RSS

L’Algérie ce «foul» béni…

8 décembre 2009

Non classé

L’Algérie ce «foul» béni…

L’Egypte ne veut décidément pas lâcher «une affaire» goujatement construite à des fins de politique interne. Un contentieux avec l’Algérie est du «foul» béni pour détourner et pervertir les discussions des rues du Caire. Le malaise de l’Egypte a atteint une telle acuité qu’il ne peut plus être tu et réprimé indéfiniment.

L’impuissance du clan Moubarak face à la souffrance des Egyptiens est depuis longtemps un symbole de sa propre déchéance politique. Alaa al-Aswani un éminent auteur a écrit de façon éloquente dans le journal cairote Al-Dastour que les «martyrs» du régime dépassent en nombre tous les morts dans les guerres égyptiennes contre Israël–victimes des accidents de chemin de fer, des naufrages des ferrys, d’effondrement d’immeubles, de maladies, du cancer et des empoisonnements aux pesticides – tous victimes, dit Aswani, «de la corruption et de l’abus de pouvoir». Après trois décennies de Hosni Moubarak on se demande comment contenir la colère du peuple. Une colère multiple : sociale, politique et morale. La soumission de l’Egypte à Israël et aux Etats-Unis a fait d’elle un traitre pour ses «frères» et un «collaborateur » méprisé pour ses souteneurs. Qu’elle rompe ses relations avec Israël – et l’Egypte verra ses fondations économiques s’effondrer ! Sans les subventions, l’Egypte est en faillite. Rappelons-nous lorsque Sadate s’envola pour Jérusalem– «Je suis fatigué des nains», disait-il de ses homologues arabes. Il en paya le prix avec son propre sang dans la tribune de la revue militaire au Caire, où l’un de ses soldats le traita de «Pharaon» avant de l’abattre. Cependant, la véritable disgrâce de l’Egypte n’est pas dans sa réponse aux derniers massacres de Ghaza. Elle est dans la corruption qui s’est incrustée dans la société égyptienne, où l’idée de service public–santé, éducation, véritable sécurité pour les gens ordinaires–a tout simplement cessé d’exister.
Tout cela est une affaire  égypto-égyptienne mais se servir de l’Algérie pour mettre sous l’éteignoir ses déboires internes ne réglera pas les problèmes de Moubarak. Au lieu de demander des excuses aux Algériens, c’est à son peuple qu’il devrait en présenter.
A. A.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...