RSS

Lacen

10 décembre 2009

Non classé

1er renfort pour l’EN : Opération Lacen
Lacen  px1

08122009Lacen2

 Date : 08-12-2009/11h00
 Réalisé par :
px2

            «Lacen est le joueur qui manque à cette équipe», nous disait Chérif Oudjani, il y a quelques semaines.  Une certitude, la Fédération algérienne de football est du même avis que l’ex-avant-centre des Verts.

 

             Mieux, le service «technique» de Raouraoua a entamé les démarches dans le sens de convaincre le milieu de terrain de Santander de renforcer le team Algérie. Des émissaires seraient déjà en Espagne pour rendre le «recrutement» de Lacen possible. L’opération a été enclenchée par la FAF dès la fin du tirage au sort à Cap Town. Les initiateurs du projet ont mis, toutefois, une réserve à ce propos : que le dossier Lacen ne s’éternise pas. Il est attendu une réponse ferme du joueur dans les jours à venir. Soit au retour des émissaires de leur mission en Espagne.Les raisons qui ont motivé Raouraoua et son équipe à relancer Lacen sont nombreuses. Il y a d’abord le talent et la qualité de ce joueur, ensuite, le poste où il évolue, et, enfin, la position de ce joueur envers l’Algérie. Lacen prend très au sérieux cette histoire de sélection, c’est pourquoi il veut prendre son temps pour se décider. «Ce n’est pas comme si tu changeais de club ou de championnat, c’est une sélection, et il faut venir en étant convaincu et fier», disait-il à Luis Fernandez, qui l’avait invité sur RMC. Il faut dire aussi que le joueur n’a jamais nié ses origines, il en est  fier même. Dans une déclaration à un journal espagnol, Lacen a félicité les joueurs algériens pour la qualification à la phase finale de la Coupe du monde, tout en affirmant avoir vu le match à la télé.

Les Espagnols le surnomment «El Dobermann»
Mehdi Lacen est l’un des piliers du Racing de Santander. Le public l’adore pour sa combativité et sa rage de vaincre, et pour cela, ils l’ont surnommé «El Dobermann», référence faite au chien Doberman. Fraîchement installé, le nouvel entraîneur de Santander, Miguel Angel Portugal, a fait de lui son homme de confiance. Avant lui, Juan Carlos Mandia bâtissait son équipe autour de ce joueur qui totalise 1 100 minutes de temps de jeu depuis le début du championnat, et qui fait de lui le joueur le plus utilisé dans son club depuis le début du championnat. Face au Real Madrid, à Santiago Bernabeu, son coach l’a chargé de surveiller Kàka, un joueur qui court énormément, et qui a un talent fou. Lacen l’a fait et avec brio. Il a même poussé le Madrilène à s’en prendre à l’arbitre pour réclamer des avertissements contre cet Algérien qui lui a fait vivre une soirée cauchemardesque.
Saâdane a besoin d’un joueur comme lui
Lacen est un joueur de haut niveau, c’est une valeur sûre, qui peut rendre énormément de services à notre sélection qui s’apprête à jouer une Coupe du monde, elle y rencontrera des équipes fortes comme l’Angleterre et les USA. Ce qui rend ce joueur encore plus précieux, c’est le poste où il évolue. «Je pense que votre équipe souffre au niveau de la récupération. Lemouchia et Mansouri sont d’excellents joueurs, mais malheureusement, ils ne se complètent pas. Ils ont le même profil, les mêmes qualités et les mêmes défauts. Ce dont a besoin l’Algérie, c’est d’un milieu de terrain défensif rugueux et puissant physiquement, et imposant dans les duels. Moi au Mouloudia, j’ai Bouchema, mais vous, vous n’avez personne», nous disait Alain Michel il y a quelques mois. Même Saâdane reconnaît cela, et il le dit. «Lacen est un excellent joueur. Son poste fait de lui un joueur précieux, surtout pour notre équipe qui accuse un manque dans ce compartiment», disait-il à Lakhdar Berriche lors de son émission VIP.

«Il n’est pas arrogant, c’est un professionnel»
«Avant de prendre la décision de jouer ou pas pour l’Algérie, je dois au moins découvrir mon pays d’origine… Je ne veux pas jouer en sélection juste pour avoir le statut d’international et soigner mon CV. Je veux y aller en étant certain d’avoir fait le bon choix… Je veux y aller pour apporter un plus à cette équipe algérienne. Chacun interprète comme il veut mon cas et ma décision, mais ceux qui sont dans le même cas que moi comprendront ma position. Je demande juste qu’on me laisse le temps nécessaire pour me décider», disait Lacen à chaque fois qu’on lui posait la question sur sa venue en sélection algérienne. Les dires de ce joueur sont très significatifs. Cela prouve une chose, ce joueur sait ce qu’il veut et ne prend jamais des décisions importantes à la légère. Saâdane appelle cela du «professionnalisme». D’autres, par contre, interprètent ces dires  différemment, et accusent ce joueur d’être arrogant. La vérité, c’est qu’il a du respect pour les Algériens. Sinon, comment expliquer le fait qu’il a maintenu sa décision de ne pas précipiter sa venue en équipe nationale après la qualification des Verts au Mondial ? «Je ne veux pas venir prendre la place de quelqu’un qui s’est battu en Afrique pour cette qualification», disait-il à un journaliste espagnol qui voulait savoir si Lacen rejoindrait la sélection algérienne ou pas. Les avis sont différents concernant ce joueur, mais il y a des choses sur lesquelles tout le monde est d’accord : la valeur de ce joueur, son professionnalisme et sa sincérité, et enfin l’EN est à la recherche d’un joueur de son calibre.
A. B.
Raouraoua :
«J’attends la décision de Saâdane pour entamer les démarches»

«Si Saâdane me dit : ramène-moi Lacen, alors j’entamerai les démarches nécessaires. Il est le premier responsable technique de la sélection algérienne, et lui seul pourra décider de la convocation de ce joueur en équipe nationale ou non. Moi, je suis président de fédération, et je suis là pour répondre aux besoins du sélectionneur», avait répondu Raouraoua à la question de notre journaliste à Cap Town relative au cas de ce joueur, qui hésite toujours à rejoindre la sélection algérienne.

 

Saâdane : «C’est un joueur exceptionnel»


Invité par Lakhdar Berriche à l’émission VIP sur Al jazzera Sport, il y a quelques mois, le sélectionneur national Rabah Saâdane s’est exprimé sur le cas Lacen. «On est allés le voir à Santander, et ce joueur m’a impressionné par son éducation et son professionnalisme. C’est quelqu’un qui sait ce qu’il veut, et surtout qui connaît la valeur d’une sélection nationale. Il n’est ni hypocrite ni opportuniste. Il veut prendre son temps, et venir en étant fier et convaincu de porter le maillot de l’Algérie», disait-il au journaliste d’Aljazeera Sport. Sur le plan technique, Saâdane dira : «C’est un grand joueur, il n’y a rien à dire. Je n’ai pas dans mon effectif un joueur comme lui. C’est un vrai milieu de terrain défensif, et en plus, il est très bon dans la relance. Il joue dans un poste où l’Algérie a un manque flagrant, et tout cela fait de lui un joueur exceptionnel.»        A. B.

Assad : «Il faut le ramener»

l«Lacen est un joueur exceptionnel, il peut rendre beaucoup de services à cette équipe. A mon avis, la fédération actuelle devra tout faire pour le ramener», nous disait l’ancien ailer gauche des Verts.
    N. B.
Fernandez : «A défaut de Lacen, vous avez Yebda !»

«J’ai eu l’occasion de lui parler et de lui poser cette question. J’ai trouvé ses réponses convaincantes et logiques. Cela dit, Mehdi est un grand joueur, il pourrait ajouter un plus à votre sélection. La question qui se pose et qui s’impose, quelle sera la réaction des autres joueurs ? Et comment vont-ils prendre la convocation de ce joueur après la qualification de l’Algérie ? Si Lacen menace la sérénité du groupe, alors vaut mieux ne pas l’appeler, surtout que vous avez des joueurs qui peuvent faire son travail, comme Hassan Yebda par exemple.»                                                                                                                                    A. B.

Lacen
à El Publico : «Le sang qui coule dans mes veines est algérien»

Dans toutes ses sorties médiatiques, Mehdi Lacen s’est toujours montré réticent à l’idée de venir renforcer les rangs de l’Algérie.

Convoité aussi bien par Saâdane que par Raouraoua, qui l’ont même rencontré en Espagne, le milieu de Santander leur a demandé un temps de réflexion pour trancher la question. Cela remonte au début des éliminatoires du Mondial. Le cas Lacen est toujours d’actualité. Il se pose même avec beaucoup d’acuité maintenant que les membres de l’EN ont constaté l’importance de l’apport d’un tel joueur dans une zone de jeu, le milieu de la récupération, où Saâdane a affiché de réelles intentions pour le renforcer.

Alors qu’est-ce qui retient Lacen d’endosser le maillot vert ?
Dans une récente interview accordée le 20 novembre dernier au quotidien espagnol El Publico, le joueur a déclaré qu’il a beaucoup d’estime pour les responsables du foot et de l’équipe nationale algérienne qui l’ont courtisé : «J’ai reçu plusieurs convocations de la part de la FAF et de l’EN. La dernière remonte au match amical contre l’Uruguay. Le président de la FAF et le sélectionneur national m’ont rendu visite en Espagne et nous avons eu une longue discussion. Je leur ai fait savoir que l’idée de faire partie de l’équipe nationale est un rêve pour chaque joueur. Je n’arrive pas encore à croire qu’on s’intéresse à ce point à mes prestations en Algérie.» Mais il n’arrive pas encore à se décider…
Longtemps accusé de vouloir jouer pour la France, Lacen apporte une précision de taille : «Je suis, certes, né en France, mais le sang qui coule dans mes veines est algérien», et de détailler sa pensée : «Toute ma famille, et surtout mon père, respecte ma décision (NDLR : celle de ne pas avoir tranché pour l’EN). Je suis sûr que je ne vais pas jouer pour l’équipe de France.» La parenthèse française fermée, Lacen ira par la suite expliquer le pourquoi de son «refus» de porter le maillot algérien : «Je ne peux pas jouer pour l’équipe d’Algérie au Mondial prochain. Certains joueurs peuvent le faire, mais moi, je ne le ferai pas», dira t-il avant de préciser ceci : «Ce serait injuste de prendre la place de quelqu’un d’autre !
Je n’ai joué aucun match avec les Verts, donc, je ne vais pas maintenant accepter de les rejoindre pour prendre la place d’un autre joueur qui s’est donné à fond pour cette qualification au Mondial. Ce serait injuste de ma part. On ne comprend pas ma position sur cette affaire, mais moi, je tiens à mes choix et je les assume», dira-t-il.

«J’ai célébré la
qualif’ des Verts»

Toujours dans son intervention, Lacen s’est dit content de la victoire de l’Algérie face à l’Egypte et de l’historique qualification au Mondial, lui qui a suivi avec beaucoup d’intérêt le match et est sorti défiler à la fin. Il livre son témoignage :
«Une chose est sûre, c’est que j’ai supporté les Verts à fond lors de leur empoignade contre l’Egypte, et j’ai même célébré la qualification au Mondial.»

Noureddine Korichi :
«S’il a des potentialités, ce serait un bon renfort pour l’EN»

l « Je ne peux pas vous dire que je connais personnellement Lacen, mais s’il a des potentialités, ce serait un bon renfort pour l’équipe nationale en prévision de la CAN et de la Coupe du monde. Tout joueur susceptible d’apporter un plus est le bienvenu en EN. Actuellement, il y a un bon groupe et tous les joueurs, bien que la plupart d’entre eux évoluent à l’étranger, sont proches de leur pays et adorent leur patrie. Maintenant, s’il y a des compétences pour à renforcer l’effectif actuel, ce serait une bonne chose pour notre EN. »
Saïb : «Il sera d’un bon apport pour l’EN»
Entretien réalisé par N. Boumali

L’ancien capitaine des Verts croit dur comme fer aux chances de qualification de notre sélection nationale pour les 1/8 de finale de la coupe du monde. Il affirme à cet effet que l’équipe a besoin d’être renforcée et que la venue de Lacen ne fera que du bien pour l’EN.

- Quel jugement portez-vous sur le groupe de l’équipe nationale en Coupe du monde ?
- Je pense qu’à ce stade de la compétition, on ne tombe que sur des équipes difficiles. Mais la qualification pour les 1/8 de finale est jouable. Je pars du principe qu’en football, tout est possible. Il faut juste croire en ses capacités et bien se préparer.
- Vous connaissez bien le football anglais dans la mesure où vous avez joué à Tottenham, que pensez-vous de la sélection anglaise ?
- La sélection anglaise est la favorite du groupe, mais au risque de me répéter, tout est possible en football. On a des joueurs qui jouent en angleterre et en Allemagne dont le football ne diffère pas de celui des anglais, je pense que cela aidera notre équipe à se surpasser devant les Anglais. On n’a rien à perdre et il ne faut pas oublier que dans ce genre de compétition, il y aura toujours des surprises.
- Pour la prochaine coupe d’Afrique, certains pensent que l’EN a les moyens de remporter le trophée africain, êtes-vous de cet avis ?
- Oui, dans la vie, il faut être ambitieux. On a les moyens d’aspirer à remporter la CAN et on doit croire en nos chances.
- A quelques semaines du début de la coupe d’Afrique, on parle de plus en plus de la probable venue de Lacen…
- J’ai déjà affirmé que l’équipe nationale a besoin d’être renforcée, notamment au milieu et je pense que la venue de Lacen ne fera que du bien au groupe. A mon avis, tous les joueurs de valeur capables d’apporter un plus à l’EN seront les bienvenus. On ne doit penser qu’à l’intérêt de cette équipe.
N. B.
Kaci Saïd :«Sa venue risque de diviser le groupe»

L’ancien milieu des Verts est contre la convocation de Lacen en équipe nationale. Il explique son avis par le fait que la venue de ce joueur sèmerait la zizanie au sein du groupe. Il affirme qu’en 1982, il a vécu la même situation en rappelant qu’il a participé à tous les éliminatoires de la Coupe du monde et qu’il n’a pas été convoqué pour le Mondial de l’Espagne.

- Quel est votre commentaire sur le groupe de l’EN en Coupe du monde ?
- Je pense que c’est un groupe équilibré. Certes, l’Angleterre est la favorite, mais je pense que notre sélection nationale a un bon coup à jouer en Afrique du Sud. On a un bon groupe qui a montré de belles choses lors des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial. Avec une bonne préparation, l’EN fera un bon parcours.
- Après la qualification de l’EN pour le Mondial, certains font des pieds et des mains pour convaincre Lacen de rejoindre les Verts. Etes-vous pour la venue de cet élément ?
- La venue de Lacen risque de semer la zizanie au sein du groupe. Je suis tout à fait d’accord avec Ziani qui a déclaré que ce joueur devra rejoindre les Verts lors des éliminatoires et pas après. Son arrivée divisera le groupe et je sais de quoi je parle. J’ai vécu la même situation en 82. J’avais participé à tous les éliminatoires de la Coupe du monde, mais on m’avait écarté après la qualification de l’EN pour le Mondial de l’Espagne. Cela m’avait fait très mal, c’est pour cela que je pense qu’il est indispensable qu’on préserve la sérénité du groupe.
- Mais il y a aussi l’intérêt de l’EN qui passe avant tout…
- Ce joueur a déjà refusé de venir en équipe nationale et, en plus, je crois qu’on a une bonne équipe. Il faut laisser ce groupe travailler dans la sérénité pour qu’il prépare le Mondial dans de bonnes conditions.
N. B.
Jusqu’à hier, 53% des visiteurs de competition.dz ont voté oui

Les internautes favorables à sa convocation

l Si le joueur n’a toujours pas tranché en avançant plusieurs arguments qui l’empêcheraient de rejoindre les Verts, les supporters algériens sont eux très optimistes de voir le milieu de terrain de Santander vêtir le maillot vert avant la prochaine Coupe du monde. En effet, dans un sondage effectué sur compétition.dz, le site internet de notre journal, les fans des Verts se sont montrés favorables à l’intégration du Franco-Algérien parmi les rangs des Fennecs. Sur près de 3500 votants qui ont visité le portail de notre journal sur le web, 53% sont favorables à une convocation du pensionnaire de la Liga en sélection, 46% en revanche estiment que ce n’est pas une obligation. Ce revirement de situation, qui est intervenu au lendemain du tirage au sort du Mondial qui nous a mis dans le même groupe que les Anglais, en dit long sur l’importance et l’estime que peuvent avoir les connaisseurs de la balle ronde algérienne pour cet élément, car avant le 4 décembre dernier, tous les indicateurs donnaient Lacen indésirable chez les Verts, mieux encore, l’on croyait son dossier définitivement classé… dans les cœurs de nos compatriotes qui avaient mal apprécié les surenchères du joueur, mais voilà que subitement le nom du joueur refait surface et réintègre l’actualité. Maintenant, il n’y a pas que le staff technique qui le veut, mais aussi le public qui sait pertinemment que son apport peut être considérable face à des adversaires de taille au prochain Mondial. Le sondage est toujours ouvert sur notre site internet, il suffit de taper www.competion.dz et de faire votre choix avec deux simples clics.                                  S. M. A.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Lacen”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Sports : Lacen convoqué pour la CAN 2010 ?

    Le milieu défensif du Racing Santander (1re division espagnole), Mehdi Lacen, pourrait être convoqué par le sélectionneur national Rabah Saâdane en prévision de la Coupe d’Afrique des nations 2010, prévue en Angola (10- 31 janvier), a annoncé hier la radio Chaîne I qui ne cite pas sa source.
    Mehdi Lacen, considéré comme l’une des pièces essentielles de Santander, a été déjà approché par la Fédération algérienne (FAF) en vue de renforcer les rangs des Verts, mais il n’a pu rejoindre la sélection pour des considérations personnelles. Lacen pourrait ainsi être convoqué pour le stage de préparation de l’équipe nationale que doit effectuer à partir du 27 décembre prochain au sud de la France, en prévision de la CAN 2010. Dans une récente déclaration à la presse, Lacen a clairement affirmé que le contact entre lui et la FAF n’a jamais été rompu et qu’il était prêt à rejoindre la sélection de son pays. Selon les observateurs, Mehdi Lacen a le potentiel qui lui permettra de donner d’énormes services pour l’équipe nationale, en vue notamment des deux prochaines compétitions majeures, la CAN et le Mondial 2010 en Afrique du Sud.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Un envoyé de la FAF devrait prochainement le rencontrer en Espagne
    Mehdi Lacen indécis, Saadane attend une réponse pour le convoquer

    Des sources bien informées ont assuré que les responsables de l’équipe nationale sont toujours intéressés par le milieu de terrain du Racing Santander, Mehdi Lahcen qui semble pas presser de rendre une réponse favorable après la qualification des verts à la CAN et en coupe du monde.
    Notre source a précisé que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua n’écartait pas l’idée d’intégrer le joueur, laissant le soin à un de ses proches de se déplacer en Espagne dans le plus grand secret et de discuter avec lui de la possibilité de l’intégrer à l’EN, particulièrement au vu de la nécessité d’un joueur de sa trempe pour épauler Yebda en milieu de terrain.
    Notre source a, par ailleurs, indiqué que même si le coach Saadane veut bénéficier de ses services, il veut éviter de perturber le groupe, et associe pour cela Ziani, Mansouri, Saifi et Bouguerra à la décision, afin que le produit de l’école française de Laval, s’intègre le plus rapidement au groupe comme l’avaient fait Meghni, Yebda, et Abdoun, et avant eux Ghazel, Djebbour et Bouazza.
    Si le joueur de 25 ans a longtemps hésité à donner suite, lors de la deuxième partie des éliminatoires de coupe du monde et coupe d’Afrique pour des raisons encore inconnues, la fédération ne perd pas espoir de le convaincre, étant donné le besoin des verts d’élever leur niveau technique et « compétitif » pour leur deux prochains rendez-vous. L’EN a besoin de joueurs de l’envergure de Lahcen pour faire face aux immenses stars africaines avant l’événement mondial. Le joueur avait déjà rejoint un des stages des verts à l’époque de l’entraineur français Cavalli, qui l’avait appelé lorsqu’il jouer en deuxième division espagnole, avec le club d’Alaves, sur recommandation de l’ancien joueur international du Mouloudia d’Oran et de l’ASMO, Ben Hlima, résidant en Espagne, qui connaissait son entraineur, et qui n’avait pas hésité à en informer les responsables de l’EN, par l’intermédiaire de l’ancien vice-président de la FAF, Mohamed Khelaifia. Si ce n’est que depuis cette période les semeurs de zizanie avaient déversé leur fiel sur l’équipe nationale et son coach, ce qui fait encore hésiter Lahcen à répondre par l’affirmative et ce même après la visite de Raouraoua, Saadi, et Saadane à Barcelone il y a quelques mois.

    El Khabar
    10-12-2009

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...