bien avec tout le monde, les joueurs, le coach et tout le personnel. Je n’ai pas de souci d’intégration dans l’équipe, car les joueurs sont tous unis et solidaires. L’ambiance y est vraiment formidable.
    * On sent que les joueurs sont tous proches les uns des autres, non ?
    C’est sûr ! On rigole tous ensemble, on se parle souvent, on fait la prière ensemble. Franchement, je n’ai pas vu cela ailleurs.
    * Il paraît que vous leur parlez souvent de la religion, non ?
    Oui, mais sans leur casser les oreilles, car l’Islam n’est pas une religion qui force les gens, au contraire. Beaucoup de joueurs ne connaissent pas assez leur religion, ils sont donc curieux et attentifs lorsqu’on en parle. Mais ne croyez pas qu’on fait du prosélytisme. On apprend tous ensemble notre religion commune et ça ne fait que nous rapprocher les uns des autres. L’enseignement de l’Islam, c’est sur le long terme. Il faut une bonne psychologie pour ne pas lasser les gens. Nous essayons de transmettre ce que nous avons appris et incha’Allah, ça donnera quelque chose de sain pour le groupe.
    Entretien réalisé par Nacym Djender

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/abdoun-zidane-nous-a-dit-quil-sera-dans-les-tribunes-le-3-mars-pour-nous-voir-jouer#ixzz0b0IkA2TK

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Ce qu’a dit Zidane aux joueurs: «Je crois en vous !»

    Date : 28-12-2009/9h7
    Réalisé par : Asma H. A., envoyée spéciale

    Non, ce n’est pas une blague, la grande star mondiale du football, Zineddine Zidane, était bel et bien au grand prix hôtel du Castellet, samedi soir, lieu où séjournent les Verts actuellement à l’occasion du stage de préparation en prévision de la CAN en Angola. C’est vers 23 heures que le champion du monde 1994 est arrivé à l’hôtel accompagné de ses frères et de son secrétaire personnel. «D’abord, je vous félicite pour votre brillante qualification au Mondial. Je vous souhaite bonne chance pour la CAN et pour la Coupe du monde et je suis certain que vous allez faire un bon parcours au Mondial… », a-t-il dit.

    Mettez-vous juste une chose en tête : quel que soit l’adversaire que vous aurez en face, il faut se dire que vous êtes onze contre onze. Et jouez votre football habituel comme vous l’avez toujours si bien fait. Je vous donne rendez-vous le 3 mars à Alger. Je viendrai vous voir contre la Serbie.»

    Il est à fond avec El Khadra

    Zizou chez les Verts samedi soir

    Saâdane : «Il a dit aux joueurs : contents de voir des joueurs nés en France ayant les mêmes origines que moi réussir de la sorte»

    «Zidane peut nous ouvrir beaucoup de portes»

    Non, ce n’est pas une blague, la grande star mondiale du football, Zineddine Zidane, était bel et bien au grand prix hôtel du Castellet, samedi soir, lieu où séjournent les Verts actuellement à l’occasion du stage de préparation en prévision de la CAN en Angola. C’est vers 23 heures que le champion du monde 1994 est arrivé à l’hôtel accompagné de ses frères et de son secrétaire personnel. Il faut dire que Zizou n’est même pas arrivé escorté, même les vitres de son véhicule n’étaient pas teintées. Enfin, ceux qui le connaissent de près nous ont fait savoir qu’à Marseille et dans sa région, il se balade toujours comme ça accompagné de ses frères, vu qu’il est chez lui. La visite de Zidane était une totale surprise, pour preuve, quelques joueurs dormaient déjà à l’image de Chaouchi et Ziaya. Ainsi, même si certains responsables avaient connaissance que Zizou allait rendre visite au groupe, personne ne connaissait la date exacte de sa venue. «Franchement, c’était une belle surprise. Personnellement, je savais que Zidane allait venir nous rendre visite durant le stage, mais je ne savais pas quand exactement. Donc, nous étions tous agréablement surpris de le voir arrivé hier soir (Ndlr, entretien réalisé samedi en fin de matinée)», nous a déclaré l’entraîneur national, Rabah Saâdane.

    «Non, je n’ai pas eu une discussion privée avec lui»
    Il faut savoir que Zineddine Zidane a tenu à préciser à tous les présents, y compris les responsables de l’équipe nationale, que sa visite était à titre privé et qu’il ne souhaiterait donc aucunement faire des déclarations par rapport à cela dans la presse. Zizou est donc resté en tout et pour tout une heure de temps. Les joueurs, qui se trouvaient dans leurs chambres et qui avaient la chance d’être encore éveillés, ont été prévenus par les réceptionnistes de l’hôtel qui sont montés frapper à leurs portes leur faisant savoir que Zidane était venu leur rendre visite. «Je ne vous cache pas que c’est une visite qui nous a fait un très grand plaisir à nous staff et aux joueurs. Sans trop rentrer dans les détails, Zidane nous a d’abord félicités pour notre qualification en Coupe du monde. Ensuite, il a tenu à faire savoir aux joueurs, notamment ceux qui sont nés en France comme lui, qu’il était très content pour eux et que ça lui faisait très plaisir de voir des joueurs ayant les mêmes origines que lui réussir de la sorte et se qualifier pour le Mondial», nous a précisé le coach des Verts. Voulant savoir si Rabah Saâdane a eu une discussion en privé avec Zizou, d’autant plus qu’il avait déclaré récemment qu’il est tout à fait prêt à aider l’équipe nationale, le sélectionneur national dira : «Non, je n’ai pas eu de discussion privée avec Zidane, car nous étions tous ensemble (staff et joueurs). D’ailleurs, les joueurs étaient tellement contents de le voir que ce sont eux qui ont le plus discuté avec lui. En tout cas, c’est un geste qui nous a beaucoup touché, c’est un signe d’encouragement de sa part pour la suite de notre parcours», nous a confié Rabah Saâdane.

    «Une personnalité pareille, il faut l’utiliser pour l’intérêt national»
    Ainsi, même si jusque-là, rien encore n’a été entrepris avec la star mondiale quant à une quelconque aide qu’elle soit technique ou autre, le coach des Verts a tenu à nous déclarer qu’il est tout à fait possible qu’il y ait des choses dans ce sens dans un futur proche. «Avant tout, je dirai que je suis très content que Zidane, un joueur comme lui, de sa notoriété, soit aussi près des joueurs de notre équipe nationale. Pour moi, c’est une excellente chose que des joueurs de très haut niveau, comme lui, Français, d’origine algérienne, s’intéresse de près à notre équipe nationale et qui l’appuie. Maintenant, pour ce qui est de la façon avec laquelle Zidane, un grand monsieur comme lui, pourra nous apporter son soutien sur le terrain, je pense que c’est le président de la Fédération, Mohamed Raouraoua, qui se chargera certainement de ce volet, vu qu’il est le premier responsable administratif de notre football. Maintenant, je pense qu’une grande personnalité comme Zidane peut nous ouvrir beaucoup de portes, notamment dans le cadre de la coopération, surtout au niveau des jeunes, avec des centres de formation à mettre en place. A mon avis, Zidane est le lien entre l’Algérie et l’Europe, en particulier la France. Après son passé au Real de Madrid, c’est aussi une grande star en Espagne. Donc, quand vous avez des personnalités algériennes comme Zidane, il faut les utiliser dans l’intérêt de notre pays», a conclu Rabah Saâdane.
    La visite du champion du monde chez les Verts samedi soir, quelques jours à peine après ses déclarations quant au fait qu’il était tout à fait prêt à aider notre équipe nationale, confirme bien qu’il soutient à fond nos capés. Et comme il le dit dans son spot avec Nedjma, il est bel et bien avec El Khadra.
    Asma H. A.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    Les “Verts” plus sereins que jamais après la visite de Zidane
    Taille du texte: Decrease font Enlarge font
    28-12-2009 à 19:14

    L’équipe nationale commence à être au complet. On n’enregistre, encore, que trois absents. Il s’agit de : Bougherra, Belhadj et Yebda qui sont autorisés à jouer avec leurs clubs respectifs. C’est-à-dire qu’il n’y a que les joueurs qui évoluent dans le championnat anglais qui sont retenus par leurs clubs à cause du fait que le championnat anglais n’a pas connu de trêve.

    Il se poursuit le plus normalement du monde contrairement aux autres championnats européens qui sont vraiment en trêve. C’est la raison pour laquelle les autres joueurs qui évoluent en Europe sont présents avec les « Fennecs » dès les premiers jours ou presque du stage de l’EN. Deux joueurs, cependant, n’ont pas pris part à la séance d’entraînement de dimanche dernier. Meghni et Saïfi ont, en effet, rendez-vous avec le staff médical afin d’être sûrs sur la gravité de leurs blessures. Si pour Saïfi, la blessure ne semble pas grave, celle de Meghni, par contre, au genou, nécessitera des analyses plus approfondies. Hormis, le mistral (vent froid et puissant) qui a soufflé très fort et qui est redouté par tous les joueurs, tout baigne au sein de l’EN. Ce qui a rendu l’ambiance encore plus agréable, c’est la visite surprise de Zidane Zine-Eddine « Zizou » à l’hôtel où se trouve, actuellement, l’EN au Castelet. On peut dire que cette visite a fait plaisir à tout le monde. Il les a félicités pour leur qualification à la CAN, mais aussi au Mondial. Ce geste ne peut que galvaniser nos sélectionnés à décupler leurs efforts pour réussir un bon coup. Ce qui peut soulager encore plus le coach national, Rabah Saâdane, c’est le fait que Antar Yahia peut prendre part à la CAN du fait que sa blessure est pratiquement guérie.
    Il faut admettre que l’EN et Saâdane ne peuvent pas se permettre de jouer sans Antar Yahia qui a toujours joué avec cœur et abnégation. Il s’agit d’un gagneur né. Son but contre l’Egypte, celui de la qualification pour le Mondial sud-africain, restera dans les annales du football national et même international comme un chef-d’œuvre d’adresse, de puissance (100 km/h) et surtout de précision. Il l’a logé dans un coin impossible ! Le staff a accordé un repos aux joueurs avant la reprise des entraînements aujourd’hui.
    H. GHARBI

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    Zidane en mars à Ghaza
    Zinedine Zidane, la légende du football mondial, compte se rendre à Ghaza au mois de mars prochain
    Zinedine Zidane, la légende du football mondial, compte se rendre à Ghaza au mois de mars prochain dans le cadre d’un programme de l’Unicef dont il est l’un des parrains. Zizou, qui a confirmé ce voyage, a déclaré au site brice.tv «être fier de faire partie d’une organisation qui défende les intérêts des enfants à travers le monde», ajoutant que «si je peux rendre le sourire aux enfants de Ghaza victimes au quotidien des attaques israéliennes, je serai l’homme le plus heureux du monde». Rappelons que des attaques féroces de l’armée israélienne sur Ghaza en décembre 2008 et en janvier 2009 ont fait plus de 1400 morts et provoqué des pertes estimées à 1,6 milliard de dollars.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  7. Artisans de l'ombre Dit :

    Smaïl Zidane : «Le maillot que Saâdane nous a offert est à la maison»

    PUBLIE LE : 31-12-2009 | 00:00 | PAR F. A-S.

    «J’espère que l’Algérie donnera une leçon de football aux Anglais et aux Américains»

    A chaque fois que l’un des membres de sa famille exprime son algérianité, Dda Smaïl Zidane est fier. Alors, lorsque c’est son célébrissime fiston Zinédine dit Zizou, alias Yazid pour les intimes, qui le fait, c’est le bonheur absolu. Ce bonheur a été ressenti par le père Zidane lorsque le fils a rendu visite à la sélection d’Algérie samedi passé à l’hôtel Grand Prix du Castellet. C’est avec une vive émotion qu’il évoque ce moment.

    «La visite était programmée en secret depuis plusieurs jours»
    Ce qu’il y a lieu de savoir, c’est que la visite de Zinédine Zidane aux Verts n’a pas été improvisée. «Il avait prévu de faire cette visite il y a plusieurs jours, mais il a gardé ce projet secret. Ayant su que la sélection d’Algérie serait en stage dans les environs de Marseille, il a voulu profiter de cette occasion pour venir voir sa famille et faire un crochet à l’hôtel des joueurs», explique Dda Smaïl. La visite a eu lieu tard dans la soirée, mais ce n’était pas prémédité. «Nous avons eu deux décès dans la famille, ici en France. Yazid devait se rendre aux domiciles des défunts afin de présenter ses condoléances à leurs proches, mais il n’a eu le temps d’aller que chez l’un d’entre eux car, en en sortant après avoir accompli son devoir, il s’est rendu compte qu’il se faisait tard et que ce n’était pas correct de rendre visite à des gens la nuit.»

    «C’est parce qu’il y a eu un décès dans la famille qu’il a fait la visite de nuit»
    Il a décidé de rendre visite à cette famille-là une autre fois. Si c’était trop tard pour des visites familiales, cela ne l’était pas pour faire une virée à l’hôtel de la sélection algérienne, un projet qui lui tenait à cœur. «En dépit de l’heure tardive, il a tenu à y aller. Il a téléphoné à des dirigeants de la FAF et a obtenu l’autorisation d’y aller. Il s’y est donc rendu avec ses frères», raconte le papa. «Comme je n’aime pas trop sortir le soir, je me suis abstenu d’y aller. Et puis, j’étais convaincu qu’il sera très à l’aise avec les joueurs. Je n’ai pas eu tort puisque les échos qui sont parvenus de l’hôtel ont indiqué que la surprise a été très agréablement appréciée.»

    «Il avait un vol à 8h, autrement il serait resté plus longtemps»
    On connaît la suite : Zizou et deux de ses frères, ainsi que des amis, ont débarqué à l’hôtel et eu une discussion très détendue avec les joueurs de la sélection. «Il m’a dit que cela s’est très bien passé. Cela ne m’étonne pas puisqu’il connaît bien quelques joueurs», confie Smaïl Zidane. D’ailleurs, Zinédine n’a pas vu le temps passer et il serait bien resté plus longtemps, mais il devait rentrer. «Il avait un avion à prendre à 8h. Il est rentré à la maison à 1h45. Ses enfants dormaient. Lui est resté à discuter avec moi, puis a dormi juste un peu, avant que tout le monde ne se réveille pour aller à l’aéroport.» Ainsi, n’était ce voyage, Zidane serait resté plus longtemps avec les joueurs. Mieux : il serait venu le lendemain durant la journée.

    «J’ai lu dans ses yeux qu’il était très heureux»
    Durant la discussion que Zizou a eue avec son père, il était question, bien entendu, de la visite qu’il venait d’effectuer aux Verts. «Il était très heureux. Je l’ai lu dans ses yeux. Juste un indice : bien qu’il se faisait très tard, il avait bonne mine et était de bonne humeur», raconte le papa, non moins heureux. «Moi aussi, j’étais très content de cette visite. A chaque fois que l’un de mes enfants, et Yazid en particulier, fait quelque chose pour l’Algérie, je rajeunis de dix ans. Encore un peu et mes cheveux blancs disparaîtront !», a-t-il insisté, la gorge nouée par l’émotion. Il aurait certainement aimé vivre cette joie en direct, en vivant ce moment, mais il y aura certainement d’autres occasions.

    «Je garderai jalousement le maillot des Verts qu’il m’a ramené»
    Bien sûr, le clou du retour de Zinédine Zidane à la maison familiale, après sa visite aux Verts, a été le moment où il a remis à son père le maillot de la sélection nationale algérienne que Rabah Saâdane lui a offert. «Oui, il me l’a ramené. Il avait compris certainement que cela me ferait plaisir et il me l’a offert. Je l’ai chez moi et je le garderai jalousement.» Ce maillot est certainement porteur de beaucoup de sens pour Dda Smaïl puisqu’il a été offert par le sélectionneur qui a qualifié l’Algérie à la Coupe du monde de football, un événement qui n’est plus arrivé depuis 24 ans et dont il n’est pas peu fier.

    «Bien sûr qu’il a regardé le match de Khartoum !»
    D’ailleurs, lui autant que sa femme et ses enfants, à leur tête Zizou, ont suivi le parcours des Verts. Les matches du Caire et de Khartoum contre l’Egypte ont été suivis avec intensité. «Bien sûr que Yazid a regardé le match de Khartoum ! Il a vibré comme nous tous. C’est avec joie et fierté que nous avons accueilli la qualification de l’Algérie.» Lui, en particulier, a été ravi, vu qu’il est né en Algérie, un pays qu’il a dû quitter parce qu’il ne trouvait pas du travail. «Un arbre dont les racines sont séculaires peut résister aux vents et aux tempêtes, alors qu’un arbre factice, dusse-t-il être le plus beau et le plus verdoyant, tombera à la première bourrasque. Ainsi disait le regretté Slimane Azem (chanteur kabyle qui avait beaucoup chanté sur l’exil, ndlr). C’est à méditer. On ne peut jamais bien vivre durablement en étant déraciné.»

    «Une deuxième visite ces jours-ci ? C’est faux !»
    Des rumeurs font état à Marseille d’une probable deuxième visite que Zinédine Zidane effectuera à l’hôtel des Verts durant leur stage. Cela est formellement démenti par Smaïl Zidane. «Vous savez, il y a parfois de l’exagération dans les informations. A ma connaissance, Yazid n’a pas prévu de revenir la semaine prochaine. Il a un agenda très chargé, une famille dont il doit s’occuper. Non, une deuxième visite ces jours-ci n’est pas à l’ordre du jour.» Ce n’est que partie remise puisque Zizou viendra en Algérie le 1er mars pour participer à un tournoi de futsal et assister, dans la foulée, à la rencontre amicale Algérie-Serbie le 3 mars au stade du 5-Juillet. Cette fois-ci, il rendra visite aux Verts sur leur lieu de stage et peut-être aussi dans le vestiaire.

    «Quand les Algériens veulent, ils peuvent !»
    A l’orée de la nouvelle année, c’est le moment des vœux. Dda Smaïl formule avant tout des vœux «de bonne santé, de prospérité, de fraternité, de paix et de sérénité à l’ensemble du peuple algérien», tout en demandant aux jeunes «d’être dignes de leurs aînés qui ont vraiment souffert pour qu’ils soient indépendants et qu’ils vivent dans un pays meilleur qu’il ne l’était». Au plan sportif, il a un seul vœu : «Que l’Algérie donne un bon coup de rosse aux Américains et aux Anglais !» Pour lui, les Verts en ont les moyens. «L’Algérie n’a-t-elle pas battu la RFA en 1982 alors que personne ne l’attendait ? Quand les Algériens veulent, ils peuvent !»

    «La France n’arrivait pas à battre la RFA, mais l’Algérie l’a fait !»
    Le Mondial-82 a laissé justement un très beau souvenir à Dda Smaïl. «Avant le match contre la RFA, les Allemands rivalisaient de déclarations provocantes et dédaigneuses. L’un promettait de marquer un doublé, l’autre un triplé, et il y en a même un grand et costaud dont je ne me rappelle pas du nom (il s’agissait de l’avant-centre Horst Hrubesch, lui avons-nous précisé, ndlr) qui avait promis d’inscrire six ou sept buts à lui tout seul ! Finalement, ils n’ont inscrit qu’un seul but et ont été battus. Ce jour-là, je m’en rappelle, nous étions sortis fêter cette victoire et les Français avaient fait la fête avec nous. Il y avait de quoi : la RFA était tellement forte à l’époque que même la France n’arrivait pas à la battre. L’Algérie, elle, l’avait fait !»
    F. A-S.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/entretien/actualites/smail-zidane-le-maillot-que-saadane-nous-a-offert-est-a-la-maison#ixzz0bG3fsaCD

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...