RSS

« l’Algérie est trop grande pour répondre aux insultes »

5 décembre 2009

Non classé

Ouyahia: « l’Algérie est trop grande pour répondre aux insultes »


ALGER – L’Algérie a « choisi de ne pas répondre à des propos déplacés » après la qualification de son équipe au Mondial 2010 marquée par des violences et une campagne médiatique qui a suivi le match décisif contre l’Egypte au Soudan, a affirmé jeudi son Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

  •    « L’Algérie a un statut à préserver d’où son choix de ne pas répondre à des propos complètement déplacés et dénués de tout sens » et « cette attitude a été plus percutante que n’importe quelle autre réponse », a déclaré à Alger M. Ouyahia, cité par l’agence APS, en marge d’une réunion avec le patronat et les syndicats algériens.

  •  

  •    L’attitude observée par l’Algérie devant ces déclarations « n’était motivée par aucun embarras ni autre calcul » et « ni les insultes, ni les attaques ne diminuent la valeur et la grandeur du peuple et de l’Etat algériens », a-t-il ajouté.

  •  

  •    Les deux rencontres que les équipes égyptienne et algérienne ont dû disputer les 14 et 18 novembre au Caire puis au Soudan pour se départager et à l’issue desquelles l’Algérie s’est qualifiée au Mondial 2010, ont été marquées par des violences de supporteurs en Egypte, en Algérie et à Khartoum.

  •  

  •    Le 12 novembre, le bus transportant l’équipe algérienne au Caire a été attaqué à coup de pierres et trois joueurs blessés. De violents incidents ont suivi le match et les locaux de sociétés égyptiennes en Algérie ont été la cible de manifestants.

  •  

  •    La crise a pris un tour diplomatique avec des manifestations au Caire devant l’ambassade d’Algérie, et le rappel pour consultations de l’ambassadeur d’Egypte à Alger qui a, de son côté, été convoqué au ministère algérien des Affaires étrangères.

  •  

  •    « Durant les années de terreur (dans les années 90, ndlr) lorsque nous endurions les pires épreuves, nous n’avions trouvé personne à nos côtés » (…) « mais grâce à Dieu, nous avons triomphé », a encore affirmé M. Ouyahia, toujours selon APS, en réponse à des attaques égyptiennes qualifiant l’Algérie de pays de « violence et de terrorisme ».

  •  

  •    

  • Ennaharonline/ AFP

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “« l’Algérie est trop grande pour répondre aux insultes »”

  1. benabdellah abdelkader Dit :

    benabdellah abdelkader à dit le grand pays fabricant des terroristes c’est l’égypte avec son grand djamaa el azhar les égypchiens prenaient des jeunes algeriens ils leurs faisaient le plus grand lavage de cerveau et ils les envoyaient en algerie pour tué leurs mère,père,frère,soeur,et ainsi que les membres de leurs famille avec la complicité les ennemis de l’algerie bien entendu de l’intérieur et de l’extérieur,moi je dit une seule chose qu’ils nous restent c’est de coupé toute relation avec ses égypchiens et de tout boycoté dans n’importe quel domaine commerciale,culturel,etc…? les égypchiens c’est des enculés des israeliens,toutes les égypchiennes ont étaient baisé par les israeliens et les égypchiens ont étaient sodomnisé par les israeliens,je tire mon chapeau aux israeliens…?

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    LE PREMIER MINISTRE RÉPOND À LA CAMPAGNE OUTRAGEUSE ÉGYPTIENNE
    «Le silence est plus fort qu’une réponse»
    «La noblesse et la grandeur d’un peuple et sa bravoure ne sont pas dans les slogans et les insultes », a déclaré, jeudi à Alger, le Premier ministre Ahmed Ouyahia. S’exprimant lors d’un point de presse tenu en marge de la 13ème session tripartie, le Premier ministre n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer la campagne médiatique égyptienne on ne peut plus injurieuse et diffamatoire à l’encontre de l’Algérie au lendemain de la qualification, ô combien méritée, de notre sélection nationale au Mondial Sud Africain. Depuis, faudra-t-il le rappeler, l’Égypte de Moubarak n’a pas trouvé mieux pour panser sa plaie, que de s’attaquer à tout ce qui est algérien, État, peuple et symboles. Cette campagne a été orchestrée par les médias de ce pays, soutenu par le régime en place soucieux beaucoup plus pour sa survie que par autre chose, autrement dit, que par la défaite sportive infligée, avec l’art et la manière, par les camarades de Ziani, un certain 18 novembre 2009 au Soudan que les Algériens ne sont pas près d’oublier des sitôt tant l’évènement est de taille. Ils ont qualifié le peuple algérien de terroriste, barbare et violent. Nos ressortissants établis dans ce pays ont été tabassés, malmenés et brutalisés, même notre ambassade n’a pas échappé à cette « barbarie » programmée alors que les supporters ont vécu l’enfer au Caire avant d’être traités de voyous à Khartoum… et la liste est encore longue. Les « irresponsables » de ce pays (égypte avec un petit e), donnant libre cours à leur haine et à leur jalousie, ne veulent pas s’arrêter là. Et pour cause, ils ont commis l’irréparable en poussant le bouchon trop loin en s’attaquant aux symboles de la révolution nationale : Notre drapeau et nos valeureux Martyrs, sources de fierté de tout un peuple. À tous ces pauvres d’esprits, Ahmed Ouyahia fera savoir que «L’Algérie est fière de ces Chouhadas qui ne sont pas le fruit d’un concours de circonstances ». Et d’ajouter que les déclarations des Égyptiens, responsables compris, ne diminueront pas d’un iota la place de l’Algérie et sa renommée dans le monde. « La grandeur de l’Algérie et de son peuple ne datent pas d’aujourd’hui. Nous n’avons pas de leçons à recevoir de personne. Seuls et pendant de longue années, nous avons vécu des moments difficiles et nous n’avons trouvé quiconque à nos côtés et cela ne nous a pas empêché de sortir vainqueurs. Notre pays a retrouvé maintenant le statut qui est le sien qu’il faut préserver », martèlera- t-il, non sans poursuivre : « Nos principes ne nous permettent pas d’entrer dans une campagne des plus futiles. L’Algérie est connue de par le monde par ces principes et ses valeurs et ce n’est pas cette campagne et autres déclarations infondées et injustifiées dépourvues de toute logique qui pourraient remettre en cause notre place », dira le Premier ministre, pour qui le silence, devant cet état de fait, demeurera la meilleure réponse à ces agissements. « Nous sommes un peuple noble. L’Algérie est plus grande que de s’occuper de ces bassesses. Nous avons gagné la bataille sportive, nous n’avons pas besoin d’entrer dans des futilités d’un temps révolu », soulignera Ahmed Ouyahia et de conclure… à qui veut l’entendre : « Nous laissons le soin à l’histoire qui jugera les positions des uns et des autres ».
    A. H.
    Le Courrier d’Algérie

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. vive le maroc et legypte Dit :

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...