RSS

« Je refuse de polémiquer… ma grande estime pour les Algériens reste intacte »

12 décembre 2009

Non classé

Abou Trika à Echorouk: »Je refuse de polémiquer… ma grande estime pour les Algériens reste intacte »



Abou Trika

La star de l’équipe nationale Egyptienne de football, Abou Trika, reste fidèle à sa bonne réputation en refusant de s’engager dans la polémique insensée et dommageable déclenchée par les médias Egyptiens à la suite des 2 matchs de qualification pour le Mondial 2010 au Caire puis à Khartoum entre l’Egypte et l’Algérie.

  

  • Lors d’une conversation téléphonique hier avec le journal « Echorouk », Abou Trika a indiqué qu’il s’est abstenu volontairement de faire des déclarations à la presse Egyptienne, malgré les nombreuses sollicitations de cette dernière, à la suite du match d’appui entre l’Algérie et l’Egypte joué le 18 Novembre dernier au stade El Merreikh à Khartoum pour éviter de « jeter de l’huile sur le feu » car la rue Egyptienne, dira-t-il, était en pleine ébullition après l’élimination de son équipe nationale.

  •  

  • Abou Trika estime que la raison et le bon sens doivent prévaloir en toutes circonstances, soulignant par ailleurs qu’il n’a aucun problème avec Echorouk ou aucun autre journal Algérien auxquels il n’a jamais refusé de répondre à des sollicitations pour une déclaration ou une interview, a-t-il affirmé.

  •  

  • Abou Trika a tenu à préciser qu’il se démarque tout à fait de certaines déclarations mal venues et négatives faites par certains de ses coéquipiers qui étaient sous le coup de la déception et la désillusion après la défaite face à l’Algérie à Khartoum le 18 Novembre dernier.

  •  

  • Le meneur de jeu Egyptien précise qu’il reste égal à lui-même et à ses principes en refusant de s’impliquer dans cette campagne médiatique de dénigrement hideuse envers les Algériens pour lesquels, dira-t-il, il a une grande estime qui ne peut être altérer par un match de football même après une défaite.

  •  

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...