RSS

Seul plutôt qu’en mauvaise compagnie

21 décembre 2009

1.Contes

Sagesse et éducation ancestrale : Seul plutôt qu’en mauvaise compagnie (2e partie et fin)


L’écureuil, meurtri dans son amour-propre ne savait que répondre. Il fit ses adieux et s’apprêtait à partir lorsque le varan le retint :

- Attends ! Ne t’en va pas. Je veux que tu restes avec moi, mais de grâce, sois un peu plus propre ; toutes ces épluchures vont attirer les mouches et les fourmis

L’écureuil ne se fit pas prier pour ramasser les déchets qu’il avait éparpillés, au grand soulagement du reptile. Durant les jours qui suivirent, l’écureuil ne ramena pas de fruits dans le trou, mais ne put s’empêcher de mettre un terme à ses incessants va-et-vient. Et comme la discrétion n’était pas une de ses vertus, des enfants, accompagnés d’un chien, finirent par l’apercevoir dans la forêt et se lancèrent à sa poursuite dans une course effrénée à travers arbres et buissons. L’écureuil n’avait plus qu’une seule idée en tête : se réfugier dans le trou de son ami, le varan. Ce dernier, en voyant son protégé affolé et essoufflé s’enquit de la situation.

- Qu’y a-t-il ? Pourquoi es-tu affolé ?

- Vite, vite, cachons-nous.

- Mais que se passe-t-il ?

- Des humains me pourchassent. Ils ont l’air méchant et ils ont des chiens avec eux.

 - Malheureux ! Tu n’aurais pas dû revenir ici ! Maintenant, ils vont nous retrouver et nous ils tueront.

Il n’avait pas fini de parler que déjà des griffes de chien tentaient de happer l’écureuil. Quatre mains s’insinuèrent ensuite dans le refuge et enlevèrent le rongeur. Le lézard voulut en profiter pour se sauver mais mal lui en prit : un des deux enfants lâcha l’écureuil et lui asséna un coup mortel avec une hache. Juste avant de mourir, le reptile pensa à la leçon qu’il venait de recevoir. Une leçon qu’il n’avait jamais eu le temps de mettre à profit, ni de méditer. « Il vaut mieux souffrir de solitude que de vivre en mauvaise compagnie ».

KY ( Fin)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...