RSS

5.Les anecdotes de Karatepe (5e partie)

28 décembre 2009

1.Contes

Au coin de la cheminée
Les anecdotes de Karatepe (5e partie)

Résumé de la 4e partie n Les aventures des habitants de Karatepe continuent…

L’œuf


Au printemps, le moment de la transhumance étant arrivé, un paysan de Karatepe se dit : «Je vais aller à Osmaniye pour faire les préparatifs de la transhumance. Dans trois jours, on part.»
L’homme va à Osmaniye. Il achète du sel, du savon, des victuailles et tout le nécessaire. Dans la boutique où il faisait ses emplettes, il aperçoit une grosse chose toute ronde et demande à l’épicier :
— Qu’est-ce que c’est ?
— Un œuf de chameau.
— Qu’est-ce qu’on fait avec ça ?
— Eh bien, qu’est-ce qu’il sort d’un œuf de poule ? Un poussin. Le poussin grandit et devient une poule. Là c’est la même chose, il en sort un chamelon, qui grandit et devient un chameau.
— Combien ça coûte ?
— Une livre.
L’homme de Karatepe réfléchit longuement, car il lui reste en tout une livre et il a encore des choses à acheter : «Eh bien, voyons, que faire ?… Acheter cet œuf, ou alors dépenser mon argent pour ce dont j’ai besoin ?… Tant pis, si je ne les achète pas, je me débrouillerai bien… Oui, mais demain au moment de charger la vache et l’âne pour le voyage, j’aurai pas mal de difficultés… En revanche, si j’achète cet œuf, j’aurai bientôt un chameau, je chargerai les bagages sur son dos et nous partirons ainsi.»
Finalement, l’homme de Karatepe a donné sa livre et a acheté l’œuf de chameau. N’ayant plus d’argent du tout, il se met en route pour retourner au village… En chemin, il se sent fatigué, et pose à terre son bissac, où se trouvait l’œuf de chameau.
L’endroit où il s’est arrêté pour se reposer est en haut d’un coteau. L’œuf roule, descend la pente, en route il heurte une pierre et se brise. Juste à cet endroit il y avait un lièvre dans les broussailles, que le bruit fait fuir. L’homme court derrière lui en se disant : «L’œuf s’est cassé, le chamelon en est sorti, je vais l’attraper.» Mais il n’a pu y arriver.
De retour chez lui, sa femme lui demande ce qu’il a acheté au marché. Il lui raconte toute l’histoire. Alors elle dit : «Quel malheur ! Si tu ne l’avais pas laissé s’échapper, j’aurai pu m’asseoir sur le chargement. En allant aux pâturages, j’aurai pu éviter de marcher à pied.»
A ces mots, l’homme s’est fâché : «Espèce de cruelle ! Qu’est ce que tu as fait ? C’était encore un si petit chamelon, tu lui as cassé les reins, le pauvre !» Sur ce, il a flanqué une bonne correction à sa femme.
L’œuf de chameau que le paysan de Karatepe avait acheté était en fait une pastèque (à suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...