RSS

Carte d’identité de Madjid Bouguerra

5 décembre 2009

Non classé

NOM : Bouguerra bouguerra586006139.jpg

Prénom : Madjid 

Pseudo : Magic 

Date et lieu de naissance: 7 octobre 1982 à Longvic (France) 

Remarque : il a été bien bercé et gâté par les chants après la brillante prestation de la coupe du monde

Madjid Bougherra Alias magic Bougherra, est un footballeur algérien, né le 7 octobre 1982 à Longvic en France.
Madjid a commencé sa carrière au sein du club français FC Gueugnon, puis il a regagné le Championnat anglais via un prêt au club Crewe Alexandra.
Après plusieurs matchs avec Crew où Madjid a démontré un grand talent et a été plusieurs fois élu homme du match, il a signé en mai 2006 pour Sheffield Wednesday.
Ses belles prestations durant ses matchs joués avec son club deSheffield ont amenés plusieurs clubs de Premier ligue à s’intéresser à Madjid dont Charlton Athletic, Everton, Birmingham City.
Finalement Madjid Bougherra signe pour 2,5 millions de £ à Charlton.
Actuellement Madjid Bougherra évolue au poste de défenseur à Charlton Athletic Football Club.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

39 Réponses à “Carte d’identité de Madjid Bouguerra”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Madjid Bougherra (défenseur de l’Algérie): « C’est un bon groupe avec les USA une équipe sérieuse, la Slovénie, un pays de l’Europe de l’Est qui a sorti la Russie et enfin l’Angleterre, l’une des meilleures équipes au monde. Je pense qu’on a une chance de passer au second tour. Il faut confirmer notre parcours en qualifications et réussir une belle Coupe du Monde. On ira au mondial sans pression ».
    El Khabar OnLine

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. souha Dit :

    slt madjid je passe mon bonsoir a toi et tes filles inas et lina

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Les 10 vérités de Bougherra

    PUBLIE LE : 12-12-2009 | 00:00 | PAR Mohamed Saâd

    Lacen : «S’il vient, je n’aimerais pas être à la place de Saâdane»
    Bougherra face à notre envoyé spécial
    Bougherra face à notre envoyé spécial

    Lorsque nous avons accosté Madjid Bougherra dans la zone mixte du stade Ramon Sanchez-Pizjuan de Séville juste après le match Séville – Rangers, l’international algérien était en train de répondre aux questions des confrères écossais. Très sollicité, Bougherra a préféré nous donner rendez-vous à l’hôtel Sevilla. «Pour discuter à l’aise», nous a-t-il dit en prenant le soin de bien nous indiquer le nom de l’hôtel Sevilla Center, en plein centre de la capitale andalouse comme son nom l’indique.

    Un quart d’heure plus tard et au moment où nous demandions au réceptionniste d’appeler Bougherra, ce dernier est apparu pour ensuite nous indiquer un endroit calme pour discuter. Très à l’aise avec son jogging bleu des Rangers et toujours avec le sourire, Bougherra a répondu à toutes nos questions, même les plus osées, sans jamais se montrer embarrassé. Vers minuit, c’est nous qui avons demandé à l’international algérien d’aller se reposer car un vol du matin à destination de Glasgow l’attendait. Mais, durant la demie heure qu’il avait passée avec nous, Bougherra s’est complètement lâché en donnant son point de vue sur l’actualité brûlante de l’Equipe nationale. Nous vous en avons choisi dix sujets avec dix vérités de Bougherra.

    Lacen : «S’il vient, je n’aimerais pas être à la place de Saâdane»
    «Mehdi Lacen est un excellent joueur qui peut apporter beaucoup à l’Algérie et à l’équipe nationale, mais cela ne suffit pas car avant de porter les couleurs d’une sélection d’un pays on doit aimer ce pays. Si Lacen aime l’Algérie comme nous tous, c’est le moment de venir car il y a la Coupe d’Afrique puis la Coupe du monde et l’EN peut avoir besoin de lui. Maintenant, la décision finale revient au coach et là je peux vous assurer que si Lacen vient, je n’aimerais pas être à la place de M. Saâdane. Comment va-t-il convaincre le joueur qui devra lui laisser sa place ? Seul le coach peut répondre à cette question. Comme quoi, ce n’est pas du tout facile d’être sélectionneur national.»

    Ziani : «C’est grâce à lui que j’ai été sélectionné en A»
    «Mon amitié avec Karim Ziani a commencé en sélection espoirs. Nous avions joué ensemble contre le Ghana à Blida puis en Zambie. Juste après ces deux matchs, et comme Salim Aribi et Brahim Zafour s’étaient blessés en même temps, il y a eu un gros problème en défense avant un match important face au Nigeria à Abuja. C’est là que Ziani est allé voir Pauwels puis lui demander de me donner une chance. La suite, tout le monde la connaît. Je sors l’un de mes meilleurs matchs en sélection et je m’impose définitivement en équipe d’Algérie. Ziani aime tellement l’Algérie qu’il s’implique souvent pour le bien de la sélection. Il était le seul à croire en une qualification en Coupe du monde avant même les éliminatoires. C’est ça Karim : un leader qui dégage de la confiance.»

    Kanouté : «Il m’a donné rendez-vous en Angola»
    «C’est la deuxième fois que je joue contre Kanouté, et à chaque fois je suis impressionné par sa gentillesse et son talent. C’est un vrai gentleman qui trouve toujours le mot juste pour toucher son interlocuteur. A la fin du match, et alors qu’il avait cédé sa place juste après la mi-temps, il est venu vers moi pour me féliciter pour la qualification de l’Algérie et me donner rendez-vous (avec un large sourire) en Angola où on devra se retrouver pour la troisième fois cette saison. En Angola aussi j’aurai grand plaisir à le retrouver, même si j’espère que le résultat ne sera pas le même. En club, il m’a battu deux fois, j’espère prendre ma revanche en sélection.»

    Djebbour : «Il a beaucoup de contacts, mais…»
    «Je suis très inquiet pour Rafik Djebbour qui n’arrive pas à signer dans un club alors que ce ne sont pas les contacts qui manquent. En fait, Djebbour a deux obstacles : l’AEK s’est montré gourmand et il y a la CAN qui arrive et qui dissuade les clubs intéressés. Il reste encore quelques jours avant l’ultimatum de M. Saâdane et j’espère de tout cœur que Djebbour trouve au plus vite un club. D’abord pour lui-même, ensuite pour l’équipe d’Algérie qui a besoin d’un joueur de cette qualité ; car n’oubliez pas qu’il a été pour beaucoup dans les victoires contre l’Egypte et la Zambie. En tout cas, si personnellement je peux l’aider, je n’hésiterai pas à le faire.»

    Transfert : «Je veux retourner en Primerligue, mais après le Mondial»
    «Au risque de me répéter, je suis très bien aux Rangers et je n’ai aucune envie de partir au mercato. Et puis, ce serait compliqué de changer de club alors qu’il y a la Coupe d’Afrique au milieu. Le meilleur moment de partir c’est sans doute l’été prochain, c’est-à-dire juste après la Coupe du monde. J’ai plusieurs choix entre le championnat anglais, espagnol et français, mais mon souhait est de retourner en Angleterre pour jouer dans un bon club de Primerligue. La Primerligue, j’y ai déjà goûté avec Charlton et mon rêve c’est d’y revenir par la grande porte.»

    Le Ballon d’Or : «Je serai dans tous les cas content, car c’est un Algérien qui l’aura»
    «Le Ballon d’Or organisé par Le Buteur et El Heddaf est la seule distinction en Algérie. Il fait désormais rêver tous les joueurs de l’Equipe nationale, car il n’y a pas meilleure récompense que celle qui vient des siens. En plus, cette distinction récompense le travail de toute la saison que ce soit en club ou en sélection. Toutefois, le plus beau dans le Ballon d’Or c’est que le vainqueur sera un de nos potes de l’EN car j’ai vu que tous les lauréats sont des internationaux algériens. Donc, quel que soit le lauréat, j’applaudirai des deux mains et on fêtera ça ensemble à Alger.»

    CAN-2010 : «Objectif, les demi-finale»
    «C’est vrai que ces derniers jours on parle un peu malgré nous de la Coupe du monde car il fallait bien commenter le tirage au sort, mais on sait très bien qu’avant le Mondial il y a une compétition tout aussi importante pour moi car c’est la première fois-ci que je participerai à une CAN. En tant que mondialistes, on ne doit pas se contenter d’une qualification au prochain tour, il faut carrément viser les demi-finales et plus s’il le faut.
    Tant pis si on doit affronter l’Egypte en demi-finales, tout le monde sait qu’on n’a pas peur d’eux car si on les a battus à Khartoum, pas loin de chez eux, on pourra aussi les battre en Angola.»

    Egypte : «Il faut les laisser pleurer entre eux»
    «Je ne comprends toujours pas pourquoi les Algériens s’intéressent à ce que racontent les Egyptiens. Nous sommes en Coupe du monde, nous les avons battus à la régulière sur le terrain, laissons-les pleurer entre eux et regardons vers l’avant car, contrairement à eux, nous avons deux compétitions majeures qui nous attendent. Je tiens toutefois à rappeler que je n’ai pas compris la réaction de certains joueurs qui étaient plutôt corrects sur le terrain et qui n’arrêtent pas aujourd’hui de pleurnicher. Je rends hommage toutefois à Aboutrika qui est resté digne et qui semble désolé par toute la violence qui a entouré le premier match.»

    Angleterre : «Techniquement, nous sommes plus forts qu’eux»
    «Pour avoir joué assez longtemps en Grande-Bretagne, je peux me targuer de bien connaître le foot anglais. Si physiquement et tactiquement ils nous dépassent largement avec un entraîneur comme Capello, techniquement nous sommes plus forts qu’eux. Nous avons aussi une qualité qu’ils n’ont pas : nous jouons avec le cœur. Donc, si on est dans un bon jour, on peut vraiment les bousculer et si on n’arrive pas à les bousculer on ne se laissera pas faire, vous pouvez me croire. Les Etats-Unis, par contre, c’est un groupe très sérieux et travailleur mais qui n’arrive pas à enchaîner les bons résultats. Ils ont tendance à entamer laborieusement les compétitions pour les terminer en force, comme ce fut le cas lors des éliminatoires. Enfin, la Slovénie je connais pas, mais j’aurais le temps de m’informer sur cette sélection.»

    Staff technique : «Nous sommes bien avec Saâdane, Djelloul et Kebir»
    «Vous me parlez d’un renforcement du staff technique, pour ma part si la Fédération et M. Saâdane sont d’accord je ne vais pas dire non. Toutefois, je peux vous assurer qu’on est bien avec le staff actuel. M. Saâdane a vite compris que les joueurs de l’Equipe nationale actuels ont besoin d’être responsabilisés et qu’ils ne veulent pas avoir quelqu’un derrière eux à leur rappeler ce qu’ils doivent faire et ce qu’ils ne doivent pas faire. Par exemple, depuis quelques temps j’ai demandé à avoir une chambre pour moi seul, et bien le coach n’a pas vu ça comme un privilège. Le plus important pour lui, c’est le résultat final. Si le joueur veut une chambre à lui seul et que le lendemain il est à 100%, c’est O. K.»
    De nos envoyés spéciaux à Séville :
    Mohamed Saâd et Yacine Selhani

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/les-10-verites-de-bougherra#ixzz0ZSJ9az8q

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Sports : MADJID BOUGHERRA (DÉFENSEUR DES GLASGOW RANGERS) À CNN :
    «Nous n’avons pas peur de l’Angleterre»

    Sur les colonnes de CNN Arabic.com, le défenseur international algérien, Madjid Bougherra, qui évolue au club écossais de Glasgow Rangers, a exprimé sa satisfaction mais a aussi laissé paraître ses appréhensions à propos de tirage au sort de la Coupe du monde 2010. Magic est revenu sur les équipes qui forment le groupe C en déclarant notamment : «Nous sommes dans un groupe difficile. L’Angleterre est un sacré adversaire.
    Ce n’est pas moi qui vais dire le contraire. Mais ça ne me fait pas peur d’affronter cette équipe. Certains de mes équipiers (Yebda, Belhadj, Ghiles et Bouazza, ndlr) évoluent en Angleterre. Ils se sont imprégnés du style de jeu british. Ils connaissent aussi les joueurs de la sélection anglaise. Il n’y a pas de quoi avoir peur. On ira là-bas en concurrents, c’est certain. Il ne faut pas se mettre dans la tête qu’on ira jouer le premier tour et rentrer à la maison. C’est faux. On a prouvé sur le terrain qu’on avait notre place dans ce tournoi international, on est confiants et on va essayer de faire bonne figure en Coupe du monde. Et puis ce sera peut-être un avantage de jouer contre des équipes qui ne connaissent pas notre football, avec le but de faire honneur à tous nos fans qui vont nos soutenir à travers le monde entier dans la mesure où nous serons le seul représentant arabe en Afrique au Sud», prévient Magic. Au sujet de la Slovénie et des Etats-Unis, le défenseur des Glasgow Rangers dit qu’il n’a pas assez d’informations sur ces deux équipes. «La Slovénie doit être une équipe redoutable du fait qu’elle s’est qualifiée au Mondial aux dépens de la Russie, alors que les USA sont devenus des habitués de ce tournoi depuis 1994», affirme- t-il. Mais avant cette échéance mondiale, qui se déroulera en Afrique du Sud, la sélection algérienne va renouer avec un rendez-vous continental qu’elle a manqué depuis deux éditions. Il s’agit de la Coupe d’Afrique des nations, une compétition pour laquelle l’Algérie va se présenter avec un statut de mondialiste. «C’est une occasion pour gagner encore plus en cohésion, et surtout pour bien préparer le Mondial. De mon point de vue, je crains la fatigue, car c’est une année très chargée pour nous.» Et de préciser : «A première vu, notre groupe paraît abordable. Mais il ne faut sous-estimer aucun adversaire. Le Malawi avait réussi à battre l’Egypte, donc il ne faut pas faire des calculs et négocier match par match.» Sur un autre registre, le défenseur international algérien a réaffirmé sa volonté de rester chez les Rangers, au moins jusqu’à la fin de la saison. Sollicité déjà par Bordeaux à l’intersaison puis les Espagnols de Bétis Séville et maintenant Tottenham, Bougherra a mis les points sur les «i». «Je n’ai pas l’intention de quitter les Rangers. Je me sens bien dans ce club. Je l’ai toujours dit, j’aime la stabilité et j’ai l’intention de finir la saison ici. L’année a bien débuté pour moi avec la qualification pour la Coupe d’Afrique des nations et la Coupe du monde et j’espère que la saison se terminera aussi bien avec les Rangers, comme remporter le titre à nouveau» Conclut-il.
    A. A.
    Le Soir d’Algérie

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    مجيد بوغرة في حوار للشروق: لن نرضى بأقل من المربع الذهبي في أنغولا
    2009.12.11
    حاوره في إسبانيا: صابر لعروسي

    « كانوتي هنأني بالتأهل للمونديال »
    « أنا باق مع غلاسكو إلى غاية المونديال، وإذا غيّرت الأجواء فسأعود إلى إنجلترا »

    يرى مجيد بوغرة المدافع الدولي الجزائري لنادي غلاسكو رانجرز أن الخضر مجبرون على تحقيق الفوز أمام مالاوي في أولى مباريات كأس إفريقيا للأمم للحفاظ على حظوظهم في التأهل إلى الدور الثاني، مشيرا إلى أنه وزملائه سيتنقلون إلى أنغولا لمحاولة العودة إلى الجزائر بالتاج الإفريقي.

    * أولا، نشكرك على الاستجابة لطلبنا بعد هذه المباراة الصعبة التي واجهت فيها بيتيس إشبيلية..
    *
    لا تشكرني لأنني لم أفعل أي شيء، بالعكس، فقد أسعدني حضوركم اليوم إلى إسبانيا لمتابعة هذه المباراة، حيث أتيحت لنا الفرصة لكي نلتقي وندردش قليلا.
    *
    * كيف كانت مواجهتك للمالي فريديريك كانوتي الذي ستلتقيه في أنغولا في الدور الأول من كأس إفريقيا للأمم؟
    *
    سبق لي وأن واجهت كانوتي في مباراة الذهاب، ومرت مثل بقية المواجهات، لكن هذه المرة كانت مختلفة لأننا كنا ندرك أننا سنلتقي في الدور الأول من كأس إفريقيا للأمم في أنغولا، كما تابع الجميع، فقد كان نادي إشبيلية قويا ولم يمنح لنا الفرصة لكي نمارس كرة القدم التي تعوّدنا على لعبها في غلاسكو
    *
    * وكيف كانت مواجهة كانوتي فوق أرضية الميدان؟
    *
    عادية للغاية، فقد لعب من جهتي في المرحلة الأولى وحاولت الحد من خطورته، وكما تابع الجميع، غيّر الجهة التي كان يلعب فيها في المرحلة الثانية، قبل أن يعمد مدربه على تغييره.
    *
    * شاهدناكما تخرجان معا بين الشوطين، هل لنا أن نعرف فحوى الحديث الذي دار بينكما؟
    *
    فعلا، فقد تحدثنا قليلا عن المجموعة التي أوقعتنا فيها القرعة الخاصة بكأس إفريقيا حيث قال لي أننا سنلتقي في أنغولا، إضافة إلى بعض الأمور الأخرى، كما شدّد على تهنئتي بالتأهل إلى كأس العالم 2010 وطلب مني الظهور بوجه لائق ومحترم حتى نمثل القارة السمراء أحسن تمثيل.
    *
    * لنتحدث قليلا عن كأس إفريقيا التي ستلعبونها بعد أقل من شهر من الآن، كيف ترون حظوظكم فيها؟
    *
    أولا أريد أن أنبهكم أنها سوف تكون أول كأس إفريقيا للأمم بالنسبة لي وبالنسبة لعدد كبير من لاعبي المنتخبين لهذا نتوّقع أن تكون المباريات صعبة جميعها، وليس فقط مواجهة مالي أو منتخب آخر.
    *
    *
    وهل تملكون معلومات حول المنتخبات التي ستواجهونها؟
    *
    الوقت مازال مبكرا بالنسبة لنا كلاعبين لدراسة المنتخبات الأخرى، على كل نعلم أنه لا بد لنا أن نفوز في المباراة الأولى التي ستجمعنا بمنتخب مالاوي حتى تكون حظوظنا وفيرة في المرور إلى الدور الثاني.
    *
    * سبق لكم وأن واجهتم منتخب مالي وتعادلتم معه في فرنسا، هل تذكرون تلك المباراة؟
    *
    بالتأكيد، لكن لا يجب أن ننسى أننا لعبنا تلك المباراة ونحن منقوصين من أكثر من ثلاثة لاعبين يمثلون نواة الفريق ويتقدمهم كريم زياني، لهذا تلك المباراة ليست مقياسا حقيقيا لنا، كما أن الفريق عرف من يومها التحاق عدة لاعبين جدد.
    *
    * صراحة، هل تفكرون في كأس إفريقيا حاليا؟
    *
    أكذب إن قلت أننا لا نفكر فيها، لكنني واثق أن العمل الجدي سيبدأ في التربص المقبل الذي سيجريه منتخبنا الوطني، حيث سنضع الأحاسيس جانبا ونشرع في التحضيرات الجدية رفقة الطاقم الفني الوطني.
    *
    * وهل يتحدث اللاعبون بينهم عن كأس العالم؟
    *
    نتكلم قليلا بين الحين والآخر لأنه حلم وقد وفقنا الله في تحقيقه، لكننا ندرك جيدا أنه لا يجب علينا التركيز على المونديال منذ الآن، لأنه خطأ كبير.
    *
    * يرى الجميع أن مواجهة الإنجليز سوف تكون الأصعب في المونديال، ما رأيكم ؟
    *
    بدون شك، فبالرغم من أننا نتفوّق عليهم من الجانب التقني والمعنوي، إلا أنهم يتفوّقون علينا من الجانبين البدني والتكتيكي، لا بد أن نكون في أحسن مستوياتنا في تلك المواجهة.
    *
    *
    تعرفون بعض اللاعبين بحكم لعبكم في إنجلترا من قبل. أليس كذلك؟
    *
    نعرف أنهم أقوياء جدا من الناحية الفردية والجماعية، كما أنهم يتميزون بالخفة والسرعة في الهجمات المعاكسة، حيث يملكون لاعبين أقوياء بدنيا على غرار روني، لكننا لن نكون خصما لقمة سائغة لأي فريق، وسنسعى لأن نحدث المفاجأة في جنوب إفريقيا.
    *
    *
    أمامكم العديد من المنافسات هذا الموسم عكس المواسم المنصرمة..
    *
    بالفعل، فسنلعب كأس إفريقيا للأمم التي سنحاول من خلالها التحضير لكأس العالم من خلال العمل على الإنسجام بين اللاعبين، لأننا نملك قدرات هائلة من الناحية الفردية، ولا بد من تطويرها وجعلها في فائدة المجموعة.
    *
    *
    وما هو الهدف الذي تصبون لتحقيقه في أنغولا ؟
    *
    لن نقبل بأقل من نصف النهائي، وسنحاول العودة إلى الديار بكأس إفريقيا للأمم حتى نثبت للجميع عودتنا القوية إلى الساحة الكروية الإفريقية وحتى العالمية.
    *
    * بعض اللاعبين المصريين مازالوا يتحدثون عن مباراة السودان ويقولون أنكم هددتموهم قبلها، هل من تعليق؟
    *
    لا أخفي عليكم أنني نسيت مصر، فالمهم بالنسبة لي هو أننا فزنا وتأهلنا والجميع في بلادي فرح وسعيد بما تم إنجازه حتى الآن.
    *
    * وهل تحدثت إلى أبوتريكة خلال أو حتى بعد المباراة؟
    *
    صراحة لقد برهن أنه لاعب كبير ينبذ العنف، كما أنني لم أتعرض لأية مضايقات لا منه ولا من بقية اللاعبين رغم أنني قرأت عنهم تصريحات استفزازية.
    *
    * عمرو زكي يقول أنه لن يلعب في ناد يضم جزائريين.. ما رأيكم ؟
    *
    أقول فقط « الله يهديه ».. المهم بالنسبة لنا أننا حققنا الهدف الذي كان ينشده جميع الجزائريين، كما أننا نملك لاعبين ينشطون في معظم الدول الأوروبية ويمثلون بلادهم الجزائر أحسن تمثيل وبشهادة الجميع.
    *
    *
    هناك حديث عن إمكانية تدعيم الخضر بلاعبين آخرين على غرار مهدي لحسن، ما رأي لاعبي الفريق الحاليين؟
    *
    إذا كان مجيء أي لاعب سيكون في مصلحة الخضر فأهلا وسهلا به، لكنني أدعو بالمناسبة للحفاظ على النواة الأساسية التي تمكنت من رفع التحدي في مختلف المناسبات التي ظهرت فيها.
    *
    *
    يقال أنك قد تغادر رانجرز في الميركاتو، هل هذا صحيح ؟
    *
    ما تسمعونه هنا وهناك ليس إلا إشاعات، فأنا مرتاح في اسكتلندا مع فريقي الحالي.. أنا باق مع الرانجرز إلى غاية كأس العالم، وبعدها سنرى.
    *
    *
    وإذا رغبت في تغيير الأجواء فأين تفضل أن تلعب؟
    *
    رغبتي الأولى هي العودة إلى البطولة الإنجليزية الممتازة، لأنني معجب بالطريقة التي تمارس بها كرة القدم هناك، إضافة إلى الأجواء الخاصة التي تعرفها كل مباراة.
    *
    *
    وماهي حقيقة المشكل الذي حصل بينك وبين زميلك ميلر؟
    *
    ما حدث لي مع ميلر يحدث في كل فريق لكن الصحافة البريطانية ضخمت القضية كثيرا.
    *
    *
    صراحة، هل كنت تحلم في الصغر تقمص الزي الوطني والتأهل إلى المونديال؟
    *
    حقيقة، لم أكن حتى أحلم بلعب المونديال أبدا، بل أنني كنت أسعى فقط لتقمص الزي الوطني مع المنتخب الأول، لما كنت رفقة منتخب الأمال، وقد ساعدني كريم زياني كثيرا في ذلك.
    *
    *
    كيف ذلك ؟
    *
    تعلمون أن زياني لعب معي في منتخب الآمال، وقد تمت ترقيته إلى المنتخب الأول قبلي، وتحدث مع البلجيكي ستيفان باولس المناجير الذي كان مكلفا باللاعبين آنذاك، وأقنعه باستدعائي بعد إصابة الثنائي عريبي وزافور.
    *
    *
    بعض الأطراف تتحدث عن تدعيم الطاقم الفني الوطني، ما رأيكم كلاعبين؟
    *
    لا أخفي عليكم أنني مقتنع بالطاقم الفني الحالي مع سعدان ومساعديه، حيث أنهم يقومون بعمل لا يستهان به بدليل النتائج التي أصبحنا نحققها، لكن إذا أراد المسؤولون على الفاف تدعيمهم فليس لنا كلاعبين إلا أن نواصل العمل مع الجميع.
    *
    *
    لنتحدث قليلا عن لاعبي الخضر، ألا تجدون أن تواجد جبور دون فريق قد يحرمه من لعب كأس إفريقيا؟
    *
    اتصلت بجبور مؤخرا وتحدثنا هاتفيا، مشكلته أنه متواجد حاليا بدون فريق، وهذا رغم العروض العديدة التي تهاطلت عليه، ومن بينها نادي أيكا أثينا اليوناني، إنه لاعب كبير ويملك مستوى راق بدليل الوجه الذي ظهر به رفقة المنتخب الوطني في زامبيا وأمام مصر وأتمنى أن لا يتأثر بالفترة الصعبة التي يمر بها.
    *
    *
    وما رأيك في حليش الذي فرض نفسه كأساسي مع الخضر؟
    *
    أرى أنه من بين أحسن العناصر في الفريق الوطني، وقد تمكن من الظهور بمستوى راق في المباريات الأخيرة رغم صغر سنه وقلة خبرته، فقد تحسن كثيرا وحان الوقت بالنسبة له لكي يغيّر الأجواء، وأنا متأكد أنه بإمكانه أن يلعب في البطولة الإنجليزية بسهولة كبيرة.
    *
    *
    وكيف وجدتم الحارس شاوشي؟
    *
    أصارحكم أنني دهشت لما شاهدته في التدريبات حيث حسبته « مهبول »، وقيل لي آنذاك أنه سيكون له شأن كبير، لكنني تأكدت من ذلك خلال المباراة الفاصلة التي لعبناها في السودان، حيث أنه يعطي ثقة كبيرة لزملائه اللاعبين، أرى أن هذا الحارس بإمكانه أن يفعل الكثير في المستقبل، سيما وأنه صغير السن ويملك إمكانيات ومؤهلات تجعله من بين أحسن الحراس.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  6. vive bouguerra Dit :

    salut madjid bouguerra
    tu es le bon joueur dans lequipe national pour moi
    je t’aime beaucoup
    merci

  7. Artisans de l'ombre Dit :

    Madjid Bouguerra avertit l’Angleterre
    « Nous vaincrons l’Angleterre par notre seul volonté, en cas de défaite nous n’en ferons pas un plat »

    L’international algérien Madjid Bouguerra a lancé avec beaucoup d’assurance un avertissement à l’équipe anglaise avant le deuxième match du premier tour de la coupe du monde qui les opposera le 18 juin prochain. Le défenseur des Glasgow Rangers a assuré « notre volonté nous aidera à battre Beckham et ses coéquipiers ».
    Madjid Bouguerra a, en effet, déclaré lors d’une interview au journal anglais « News of the world » : « je connais très bien les joueurs anglais puisque je les côtoie tous en premier league, depuis 2006. Ce sont des joueurs forts physiquement et tactiquement, particulièrement depuis que le coach italien Capello s’occupe de l’équipe nationale, mais nous sommes meilleurs qu’eux du point de vue technique. Nous les battrons parce que nous jouons avec le cœur, la volonté est notre principale arme… » Ajoutant avec la même sérénité « si nous sommes dans un de nos bon jours nous les battrons, et si nous n’y parvenons pas nous n’en serons pas tristes, croyez-moi »
    Magic a par ailleurs assuré qu’il comptait terminer la saison avec les Rangers mais qu’il espérait intégrer un grand club anglais après le mondial, révélant que nombre de clubs anglais, espagnols et français s’intéressaient à lui, mais qu’il voulait rejouer en ligue anglaise. Déclarant à ce sujet qu’il avait déjà eu le plaisir d’y participer alors qu’il évoluait avec le club de Charlton, et qu’il rêvait toujours de signer avec un des grands clubs du championnat anglais, soulignant néanmoins qu’il était heureux de jouer avec les rangers et qu’il terminerait la saison avec le club, estimant qu’il n’était pas dans son intérêt de changer d’ambiance alors qu’il s’apprêtait à participer à la CAN et à la Coupe du monde.

    15-12-2009
    Par : M.Allal/Alger
    http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/lire.php?ida=187667&idc=103

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  8. Artisans de l'ombre Dit :

    Walter Smith : “On ne peut pas retenir Bougherra pour le derby face au Celtic”

    L’entraîneur des Glasgow Rangers, Walter Smith a admis l’impossibilité de retenir le défenseur international algérien, Madjid Bougherra, pour le derby contre le Celtic le 3 janvier, soit à peine une semaine avant le début de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2010, prévue du 10 au 31 janvier en Angola.
    « Je ne peux rien faire à ce sujet d’autant que les règlements sont clairs dans ce cas là. Bougherra rejoindra la sélection algérienne à temps et nous sommes désolés qu’il rate un grand match comme celui face au Celtic », a déclaré Walter Smith lundi sur le site officiel des Glasgow Rangers. Madjid Bougherra devrait être le 3 janvier en stage avec la sélection algérienne pour préparer la CAN-2010. L’entraîneur adjoint de l’Algérie, Zoheir Djelloul, a déjà annoncé qu’il n’y aurait pas d’entorse à la réglementation permettant la mise à disposition d’un joueur 14 jours avant le début d’une compétition internationale. A la CAN-2010, l’Algérie évoluera dans le groupe A où elle affrontera le pays hôte l’Angola, le Mali et le Malawi.
    Actuellement 2e du classement derrière le Celtic, les Rangers défient leurs éternels rivaux le 3 janvier lors de la 19e journée du championnat d’Ecosse.
    El Moudjahid du 14-12-2009

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  9. souha Dit :

    slt madjid bon courage je suis toujour fidele de toi

  10. Artisans de l'ombre Dit :

    Madjid Bougherra remporte le DZfoot d’Or 2009

    Le défenseur algérien des Glasgow Rangers, Madjid Bougherra a remporté le trophée du DZfoot d’Or 2009, décerné par le site spécialisé DZfoot récompensant le meilleur joueur algérien à l’issue du vote des internautes. Suite…
    Agé de 27 ans, Bougherra a obtenu 5184 voix devant le milieu du terrain de Wolfsburg Karim Ziani (4895 voix). Le défenseur de Nacional Madere Rafik Halliche (3445) complète le podium.
    Second l’an dernier, Bougherra succède à Rafik Saifi, vainqueur des deux dernières éditions (2007 et 2008). Arrivé en équipe nationale en 2004 alors qu’il jouait encore en Ligue 2 française, à Gueugnon, Madjid s’est progressivement imposé comme une valeur sûre des Verts.
    En 2009, c’est un peu l’année de la confirmation pour lui, il inscrit un but important pour l’Algérie à Lusaka face à la Zambie (2-0).
    « C’est une reconnaissance, c’est la récompense d’un long travail. Etre élu par les Algériens, par les internautes, par le public, c’est un honneur et une fierté. » a déclaré Bougherra à DZfoot
    « Parmi les nominés, il y a de la qualité offensive, Ziani, Ziaya, Ghezzal et Matmour. Il est clair que pour un défenseur, ce n’est pas évident, mais grâce à ma saison, j’ai pu les devancer. De plus, même à mon poste, on a tout de même marqué cette année, à l’image de Yahia ou de moi-même. », a t-il ajouté.

    Classement du DZfoot d’Or 2009 :
    1- Madjid Bougherra (Glasgow Rangers) 5184
    2- Karim Ziani (Wolfsburg) 4895
    3- Rafik Halliche (National Mader) 3445
    4- Abdelmalik Ziaya (ES Setif) 2664
    4- Karim Matmour (Monchengladbach) 2773
    5- Abdelkader Ghezzal (Sienne) 692.
    El Moudjahid

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  11. Artisans de l'ombre Dit :

    Une journée avec Magic à Alger

    PUBLIE LE : 22-12-2009 | 00:00 | PAR Hamza Rahmouni

    Il était 9h du matin en ce lundi 21 décembre, lorsqu’on a démarré avec notre chauffeur Abdeslam du siège de notre rédaction pour aller rencontrer l’international des Verts, Madjid Bougherra

    Il était 9h du matin en ce lundi 21 décembre, lorsqu’on a démarré avec notre chauffeur Abdeslam du siège de notre rédaction pour aller rencontrer l’international des Verts, Madjid Bougherra. A bord du véhicule, il y avait notre confrère d’El Heddaf et notre photographe. Nous avons passé avec notre invité une journée à Staouéli en compagnie de son ami de toujours, Hamid. Par la suite, cap sur Azur Plage. Le moins que l’on puisse dire est que ce fut une journée exceptionnelle avec un homme aux qualités morales reconnues de tous. Ceux qui ne le connaissaient pas ont découvert l’autre visage de Madjid. Les jeunes d’Azur Plage n’ont pas raté l’occasion de se prendre en photo avec lui.

    10h, arrivée «chez» Magic à Staouéli
    Il était 10h, lorsque nous sommes arrivés chez Magic, à la résidence Mimosas à Staouéli. Même si nous étions un peu en retard à cause des encombrements, Madjid était à notre attente. Une fois arrivés sur les lieux, son ami Hamid propriétaire de ladite résidence nous a accueillis au salon où se trouvait la star des Verts. Il y avait aussi nos confrères de la télévision, emmenés par notre ami Mohamed Boutrik qui a réalisé un super reportage sur Magic. Ce dernier nous a salués et souhaité la bienvenue. Madjid nous a même invités à déjeûner avec lui. L’ambiance était bon enfant, conviviale et empreinte de fraternité. Madjid Bougherra a même abordé avec nous divers sujets, en plus du football bien sûr.

    Une heure et demie de sommeil seulement
    Bien qu’il soit arrivé à Alger dimanche à 12h20 à bord d’un vol régulier de la compagnie anglaise British Airways, Madjid Bougherra n’a dormi qu’une heure et demie. Il avait, en effet, rencontré son compère en sélection et joueur au Borussia Mönchengladbach, Karim Matmour. Ce dernier est venu assister à la neuvième cérémonie de la remise du Ballon d’Or algérien qu’organise annuellement Le Buteur.

    Malgré la fatigue, il était très détendu
    En dépit de la fatigue, Madjid Bougherra était très détendu. Le vainqueur du 9e Ballon d’Or algérien discutait avec tous ceux qui l’entouraient, sans aucune gêne. Très à l’aise, il se permettait même de taquiner Hamid.

    11h15, destination Azur Plage
    Après des discussions à bâtons rompus avec Madjid, on a pris la direction d’Azur Plage. Pour rappel, notre confrère Mohamed Boutrik avait déjà réalisé une première partie de son reportage sur le longiligne défenseur des Glasgow Rangers, à Staouéli. Il faut dire qu’on avait appris que Madjid tenait à découvrir ce site paradisiaque.

    11h45, Bougherra arrive à Azur plage en conduisant
    Nous ne nous attendions pas à voir Madjid prendre la place du chauffeur. En effet, notre invité a conduit de Staouéli jusqu’à Azur Plage. Détrompez-vous, la Golf 5e génération appartient à son ami Hamid qui se trouvait assis à l’arrière en compagnie de notre confrère Mohamed Boutrik qui en a profité pour s’entretenir avec notre Magic. C’est aux environs de 11h45 qu’on est arrivés à destination. C’était en fait la première fois qu’il s’y rendait. Pour l’anecdote, un gendarme se trouvant au niveau du barrage sur la route qui mène vers Sidi-Fredj a reconnu Bougherra. C’est alors qu’il n’a pas manqué de s’en étonner en le voyant au volant d’un véhicule, alors qu’il devait être en principe se trouver en Ecosse avec son club.

    Il fait quelques manoeuvres pour se garer
    Sitôt arrivé à Azur Plage, Madjid Bougherra a dû faire quelques manœuvres, avant de se garer. On aurait dit qu’il était en train d’apprendre à conduire. C’est alors que son ami Hamid s’est mis à crier de peur que Magic ne fasse une mauvaise manœuvre. Magic, pour sa part, a explosé de rire, pour lui faire comprendre qu’il n’était pas né de la dernière pluie.

    Ses amis arrivent juste après
    Juste après, des amis à lui le rejoindront à Azur Plage. Tout le monde passera la nuit à l’hôtel Sheraton. Parmi eux Mako, un Malien, qui vient pour la première fois en Algérie. Les autres, des Franco-Algériens, étaient tout heureux d’être présents dans leur pays natal.

    On accourait de partout
    La star des Glasgow Rangers a été très vite reconnu par les habitants d’Azur Plage. C’était l’hystérie totale. Aussitôt la nouvelle répandue, on accourait de partout. Notre Magic a vécu une journée qu’il n’oubliera pas de sitôt. On aurait dit un remake de ce qu’il a vécu après la qualification de l’Algérie au Mondial, mais en petit format.

    Des jeunes, des femmes, des familles…
    Après avoir contribué à la qualification des Fennecs au Mondial sud-africain, Madjid Bougherra est devenu très aiestimé voire adulé par le peuple algérien, toutes catégories confondues. Des jeunes, des femmes, des hommes y étaient. Tout le monde voulait se faire prendre en photo avec lui. et même pour des autographes. Même des familles ont pris des photos souvenir avec Magic. M. Boukaâbache, notre confrère à l’ENTV, s’y trouvait avec sa famille. Il a fallu l’intervention de la garde du rapprochée pour permettre le bon déroulement du reportage. Notre héros a eu droit à un véritable bain de foule.

    Promenade en bord de mer
    La seconde partie du reportage de l’ENTV a été réalisée en bord de mer. Magic n’y a pas trouvé d’inconvénients. Au contraire, il a répondu avec de beaucoup de plaisir aux questions de Mohamed Boutrik. Il faut dire que le joueur a beaucoup apprécie, surtout qu’il découvrait cet endroit pour la première fois.

    Il joue au ballon avec un gosse
    Le premier moment fort de ce reportage a été lorsque Madjid Bougherra jouait au ballon avec un gosse venu spécialement voir son idole. Vêtu d’un maillot de l’équipe nationale algérienne et tenant un ballon rouge, ce jeune enfant n’avait jamais imaginé qu’un jour, Magic jouerait avec son ballon. Une chose est sûre, ce ballon, il le gardera soigneusement au chaud au fond de sa garde-robe. Et bien le rêve du joueur s’est réalisé en jouant quelques phases de jeu avec Madjid Bougherra. «J’ai joué avec Bougherra ! J’ai joué avec Bougherra!», ne cessait de répéter le jeune garçon à ses copains.

    Un zaouali l’invite à manger avec lui de la loubia
    Le deuxième moment fort de ce reportage, c’était le moment où Madjid Bougherra a été invité par un zaouali à manger avec lui de la loubia. C’était une invitation symbolique, mais pleine d’émotions. Madjid a répondu par un sourire en lui faisant savoir qu’il n’avait pas faim : «Je vous remercie beaucoup pour ce geste, mais je n’ai pas faim.»

    13h10, destination le siège du Buteur
    Il est 13h10. Destination, le siège du Buteur. Madjid était assis à l’avant, car cette fois c’est… Hamid qui conduisait. Le téléphone ne cessait pas de sonner. Un appel de l’étranger d’un de ses proches qui voulait sans doute suivre le périple de madjid. Pour notre part, nous n’avons pas manqué l’occasion de lui poser quelques questions.

    13h45, arrivée au siège de notre rédaction
    13h45. Notre véhicule arrive au boulevard Zighout Youcef. Madjid Bougherra est entouré d’une foule qui s’est très vite formée. Ils étaient une centaine de personnes à l’avoir sollicité pour des photos souvenir. Magic n’a pas trouvé d’inconvénient. Deux jeunes filles, qui passaient par là, n’ont pas raté l’opportunité de le solliciter pour des photos.

    Il a été reçu par le directeur
    Le Ballon d’Or 2009 a été accueilli royalement par le personnel de notre journal. Il a même été sollicité par les employés du journal pour des photos souvenirs. Magic, connu pour son humilité, a accepté de poser avec tout le monde sans gêne aucune. Ce fut ensuite au tour du directeur du journal, M. Nabil Amra, de recevoir Bougherra dans son bureau., autour d’une table bien garnie. Notre photographe n’a pas manqué de lui remettre un CD contenant ses photos avec l’équipe nationale, notamment celles du dernier match face à l’Egypte.
    Deux jeunes filles décidées à l’attendre pour se faire prendre en photo avec lui
    Madjid Bougherra n’a pas raté l’occasion d’admirer la vue panoramique qui s’offrait à lui à partir du balcon de notre rédaction. Deux jeunes filles, au moment de de traverser la rue, ont aperçu Magic. C’est ainsi qu’elles ont fait irruption au siège de notre journal, décidées à attendre notre héros jusqu’à se faire photographier avec lui. Ce que nous avons accepté bien sûr. Les deux jeunes filles étaient tout heureuses de se retrouver avec leur idole.

    Il a rejoint le Sheraton à 15h
    Après avoir discuté avec tous les employés du journal, notamment le directeur, Madjid Bougherra a rejoint directement l’hôtel Sheraton avec son ami Hamid où une chambre lui a été réservée. C’est alors que le meilleur joueur algérien de l’année 2009 s’est accordé un repos bien mérité. Après une petite sieste, il devait se préparer à se rendre à la cérémonie de la remise de son Ballon d’Or.

    Son frère est venu de Paris, son oncle de Hadjout
    Le frère de Madjid Bougherra était du rendez-vous. En effet, il a gagné la capitale hier après-midi pour assister à cette cérémonie. Son oncle aussi était présent, lui qui est venu de Hadjout pour assister à cette grandiose cérémonie pour voir Madjid. Pour rappel, le dernier Ballon d’Or 2008 a été remporté par Rafik Saïfi.
    Hamza Rahmouni

    Un groupe de plongeurs posent avec «Magic»
    Partout où il se trouve, il ne passe jamais inaperçu, provoquant un véritable bain de foule autour de lui. C’est le cas à Azur Plage où plusieurs fans l’ont sollicité pour des autographes ou autres photos souvenirs. Un groupe de plongeurs ont cessé temporairement leur activité pour poser avec «Magic». Une occasion qu’ils n’ont pas voulu rater, car elle risque de ne plus se présenter.

    «Ah si l’USMH avait gagné contre le Mouloudia !»
    Tout au long de la matinée d’hier, Madjid Bougherra n’a pas cessé de taquiner son ami Hamid chez qui il avait passé la nuit de lundi à Staouéli. «Ah si l’USMH avait gagné contre le Mouloudia, je t’aurais fait sortir de tes gonds !», lui a-t-il dit entre autres, puisque Hamid est un Chenoui dans le sang. Ce dernier prenait, bien entendu, tout du bon côté et Bougherra pouvait se permettre tout, selon Hamid, après l’exploit de Khartoum.

    Bougherra prend le volant
    Après le déjeuner, Bougherra a tenu à ce qu’il conduise lui-même la Golf de son ami Hamid de Staouéli à Azur Plage. Et c’est avec un grand plaisir qu’il a pris le volant sur la route nationale au milieu d’une légère brise soufflant de la mer à travers quelques arbres d’eucalyptus.

    Respectueux du code de la route
    Ce qu’on avait remarqué au moment où Bougherra était au volant de la Golf, c’est que le sociétaire des Glasgow Rangers est très respectueux du code de la route. Pas de dépassement de vitesse, arrêt convenable au stop, calme et serein, il n’a commis aucune infraction. Normal, c’est l’éducation routière d’outre-mer.

    Un gendarme est resté figé au barrage
    Arrivé à un barrage de gendarmerie au carrefour de Palm-Beach, un gendarme est resté figé en dévisageant le conducteur. Il l’avait reconnu. Et au moment où il allait sourire, Bougherra sortait déjà du barrage non sans le saluer au passage.

    Hamid échappe à une contravention
    Sur le trajet du retour vers Alger, c’est Hamid, l’ami de Bougherra, qui a repris le volant, et l’infraction n’a pas tardé à être commise. Un dépassement interdit (ligne continue). Un gendarme nous arrête et demande les papiers du véhicule au conducteur. En les lui remettant, Hamid a essayé de se justifier en faisant savoir au gendarme qu’il transporte un joueur de l’équipe nationale pour une séance photos à l’occasion du Ballon d’Or El Heddaf-Le Buteur, et que nous étions un peu pressés. En se penchant à l’intérieur du véhicule, l’agent de l’ordre a reconnu Bougherra. «Je ne peux pas verbaliser un homme qui a fait honneur à toute la nation. Tenez vos papiers, vous l’avez échappé belle», s’est-il adressé à Hamid en souriant et en remerciant Bougherra pour tout le plaisir que ce dernier, avec ses camarades, ont procuré à toute la population.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/une-journee-avec-magic-a-alger#ixzz0aQgnzK0n

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  12. Artisans de l'ombre Dit :

    Madjer : «Bougherra est un bon Ballon d’Or»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR Nacym Djender

    Madjid Bougherra est un très bon joueur que j’apprécie beaucoup. Il mérite amplement son Ballon d’Or.

    Tout d’abord, merci d’avoir répondu présent à cette cérémonie, quatre jours seulement après le décès de votre chère maman Allah Yerhamha.
    C’est moi qui vous remercie de m’avoir invité à cette fête de la famille sportive algérienne. Ma mère Allah yerhamha est tout simplement retournée vers Son Créateur. Que Dieu l’accueille en Son Vaste Paradis, elle et tous les musulmans. Je suis venu quatre jours après son décès, parce que je me devais de répondre présent à cette fête organisée par ma deuxième famille qui est celle du football national. J’ai reçu beaucoup de témoignages de sympathie de la part de mes amis et des supporteurs, ils ont partagé ma douleur avec moi. Je me dois donc de partager cette fête avec eux. Une fois on pleure, une fois on rit. C’est ça la vie. Et ce Ballon d’Or a été pour moi une bonne occasion de couper avec la douleur qui nous a frappés, après la perte de notre chère maman. C’est pour cela que je suis venu avec grand plaisir. D’ailleurs, j’aimerais profiter de cette occasion pour dire merci à toutes les personnes qui m’ont soutenu, moi et toute ma famille en ce triste événement.

    Le 9e Ballon d’Or a été remporté par Madjid Bougherra et vous êtes son idole. Un mot sur ce joueur ?
    Madjid Bougherra est un très bon joueur que j’apprécie beaucoup. Il mérite amplement son Ballon d’Or, car il des qualités indéniables sur le terrain, mais aussi en dehors. Il fait partie des joueurs qui ne se limitent pas à être bons uniquement sur le terrain. Cet honneur, Madjid le partage, comme il l’a si bien dit, avec l’ensemble de ses coéquipiers de l’équipe nationale, mais aussi ceux qui jouent avec lui chez les Glasgow Rangers. C’est grâce à eux qu’il a pu décrocher ce titre de meilleur joueur algérien de l’année.

    C’est la première fois qu’un défenseur décroche le Ballon d’Or algérien.
    C’est toujours très difficile de séduire plus que les attaquants lorsqu’on joue en défense. Cela est valable dans tous les pays. Même en Europe, ce n’est jamais évident, car les gens ont tendance à focaliser sur les attaquants. Je sais de quoi je parle, parce que j’ai commencé ma carrière comme défenseur avant de devenir attaquant. Si un défenseur réussit à sortir du lot, c’est qu’il le mérite vraiment bien. C’est ce que Madjid Bougherra a fait cette année et il est vraiment à féliciter.

    Sur quels critères devrait-on axer un jugement au moment d’élire le Ballon d’Or ?
    A mon avis, c’est le travail réalisé pendant toute l’année qui devrait être pris en considération. Certains ont dû penser au but de Anthar Yahia contre l’Egypte, d’autres à la combativité de Halliche, ou Ziani, ou alors à la technique de Meghni. Mais le Ballon d’Or englobe aussi d’autres critères, comme la régularité du joueur pendant toute la saison. On doit se demander si le joueur a été titulaire indiscutable avec son club, s’il a gagné des titres dans la même année, pour évaluer sa progression par rapport à l’année dernière et voir accessoirement si son comportement mérite cet honneur. Je crois que Bougherra est un bon Ballon d’Or, même si cela n’enlève rien au mérite des autres joueurs de l’EN. Si quelqu’un d’autre l’avait obtenu, on n’aurait pas crié au scandale, car tous les joueurs nominés sont bien élevés et jouent en plus très bien au football.

    Vous avez été désigné à votre tour, avec Lakhdar Belloumi, comme «Joueur algérien du siècle ». Qu’est-ce que cela vous fait-il ?
    C’est toujours un grand honneur d’être honoré et reconnu chez soi. Mais je pense que le fait de nous honorer Belloumi et moi est une manière de saluer tous les joueurs de notre génération. Car eux aussi ont participé à l’écriture de notre histoire commune. Beaucoup de joueurs de mon époque méritent d’être honorés pour tout ce qu’ils ont réalisé. Je crois qu’on a choisi Belloumi et moi pour dire merci à tous les autres, vu que nous sommes les deux seuls joueurs algériens à avoir décroché le Ballon d’Or africain. J’espère que d’autres viendront s’ajouter à notre liste le plus tôt possible et, pourquoi pas, ceux qui jouent dans l’EN actuelle.

    On croit savoir que Mohamed Raouraoua vous a téléphoné pour vous présenter ses condoléances…
    Oui, il m’a téléphoné le jour même et j’ai beaucoup apprécié son geste. Il m’a même envoyé une lettre très touchante pour s’excuser de ne pas pouvoir venir, car il se trouvait à l’étranger. Je l’en remercie encore une fois à travers votre journal.

    On sent que les choses se sont arrangées entre vous depuis un certain temps, non ?
    Oui, tout est rentré dans l’ordre depuis bien longtemps. Ce qui est arrivé dans le passé est loin derrière et je pense que nous sommes assez sages et intelligents pour ne pas verser dans la rancune.

    Des nouvelles de votre fils Amir ?
    Al hamdoullah, sa blessure est un souvenir lointain et il a réintégré son équipe. Il a d’ailleurs réalisé une belle prestation la semaine dernière. Je crois qu’il revient petit à petit à son meilleur niveau. J’espère qu’il va progresser en travaillant encore plus dur pour passer à un niveau supérieur.

    Vous le suivez de près ou alors, vous le laissez vivre sa vie tranquillement ?
    Je ne veux pas lui mettre une pression supplémentaire. Il en a déjà, car à chaque fois qu’il est sur un terrain de football, on attend de lui qu’il joue comme son père, qu’il marque un but d’une talonnade et des choses de ce genre (il rigole). C’est sûr que je suis attentif à ce qu’il réalise, comme tous les papas des footballeurs. Mais je préfère ne pas m’immiscer dans sa carrière pour lui permettre de gérer cela tranquillement. Moi, ce que je suis de plus près par contre, ce sont ses études. Et là, je redeviens le défenseur que j’ai été au début de ma carrière. Je lui fais un marquage individuel strict ! (il se marre)
    Entretien réalisé par Nacym Djender

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/madjer-bougherra-est-un-bon-ballon-dor#ixzz0aYRE9x7W

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  13. Artisans de l'ombre Dit :

    Zaoui voulait doubler Bougherra

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    Samir Zaoui, connu pour ses boutades, nous a indiqué avant-hier soir, en marge de la soirée,

    Samir Zaoui, connu pour ses boutades, nous a indiqué avant-hier soir, en marge de la soirée, qu’il était capable de faux et usage de faux pour doubler Bougherra et s’emparer du Ballon d’Or. A noter que les invitations pour la cérémonie sont remises dans une enveloppe sur laquelle il est écrit le nom de l’invité. «Si par erreur vous m’aviez remis l’invitation de Madjid, ou si sur mon enveloppe, il y avait juste le nom de Madjid, j’aurais pu monter sur scène pour recevoir le Ballon d’Or, en ce sens que j’ai en main l’invitation du lauréat, et je m’en fous après», nous a indiqué le défenseur chéliffien en rigolant, «c’est le Ballon d’Or ya sahbi !»

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/zaoui-voulait-doubler-bougherra#ixzz0aYRTJkuM

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  14. Artisans de l'ombre Dit :

    The Magic dance !

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR B. M.

    Après avoir reçu son trophée des mains de son idole, Rabah Madjer, et de celles du représentant officiel du président de la République, M. Abdelaziz Belkhadem

    Après avoir reçu son trophée des mains de son idole, Rabah Madjer, et de celles du représentant officiel du président de la République, M. Abdelaziz Belkhadem, les coéquipiers de Madjid Bougherra en sélection ont été appelés sur scène pour immortaliser l’évènement avec le Magic qui était tout heureux d’être entouré par une bande de copains avec lesquels il a partagé beaucoup de joie cette année, sur le terrain, à travers tout le continent africain. Même Achiou était là. Le meneur du jeu des Rouge et Noir était d’ailleurs très heureux de la consécration du sociétaire des Glasgow Rangers qu’il a trouvé juste et méritée par rapport à son parcours exceptionnel durant toute la saison dernière, avec au bout, un joli doublé gagné haut la main avec son club et une qualification historique pour le Mondial arrachée avec les tripes en sélection nationale.

    Achiou lui arrache le trophée et le pousse au milieu de la scène
    Et sur le rythme de «one two three, viva l’Algérie, ki nasmaâha yatchouek lahmi», Achiou a arraché le trophée à Bougherra pour le pousser au milieu de la scène. «Wallah tu vas danser», a-t-il insisté auprès de lui pour célébrer cet heureux évènement. Le Magic a un peu hésité, mais Zaoui et Gaouaoui l’ont repoussé à leur tour, et là, le lauréat 2009 s’est lâché. Il s’est lâché comme personne ne l’a jamais fait sur cette scène, durant une cérémonie aussi officielle. Le Magic a dansé.

    Pros-locaux, la communion était forte
    Au milieu d’une bande joyeuse et toujours au rythme des «one two thrée viva l’Algérie», une chanson dédiée à la gloire des Verts, le Ballon d’Or algérien s’est tout de suite rendu compte qu’il était chez lui, dans son pays, parmi sa famille et avec ses copains. Alors, pas de protocole. Une très belle image pour célébrer cette grande soirée qui illustre surtout une communion qui n’a jamais été aussi forte entre locaux (Zaoui, Achiou, Ziaya, Gaouaoui, Ousserir …) et pros (Bougherra, Halliche, Amri Chadli, Matmour …). C’était la soirée de Madjid, et il s’est éclaté. «Merci, je suis très heureux», a-t-il lâché avant de quitter la scène, le Ballon d’Or dans les bras.
    B. M.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/the-magic-dance#ixzz0aYRgC6vu

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  15. Artisans de l'ombre Dit :

    ,Belkhadem à Bougherra : «Il faut penser à nous en ramener un d’Angola»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    Lorsqu’il a remis le Ballon d’Or à Madjid Boughuerra, et après l’avoir félicité, M. Abdelaziz Belkhadem a lâché cette phrase dans l’oreille de l’international algérien :

    Lorsqu’il a remis le Ballon d’Or à Madjid Boughuerra, et après l’avoir félicité, M. Abdelaziz Belkhadem a lâché cette phrase dans l’oreille de l’international algérien : «Il faut penser à nous en ramener un d’Angola», en faisant signe au trophée que Magic tenait dans ses mains. Une manière de dire à notre défenseur qu’ils ne devraient pas revenir de la CAN les mains vides. Le message est passé.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/belkhadem-a-bougherra-il-faut-penser-a-nous-en-ramener-un-dangola#ixzz0aYRw91KX

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  16. Artisans de l'ombre Dit :

    Saïfi : «Mabrouk Madjid, tu ne mérites que du bien»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    «Je félicite mon ami Madjid Bougherra du fond du cœur pour ce Ballon d’Or qu’il mérite amplement, après l’année formidable qu’il a réalisée.

    «Je félicite mon ami Madjid Bougherra du fond du cœur pour ce Ballon d’Or qu’il mérite amplement, après l’année formidable qu’il a réalisée. Je tenais vraiment à être présent à ses côtés pour le féliciter, mais cela n’a pas été possible en raison du match que je dois disputer avec mon club mardi (hier). Croyez-moi, je brûlais d’envie de venir pour être de la fête. On m’a dit que la cérémonie a été grandiose, comme de coutume. L’année dernière, Madjid était venu assister au Ballon d’Or que j’ai gagné et il m’avait félicité vivement. Cela lui a été une sorte de bénédiction, puisqu’il vient de le gagner cette année haut la main. A mon tour de le couvrir d’honneurs parce qu’il mérite largement ce Ballon d’Or pour tout ce qu’il a réalisé en 2009, tant en club qu’en sélection nationale.

    «Mon père a tenu à féliciter Bougherra sur place !»
    «C’est vraiment dommage que je rate la consécration de mon ami Madjid. Allah ghaleb, c’est le mektoub, comme on dit. Mais la famille Saïfi a été représentée dans cette cérémonie, puisque mon père a tenu à me remplacer pour féliciter Bougherra à ma place. Il m’a dit beaucoup de bien de Madjid qu’il apprécie beaucoup pour ses qualités de footballeur, mais aussi pour ses qualités morales. Mon père n’a pas hésité un seul instant à prendre part à cette cérémonie pour lui rendre l’hommage qu’il mérite. Encore une fois, félicitations à notre Magic !»

    Bougherra veut parrainer une association
    Madjid Bougherra projette de parrainer une association d’enfants malades. Ce qui pourrait se matérialiser d’ici peu, du moment qu’il est en plein pourparler avec les responsables de ladite association.

    Le site des Rangers parle du Ballon d’Or
    Le site internet officiel des Glasgow Rangers a annoncé, hier, que leur défenseur central a été sacré Ballon d’Or algérien, une manifestation sportive qu’organise annuellement Le Buteur. Madjid Bougherra est le premier défenseur à avoir décroché un tel trophée depuis sa création. Pour rappel, les précédents lauréats étaient tous des milieux de terrain ou des attaquants.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/saifi-mabrouk-madjid-tu-ne-merites-que-du-bien#ixzz0aYScJ52T

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  17. Artisans de l'ombre Dit :

    Yahia : «Félicitations à mon frère Madjid»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 10:17 | PAR LE BUTEUR

    Malgré sa deuxième place au classement général du Ballon d’Or, Anthar Yahia n’a pas hésité à féliciter chaleureusement son ami et coéquipier Bougherra pour son sacre

    Malgré sa deuxième place au classement général du Ballon d’Or, Anthar Yahia n’a pas hésité à féliciter chaleureusement son ami et coéquipier Bougherra pour son sacre, en disant : «Je suis très sincèrement content pour mon frère Madjid, car il mérite vraiment ce Ballon d’Or pour tout ce qu’il a fait cette année. Je lui souhaite de persévérer dans cette voie pour apporter encore plus de solidité à l’équipe nationale et d’autres honneurs au football algérien. Je suis doublement heureux pour Madjid, car d’abord c’est un défenseur comme moi qui a été récompensé, ce qui est très rare dans le football. Mais aussi, parce que Madjid est un frère pour moi et pas seulement un coéquipier. Je souhaitais vraiment être de la cérémonie, mais les soins que j’effectue actuellement nécessitent ma présence en permanence. Les médecins ne m’ont d’ailleurs pas autorisé à voyager. Mais j’étais avec eux de tout cœur.»

    Et l’invité ne vint pas !
    On l’avait promis, mais la promesse n’a pas résisté à la tempête. C’est bien le cas de le dire puisque l’invité de marque qui devait honorer la cérémonie de sa présence n’est finalement pas venu à cause des intempéries qui sévissent actuellement en Europe. Il s’agit du champion du monde italien et milieu de terrain du Milan AC, Gennaro Gattuso. Si un empêchement familial l’avait fait rater l’édition de 2006, c’est à cause d’un retard de transport qu’il n’a pas pu nous honorer de sa présence cette fois-ci. Espérons que ce n’est que partie remise et qu’il n’y aura pas de «jamais deux sans trois».

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/yahia-felicitations-a-mon-frere-madjid#ixzz0aYSqkA1Q

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  18. Artisans de l'ombre Dit :

    Il rejoindra les Verts après le 3 janvier et jouera le derby contre le Celtic: la FAF va céder Bougherra aux Rangers

    Date : 24-12-2009/10h43
    Réalisé par : S. M. A.

    Madjid Bougherra sera le dernier joueur de l’EN à rejoindre la sélection algérienne lors du stage en France.
    Selon une source sûre, les responsables de la sélection algérienne ont fini par donner le feu vert au défenseur des Rangers pour rester une semaine de plus avec son équipe et disputer le match derby, très important, en championnat qui les opposera à l’éternel rival, le Celtic Glasgow.

    Ils avaient, dans un premier temps, refusé cette demande formulée par le joueur et son équipe. Cette dernière voulait assurer les services de notre international dans cette partie d’autant que le match opposant les Blues à leurs voisins du Celtic est considéré comme l’un des principaux rendez-vous de la saison en Ecosse. Mais ni les déclarations du joueur sur Skysport ni même la pression des dirigeants de Glasgow n’ont eu l’effet escompté.

    Les Ecossais ont saisi la FAF par écrit
    Afin de convaincre les responsables de la FAF de leur libérer leur joueur, les dirigeants des Glasgow Rangers ont saisi ces derniers par écrit. Ils leur ont poliment demandé de leur accorder la faveur d’avoir Bougherra pour le célèbre match, ce qui n’avait pas provoqué la réaction qu’il fallait au début, malgré le souhait du joueur de prendre part à cette rencontre, en témoignent ses déclarations à la presse locale. «Je veux bien jouer ce match, c’est très important, je compte énormément sur la compréhension de mes responsables en Algérie. Je sais que ça ne sera pas facile de les convaincre, mais j’ai tout le temps été sérieux avec l’EN, je crois donc que j’ai droit à une faveur», avait-il déclaré aux medias locaux.

    La raison a fini par l’emporter
    Ayant rendu un énorme service le mois dernier à la sélection algérienne en donnant le feu vert au Magic pour aller soigner sa blessure en France sur demande de la FAF, pour pouvoir récupérer le joueur à temps et participer au match du Caire, les dirigeants des Glasgow Rangers avaient fait une grande faveur et gagné des points, d’autant qu’ils pouvaient bien refuser la requête des Algériens dans la mesure où les lois sont claires là-dessus et un joueur blessé soigne sa blessure dans son club. Mais vu l’importance du match face à l’Egypte et la très courte durée qui nous séparait du match, ils ont fini par laisser partir leur défenseur. Un geste que les responsables de la FAF n’ont pas oublié et auraient, de ce fait, décidé de renvoyer l’ascenseur aux Ecossais, d’où ce laissez-passer accordé à «Bougui» qui prendra part, selon toute vraisemblance, à l’Old Firm du 3 janvier prochain.

    4 points d’écart, pourquoi pas plus ?
    En restant une semaine de plus à Glasgow, Bougherra ne jouera pas seulement une rencontre mais deux. Les Ecossais, tout comme leurs voisins anglais, accélèrent le rythme de la compétition en cette période des fêtes de fin d’année. Et en Ecosse, les équipes joueront en une semaine trois rencontres.
    Lors de la dernière journée du championnat, Bouzid avait accroché le Celtic, en les privant d’une victoire qui les aurait rapprochés du leader qui n’est autre que les Rangers, un nul qui a permis à Bougherra et son équipe de mener le bal seuls en tête. Avec quatre points de différence, les deux teams jouent, de nouveau, une journée de championnat dans deux jours et auront une autre journée à disputer le soir du 29. Des choses peuvent arriver et c’est pour ça que les dirigeants des Rangers veulent au moins garantir un max d’atouts le dimanche 3 janvier prochain à 13h30 pour remporter «The match». Ils veulent aussi s’assurer d’une avance sécurisante avant de laisser partir Bougherra disputer la CAN.
    Magic ne rejoindra donc pas le camp d’entraînement des Verts le 26 de ce mois ni le 27, mais dans dix jours. Espérons qu’il viendra indemne, car aller à la CAN sans lui serait un coup dur pour l’EN.
    S. M. A.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  19. Artisans de l'ombre Dit :

    Fergani : «Les joueurs de l’EN doivent maintenant confirmer»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    «Je félicite avant tout Bougherra pour cette consécration. Il a prouvé de belles choses tout au long de la saison passée, notamment avec son club, les Glasgow Rangers.
    «Je félicite avant tout Bougherra pour cette consécration. Il a prouvé de belles choses tout au long de la saison passée, notamment avec son club, les Glasgow Rangers. Maintenant que les joueurs nous ont habitués aux succès, ils doivent poursuivre dans cette ascension. Ils doivent confirmer en Coupe d’Afrique et en Coupe du monde, histoire de faire mieux que nous, lors des années 80. Nous sommes derrière eux et nous leur faisons confiance.»

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/fergani-les-joueurs-de-len-doivent-maintenant-confirmer#ixzz0abqKlPEx

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  20. Artisans de l'ombre Dit :

    Lazizi : «C’est la récompense de tous les défenseurs»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    L’ancien défenseur de la sélection et du MCA, Tarek Lazizi, estime que la récompense de Bougherra est «celle de tous les défenseurs.
    L’ancien défenseur de la sélection et du MCA, Tarek Lazizi, estime que la récompense de Bougherra est «celle de tous les défenseurs. Le Ballon d’Or est décerné d’habitude à un attaquant, contrairement à cette année. Je suis très heureux pour Bougherra, car il mérite cette consécration. Cela va encourager les joueurs de la sélection mais aussi les joueurs locaux. En tous les cas, c’est une excellente chose ce que fait Le Buteur pour notre football. Il a nettement contribué à son développement. Je souhaite que notre sélection réalise un excellent parcours en Angola et en Afrique du Sud.»

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/lazizi-cest-la-recompense-de-tous-les-defenseurs#ixzz0abr4kdFh

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  21. Artisans de l'ombre Dit :

    Henkouche : «Bougherra a réalisé une saison exceptionnelle»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    «Le Buteur a parfaitement su récompenser le joueur qu’il fallait. Bougherra mérite ce titre de meilleur joueur algérien de l’année 2009.

    «Le Buteur a parfaitement su récompenser le joueur qu’il fallait. Bougherra mérite ce titre de meilleur joueur algérien de l’année 2009. Il a été sacré champion d’Ecosse et vainqueur de la coupe, avant de s’illustrer par la suite avec l’équipe nationale. Je trouve qu’il s’est sacrifié. Je lui souhaite de réussir une grande carrière. Je souhaite aussi que l’EN représente dignement notre pays en Coupe d’Afrique et au Mondial sud-africain, car nous sommes toujours assoiffés de victoires.»

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/henkouche-bougherra-a-realise-une-saison-exceptionnelle#ixzz0abrJQ3B1

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  22. Artisans de l'ombre Dit :

    Hadj Adlane : «Je suis heureux pour Bougherra et Ziaya»

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    «Je suis heureux pour les joueurs récompensés ce soir, notamment Bougherra et Ziaya. Pour le premier, je dirai qu’il mérite ce titre, car il a beaucoup donné à l’EN.

    «Je suis heureux pour les joueurs récompensés ce soir, notamment Bougherra et Ziaya. Pour le premier, je dirai qu’il mérite ce titre, car il a beaucoup donné à l’EN. Pour le second, j’estime qu’il a prouvé avec l’ESS que c’est un attaquant de grande classe. Je lui souhaite de s’intégrer rapidement en EN. Je demande juste qu’on lui accorde plus de temps, car il a besoin de s’adapter. Je lui souhaite de réussir en Europe, où il va certainement progresser, comme ce fut le cas pour Halliche.»

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/hadj-adlane-je-suis-heureux-pour-bougherra-et-ziaya#ixzz0abrVBX0K

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  23. Artisans de l'ombre Dit :

    Achiou et Dziri se marrent des coïncidences

    PUBLIE LE : 23-12-2009 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    Ce qui a marqué la Tombola qui a eu lieu durant le dîner, c’est qu’il y a eu plusieurs coïncidences lors de la remise des lecteurs DVD

    Ce qui a marqué la Tombola qui a eu lieu durant le dîner, c’est qu’il y a eu plusieurs coïncidences lors de la remise des lecteurs DVD (Gaouaoui qui retrouve son voisin, Achiou qui remet le prix à son copain, un lauréat travaillant pour le compte d’un opérateur de téléphonie mobile qui se voit remettre son prix par un cadre d’un opérateur concurrent…), si bien que ceci a été relevé à plusieurs reprises par l’animateur. Billel Dziri et Hocine Achiou, chambreurs comme à leur habitude, n’ont pas manqué de taquiner l’animateur à la fin de l’opération en répétant, avec des éclats de rire, «encore une coïncidence !»

    Le père de Oum Dourman remporte un lecteur DVD
    Parmi les invités à a cérémonie du Ballon d’Or, il y avait Hassan Gaham. Sa particularité ? La veille de la cérémonie, son épouse a accouché d’une fille et il l’a prénommée… Oum Dourman. Oui, il n’a pas hésité à donner au nouveau-née le nom du stade qui avait vu l’Algérie battre l’Egypte et gagner son ticket pour la Coupe du monde ! Le hasard a voulu qu’il soit parmi les heureux gagnants des dix lecteurs DVD offerts par Iris Sat et mis en jeu dans la Tombola. Sand doute que dans une dizaine d’années, à l’aide de ce lecteur DVD, il fera revivre à sa fille l’épopée de Oum Dourman pour qu’elle soit fière de son prénom.

    Bougherra parrain des myopathes algériens
    En plus de ses qualités de footballeur, Madjid Bougherra est tout aussi «Magic» avec son cœur. Il est ainsi parrain, en Algérie, de l’association des personnes atteintes de myopathie, cette maladie qui touche les fonctions musculaires. Il a dédié son trophée à tous les malades, tout en exprimant le vœu que la générosité des Algériens les incitera à venir en aide à cette catégorie de gens qui souffrent.

    Gaouaoui est son voisin à Tizi et à Draâ Ben Khedda
    Alors que Lounès Gaouaoui a été appelé tout à fait par hasard pour lui remettre le lecteur DVD qu’il a gagné, il s’est trouvé que Hassan Gaham et le gardien de but de la sélection nationale sont non seulement des voisins à Tizi Ouzou, mais ils sont également originaires du même patelin, Draâ Ben Khedda, où ils sont également voisins. Ce n’était qu’une pure coïncidence, même si certains ont souri en croyant que les dés étaient pipés.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/achiou-et-dziri-se-marrent-des-coincidences#ixzz0abs1vduI

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  24. Artisans de l'ombre Dit :

    Abdelwahab Bougherra (le père de Madjid)

    PUBLIE LE : 24-12-2009 | 00:00 | PAR Slimane Baghdali

    «J’ai pleuré de joie car je sais ce que représente ce Ballon d’Or pour Madjid

    Ammi Abdelwahab, le père du tout récent lauréat du Ballon d’Or 2009, n’a pu retenir ses larmes en évoquant tout ce que représente cette consécration pour son fils.Un fils dont il nous fait part de certains pans de sa vie.

    Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ?
    Je ne vous cache pas que je suis le plus heureux des hommes. La raison est évidente, mon fils vient de se voir attribuer le trophée le plus prestigieux du pays, si ce n’est du continent, qui récompense le footballeur le plus méritant.

    Qu’avez-vous ressenti à ce moment-là ?
    La joie était, et elle l’est toujours, indescriptible car ce trophée représente, à mes yeux, une grande valeur et je peux vous en donner les raisons.

    Quelles sont-elles ?
    Tout d’abord, ce Ballon d’Or lui a été remis par des Algériens et suite à l’initiative, et cela depuis une décennie, des organes de presse algériens. C’est une occasion de montrer au monde notre savoir-faire. En plus de cela, mon fils est partie prenante de cet événement. D’un autre côté, cette consécration coïncide avec la qualification de notre équipe nationale à deux grands événements sportifs, à l’échelle mondiale.

    Estimez-vous que cette consécration est méritée pour Madjid ?
    (Rires) Je ne tomberai pas dans le piège que vous m’avez tendu. Je ne veux pas me mettre à dos les camarades de Madjid, en équipe nationale , qui me vouent un grand respect.
    Non, nous voulons connaître votre avis, c’est tout…
    Madjid a gagné avec son équipe des Glasgow Rangers la Coupe et le championnat d’Ecosse. Lui et ses coéquipiers sont adulés là-bas. Pour ce qui est de l’équipe nationale, il mérite, tout autant que ses coéquipiers, cette consécration. Je vous avoue que dimanche passé, lorsque j’ai appris que c’était Madjid qui a été choisi pour recevoir le Ballon d’Or, je n’ai pas pu retenir mes larmes. J’ai ressenti la même émotion que ce 18 novembre qui a vu notre qualification pour le Mondial se concrétiser.

    Avez eu, depuis, l’occasion de discuter avec Madjid ?
    Nous sommes en contact permanent et il m’a raconté dans le détail cette soirée formidable au Sheraton. Il m’a dit avoir été très ému au moment où Madjer, celui qu’il considère comme son modèle, lui remettait le trophée.

    Avez-vous pensé, un jour, que votre fils connaisse tout ce succès ?
    Permettez-moi de vous faire une confidence. Madjid a abandonné très tôt ses études et cela à cause de son amour pour le football. A 14 ans, il s’est retrouvé loin de sa famille pour apprendre son métier, et tout ce qu’il connaît actuellement est une juste récompense de ses efforts. Je n’évoquerais pas les moments de galère qu’il a connus car cela n’a pas été toujours facile.

    Savez-vous que Madjid était au coude à coude avec Antar Yahia ?
    Si le Ballon d’Or était revenu à Antar Yahia, j’aurais éprouve le même sentiment de joie. C’est un grand joueur de football et aussi un homme de coeur. J’étais le premier à l’attendre à l’aéroport de Annaba quand, après la match face à la Zambie, il a fait un crochet par Sedrata. J’espère de tout cœur que ce sera son tour la saison prochaine.

    Quel jugement portez-vous sur la valeur technique de Madjid ?
    Les sentiments mis à part, je suis convaincu que Madjid a les bagages techniques pour jouer dans n’importe quel grand club européen.

    Vous a-t-il parlé des chances de l’Algérie lors de la prochaine CAN ?
    Il considère que l’Algérie a les moyens d’aller très loin dans cette compétition. Il nous faut pour cela, a-t-il dit, mettre tous les atouts de notre côté.

    Et pour ce qui est du Mondial ?
    Quand vous discutez avec mon fils, vous vous rendez compte que c’est quelqu’un qui croit dur comme fer qu’il ne peut y avoir de réussite sans de grands sacrifices. Pour ce qui est du Mondial, il est affirmatif, une préparation des plus rigoureuse est plus qu’indispensable et qu’à partir de là tout est possible.

    Par quoi voulez-vous conclure ?
    Tout simplement par adresser un grand merci aux quotidiens Le Buteur et El Haddaf. Ils ont permis à mon fils de brandir un trophée majeur dans la carrière d’un footballeur.
    Entretien réalisé par Slimane Baghdali

    Amar Ghoul encense Bougherra
    Le Ballon d’Or gagné par Madjid Bougherra est largement mérité selon le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, qui a félicité, dans une déclaration au Buteur, le défenseur des Glasgow Rangers et de l’équipe nationale pour le sacre. «C’est le couronnement d’une saison exceptionnelle qu’a réalisée Bougherra dans son club écossais et avec les Verts», estime Ghoul qui a suivi la cérémonie sur la chaine de TV nationale. «C’est un joueur qui a été pour beaucoup dans le doublé gagné par les Rangers. Il en est devenu une pièce maitresse en tant que défenseur intraitable et passeur décisif et même buteur parfois. La veille du match capital contre l’Egypte et devant la cascade de blessures qui a frappé notre équipe nationale, c’est sa blessure qui m’a préoccupé le plus», ajoute le ministre dans sa déclaration. Un prix exceptionnel pour un joueur d’exception.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/ballon-d-or/actualites/abdelwahab-bougherra-le-pere-de-madjid#ixzz0al2fGBx3

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  25. Artisans de l'ombre Dit :

    Bougherra inscrit un but somptueux et rejoint le stage

    PUBLIE LE : 02-01-2010 | 00:00 | PAR Farid Aït Saâda

    «Maintenant, je pars l’esprit libéré»

    Incontestablement, l’année 2009 aura été faste pour Madjid Bougherra. Alors qu’au milieu de l’année 2008, il débarquait en quasi inconnu chez les Glasgow Rangers en provenance de Charlton qui galérait en deuxième division anglaise, il a su non seulement s’imposer avec brio, mais aussi gagner des titres et contribuer à des victoires importantes. Mercredi soir, il a achevé l’année en inscrivant un but, le dernier de la large victoire des Rangers aux dépens de Dundee United (7-1). Et quel but ! Un but à la «Magic», comme ses fans aiment bien en voir : une remontée balle au pied à partir de périmètre et une série de dribbles conclue par un tir victorieux du gauche à l’entrée des 18 mètres adverses.
    C’était symbolique de la grande réussite qu’a connue le lauréat du Ballon d’Or algérien durant l’année qui vient de s’achever. C’est en conquérant qu’il compte aborder la nouvelle année, celle de la CAN et de la Coupe du monde, deux compétitions qu’il disputera pour la première fois de sa carrière. L’idéal pour lui serait de réussir à inscrire un but lors du premier match de l’Algérie dans la CAN afin de débuter la nouvelle année comme il a terminée la précédente.
    F. A-S.

    «J’aurais aimé voir Zizou pour le remercier de l’image noble qu’il a donnée de l’Algérien»

    *
    Encore un but d’inscrit en match de championnat d’Ecosse ! Cela devient pour vous une bonne habitude ces dernières semaines…
    Oui, mais le but que j’ai inscrit contre Dundee United est certainement l’un des plus beaux que j’ai marqués : remontée avec le ballon, dribbles et tir. J’ai apprécié la victoire autant que mon but car cela me permet de quitter les Rangers et leurs supporters pour rejoindre la sélection nationale en très bons termes.
    *
    Vous avez donc fait une sorte de «tour d’honneur»…
    Oui, en quelque sorte. Tout le monde m’a souhaité bonne chance pour la Coupe d’Afrique des nations et cela m’a fait très plaisir.
    *
    Donc, comme c’était prévu dès le départ, vous ne jouerez pas le derby contre le Celtic ce dimanche…
    Oui. Certes, l’entraîneur aurait aimé que je sois présent dans ce match et il a tout fait pour, surtout qu’une victoire sur le Celtic nous permettrait de laisser notre adversaire à 10 points derrière nous, mais il a dû se résigner à mon départ. En tout cas, je suis heureux de partir en laissant mon équipe en position de leader avec 7 points d’avance sur le Celtic, même si ce dernier compte un match en moins.
    *
    Après les petits problèmes – ou malentendus, si vous préférez – que vous avez eus avec certains de vos coéquipiers, notamment Kenny Miller, vous avez effectué un retour fracassant puisque les Rangers ont multiplié les cartons ces dernières semaines. Peut-on dire que vous avez du mérite dans le regain de forme des Rangers ?
    Le mérite est collectif car tout le monde a contribué à nos succès, mais je suis heureux de ce retour en forme et des résultats réalisés tous ensemble. Comme je vous l’ai dit, cela me permet d’aller à la CAN l’esprit tranquille, en espérant retrouver mon club toujours en position de leader à mon retour.
    *
    Vous n’avez pas participé à la première semaine du stage de la sélection, mais vous avez sans doute eu des échos de ce qui s’y est passé…
    Bien sûr ! Je suis resté en contact avec plusieurs de mes coéquipiers. Je sais qu’il y a eu du travail qui a été effectué. Je sais aussi que Zidane a rendu visite aux joueurs.
    *
    Vous regrettez d’avoir raté ce moment ?
    Franchement, oui. J’aurais tant aimé le rencontrer. Le meilleur cadeau qu’il puisse nous faire est de revenir avant la fin de notre stage au Castellet.
    *
    Il n’est pas certain qu’il revienne. Ce qui est sûr, c’est qu’il sera présent à Alger au début mars et qu’il assistera à votre match contre la Serbie. Donc, il vous rendra visite à ce moment-là…
    C’est déjà ça, mais ce serait très bien qu’il vienne nous voir au Castellet. Cela nous boosterait beaucoup le moral.
    *
    Si vous l’aviez vu, que lui auriez-vous dit ?
    Je lui aurais dit que nous sommes fiers de l’image qu’il a donnée de l’Algérien lorsqu’il était en équipe de France et que nous l’en remercions. Nous avons toujours eu une image déformée, surtout nous autres originaires de l’émigration, et Zizou, par son talent, sa modestie, son éducation et ses valeurs, a donné une image noble de nous. A présent, la sélection algérienne a pris le relais pour donner une bonne image de l’Algérie, mais Zizou l’avait fait à sa manière et, pour cela, il mérite tout notre respect.
    *
    Vous serez désormais en stage avec les Verts. L’ambiance de la sélection vous a-t-elle manqué ?
    Elle m’a manqué grave ! Vous ne pouvez pas savoir à quel point nous avons hâte à chaque fois de nous revoir. Vous imaginez que je suis donc très heureux de retrouver mes coéquipiers. Une rude tâche nous attend avec la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations et c’est à présent l’heure de la concentration pour bien préparer ce rendez-vous.
    *
    Il y a eu des alertes aux blessures au sein du groupe, notamment avec votre coéquipier en défense et ami Anthar Yahia qui se rétablit doucement, mais sûrement. Avez-vous suivi la situation ?
    Ah, oui ! Je suis souvent en contact avec Anthar sur Internet et j’ai de ses nouvelles. El Hamdoullah, comme vous l’avez dit, il se rétablit doucement et il sera certainement avec nous en Angola. C’est un élément de grande valeur et sa présence est positive pour le groupe à tous points de vue.
    *
    Vous avez toujours déclaré que vous jouez tous les matches pour les gagner, un peu comme Karim Ziani. Peut-on donc dire que vous allez jouer la CAN avec l’ambition de décrocher le trophée ?
    C’est depuis que je suis chez les Rangers que j’ai acquis cet esprit de compétiteur. Ziani l’a acquis lui aussi certainement depuis qu’il est passé à l’Olympique de Marseille, un club où on joue chaque match pour le gagner. S’agissant de la CAN, je n’irai pas jusqu’à dire que nous décrocherons le trophée à coup sûr, mais il est certain que nous défendrons nos chances à fond. Nous jouerons la compétition match par match, avec l’objectif de gagner à chaque fois. Nous respecterons tous nos adversaires. C’est en abordant nos confrontations avec sérieux et rigueur que nous pourrons aller loin dans cette CAN.
    *
    Quelle est votre ambition personnelle à l’orée du nouvel an ?
    Je souhaite avant tout réitérer l’année 2009 qui a été formidable pour moi. Ce sera difficile, mais je ferai mon possible pour refaire une année aussi riche. J’espère enrichir mon palmarès et aller très loin avec la sélection nationale en Coupe d’Afrique et en Coupe du monde.
    *
    Des vœux à formuler pour le peuple algérien ?
    Tous mes vœux de santé et de prospérité. Je souhaite vraiment le meilleur à chaque Algérien, où qu’il soit.
    Entretien réalisé par
    Farid Aït Saâda

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/bougherra-inscrit-un-but-somptueux-et-rejoint-le-stage#ixzz0bX17pK5F

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  26. Artisans de l'ombre Dit :

    Déçu par la campagne de déstabilisation qui vise l’EN : La révolte de Bougherra

    PUBLIE LE : 09-01-2010 | 00:00 | PAR M. S.

    «Tout faire pour redonner du bonheur au peuple algérien»

    Le solide défenseur des Rangers, Madjid Bougherra, n’a pas caché son mécontentement quant aux critiques lancées par-ci par là par une certaine presse, qui rapporte depuis quelques jours maintenant qu’il y aurait des frictions entre les joueurs de l’EN et que l’ambiance était morose au sein du groupe. Approché par nos soins, le dernier lauréat du Ballon d’Or algérien n’a pas caché sa stupéfaction quant à toute cette histoire, et d’un air assez révoltant il dira : «Sincèrement, je reste stupéfait par tout ce qui se dit sur l’ambiance qui règne dans le groupe depuis l’entame de la préparation, que certains ont jugé instable et morose. Quand j’entends dire qu’il y aurait des frictions entre les joueurs et même avec le sélectionneur, je reste sous le choc. Tout est faux et tout ce qui a été rapporté c’est du zéro. Étant un cadre de l’équipe, je peux vous assurer que tout ce passe bien et que l’ambiance est des plus conviviale au sein de l’équipe. Les joueurs sont des fils de familles et tout le monde est conscient de l’enjeu qui nous attend lors de cette CAN. On reste sur une bonne dynamique de victoires et si on affiche la même volonté que celle d’avant la double confrontation face à l’Egypte, on fera sensation en Angola et on marquera les esprits.»

    «L’Angola n’est pas la Grande Bretagne, mais on s’y fera»
    Au sujet de la grande chaleur et du taux très élevé d’humidité qui règne en Angola, et à moins de 3 jours du premier match que va disputer l’Algérie face au Malawi, le défenseur central des Verts dira : «On sait très bien que le climat en Angola n’est pas le même qu’en Grande- Bretagne, c’est une évidence. Mais je pense que cela ne va pas constituer un handicap pour nous seulement ; et comme toutes les autres équipes qui participent à ce tournoi continental on aura à souffrir de cette grande chaleur et de l’humidité. On n’aura pas d’autre choix que de faire avec et de se montrer courageux pour être bien au rendez-vous, et surtout ne pas rater notre entrée dans la compétition. Notre tâche ne s’annonce pas facile et on se doit d’être bien préparés, et surtout bien concentrés sur notre objectif.»

    «Tout faire pour redonner du bonheur au peuple algérien»
    Pour conclure, l’ex-sociétaire de Charlton n’omettra pas d’évoquer l’attente des nombreux supporters algériens qui suivront attentivement le parcours des Verts durant cette CAN. Sur cela, Magic nous dira que les joueurs comptaient se donner à fond pour faire durer le plaisir encore longtemps, et redonner du bonheur au peuple algérien.
    «Comme ce fut le cas avant notre double confrontation face à l’Egypte, on sait très bien que l’engouement de nos supporters sera très grand pour cette CAN. Nos fans attendent beaucoup de nous, et je sais qu’ils nous suivront très attentivement. Pour cela, je tiens à leur dire encore une fois que l’ambiance est très détendue au sein du groupe, et tous les joueurs sont prêts à se sacrifier pour donner une belle image du pays et réaliser les meilleurs résultats possibles. Même s’il reste encore 72 heures avant notre match face au Malawi, je peux vous affirmer qu’on est déjà dans la compétition et qu’on est déterminés à bien entamer notre parcours», conclut Bougherra.
    M. S.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/decu-par-la-campagne-de-destabilisation-qui-vise-len-la-revolte-de-bougherra#ixzz0c9PrnGib

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/decu-par-la-campagne-de-destabilisation-qui-vise-len-la-revolte-de-bougherra#ixzz0c9PK5mSa

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  27. aicha Dit :

    slt je passe le salut a bouguerra madjid le magic et a tes filles inas et lina w je t’aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee tres fort nmout 3lik c aicha

  28. vive bouguerra Dit :

    wlah hatta ana aicha
    je t’aimeeeeeee mon magic
    hatta ana asmi aicha merci
    boone nuit

  29. vive bouguerra Dit :

    viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive bouguerrrrrrrrrrrrrrrrra magic
    — —
    – – – -
    – – - -
    – -
    – -
    – –
    – -
    -

  30. sabrine Dit :

    bonjour je t’encourage……………et filicitation laura_n999@hotmail.com

  31. sabrina Dit :

    je te félécite ya el magic je t’adore ggg bisou

  32. nejlaa Dit :

    on vOus aime trOp majic ,tu es l’un des meilleurs joueurs dans le mOnde;; mn frére te ressemble 1 peu, et s’appele majid^^
    bOnne chance et grOs bisou jtmmmmmmmm

  33. Artisans de l'ombre Dit :

    Bougherra construira une école de football à Hadjout et créera une association pour les cancéreux

    PUBLIE LE : 07-02-2010 | 00:00 | PAR LE BUTEUR

    Madjid Bougherra n’est pas seulement un grand joueur sur les terrains, il est aussi un grand monsieur lorsqu’il est en dehors.

    Madjid Bougherra n’est pas seulement un grand joueur sur les terrains, il est aussi un grand monsieur lorsqu’il est en dehors. Nous venons d’apprendre que l’international algérien prépare dans le secret deux projets d’ordre caritatif, à l’image de plusieurs joueurs à travers le monde, une école de football pour les tout petits à Hadjout où réside encore sa famille. Quant au second projet, ce sera la création d’une association pour les cancéreux dans la wilaya de Tipaza

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/foot-en-vrac/actualites/bougherra-construira-une-ecole-de-football-a-hadjout-et-creera-une-association-pour-les-cancereux#ixzz0evb81vPv

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  34. Artisans de l'ombre Dit :

    Preparation du Mondial, EN: Demandez le Programme
    Le programme de préparation des Verts

    Algérie – Irlande le 28 mai
    EN – Mexique ou Pérou en juin au stade du 5-Juillet
    EN – Italie en Afrique du Sud

    Quelques jours à peine après le baisser de rideau de la CAN 2010, les dirigeants de l’EN ont vite retroussé les manches pour concocter un plan de préparation au Mondial sud-africain qui aura lieu le mois de juin prochain. Si une équipe s’occupe, comme c’est devenue une coutume depuis un certain temps, de la logistique et de tout ce qui concerne le cadre de vie des Verts, en allant prospecter les différents sites qui peuvent accueillir l’EN en vue de ses prochains regroupements, une autre est allée se pencher sur le profil des adversaires que les camarades de Karim Ziani vont rencontrer en guise de préparation.

    Les agents de matchs FIFA que la FAF a chargés pour lui dénicher des sparring-partners pour sa sélection ont reçu comme consigne de trouver des adversaires qui ont le même profil que ceux que les Verts vont rencontrer au Mondial. Ainsi, si pour le mois de mars, la Serbie dont le football présente les mêmes caractéristiques que la Slovénie, premier adversaire des Verts à la CM, a confirmé sa venue, les dirigeants sont à la recherche de deux autres vis-à-vis pour fin mai et début juin. Et à cet effet, nous avons appris de source sûre que l’EN a de fortes chances de croiser le fer avec la République d’Irlande le 28 mai prochain. Le principe d’organiser ce match a été retenu par les deux fédérations respectives, il ne reste alors que la conclusion de l’accord. Ce qui ne va pas tarder à se faire, rappelle notre interlocuteur.
    L’Irlande est l’adversaire idéal pour Rabah Saâdane et sa troupe en vue de préparer ce très attendu match Algérie-Angleterre. L’Irlande, sevrée de Mondial par la faute de la… main d’Henry, présente toutes les caractéristiques du football britannique. L’équipe irlandaise, de son côté, se projette sur les éliminatoires de l’Euro 2012. Et c’est dans ce sens que les Irlandais ont établi leur plan de préparation avec comme adversaire de luxe le Brésil qu’ils affronteront à Londres. Algérie-Irlande pourrait vraisemblablement se tenir dans la ville qui accueillera la sélection nationale en stage. Il est programmé pour le 28 mai.
    Mexique ou Pérou en juin à Alger
    En juin, les coéquipiers de Mourad Meghni seront de retour à Alger pour un match d’au-revoir au 5-Juillet avant le grand départ pour l’Afrique du Sud. L’adversaire des Verts pourrait être le Mexique. La particularité de ce pays est qu’il renferme pas mal de joueurs évoluant dans le championnat US. Il s’agit d’une sélection qui a souvent affronté les «Yankees». Cela pourrait donc constituer une aubaine pour Saâdane afin de mieux cerner le profil du 2e adversaire de l’Algérie au Mondial. Ce match devra se tenir le 5 juin prochain. Si toutefois le Mexique décline l’invitation, les organisateurs ont un plan B en main. Son remplaçant est déjà trouvé et il s’agit du Pérou. L’adversaire sud-américain serait disponible à cette date. Algérie-Pérou rappelle également de bons souvenirs des années 1980 que l’EN de l’époque, qui préparait le Mondial espagnol, a rencontré les Péruviens dans un match amical au 5-Juillet.
    Algérie-Italie en Afsud ?
    Après cette rencontre, les Verts s’envoleront pour l’Afrique du Sud. Une fois sur le site, les Algériens comptent programmer une ultime rencontre internationale avec un adversaire de gros calibre. Des indiscrétions font part d’une confrontation avec les champions du monde en titre dans un des sites de campement de l’une des deux formations. Et comme pour le match contre le Mexique, là aussi un plan B est prévu dans le cas où les Italiens ne donneraient pas leur accord. La Côte d’Ivoire de Didier Drogba pourrait faire figure d’un bon sparing-partner. Ce dernier, avant le début du Mondial, ne devrait pas être intense. Les équipes cherchent surtout à meubler et de ce point de vue, prendre moins de risques en vue de ne pas exposer les joueurs à d’éventuelles blessures.
    Ce plan de préparation tracé par les responsables de la FAF ne peut prendre forme que si les parties contactées donnent leur accord officiel. A l’heure actuelle, l’on est au stade des concertations même si notre source affirme que les accords ont été obtenus et qu’il ne reste que la confirmation par écrit de ces engagements.
    A. Merabet

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  35. mimi Dit :

    slt magique tous les algérien sont fiérs de toi.personnallement je t’aime beaucoup et je te souhaite que du bonheur dans ta vie

  36. nanou Dit :

    slt tous ceci est mon magic sa femme a vraiment de la chance

  37. Amel Dit :

    Slt madjid,je suis Amel d’Alger
    Madjid je t’aime trés fort,jt’ai vu dans mon rêve croi moi.

  38. nesrine Dit :

    s estune jouer mervelle et brillan waw

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...