RSS

10.La brute (10e partie)

28 décembre 2009

Histoire

Ainsi va la vie
La brute (10e partie)
Par K. Yerbi

Résumé de la 9e partie n Linda fait la connaissance de la famille de Karim. Comme il fallait s’y attendre, Abderrahmane fait des plaisanteries d’un goût douteux.



Une semaine après cette soirée, alors qu’on se préparait à demander la main de Linda, Karim est très heureux et, une fois n’est pas coutume, il subit sans broncher les reproches de son frère.
Ce matin, il est étonné de ne pas trouver sa mère dans la cuisine. Elle ne fait plus ni ménage ni cuisine, mais elle a gardé cette habitude de préparer elle-même le petit déjeuner et de le prendre avec ses deux fils.
Comme la domestique, Kheira, s’est levée, il va la retrouver.
— bonjour, tante Kheira, maman ne s’est pas levée ?
— apparemment non… Je la réveille ?
— non, non, laisse-la dormir !
— c’est vrai, elle est fatiguée…
— laisse-la se reposer
Kheira lui sert le petit déjeuner. Il le prend, puis il se lève pour partir.
— je l’appellerai tout à l’heure.
A ce moment-là, Abderrahmane arrive.
— tu t’en vas ?
— oui, j’ai affaire.
Il ricane.
— Linda…
— ça t’intéresse tant que cela ?
— bien sûr, c’est ma future belle-sœur…
Karim soutient son regard, Abderrahmane détourne le sien.
— c’est tout ce qui t’intéresse en elle ?
— oui…
Mais Karim change de sujet.
— et ta conquête ?
— de quelle conquête parles-tu ?
— tu m’avais dit que tu avais rendez-vous la dernière fois…
— ah, oui… c’est vrai !
— toi aussi, tu devrais donner un peu de joie à maman… Elle voudrait te voir installé toi aussi… Il faut reconnaître que tu lui as donné du fil à retordre !
— ce n’est pas ma faute si ma vie sentimentale a été un échec !
— tout dépend de toi…
— c’est vrai, je suis difficile !
— trop même…
Abderrahmane se rend compte de l’absence de sa mère.
— maman ne s’est pas levée ?
— non, elle dort !
— laisse-la se reposer (à suivre…)

K. Y.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...