RSS

Annaba rend hommage à “Nedjma” et à Kateb Yacine

13 décembre 2009

Non classé

Annaba rend hommage à “Nedjma” et à Kateb Yacine  logo_imp
Edition du Dimanche 13 Décembre 2009

Culture

Annaba rend hommage à “Nedjma” et à Kateb Yacine

CINQ ESCALES POUR UNE ÉTOILE


Par : A. Allia

303

Un hommage posthume à l’homme dans toute sa dimension de poète, de romancier,  de journaliste qui lui sera rendu du 13 au 17 décembre à travers plusieurs activités.

Le palais des Arts et de la Culture d’Annaba abritera aujourd’hui une manifestation culturelle spécialement consacrée à Kateb Yacine, organisée par l’Agence

algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), en partenariat avec les agences Neef Prod et ACMEvent.
Un hommage posthume du 13 au 17 décembre à travers plusieurs activités au sein de la Coquette, d’abord, avant de porter la commémoration à travers quatre autres villes du pays.
Ainsi, Annaba, Souk Ahras, Constantine, Sétif et enfin Alger seront, au nom de toutes les villes et villages du pays, les cinq escales de cet hommage, telles les cinq branches de Nedjma, donnant ainsi son nom à l’événement. Des escales toutes symboliques car, comme l’expliquent les organisateurs, pour des raisons pratiques, l’hommage à Kateb Yacine ne retiendra pas le parcours géochronologique de son émergence, mais son parcours symbolique.
Est-il utile de rappeler qu’il y a 20 ans, Kateb Yacine El-Keblouti, comme il aimait à se décliner lui-même, décédait, laissant une œuvre considérable et universellement reconnue. Une œuvre traduite dans de nombreuses langues et qui fait encore l’objet de dizaines de thèses universitaires dans le monde. En Algérie comme à l’étranger, plusieurs hommages sont rendus à cet homme de lettres exceptionnel qui demeure une référence autant qu’une figure de proue de la culture algérienne et des hommes de lettres de la première heure, aux côtés de Mouloud Mammeri, Mouloud Feraoun, Mohamed Dib, pour ne citer que ceux-là. Ainsi, à travers des lieux de son enfance et de sa jeunesse, l’Aarc, assistée en cela par les agences Neef Prod et ACMEvent, tentera de reconstituer spirituellement le parcours de son engagement pour l’Algérie et de son éclosion à la création littéraire. N’omettant aucun des lieux où l’enfant terrible de la littérature algérienne et universelle a vécu, depuis le terroir de sa famille qui lui inspira le thème récurrent des ancêtres, la cité de son enfance près de parents qui lui apportèrent chacun des éléments fondamentaux de sa personnalité et de sa culture, les organisateurs de la manifestation ont retracé également ses années de lycée interrompues par les événements du 8 Mai 1945 et les massacres qui suivirent,  durant lesquels il fut emprisonné et menacé d’exécution.
Le choix porté sur la ville d’Annaba n’est pas fortuit puisque c’est la ville où il rencontra celle qui devint sa muse et lui inspira le personnage de Nedjma, symbole de l’Algérie. Toutes les dimensions de son immense talent créateur seront abordées à travers le théâtre, la poésie, le cinéma, les conférences débats et la musique. L’hommage sera parrainé par son fils Amazigh Kateb avec la participation du comédien Sid Ahmed Agoumi et d’artistes et d’intellectuels de renom.

Kateb Yacine. Cinq escales pour une étoile. Après la maison de la Culture d’Annaba, hier, la caravane se déplacera aujourd’hui au théâtre de Souk Ahras. Demain, ce sera au théâtre de la ville de Sétif, et enfin, le 17 décembre, la caravane fera une dernière escale à Alger, à la salle Cosmos.

Copyright (c) LIBERTE 2008
www.liberte-algerie.com

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...