RSS

Qui veut écarter Saâdane ?

9 décembre 2009

Non classé

Infosoir  Sports Edition du 9/12/2009

Qui veut écarter Saâdane ? edit_php_smartbutton3

Des rumeurs ont circulé sur son devenir
Qui veut écarter Saâdane ?

3ohizw

l Après la double qualification de l’Algérie aux phases finales de la CAN et du Mondial, des observateurs évoquent les chances des Verts dans ces compétitions de haut niveau tout en se posant la question sur les capacités de Rabah Saâdane à mener ses joueurs à bon port. Pour certains, il n’est pas en mesure de donner le volume de jeu qui doit être celui des Fennecs pour affronter les meilleurs. Et les spéculations vont bon train…

Mais que reproche-t-on à Saâdane exactement ? N’a-t-il pas les bagages et l’expérience, voire les compétences et le savoir pour gérer son équipe et rivaliser avec des adversaires de taille à l’image du sélectionneur de l’Angleterre Fabio Capello ? Non, le problème ne serait pas là, selon les discussions en coulisses, mais dans la gestion du groupe, car celui-ci a besoin d’une main de fer qui ne ferait aucune concession aux sentiments, surtout après les éliminatoires qui ont renforcé les liens entre plusieurs joueurs et surtout la conviction, notamment chez les cadres, de l’existence maintenant d’une équipe homogène. Dans une émission sportive diffusée cette semaine sur la Chaîne III, on a même évoqué des noms de sélectionneurs potentiels comme Guus Hiddink ou Trapattoni qui seraient «capables» de relever le défi en contrant les adversaires des Verts. Pour sa part, Saâdane a, lui-même, signifié, il y a seulement quelques jours, qu’il se pourrait qu’il ne serait pas là au prochain Mondial tout en précisant que le renforcement du staff technique que certains cercles ont évoqué n’est pas un nécessité ! A lire entre les lignes, on peut déduire que si renforcement il y a, ce sera contre le gré de Saâdane. Ce dernier pourrait dire bye bye à la sélection nationale. Or, jusqu’à maintenant, il a le soutien non seulement de son président, celui de la FAF Mohamed Raouraoua, qui témoigne du prolongement du contrat du sélectionneur et de tout son staff jusqu’au mois de décembre 2010, mais surtout de tout le peuple algérien qui n’oubliera pas de sitôt que c’est grâce à lui que notre pays est revenu sur la scène mondiale après vingt-quatre ans d’absence. Que c’est encore lui qui a cru le premier en la qualification, même s’il ne l’a pas crié sur les toits, et qui a fait passer l’Equipe nationale de la 103e à la 28e place du classement FIFA. Une performance qui restera dans les annales pour un entraîneur arabe et africain. Alors, il est temps, une bonne fois pour toutes, de laisser Saâdane faire son boulot et le soutenir, car nul n’est parfait. L’échéance de la CAN en Angola est déjà à nos portes et il y a une dynamique à préserver, un défi à relever, un statut à défendre et une Coupe du monde à préparer, et, selon le paysage actuel, seul Saâdane est l’homme de la situation. Une chose est sûre, ce tournoi continental sera en vérité le baromètre qui jaugera des réelles capacités du sélectionneur à aller encore de l’avant pour donner une autre dimension à l’équipe d’Algérie lors du prochain Mondial. A moins qu’un autre scénario, similaire à celui de 2004, serait prédit … !

A. S-B

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “Qui veut écarter Saâdane ?”

  1. Louiza Dit :

    Voilà maintenant qu’on a réussi à avoir une équipe nationale de foot , place aux spéculations , c’est bien dommage .

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Raouraoua: «Pas touche à Saâdane»

    Date : 13-12-2009/10h12
    Réalisé par : Asma H. A.

    Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au cours de ces derniers jours beaucoup de choses ont été dites sur le probable départ de l’entraîneur national Rabah Saâdane et qu’il est sur un siège éjectable et qu’un entraîneur étranger est pressenti pour lui succéder. Une campagne de déstabilisation que Rabah Saâdane lui-même n’a pas compris surtout après la qualification historique arrachée à Khartoum avec à la clé un troisième billet pour le Mondial après ceux de 1982 et de 1986.

    Mais malgré cela et tout en sachant pertinemment ceux qui sont derrière cette campagne, l’entraîneur des Verts n’a jamais voulu polémiquer en faire des déclarations dans ce sens ou du moins au cours de ces derniers jours. La seule fois qu’il l’a fait fut dans nos colonnes le soir après le match à Khartoum où il nous avait affirmé : « Je ne sais pas pourquoi certaines personnes écrivent que je ne serai plus là après tel ou tel match. Au moment où nous avions besoin de l’aide de tout le monde, quelques organes essayent de nous déstabiliser. C’est pour cette raison que je ne pardonnerai jamais à ces personnes», nous avait affirmé Saâdane après la qualification.

    Le scénario de Mexico ne risque pas de se répéter
    Ainsi et voyant que les choses sont allées un peu loin, le président de la fédération Mohamed Raouraoua a voulu mettre un terme à tout cela en affirmant sur les ondes de la Chaîne I hier : « L’entraîneur national a carte blanche, personne n’a le droit de s’immiscer dans son travail. Notre EN est en pleine ascension, on a atteint un niveau assez intéressant alors qu’il n’y a pas si longtemps, on nous traitait de tous les noms d’oiseaux. Je crois que seul l’entraîneur sait ce qui manque vraiment à cette équipe et, par conséquent, lui seul peut convoquer les joueurs, et seuls les éléments qui sont prêts et qui peuvent directement s’intégrer et apporter un plus seront convoqués. Je tiens à lancer un appel aux supporters des Verts et aux journalistes, aidez Saâdane et soutenez-le», a affirmé hier le patron de la FAF.
    C’est pour dire qu’à travers cette déclaration, Raouraoua a tenu à réconforter Saâdane en lui signifiant qu’il le soutient dans tout ce qu’il fait en tant que responsable technique de cette équipe nationale. Aussi, le président de la fédération veut faire comprendre à tous ceux qui pensent qu’avec la convocation de Mehdi Lacen notre équipe nationale revivra le scénario du Mexique, que cela ne risque pas du tout d’arriver, car Rabah Saâdane et contrairement à 1986 est le seul à décider quel joueur ramener ou quel élément écarter et qu’il est tout à fait capable de gérer son groupe y compris lorsqu’il y a des nouveaux venus ou des éléments qui seront temporairement ou définitivement écartés et cela pour une raison ou pour une autre.

    Lacen et Ziaya : les joueurs ne sont pas contre
    En fait, en langage cru, Mohamed Raouraoua a voulu clouer le bec à tous ceux qui veulent toucher à la sérénité des Vert en s’attaquant à leur premier patron, en l’occurrence, Rabah Saâdane. Ce denier peut donc, comme il l’a fait jusque-là, continuer à travailler sereinement avec la confiance totale de son premier responsable.
    Il faut dire que beaucoup de choses ont été dites sur la convocation de Mehdi Lacen et que sa venue risquerait de perturber le groupe, mais Karim Ziani, l’un des joueurs les plus anciens en sélection et l’un des piliers de l’EN, nous a affirmé avant-hier lors de l’entretien qu’il nous avait accordé que renforcer le groupe avec des joueurs qui peuvent apporter un plus de la trempe de Lacen et de Ziaya sont bien évidemment les bienvenus. Pour le milieu de terrain de Wolfsburg, le problème se poserait dans le cas où le coach des Vert chamboulerait l’effectif en faisant appel à six ou sept éléments, ce qui est loin d’être le cas. En fait, on croit savoir que si certains éléments ont fait des déclarations qui ne leur ressemblent pas du tout, c’est parce que justement ils ont appris que Saâdane ferait appel à plusieurs éléments en prévision de la CAN (au moins six joueurs), chose qu’ils ont trouvé anormal estimant que ceux qui étaient là méritent plus de jouer cette compétition. Mais lorsque certains cadres de l’équipe ont appris qu’il s’agissait juste de deux renforts de la qualité de Lacen et de Ziaya, leurs discours étaient tout autre allant même jusqu’à nous préciser qu’ils feront de leur mieux pour faciliter l’intégration des deux nouveaux venus.
    Asma H. A.

    Saâdane réconforté
    A partir d’Abu Dhabi où il se trouvait hier, sur invitation de la Fédération émiratie de football qui organise en cette période la Coupe du monde des clubs, Mohamed Raouraoua, le patron de la FAF, est intervenu sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale pour éclairer la lanterne des férus du foot national. En effet, ces derniers jours beaucoup de choses ont été dites et écrites sur la sélection algérienne et sa composante à l’approche de la CAN angolaise, mais aussi sur certains points liés à l’organisation des compétitions nationales et l’épineuse affaire du sponsoring de la Coupe d’Algérie.

    «Saâdane a carte blanche, laissez-le tranquille»
    Pour commencer, Raouraoua a démenti l’information faisant état d’une réconciliation avec l’Egypte, entreprise par le président de la Fédération émiratie de football et rapportée récemment par les medias dans le monde arabe. Le boss de la FAF s’est contenté de dire ceci : «Non, je ne suis pas au courant.»
    Il enchaînera directement en évoquant les préparatifs de la prochaine CAN, il profite de l’occasion pour réitérer son soutien et surtout sa confiance à Rabah Saâdane, le sélectionneur national, auquel il a donné carte blanche : «L’entraîneur national a carte blanche, personne n’a le droit de s’immiscer dans son travail. Notre EN est en pleine ascension, on a atteint un niveau assez intéressant alors qu’il n’y a pas si longtemps, on nous traitait de tous les noms d’oiseaux. Je crois que seul l’entraîneur sait ce qui manque vraiment à cette équipe et, par conséquent, lui seul peut convoquer les joueurs, et seuls les éléments qui sont prêts et qui peuvent directement s’intégrer et apporter un plus seront convoqués. Je tiens à lancer un appel aux supporters des Verts et aux journalistes, aidez Saâdane et soutenez-le.» Donc, c’est clair, avec cette montée au créneau, le président de la FAF dit, sans ambages, qu’il ne faut pas toucher à Saâdane.

    «C’est fait, Lacen est avec nous»
    C’est fait, Mehdi Lacen fait officiellement partie des Verts, il a donné son accord pour rejoindre les Verts et Saâdane lui a adressé une convocation. Raouraoua confirme : «Lacen a fini par accepter de rejoindre la sélection, de notre côté, on lui a préparé ses papiers, même son passeport algérien est prêt. Je tiens d’ailleurs à le remercier, lui qui fut très coopératif avec nous. Le sélectionneur a vu très utile de lui faire appel, son apport peut rendre d’énormes services à l’EN, d’où sa décision de le convoquer», précisera-t-il.

    «On est fiers de Ziaya, et seul lui et Lacen renforceront l’EN»
    «Je vous informe officiellement que Ziaya fera partie de la liste de Saâdane, on est fiers de lui en tant que joueur issu du championnat local. Il a réussi là où plusieurs ont échoué. Ceci dit, on compte énormément sur lui pour continuer à bosser et progresser.
    Avec ce renfort qu’est la convocation de Ziaya et Lacen, on aura bouclé l’opération raffermissement de l’EN. Aucun élément de ceux annoncés dans la presse ne peut être convoqué. Enfin, normalement, puisque les éléments évoluant dans le championnat algérien ne sont pas à l’abri des blessures, eux qui seront appelés à jouer des matches de championnat mais aussi de coupe.»

    «Djebbour mérite tout le bonheur du monde, mais…»
    Le patron de la Fédération algérienne de football est aussi revenu sur le cas Djebbour, le centre-avant de l’EN, toujours sans club. Ce dernier va payer cher sa situation, Saâdane va devoir donc composer sans l’auteur du but victorieux face à l’Uruguay durant la prochaine CAN, explication. «Saâdane avait déclaré que les joueurs qui ne jouent pas avec leurs clubs ne peuvent plus être rappelés en sélection, je crois qu’il a donné, plus qu’il en faut, de temps mais aussi de chances à Djebbour pour trouver un club et réintégrer normalement les rangs des Verts. Malheureusement, ça n’a pas abouti, Rafik est un garçon qui mérite tout le bonheur du monde, on a parlé récemment et il m’a fait savoir qu’il est en train de faire de son mieux pour trouver un club. Je lui ai répliqué que la FAF est là, prête à aider ses joueurs, j’espère de tout mon cœur qu’il pourra revenir vite à son niveau avec son nouveau club», a-t-il laissé entendre.

    «On a envoyé les convocations à temps, le 27 on doit réunir tout le monde»
    Concernant les professionnels, Raouraoua n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour affirmer que tous les joueurs doivent rallier le lieu du stage de l’EN au sud de la France le 27 du mois en cours pour commencer les préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations. «On a pris nos précautions, on a envoyé les convocations pour nos professionnels à temps, soit 15 jours avant le premier jour du stage. On n’attend pas que leurs clubs nous répondent, car c’est notre droit de récupérer nos joueurs, les règlements de la FIFA son clairs : ils doivent (les joueurs) rejoindre la sélection 14 jours avant le début de la compétition, donc ça sera exactement le 27 décembre», expliquera-t-il.

    «C’est confirmé pour la Serbie, en attendant l’Italie»
    Pour ce qui est de la seconde étape de préparation, celle qui concerne le Mondial, Raouraoua a confirmé la rencontre face à la Serbie que les Verts auront à disputer le 3 mars prochain au stade du 5-Juillet en attendant d’éventuelles nouvelles rencontres que les Fennecs pourraient disputer sur le sol sud-africain avant le début du Mondial. «Pour la date FIFA du 3 mars, on aura la Serbie qui nous rendra visite, c’est une équipe forte, qui s’est qualifiée au Mondial à la tête de son groupe. Donc, ça sera un bon examen pour nous, ensuite, il se pourrait qu’on joue d’autres joutes sur place en Afrique du Sud. On a déjà quelques propositions dont celle de l’Italie, on va étudier tout ça pour en choisir la meilleure option», dira-t-il.

    «Notre séjour en Afrique du Sud est prêt, s’il vous plaît aidez-nous avec votre silence»
    Le premier responsable du football national enchaînera : «Notre séjour en Afrique du Sud est prêt, on a tout préparé là-bas conformément aux règlements de la FIFA, et il ne reste pratiquement rien. Les déplacements sur place ont, eux aussi, été planifiés, on se déplacera à chaque fois la veille des rencontres. Par ailleurs, je tiens à lancer un appel à ceux qui s’immiscent dans notre boulot, mais qui n’ont rien à avoir avec notre instance ni de près ni de loin, je leur dis ceci : «Si vous voulez nous aider, aidez-nous avec votre silence», leur a-t-il demandé.

    «Ceux qui ne veulent pas jouer la Coupe, qu’ils se retirent maintenant, ils ne seront pas sanctionnés»
    L’affaire du sponsoring de la Coupe d’Algérie a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours, la FAF a, pour rappel, ordonné aux clubs concernés par les 1/32 de finale de la Coupe d’Algérie de ne mettre aucun sponsor sur les maillots et se contenter de Nedjma, l’opérateur de téléphonie mobile, associé officiel de la FAF. Chose qui n’a pas été du goût des présidents de clubs ayant des contrats avec Djezzy, l’autre opérateur privé installé en Algérie. Ces derniers ont même menacé de faire l’impasse sur cette compétition, ce qui est loin de gêner le premier responsable de la FAF. «Il n’y a pas une minute, on parlait du Mondial et là, je me vois obligé de me retrouver très bas, on dirait que vous me faites descendre du haut de l’Everest. Je crois que les présidents des clubs doivent contribuer au redressement et à la progression de notre foot, non pas le contraire et ceux qui ne connaissent pas les lois doivent les apprendre, ou même voir comment nos voisins se comportent. Les matches de coupe dans tous les pays, en France, en Allemagne, au Soudan ou au Maroc, etc. c’est toujours du ressort de la fédération. Les présidents des clubs doivent laisser de côté leurs intérêts personnels, on a tout fait pour ramener des milliards et on a réussi, et on va maintenant les distribuer.
    Ainsi, 1 300 équipes ont pris part à cette Coupe d’Algérie depuis le premier tour, c’est donc inadmissible que 4 ou 5 teams viennent chambouler notre boulot pour servir leurs propres intérêts. Nedjma est à remercier, elle nous a donné des milliards qu’on se chargera de distribuer sur les 64 clubs dans ce tour, même le perdant aura droit à 20 millions de centimes et à des équipements. L’heureux gagnant en finale aura droit de son coté à 1 milliard sans compter la prime des autorités. Je vous informe d’ailleurs que le MCO a décidé de revenir sur sa décision de boycotter, il va prendre part à ce tour.
    Quant aux autres, je leur dis de bien réfléchir et peser le pour et le contre, et essayer d’expliquer à leur sponsor que le contrat qui les lie ne couvre pas la coupe, qui n’est gérée que par la FAF. S’ils ne veulent pas faire machine arrière, ils n’ont qu’à boycotter maintenant. Ils ne seront pas sanctionnés, mais s’ils entrent avec des sponsors autres que ceux qu’on exige, là, ils seront sévèrement sanctionnés», a-t-il tenu à les avertir.
    S. M. A.
    Compétition du 13-12-2009

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Tout sur le point de presse de Saadane

    PUBLIE LE : 17-12-2009 : 20 h 10

    Lors de son point de presse tenu jeudi, le sélectionneur national, M. Rabah Saadane est d’emblée revenu sur le bilan des éliminatoires CAN-CM2010. il a aussi évoqué les préparatifs de l’équipe nationale pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, Angola 2010 qui aura lieu du 10 au 31 janvier prochain. Sans trop s’étaler, il a appelé à faire preuve de réalisme en matière d’objectif pour éviter les grosses déceptions comme celles vécues par les égyptiens après leur élimination de la coupe du monde.

    M. Saadane a qualifié la double qualification de l’Algérie en coupe d’Afrique et en coupe du monde 2010, de difficile à réaliser. « Nous savions que la qualification à la CAN et au Mondial était difficile et tout le pays a été mobilisé derrière l’EN pour gagner le billet qualificatif ». a-t-il expliqué avait de remercier tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce sacre historique de l’EN en coupe du monde à leur tête le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika « qui a mis tous les moyens nécessaires pour la réalisation des objectifs de l’EN lors des qualifications ».
    Concernant les préparatifs pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, le sélectionneur national qui a rappelé les dates du stage précompétitif, a annoncé qu’une délégation algérienne se déplacera à Luanda le 7 janvier au matin à bord d’un avion spécial. Un groupe de responsables de la FAF se déplacera en Angola le 1er janvier pour préparer les conditions du séjour à l’équipe nationale, a-t-il rajouté. : « Le climat en Angola est assez difficile surtout en cette période et les joueurs ne sont pas habitués à ce genre de situation au contraire des autres pays. Chaleur et humidité seront comme des handicaps pour nous lors de la CAN mais nous allons jouer le maximum pour gagner nos matches ».
    A propos de l’objectif de l’équipe nationale en matière de résultats, le sélectionneur national rétorque « Nous allons évoluer lors de la CAN dans une compétition ou il est impératif pour nous de jouer à fond car c’est pour nous une étape importante avant le mondial. Notre objectif est de bien négocier nos matches pour jouer le maximum de matches » avant d’ajouter : « Notre objectif est de jouer match par match tout en essayant de gagner le maximum de rencontres ». « L’objectif principal est de stabiliser l’équipe nationale pour se qualifier aux deux prochaines éditions de la CAN et du Mondial et travailler sur le long terme ».
    Le choix des joueurs retenus pour participer à la CAN 2010, a été aussi abordé. Le sélectionneur national qui avait communiqué la liste des joueurs concernés la veille, a déclaré : « une période d’évaluation entre le 26 et le 30 décembre précédera l’annonce de la liste définitive des 23 joueurs participants à la CAN. Elle sera transmise à la CAF au plus tard le 31 décembre prochain. Certains joueurs ne rejoindront le groupe que le 27 du mois vu qu’ils auront à participer avec leurs clubs en championnat tels que le championnat d’Angleterre et le championnat d’Ecosse. »

    Enfin, comme il fallait s’y attendre Saadane a été harcelé par les questions des journaliste à propos de la défection de Mehdi Lacen mais le coach répondait toujours par: « Lacen, son problème administratif a été réglé et c’est pour une raison personnelle que l’on ne lui a pas adressé une convocation pour faire partie de la liste des joueurs retenus pour la coupe d’Afrique des Nations »
    (Par Moumen .A)

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/actualite-flash/tout-sur-le-point-de-presse-de-saadane#ixzz0a3EH9vql

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Tout sur le point de presse de Saadane

    PUBLIE LE : 17-12-2009 : 20 h 10

    Lors de son point de presse tenu jeudi, le sélectionneur national, M. Rabah Saadane est d’emblée revenu sur le bilan des éliminatoires CAN-CM2010. il a aussi évoqué les préparatifs de l’équipe nationale pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, Angola 2010 qui aura lieu du 10 au 31 janvier prochain. Sans trop s’étaler, il a appelé à faire preuve de réalisme en matière d’objectif pour éviter les grosses déceptions comme celles vécues par les égyptiens après leur élimination de la coupe du monde.
    M. Saadane a qualifié la double qualification de l’Algérie en coupe d’Afrique et en coupe du monde 2010, de difficile à réaliser. « Nous savions que la qualification à la CAN et au Mondial était difficile et tout le pays a été mobilisé derrière l’EN pour gagner le billet qualificatif ». a-t-il expliqué avait de remercier tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce sacre historique de l’EN en coupe du monde à leur tête le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika « qui a mis tous les moyens nécessaires pour la réalisation des objectifs de l’EN lors des qualifications ».
    Concernant les préparatifs pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, le sélectionneur national qui a rappelé les dates du stage précompétitif, a annoncé qu’une délégation algérienne se déplacera à Luanda le 7 janvier au matin à bord d’un avion spécial. Un groupe de responsables de la FAF se déplacera en Angola le 1er janvier pour préparer les conditions du séjour à l’équipe nationale, a-t-il rajouté. : « Le climat en Angola est assez difficile surtout en cette période et les joueurs ne sont pas habitués à ce genre de situation au contraire des autres pays. Chaleur et humidité seront comme des handicaps pour nous lors de la CAN mais nous allons jouer le maximum pour gagner nos matches ».
    A propos de l’objectif de l’équipe nationale en matière de résultats, le sélectionneur national rétorque « Nous allons évoluer lors de la CAN dans une compétition ou il est impératif pour nous de jouer à fond car c’est pour nous une étape importante avant le mondial. Notre objectif est de bien négocier nos matches pour jouer le maximum de matches » avant d’ajouter : « Notre objectif est de jouer match par match tout en essayant de gagner le maximum de rencontres ». « L’objectif principal est de stabiliser l’équipe nationale pour se qualifier aux deux prochaines éditions de la CAN et du Mondial et travailler sur le long terme ».
    Le choix des joueurs retenus pour participer à la CAN 2010, a été aussi abordé. Le sélectionneur national qui avait communiqué la liste des joueurs concernés la veille, a déclaré : « une période d’évaluation entre le 26 et le 30 décembre précédera l’annonce de la liste définitive des 23 joueurs participants à la CAN. Elle sera transmise à la CAF au plus tard le 31 décembre prochain. Certains joueurs ne rejoindront le groupe que le 27 du mois vu qu’ils auront à participer avec leurs clubs en championnat tels que le championnat d’Angleterre et le championnat d’Ecosse. »

    Enfin, comme il fallait s’y attendre Saadane a été harcelé par les questions des journaliste à propos de la défection de Mehdi Lacen mais le coach répondait toujours par: « Lacen, son problème administratif a été réglé et c’est pour une raison personnelle que l’on ne lui a pas adressé une convocation pour faire partie de la liste des joueurs retenus pour la coupe d’Afrique des Nations »
    (Par Moumen .A)

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/actualite-flash/tout-sur-le-point-de-presse-de-saadane#ixzz0a3EH9vql

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...