RSS

Fiche (Biographie) de Karim Ziani

5 décembre 2009

Non classé


Karim Ziani footballeur international algérien , milieu de terrain offensif est né à Sèvres le 17 août 1982 en région parisienne d’une mère française et d’un père algérien (kabyle).photokarimziani3.jpg

A l’âge de 13 ans il est repéré par le Racing Club de France ou il y reste jusqu’en 1998 avant de rejoindre le centre de formation de Troyes avec qui il signera son premier contrat pro .



Son entraîneur à l’époque fut Alain Perrin, il effectue sa première apparition en ligue 1 en décembre 2001.

En février 2003 il joue sa première sélection avec l’Algérie contre la Belgique.

En 2004 il est prêté à Lorient qui ensuite le recrute la saison suivante ou il sera un élément important dans la remontée de Lorient en ligue 1 , lors de cette saison il est même élu meilleur joueur de ligue 2.

En 2006 il rejoint le FC Sochaux-Montbéliard pour un contrat de 3 ans ou il retrouve son entraîneur de l’époque Alain Perrin. A la suite de cette saison il est élu ballon d’or Algérien, il l’est encore en 2007.

Le 12 mai 2007, il remporte la coupe de France avec Sochaux contre son futur club l’Olympique de Marseille.
Comme Antar Yahia Madjd bouguerra Karim Ziani a été bercé suite à la belle prestation de l’équipe nationale Algérienne

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

19 Réponses à “Fiche (Biographie) de Karim Ziani”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Le mois qui suit il est recruté par l’Olympique de Marseille qui lui permettra de découvrir la ligue des champions.
    Mais sa première saison à l’OM ne se passe pas comme il le souhaite, souvent blessé, il s’énerve même avec son entraîneur Eric Gerets, suite à cette altercation il est mis à pied pour une durée de 10 jours.

    Mais ces problèmes ne l’ont pas poussé à quitter l’Olympique de Marseille voulant rester pour montrer son réel potentiel.

    Lors du début de saison (2008-2009), une nouvelle blessure vient perturber sa préparation avec le groupe marseillais, au grand regret de son entraîneur, mais il fait preuve de bonne volonté et revient rapidement à son meilleur niveau, effectuant ainsi un excellent début de saison, élu même meilleur marseillais face à Auxerre lors de son retour.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Karim Ziani (joueur algérien): « On a hérité d’un groupe relativement assez difficile. Nous allons affronter l’Angleterre, une équipe très solide qui revient bien, et l’équipe des USA qui a été battue in extremis en finale de la Coupe des Confédérations par le Brésil. En quelque sorte, nous constituons avec la Slovénie les petits Poucets du Groupe. A mon avis, on a évité le Groupe le plus dur comme celui qui comprend le Brésil, la Côte-d’Ivoire, le Portugal et le Honduras. Mais à ce niveau là, il n y a pas de petites équipes. Nous jouerons nos chances à fond et tout reste possible à ce niveau de compétition.
    El Khabar On Line

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Vfl Wolfsburg – Manchester United : Un avant-goût du Mondial pour Ziani

    PUBLIE LE : 07-12-2009 | 00:00 | PAR A. A. A.

    Une aubaine pour le lutin algérien pour s’imprégner du jeu de Manchester.

    Le Vfl Wolfsburg, champion d’Allemagne en titre qui compte en son sein l’Algérien Karim Ziani, accueillera demain soir sur son stade du Volkswagen Arena, Manchester United pour le compte de la dernière journée du premier tour de la Ligue des Champions d’Europe. Un match qui se présente comme un avant-goût du Mondial pour le milieu de terrain des Verts qui devra «re»croiser le chemin des Anglais, mais avec la sélection aux trois lions, le 18 juin prochain au Cap (Afrique du Sud). Une aubaine pour le lutin algérien pour s’imprégner du jeu de Manchester, qui de l’avis de beaucoup d’observateurs, est celui qui se rapproche le plus du jeu de la sélection. «Ça ne va pas être le même contexte. Ce sera, au contraire, complètement différent. Les deux compétitions ne se ressemblent pas. Seulement, ça reste un bon test pour moi. Une sorte, disons-le, d’entrée en attendant de voir ce que ça va donner face à l’Angleterre avec la sélection», a commenté Karim Ziani qui espère au passage revenir dans le onze de départ après avoir été relégué sur le banc des remplaçants lors de la dernière journée du championnat face à Fribourg.
    A. A. A.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/vfl-wolfsburg-manchester-united-un-avant-gout-du-mondial-pour-ziani#ixzz0Z45hVe8J

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    Les 10 vérités de Bougherra

    PUBLIE LE : 12-12-2009 | 00:00 | PAR Mohamed Saâd

    Lacen : «S’il vient, je n’aimerais pas être à la place de Saâdane»

    Lorsque nous avons accosté Madjid Bougherra dans la zone mixte du stade Ramon Sanchez-Pizjuan de Séville juste après le match Séville – Rangers, l’international algérien était en train de répondre aux questions des confrères écossais. Très sollicité, Bougherra a préféré nous donner rendez-vous à l’hôtel Sevilla. «Pour discuter à l’aise», nous a-t-il dit en prenant le soin de bien nous indiquer le nom de l’hôtel Sevilla Center, en plein centre de la capitale andalouse comme son nom l’indique.

    Un quart d’heure plus tard et au moment où nous demandions au réceptionniste d’appeler Bougherra, ce dernier est apparu pour ensuite nous indiquer un endroit calme pour discuter. Très à l’aise avec son jogging bleu des Rangers et toujours avec le sourire, Bougherra a répondu à toutes nos questions, même les plus osées, sans jamais se montrer embarrassé. Vers minuit, c’est nous qui avons demandé à l’international algérien d’aller se reposer car un vol du matin à destination de Glasgow l’attendait. Mais, durant la demie heure qu’il avait passée avec nous, Bougherra s’est complètement lâché en donnant son point de vue sur l’actualité brûlante de l’Equipe nationale. Nous vous en avons choisi dix sujets avec dix vérités de Bougherra.

    Ziani : «C’est grâce à lui que j’ai été sélectionné en A»
    «Mon amitié avec Karim Ziani a commencé en sélection espoirs. Nous avions joué ensemble contre le Ghana à Blida puis en Zambie. Juste après ces deux matchs, et comme Salim Aribi et Brahim Zafour s’étaient blessés en même temps, il y a eu un gros problème en défense avant un match important face au Nigeria à Abuja. C’est là que Ziani est allé voir Pauwels puis lui demander de me donner une chance. La suite, tout le monde la connaît. Je sors l’un de mes meilleurs matchs en sélection et je m’impose définitivement en équipe d’Algérie. Ziani aime tellement l’Algérie qu’il s’implique souvent pour le bien de la sélection. Il était le seul à croire en une qualification en Coupe du monde avant même les éliminatoires. C’est ça Karim : un leader qui dégage de la confiance.»

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/les-10-verites-de-bougherra#ixzz0ZSJ9az8q

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  5. Sougri Dit :

    ZIANI affirme n’avoir accordé aucune interview à une TV allemande «Moi, demander pardon au Egyptien, jamais de la vie»
    «j’éprouve de la haine à leur égard»

    Date : 17-12-2009/19h40
    Réalisé par : Asma H. A.

    On savait que les égyptiens étaient forts dans l’art de la manipulation, mais on ne les croyait pas aller jusqu’à inventer des propos affirmant qu’un de nos joueurs a demandé pardon à tout le peuple égyptiens sur une chaine de télévision publique en Allemagne en l’occurrence ZDF. En tous cas c’est ce qui s’est passé hier.

    Une information a fait l’effet d’une bombe puisque sur plusieurs sites égyptiens dont korabia.com et mbc.net repris par certaines chaines de télévision satellitaires en Egypte on fait savoir: « Vous voyez bien qu’on avait raison. Un joueur de l’équipe d’Algérie et qui n’est pas des moindres puisqu’il s’agit de Karim Ziani a déclaré sur ZDF qu’il nous demandait pardon suite aux incidents qui se sont produits au Soudan. Enfin quelqu’un qui reconnait ce qui s’est passé et qui demande des excuses », ont ils affirmé.
    Une déclaration qui a bien évidemment étonné plus d’un ici en Algérie, mais connaissant le joueur, beaucoup n’ont pas cru une seule seconde que la coqueluche des Vert aurait fait de telles déclaration, lui qui était dans tous ses états près ce qui s’est passé au Caire et qui a donné tout ce qu’il avait dans le ventre malgré sa blessure pour arracher cette qualification.
    «Tout ce que j’éprouve à leur égard c’est de la haine, rien d’autre »
    Ainsi et alors que le joueur préparait tranquillement hier son match de samedi face à Frankfurt à Wolfsburg avec son équipe, il a pris connaissance de ce qui a été rapporté par les égyptiens par le biais de son père Rabah Ziani assaillis par les nombreux coups de fil des journalistes algériens afin de confirmer ou infirmer cette information.
    Surpris et très en colère suite à cette énième manipulation de la presse égyptienne, Karim Ziani a pris attache avec nous pour démentir tout ce qui a été dit : « Franchement ces égyptiens sont vraiment incroyables. Là ils prouvent encore une fois qu’ils sont vraiment forts dans l’art de la manipulation. Comment pourrai je parler ou faire des déclarations dans une chaine de télévision allemande alors que je ne parle même pas allemand. Il faut savoir que depuis que je suis là je n’ai jamais fait la moindre interview dans une chaine de télévision. Il paraît même que j’aurai fait une déclaration en arabe. Là aussi c’est archi faux vu que je ne sais pas parler l’arabe littéraire. En plus comment est ce que je pourrai demander pardon alors que c’est nous qui avons été tabassés au Caire. S’il y a des personnes qui doivent demander des excuses se sont les égyptiens après ce qu’ils nous ont fait subir. Donc je tiens à démentir tout ce qui a été dit et rapporté par rapport à une quelconque déclaration de ma part à ce sujet.
    Enfin, je tiens à affirmer que je ne pardonnerai jamais aux égyptiens ce qu’ils nous ont fait. Tout ce que j’éprouve à leur égard c’est de la haine, rien d’autre. Donc qu’on cesse de raconter n’importe quoi et qu’on nous laisse tranquille. Si c’est une tentative pour nous déstabiliser à la veille d’une compétition importante comme celle de la CAN et bien, je dirai que c’est raté », a tenu à déclarer le milieu de terrain des Vert Karim Ziani cette après-midi (Ndlr ce jeudi début de soirée).
    Asma H. A.

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    Ziani pourrait poursuivre en justice des médias égyptiens
    19.12.2009 Par Mohammed Nedjari/Zineb A.
    Taille de police : Decrease font Enlarge font
    image

    Le joueur de la sélection nationale de football, Karim Ziani, a indiqué qu’il allait se rapprocher des responsables de la chaîne allemande ZDF pour demander des explications au sujet de déclarations que la chaîne lui aurait attribuées. En effet, certaines chaînes égyptiennes ont affirmé que selon des informations rapportées par la ZDF, Ziani demandait pardon au peuple égyptien pour les incidents qui ont émaillé le match Algérie-Égypte.

    * Karim Ziani a affirmé qu’il n’avait fait aucune déclaration à la chaîne allemande, mieux encore, il ne parle pas l’allemand. Le joueur s’est dit surpris par ces allégations rapportées par les médias égyptiens sur ce qu’ils appellent les incidents de Khartoum. Il ajoute qu’il étudiera avec ses avocats la question d’un éventuel dépôt de plainte contre ceux qui ont transformé ses propos. Pour Ziani, des parties égyptiennes tentent d’ébranler la stabilité de l’équipe nationale à l’approche de la CAN, dont le coup d’envoi est prévu le 10 janvier prochain.
    *
    * S’il y avait des excuses à faire, ce sont les égyptiens qui devraient faire le pas après les agressions que les algériens ont subies au Caire, souligne le joueur qui précise par ailleurs qu’il n’y a eu aucun incident à Khartoum lors du match qui a porté les Verts au Mondial.
    *
    * Ziani espère rencontrer une nouvelle fois la sélection égyptienne lors de la CAN pour confirmer la suprématie des Verts devant les Pharaons.
    *

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  7. Artisans de l'ombre Dit :

    Ziani : «On a un statut à défendre en Angola»

    Date : 21-12-2009/9h27
    Réalisé par : N. Boumali

    Auteur d’une belle prestation face à Francfort, l’international algérien de Wolfsburg revient à son meilleur niveau. Il compte partir en vacances pour une semaine avant de rejoindre l’équipe nationale. Pour la prochaine Coupe d’Afrique, Ziani affirme d’ores et déjà que les Verts en leur qualité de mondialistes ont un statut à défendre en Angola. En joueur professionnel, il avertit tout le monde, en disant qu’il n’y a pas d’équipe faible, tout en ajoutant que lui et ses équipiers respectent beaucoup le Mali, mais ils n’ont pas peur de lui.

    - Vous avez fait un match plein face à Francfort, vous êtes sûrement content de votre prestation ?
    - C’est vrai que j’ai beaucoup défendu face à Francfort. On était sur une série de mauvais résultats et toute l’équipe a fait un match plein. C’est dommage d’avoir encaissé un but dans les dernières minutes de la partie.
    - Vous étiez donc déçu du résultat final…
    - Oui, on aurait pu remporter les trois points, malheureusement on a encaissé un but dans les dernières minutes.
    - Arrivez-vous à vous adapter au climat de l’Allemagne ?
    - Il fait très froid ici. Il fait -12° aujourd’hui et lorsqu’on a joué face à Francfort, il faisait moins -10°. Ce n’est pas du tout facile de jouer dans ces conditions.
    - Vous allez certainement profiter de la trêve pour vous reposer, n’est-ce pas ?
    - Effectivement, je profiterai de cette trêve pour me reposer un peu. Je partirai en vacances pour une semaine. Ensuite, je rejoindrai directement le lieu de regroupement de l’équipe nationale.
    - La Coupe d’Afrique approche, pensez-vous déjà à cette compétition ?
    - On est des mondialistes et on a un statut à défendre. Ce ne sera pas facile, mais on négociera match par match.
    - Il est impératif de gagner face au Malawi pour pouvoir aborder la suite de la compétition avec beaucoup d’assurance…
    - Il ne faut pas sous-estimer le Malawi, car à ce stade de la compétition, il n’y a pas d’équipe faible. Même le Cameroun et le Nigeria ont gagné difficilement devant des adversaires qu’on qualifie de petites équipes. Le football africain a beaucoup évolué et c’est pour cela qu’on doit prendre au sérieux tous nos adversaires. Pour ce qui est du premier match, on ne doit nullement le rater et cela même si l’adversaire a pour nom le Malawi, l’Angola ou le Mali.
    - Le Mali possède de grands joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens, n’avez-vous pas peur de cette équipe ?
    - On respecte le Mali, mais on n’a pas peur de lui.
    - Est-il vrai que vous avez décidé d’ester en justice la chaîne allemande ZDF ?
    - Mon club a reçu un coup de fil de la chaîne allemande. Les responsables de cette dernière ont tenu à démentir de m’avoir interviewé. Ils sont même prêts à faire un démenti. Tout ce qui a été rapporté par la presse égyptienne est de la pure invention.
    - Vous ne croyez pas que les Egyptiens sont des champions de la désinformation et de la manipulation ?
    - C’est très grave ce qu’ils ont fait.
    - On aimerait bien avoir votre point de vue en tant que cadre sur la non-convocation de Lacen pour la prochaine Coupe d’Afrique ?
    - J’ai déjà parlé de ça. Lacen a fait son choix et ce n’est pas du tout de mon ressort pour s’exprimer sur ça. La FAF et le sélectionneur national sont les seuls habilités à parler de cette affaire.
    - Certains anciens internationaux nous ont confié qu’en 1986, la venue de nouveaux joueurs et la non-convocation de ceux qui ont disputé tous les matches des éliminatoires avaient créé des frictions dans le groupe…
    - Vous savez, ce n’est pas la même époque. Si Lacen était venu, ce serait un plus pour l’équipe. Il a fait son choix et il a ses raisons.
    N. Boumali

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  8. Artisans de l'ombre Dit :

    Le 21/12/109 20h46:02

    Epoustouflant Ziani contre Frankfurt

    Date : 20-12-2009/9h40
    Réalisé par : A.H.A.

    Comme annoncé dans nos précédentes éditions, Armin Veh a fait confiance à Karim Ziani en le faisant jouer d’entrée pour le déplacement de Wolfsburg à Frankfurt. Et le coach n’avait pas tort dans ses choix.

    n effet, selon les rapports de presse qui ont suivi le match nul arraché par les Loups à Frankfurt, l’international algérien a été crédité d’un bon match. Ne s’avouant jamais vaincue, son équipe est parvenue à deux reprises à revenir au score. Menée au score dès la 26’ de jeu, les camarades de Ziani n’ont mis qu’une dizaine de minutes pour voir le buteur maison Dzeko niveler la marque. La mi-temps sera sifflée sur ce score de parité. De retour des vestiaires, les locaux parviendront à inscrire un deuxième but avant de voir les Loups, par le biais de Josué, reprendre son ballon dans les filets permettant à Wolsfburg de revenir avec un point dans son escarcelle.
    A retenir que l’Algérien a joué toute la partie, une aubaine qu’il n’avait pas eu depuis son retour gagnant avec les Verts à Khartoum, ce qui lui a permis d’avoir 90 minutes de jeu dans les jambes. Karim va, à présent, prendre un petit repos de quelques jours avant de rejoindre la sélection en France pour son regroupement.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  9. Artisans de l'ombre Dit :

    MEILLEUR JOUEUR AFRICAIN : Karim Ziani en cinquième position
    23.12.2009 Par Halima Nine
    Taille de police : Decrease font Enlarge font
    image

    Karim Ziani, le milieu de terrain de l’équipe nationale et de Wolfsburg a occupé la cinquième place du classement du sondage du meilleur joueur en Afrique.

    *
    *
    Le sondage est paru mercredi sur le site électronique du journal marocain El Mountakhab, selon lequel l’attaquant camerounais de l’Inter Milan, Samuel Eto’o a été élu le meilleur joueur africain de l’année 2009 avec 156 points.
    *
    *
    La deuxième position a été attribuée à l’attaquant international ivoirien du club anglais de Chelsea Didier Drogba avec 86 points suivi par l’international marocain et l’attaquant des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh, qui a obtenu 80 points.
    *
    *
    L’ivoirien Yaya Touré (Barcelone) a occupé la quatrième place avec 68 points selon le sondage du journal marocain auquel 35 observateurs africains et internationaux ainsi que 189303 internautes ont participé.
    *
    *
    Le classement final :
    *
    *
    1- Samuel Eto’o (Inter Milan- Cameroun) : 156 points.
    *
    2- Didier Drogba (Chelsea- Côte d’Ivoire) : 86 points.
    *
    3- Marouane Chamakh (Bordeaux- Maroc) : 80 points.
    *
    4- Yaya Touré (FC Barcelone- Côte d’Ivoire) : 68 points.
    *
    5- Karim Ziani (Wolfsburg- Algérie) : 35 points.
    *
    6- Seydou Keita (FC Barcelone- Mali) : 34 points.
    *
    7- Mohamed Abou Trika (Al Ahli- Egypte): 20 points.
    *
    8- Emmanuel Adebayor (Manchester City- Togo): 12 points.
    *
    9- Muntari Sulley (Inter Milan- Ghana): 7 points.
    *
    10- Obafemi Martins (Wolfsburg- Nigeria): 3 points.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  10. Artisans de l'ombre Dit :

    MEILLEUR JOUEUR AFRICAIN : Karim Ziani en cinquième position
    23.12.2009 Par Halima Nine
    Taille de police : Decrease font Enlarge font
    image

    Karim Ziani, le milieu de terrain de l’équipe nationale et de Wolfsburg a occupé la cinquième place du classement du sondage du meilleur joueur en Afrique.

    Le sondage est paru mercredi sur le site électronique du journal marocain El Mountakhab, selon lequel l’attaquant camerounais de l’Inter Milan, Samuel Eto’o a été élu le meilleur joueur africain de l’année 2009 avec 156 points.

    La deuxième position a été attribuée à l’attaquant international ivoirien du club anglais de Chelsea Didier Drogba avec 86 points suivi par l’international marocain et l’attaquant des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh, qui a obtenu 80 points.

    L’ivoirien Yaya Touré (Barcelone) a occupé la quatrième place avec 68 points selon le sondage du journal marocain auquel 35 observateurs africains et internationaux ainsi que 189303 internautes ont participé.

    Le classement final :

    1- Samuel Eto’o (Inter Milan- Cameroun) : 156 points.
    2- Didier Drogba (Chelsea- Côte d’Ivoire) : 86 points
    3- Marouane Chamakh (Bordeaux- Maroc) : 80 points.
    4-Yaya Touré (FC Barcelone- Côte d’Ivoire) : 68 points.
    5- Karim Ziani (Wolfsburg- Algérie) : 35 points.
    6- Seydou Keita (FC Barcelone- Mali) : 34 points.
    7- Mohamed Abou Trika (Al Ahli- Egypte): 20 points.
    8- Emmanuel Adebayor(Manchester City- Togo):12 points.
    9- Muntari Sulley (Inter Milan- Ghana): 7 points.
    10- Obafemi Martins (Wolfsburg- Nigeria): 3 points.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  11. Artisans de l'ombre Dit :

    الكرة الذهبية الإفريقية رهان الخضر الجديد: نجوم 82 يرشحون يبدة، زياني، وبوقرة
    2009.12.23
    برابح. ب
    image

    مرة أخرى ستكون الجزائر غائبة عن منصة التتويج بالكرة الذهبية الإفريقية لهذا العام بعد أن أعلن الاتحاد الإفريقي مؤخرا عن قائمة اللاعبين الخمسة، ويتعلق الأمر بكل من إيتو (الكامرون)، إيسيان (غانا)، دروغبا (كوت ديفوار)، كايتا (مالي)، توري (كوت ديفوار)، الذين سينتخب أحدهم للظفر بلقب أحسن لاعب لسنة 2009.

    * يذكر أن سجل الجزائر فيما يخص هذا الاستفتاء القاري الذي يتم عن طريق الانتخاب من طرف جميع الاتحاديات الإفريقية اقتصر لحد الآن على تتويجين فقط، الأول أحرزه لخضر بلومي في 1981، والثاني تحصل عليه رابح ماجر في 1987.
    *
    هذا ومرت23 سنة على تتويج صاحب الكعب الذهبي الذي كان يحمل في تلك الفترة ألوان نادي بورتو البرتغالي والجزائر لازالت تنتظر صاحب الحظ السعيد الذي باستطاعته خطف هذا التاج الغالي، غير أن الأمور ليست بسيطة كما يتصوره البعض، لأن تألق اللاعب عموما مرتبط أساسا بتألق منتخبه الوطني. وإذا عدنا إلى نتائج المنتخب الجزائري في العشرين سنة الأخيرة، فإننا نجدها سلبية على طول الخط. حيث أن الخضر ظلوا بعيدين عن التأهل إلى المونديال خلال هذه المدة، وهو ما انعكس مباشرة على الاستفتاء الذي يعين أحسن لاعب إفريقي في نهاية كل سنة. لكن المعطيات قد تتغير بالنسبة للجزائر العام المقبل بعد وصول الخضر إلى مونديال جنوب إفريقيا حيث ستشارك الجزائر هذه الصائفة للمرة الثالثة في أكبر تظاهرة كروية عالمية، إلى جانب منتخبات دولية كبيرة تصنع دائما الحدث في نهائيات كأس العالم، على غرار البرازيل ، إيطاليا، فرنسا، ألمانيا والأرجنتين.
    *
    تاريخ الكرة الذهبية بدأ في 1970 بمبادرة من جريدة « فرانس فوتبول » الفرنسية التي رسمت هذا الحدث الإفريقي واستمرت في رعايته إلى غاية 1995، أين تسلم الاتحاد الإفريقي المشعل، حيث أصبح المتكفل بمسيرة الكرة الذهبية الإفريقية.
    *
    أول لاعب تحصل على الكرة الذهبية كان المالي ساليف كايتا في 1970 وآخر متوج بهذه الكأس في 2008 الطوغولي أديبايور.
    *
    هذا وقيمة الكرة الإفريقية دفعت بالمخرج الغيني الشيخ دوكوري سنة 1994 إلى إنتاج فيلم يروي حياة ساليف كايتا، سماه « الكرة الذهبية » .
    *
    *
    إيطو، ليلي، ووياه الأكثر تتويجا
    *
    في انتظار الإعلان عن اسم اللاعب الدولي الذي سيتحصل على الكرة الذهبية الإفريقية لعام 2009 فإن تاريخ الكرة الذهبية يسيطر عليه الكامرون بـ 10 تتويجات، تليه غانا بـ 5 تتويجات، ثم المغرب بـ 4 تتويجات لتأتي الجزائر بتتويجين. أما بالنسبة للتتويجات الفردية فإن هناك ولحد الآن 3 لاعبين تحصلوا على هذه الكرة الذهبية في 3 مناسبات، ويتعلق الأمر باللاعب الحالي لنادي إنتير ميلان الكاميروني إيطو ساموال في سنوات 2003، 2004 و2005. نجد كذلك اللاعب الدولي الغاني السابق أبيدي بيلي في سنوات 1991، 1992 و1993، إضافة إلى اللاعب الدولي الليبيري الأسبق جورج وياه في سنتي 1994 و1995.
    *
    *
    بلومي يكسر الحاجز
    *
    « انتظرت الجزائر 11 سنة بعد إنشاء الكرة الذهبية الإفريقية لترفع اسمها عاليا في 1981 بفضل اللاعب المميز لخضر بلومي الذي أدهش المتتبعين والاختصاصيين الأفارقة والأوروبيين بإمكاناته الفنية الكبيرة وذكائه في اللعب. فضلا عن النتائج الممتازة للخضر في تلك الفترة وتأهل الجزائر لأول مرة مونديال 1982 في إسبانيا، كلها عوامل ساهمت في اختيار بلومي أحسن لاعب في القارة السمراء في1981. هذا التتويج كان بمثابة كسر حاجز نفسي كبير بالنسبة للجزائريين الذين عانقوا من جديد هذه الكرة الذهبية في1987 بواسطة رابح ماجر الذي كتب اسم الجزائر بأحرف من ذهب بعد أن توِّج مع نادي بورتو في رابطة أبطال أوروبا بفضل الهدف الخرافي الذي سجله في مرمى بايرن ميونيخ الألماني.
    *
    * هل ستعود الجزائر في 2010…؟
    * الجزائر التي انتظرت 24 سنة حتى تشارك مجددا في المونديال قد تعود كذلك في 2010 لتنتزع الكرة الذهبية من جديد للمرة الثالثة، لكن كل هذا يتوقف على إنجازات اللاعبين الجزائريين في »الكان« وكأس العالم وتألقهم مع أنديتهم. فالفرصة مواتية أمام الدوليين الجزائريين لإبراز إمكاناتهم لإثارة اهتمام الاختصاصيين في إفريقيا ودفعهم إلى انتخاب لاعب جزائري ليصعد فوق منصة التتويج بهذه الكرة الذهبية الغالية على أبناء القارة السمراء.
    *
    أغلب اللاعبين والمدربين الجزائريين الذين سألناهم حول إمكانية عودة الجزائر للتتويج بالكرة الذهبية أكدوا لنا بأن حظوظنا كبيرة لانتزاع اللقب بالنظر لقدرات عدد كبير من اللاعبين الدوليين الجزائريين الحاليين على غرار زياني، عنتر، حليش، بوڤرة وحتى يبدة ».
    *
    *
    تراجع الكرة الجزائرية وراء غياب لاعبينا عن الأضواء
    *
    وتبقى الأسباب الحقيقية في غياب الجزائر عن التتويج بالكرة الذهبية طيلة الـ 23 سنة الأخيرة تعود أساسا إلى تراجع مستوى الكرة الجزائرية وضعف التأطير، إضافة إلى غياب استراتيجية واضحة على المستوييْن القريب والبعيد للرفع من مستوى اللعبة الأكثر شعبية في بلادنا. هيمنة « البزناسية » على تسيير شؤون الأندية الجزائرية زاد الطين بلة، حيث أصبحت السيطرة في يد هؤلاء أشباه المسيرين الذين عاثوا فسادا وأصبحوا يبيعون ويشترون في اللاعبين كالأقسام مقابل الاستفادة من مبالغ مالية كبيرة تذهب إلى جيوبهم في غياب الرقابة بتواطؤ مع الهيئة المشرفة على شؤون الكرة في الجزائر العشرية السوداء التي مرت بها بلادنا التي كان لها تأثير سلبي في الأندية الجزائرية، وهو العامل الذي انعكس على نتائج المنتخب الوطني الجزائري الذي أصبح غيابه عن المونديال أمر عادي، ناهيك عن عجزه حتى على التأهل إلى كأس أمم إفريقيا كما حصل في نسختي 2006 و2008.
    *
    التغييرات الكثيرة التي طرأت على العارضة الفنية للخضر جعلت المنتخب الوطني الجزائري لا يجد ضالته ومن ثَم أصبح اللاعب الجزائري يفتقد إلى الطموح مكتفيا بظهور محتشم لا يعبر عن الإمكانات الحقيقية التي يتمتع بها. عدم الاستثمار في الشبان وغياب المراكز التكوينية ساهمت أيضا في تراجع الكرة الجزائرية التي بقيت بعيدة عن المشاركات الدولية في الأصناف الشبانية لمدة 30 سنة، حيث انتظرنا تنظيم كأس أمم إفريقيا لأقل من 17 سنة في الجزائر لتخطف الجزائر بطاقة التأهل إلى مونديال هذه الفئة الذي احتضنته نيجيريا في نوفمبر الماضي. الأكيد أن تأهل الخضر إلى أنغولا وجنوب إفريقيا من شأنه أن يعطي ثقة كبيرة للاعبين الجزائريين ويحفزهم أكثر من أجل بلوغ هدف التتويج بالكرة الذهبية في 2010. »
    *
    *
    بلومي: « أرشح زياني، يبدة وعنتر »
    *
    « أعتقد بأن عدم تتويج أي لاعب جزائري منذ 1987 يعود إلى تراجع الكرة الجزائرية، حيث أن نتائج الأندية الجزائرية كانت سلبية على طول الخط، كما أن المنتخب الجزائري غاب عن المونديال طيلة 24 سنة. فالبطولة الوطنية هي مرآة كرة القدم الجزائرية، وعليه فإن الجميع يكون قد أدرك الأسباب الحقيقية التي أدت إلى غياب اللاعبين الجزائريين في قائمة أفضل اللاعبين الأفارقة منذ 23 سنة. تأهل المنتخب الوطني الجزائري إلى كأسي أمم إفريقيا، وعام 2010 سيفتح الطريق دون شك أمام اللاعبين الجزائريين من أجل الطموح لانتزاع الكرة الذهبية الإفريقية في 2010. وأرشح زياني، يبدة وعنتر للتتويج بهذا اللقب القاري ».
    *

    *
    حسين باجي: « زياني أوفر حظا »
    *
    « يجب أن نعترف بأن كرة القدم الجزائرية مرت بظروف صعبة بدليل النتائج السلبية المسجلة في السنوات الماضية. كل شيء مرتبط بنتائج المنتخب الوطني الجزائري، فبعد غيابنا عن المونديال طيلة 23 سنة جاء الفرج يوم 18 نوفمبر المنصرم بالخرطوم. علينا استغلال هذه الديناميكية الموجودة لإعادة النهوض بكرة القدم الجزائرية. وأتمنى من كل قلبي أن تعود الجزائر بكل قوة إفريقيا ودوليا وتحقق إنجازات أخرى كبيرة. بالنسبة للكرة الذهبية لسنة 2010 أظن بأن حظوظ بوڤرة، زياني وعنتر كبيرة لخطف التاج أو على الأقل التواجد بين الخمسة الأوائل ».
    *
    *
    تاج بن ساولة: « حليش أبهرني »
    *
    تأهل « الخضر » إلى المونديال لم يكن سهلا، لكنه جاء مستحقا. الفوز على المنتخب المصري جاء ليؤكد صحوة المنتخب الجزائر. يجب علينا أن نستغل هذه الظروف لنعيد بناء كرة القدم الجزائرية على أسس صحيحة. ورغم تأهلنا مازال عمل كبير ينتظرنا مستقبلا خاصة على المستوى الوطني. فمن الضروري فتح مراكز التكوين وإعطاء الفرصة للمواهب الشابة حتى نصل إلى القمة. تأهل الخضر ما هي إلا بداية لفتح صفحة جديدة، أتمنى أن يواصل المنتخب الجزائري بنفس الروح ويحقق نتائج إيجابية في أنغولا وجنوب إفريقيا. فيما يخص الكرة الذهبية أرشح حليش، بوڤرة وزياني للتتويج بهذا اللقب في 2010.
    *
    *
    صالح عصّاد: « زياني أو يبدة »
    *
    « المنتخب الوطني الجزائري أثبت خلال التصفيات بأنه قد عاد بقوة. فالتأهل على حساب المنتخب المصري لم يكن سهلا لكنه كان مستحقا، كنت أعلم بأن المنتخب الجزائري لديه الإمكانات لتخطي عقبة الفراعنة.
    *
    في الوقت الحالي نمتلك منتخبا قويا، عليه فقط مواصلة اللعب بنفس الروح لتحقيق إنجازات أخرى، أما بالنسبة لكأس أمم إفريقيا فإن حظوظنا كبيرة للتأهل للدور الثاني، ويبقى كل شيء مرتبط بقدرة اللاعبين على الاسترجاع والتأقلم مع الأجواء الإفريقية. أما بالنسبة لتراجع كرة القدم الجزائرية في السنوات الفارطة فهو راجع إلى ضعف البطولة الوطنية وغياب مشروع كروي واضح. وعليه يجب استغلال هذا الظرف لتحسين أوضاع كرة القدم الجزائرية. أعتقد بأن زياني ويبدة لديهما حظوظا وفيرة لانتزاع اللقب الإفريقي في 2010″.
    *
    *
    نور الدين قريشي: « أرشح بوڤرة »
    *
    « غياب الجزائريين عن التتويج بالكرة الذهبية في السنوات الماضية يعود إلى تراجع مستوى الكرة الجزائرية. التأهل إلى مونديال جنوب إفريقيا من شأنه أن يعيد الأمل للاعبين الجزائريين حتى يكونوا ضمن الأوائل في قائمة أفضل اللاعبين الأفارقة.
    *
    بالنسبة لعام 2010 أعتقد أن حظوظ الجزائريين كبيرة لانتزاع الكرة الذهبية الإفريقية، أنا أرشح بوڤرة وحتى عنتر للظفر بهذا اللقب القاري ».

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  12. Artisans de l'ombre Dit :

    La chaîne allemande ZDF disculpe Karim Ziani

    PUBLIE LE : 24-12-2009 | 00:00 | PAR K. M.

    Heiko von Debschitz : (Responsable des relations internationales) «Ziani n’a jamais présenté ses excuses aux Egyptiens»

    Suite…

    Décidément, les médias Egyptiens ne sont pas prêts à renoncer à leurs pratiques frauduleuses, en cultivant la culture du mensonge, qui n’est guère étrangère à un pays où l’on s’amuse souvent à transformer l’échec en victoire, s’appuyant sur une presse sans scrupules. Il y a une dizaine de jours de cela, le quotidien égyptien Al Youm Essabaâ, spécialisé dans la prolifération du mensonge, a attribué des déclarations dénuées de tout fondement à l’international Karim Ziani à travers lesquelles il aurait présenté ses excuses aux Egyptiens pour les prétendues agressions survenues au Soudan, dont étaient victimes des énergumènes qu’on présente comme des artistes au pays des Pharaons. En perte de crédibilité, à l’image des autres quotidiens égyptiens et leurs chaînes satellitaires, Al Youm Essabaâ n’a pas trouvé mieux que d’attribuer ces prétendues déclarations à Ziani, en précisant qu’elles ont été faites dans l’une des grandes chaînes allemandes, ZDF. Afin de lever le voile sur cette affaire, nous avons jugé utile de prendre attache avec la chaîne allemande et vérifier ainsi l’authenticité de l’information. Par le biais d’un responsable des relations internationales au sein de la ZDF, en l’occurrence M. Heiko von Debschitz , ce dernier a disculpé Karim Ziani à qui les Egyptiens ont attribué des déclarations mensongères. «Ici, à la ZDF, nous avons reçu plusieurs questions concernant les déclarations de Ziani, et après une enquête, en collaboration avec le club du joueur VfL Wolfsburg, au sein de nos journalistes de la chaîne, je suis arrivé à la conclusion que les déclarations n’ont jamais été faites par Karim Ziani. Je ne sais pas si c’est la presse égyptienne qui a inventé l’histoire, il est sûr que les fausses déclarations ont été diffusées avant vendredi, étant donné que nous avons reçu la première réaction concernant les fausses «excuses» mercredi. Si je ne me trompe pas, le Times Algérie (http://www.algeriatimes.net/) a également repris les déclarations via Internet», dira M. Heiko von Debschitz à travers la correspondance qu’il nous a envoyée. Ainsi, la chaîne allemande ZDF disculpe le milieu de terrain algérien, qui nous a déjà affirmé qu’il n’a jamais présenté ses excuses aux Egyptiens et qu’il ne le fera jamais. Cependant, le recours au mensonge de la part des Egyptiens ne nous surprend nullement, eux qui ont déjà versé dans le mensonge en prêtant de fausses excuses même aux hauts responsables algériens dont rêve Missr Oum Edounia, qu’elle n’aura jamais. Quant au site algérien cité par M. Heiko von Debschitz, il n’a fait que reprendre l’information apparue sur les colonnes du quotidien égyptien.
    K. M.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/la-chaine-allemande-zdf-disculpe-karim-ziani#ixzz0aavqLfsU

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  13. lina et melissa Dit :

    ziani on vous attent a soustara avec ta fille

  14. Artisans de l'ombre Dit :

    KARIM ZIANI
    «Je n’oublierai jamais l’épisode du Caire»
    04 Janvier 2010 – Page : 17
    Lu 8 fois

    A Wolfsburg depuis l’été dernier, l’international algérien se régale dès qu’il retrouve la sélection nationale, engagée dans la prochaine Coupe d’Afrique des Nations et la Coupe du Monde sud-africaine.

    Comment avez-vous vécu le premier stage au Castellet?
    Karim Ziani: Les trois-quatre premiers jours nous ont permis de nous remettre en forme, de renouer contact, car nous ne nous sommes plus revus depuis le dernier match contre l’Égypte (le 18 novembre). Nous allons entrer dans le vif du sujet lors de notre second stage, dès aujourd’hui. Nous allons vraiment commencer à penser à la Coupe d’Afrique des Nations.

    Cette compétition semble lointaine, vu l’ambiance très détendue qui règne dans les rangs de la sélection…
    En fait, c’est toujours comme ça depuis le début des éliminatoires jusqu’à la qualification! C’est ce qui fait notre force.
    Nous sommes cools. Pendant les matchs, c’est autre chose.

    Comment avez-vous vécu la visite surprise de Zinedine Zidane?
    Le voir parmi nous, c’était très sympa. Il nous a félicités pour les résultats que nous avons obtenus, notamment la qualification pour la Coupe du Monde.

    La CAN démarre bientôt. Dans quel état d’esprit l’Algérie l’aborde-t-elle?
    Dans de bonnes conditions. On verra ce que nous réservera le premier tour et, surtout, notre première rencontre face au Malawi. Ce match sera tout sauf une partie de plaisir. Pour bien entamer cette CAN, nous nous devons de l’emporter.

    Et le titre continental? Vous y croyez?
    Plusieurs pays, comme la Côte-d’Ivoire, le Cameroun, le Ghana sont encore au-dessus de nous. Il nous reste beaucoup de travail à accomplir. Mais avec la volonté, on ne sait jamais.
    Cette sélection est largement la plus forte de celles dans lesquelles j’ai évolué depuis que je porte le maillot des Fennecs.

    D’où vient cette force?
    Les trois-quarts des joueurs évoluent dans un club de première division en Europe. Lorsque j’ai débuté, la plupart jouaient en D2 ou n’étaient pas forcément titulaires en D1. Il y a plus de qualité et nous possédons un mental à toute épreuve.

    Avez-vous digéré le match du Caire et les incidents ayant émaillé l’avant-match?
    Non, cet épisode ne sera jamais digéré. Je n’y repense pas souvent, mais cela fait partie des choses qui marquent à vie. Je pense que ce genre de galère renforce un groupe. Cela permet d’avancer.

    Comment se passe votre première saison à Wolfsburg?
    Je suis encore en période d’adaptation. Je découvre toujours ce nouveau championnat, ce nouveau jeu. Mais ça se passe tranquillement. Ma chance, c’est que le coach me connaît et me laisse du temps pour bien m’acclimater. Notre potentiel offensif est énorme. Le problème, c’est que l’on encaisse trop de buts. Les places sont chères. Mais on joue bien au ballon, on se fait plaisir.

    Vous n’êtes pas toujours titulaire. L’acceptez-vous?
    Je viens d’arriver, je me suis blessé. Ce qui compte, c’est la confiance du coach. À chaque fois que je ne suis pas titulaire, je suis le premier à entrer en jeu.

    Avez-vous définitivement tourné la page OM?
    Non, je ne peux pas oublier un tel club. C’est le meilleur club de France. Je garde de très bons souvenirs de mon passage en Provence. On s’est régalés malgré l’absence de titre, surtout à l’issue de ma deuxième année.

    Regrettez-vous d’être parti aussi vite, après votre meilleure saison?
    C’est vous, la presse, qui avez inventé une fin à cette histoire. Un jour ou l’autre, on se barre, c’est normal. C’est toujours lorsque l’on se montre à son avantage qu’un départ se dessine.
    C’est clair que j’aurais pu prétendre à autre chose. Mais j’avais une opportunité de découvrir un championnat étranger. À 27 ans, je n’ai pas hésité, je l’ai saisie. Je n’ai aucun regret.

    Que pensez-vous de la saison de l’OM?
    Je suis toujours son parcours. Cette équipe possède un très gros potentiel, de très bons joueurs. Il faut leur laisser un temps d’adaptation, surtout quand beaucoup de nouveaux débarquent simultanément. S’ils restent en place, ils vont faire mal et gagner le titre. Peut-être pas cette année, mais l’année prochaine, c’est sûr. Il y a trop de bons joueurs à tous les postes. Quand tu vois la défense et les remplaçants des titulaires…

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  15. Artisans de l'ombre Dit :

    Il en a discuté avec ses coéquipiers: Ziani analyse le groupe de l’Algérie
    Date : 07-01-2010/9h13
    Réalisé par : A.Z.

    A l’approche du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations, la conversation entre les joueurs de l’EN tournent automatiquement sur cette épreuve. Si on veut, c’est le début de la préparation psychologique pour un joueur avant l’entame de la compétition. Donc, dans la soirée de mardi dernier, et autour d’un bon repas, on évoqua le premier tour. Normal, il ne reste que quelques jours avant le premier rendez-vous des Fennecs prévu lundi prochain sur les terres angolaises. Karim Ziani a analysé, en quelque sorte, le groupe A. Il a été, à l’unanimité, juste dans ses propos.

    L’Angola : «Le match le plus dur»
    D’emblée, le sociétaire de Wolfsburg a commencé par le dernier match du premier tour qui verra l’Algérie affronter le pays organisateur. Pourquoi Ziani a parlé en premier lieu de l’Angola. Il l’explique à ses copains : «Le match le plus dur, c’est face à l’Angola. Il aura à ses côtés son public. Une force supplémentaire qui fait de lui le rendez-vous le plus difficile qu’on va devoir bien préparer.» Tout le monde était sur la même longue d’onde, car effectivement, le pays organisateur ne vise pas seulement de passer le premier tour, mais plus, passer en tête du groupe. C’est ce qui fait que les Angolais sont chargés à bloc et vont mettre les bouchées doubles pour passer haut la main le premier tour et avec la mention excellence. Karim a voulu avertir ses coéquipiers. Il sait ce qu’il dit, il a vécu en 2004 l’ambiance de la Coupe d’Afrique des nations. Raison de mettre la puce à l’oreille de ses coéquipiers qui vont vivre leur première CAN.
    Le Mali : «L’équipe à redouter»
    Pour ce qui est de l’autre adversaire des Verts, qui a été évoqué en seconde position, c’est bien le Mali. Karim Ziani dira à ce sujet : «Le Mali, c’est l’équipe à redouter. Elle compte, dans ses rangs, des joueurs de niveau mondial. Ce qui fait qu’on aura en face de nous des joueurs de haut niveau. Cela dit, il faut rester vigilant et se concentrer pour réussir le pari.» Ziani a décrit le Mali. Certes, on trouve des joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens, mais ça ne veut pas dire qu’ils seront imbattables. La solution pour contrer cette équipe, Ziani l’a donnée. C’est la concentration et la vigilance. Deux ingrédients qui devront être présents le 14 janvier si l’Algérie veut passer l’examen malien avec succès.
    Le Malawi : «Le match à ne pas perdre»
    Après avoir analysé l’Angola et le Mali, il était temps d’évoquer le premier rendez-vous des Algériens en CAN et ça sera contre le Malawi. A ce sujet, Ziani explique à ses camarades : «On ne connaît pas le Malawi, ni ses joueurs ni son foot. Ce qui fait de lui une équipe difficile. Car, on ne sait pas où on va mettre les pieds. Cela dit, il y a un avantage dans tout cela, les Malawites ne nous connaissent pas aussi. Donc, on va se découvrir au fil du match. A nous d’imposer notre jeu. Ce qui est certain, c’est le match à ne pas perdre.» Effectivement, pour partir sur la bonne voie, il faut battre le Malawi, car les Algériens ont besoin d’avoir de la confiance en eux. Pour cela, il faut juste gagner le rendez-vous et tout ira dans le bon sens. En somme, la conversation entre les Verts se concentre sur le premier tour. Tant mieux, ça permettra aux Fennecs d’être à 100% dans la compétition.
    A. Z.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  16. Artisans de l'ombre Dit :

    Ziani et Mansouri
    “Maintenir la dynamique du succès”

    L’équipe algérienne de football qui ralliera aujourd’hui jeudi, l’Angola, hôte de la CAN-2010, est très motivée pour « maintenir la dynamique » qui la caractérise après sa qualification au Mondial 2010, et réaliser une participation honorable au rendez-vous angolais, ont affirmé à l’APS les deux plus anciens capés de l’EN, Ziani et Mansouri. « Nous sommes dans une dynamique de succès et nous tenons à la maintenir afin d’apporter davantage de joie et de fierté aux Algériens », a dit Karim Ziani.

    « Ce sera difficile à la CAN au vu de la valeur des équipes présentes, mais on est des compétiteurs et on doit se battre jusqu’au bout », a-t-il indiqué.

    « Une bonne ambiance anime notre groupe qui est conscient de la mission qui l’attend en Angola », a souligné de son côté, le capitaine Yazid Mansouri qui considère qu’ »une bonne entame de compétition face au Malawi nous permettra de mieux appréhender la suite du parcours ».

    Pour Ziani également, il est « primordial de sortir avec succès de la phase des poules, pour aborder ensuite les autres rencontres, match par match ».

    Les deux chevronnés des « Verts » sont unanimes à relever que le moral de l’équipe est « au beau fixe » ainsi que la forme physique des joueurs qui « travaillent beaucoup à l’entraînement, aussi bien en intensité qu’en qualité ».

    Interrogés sur un éventuel impact de la chaleur en Angola sur les joueurs algériens, Mansouri et Ziani estiment qu’ »il faut y faire avec ». « Nous avons quatre jours pleins à Luanda pour s’acclimater et j’espère que ça va aller », a noté Mansouri qui a réitéré sa disponibilité et celle de ses coéquipiers à maintenir la barre bien haute concernant les performances de l’équipe.
    revenir à la rubrique « Sports »

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  17. Artisans de l'ombre Dit :

    Ziani irrité par un journaliste

    PUBLIE LE : 16-01-2010 :

    L’un des rares joueurs à avoir accepté de s’arrêter dans la zone mixte a été Karim Ziani qui, comme à son habitude, n’a pas voulu s’attarder avec les journalistes. Il a même été irrité par un question d’un confrère de Hannibal qui lui a dit : «Enfin une victoire de l’Algérie ! Qu’en pensez-vous Ziani ?» La riposte du joueur algérien ne s’est pas fait attendre : «Vous me dites enfin, alors qu’on ne perd plus depuis deux ans. Vous me donnez l’impression que la défaite du Malawi était la cinquième.» Sur ce, Ziani est parti sans donner le temps au confrère tunisien de rectifier le tir.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/actualite-flash/ziani-irrite-par-un-journaliste#ixzz0coGw85mS

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  18. Artisans de l'ombre Dit :

    Ziani : «Ce sont les Angolais qui ont joué pour le nul, pas nous»

    PUBLIE LE : 20-01-2010 | 09:26 | PAR LE BUTEUR

    «Contre la Côte d’Ivoire, nous ne serons pas favoris et ça me convient»

    Encore une fois, Karim Ziani a été l’un des meilleurs éléments de la sélection algérienne contre l’Angola. Calme et lucide, il a fait valoir sa vision de jeu et sa clairvoyance pour créer des situations de but dans le camp adverse. C’est avec sa franchise habituelle qu’il a aimablement accepté de répondre à nos questions à sa sortie des vestiaires.

    *
    Un commentaire sur la qualification de l’Algérie pour les quarts de finale ?
    C’est une qualification tout ce qu’il y a de plus naturelle. Nous avions bien promis au peuple de passer le premier tour et nous avons tenu notre promesse. C’est une réponse à ceux qui avaient douté de nos capacités après notre défaite lors de notre premier match. Nous sommes très heureux de cette performance, même si je pense que ce n’est qu’un pas. Nous pouvons encore faire mieux dans cette compétition.
    *
    Savez-vous que les Algériens sont descendus dans la rue pour fêter la qualification pour les quarts de finale ?
    Ah, bon ? Cela fait vraiment plaisir de savoir que nous avons de nouveau fait sortir le peuple dans la rue pour des manifestations de joie. Cette qualification est avant tout pour ce peuple et nous sommes réellement heureux de lui procurer des moments de bonheur.
    *
    Au coup d’envoi de la partie, votre objectif était-il de vous qualifier au prochain tour ou bien carrément de terminer en tête du groupe ?
    Nous visions la victoire, tout simplement. Nous sommes entrés sur le terrain avec l’ambition de vaincre et passer aux quarts, quel que soit le résultat de l’autre match entre le Mali et le Malawi. C’est ce qui explique que nous avons fait preuve de beaucoup de détermination lors de la première mi-temps. Il y a eu un nul au final et nous sommes qualifiés en terminant à la deuxième place.
    *
    En deuxième mi-temps, les deux équipes avaient donné l’impression de gérer le match nul qui les qualifiait pour le deuxième tour. Etait-ce voulu ?
    Non, pas du tout. Si vous regardez bien le match, vous verrez que ce sont les Angolais qui cherchaient le nul car nous leur étions bien supérieurs. C’est nous qui avons raté la victoire, pas eux. Notre intention dès le coup d’envoi était de gagner et vous avez vu que nous nous sommes procurés des occasions de but aussi en première mi-temps qu’en seconde période. Malheureusement, nous n’avons pas pu les concrétiser. Vers la fin du match, la fatigue faisant son effet, nous nous sommes montrés plus prudents. Donc, ce n’était pas du tout prémédité. Nous avons joué pour gagner car nous aurions aimé terminer en tête de notre groupe.
    *
    Maintenant que vous êtes qualifiés, vous allez affronter la Côte d’Ivoire en quarts de finale. Cela vous fait-il peur ?
    Ce n’est pas encore certain que ce soit la Côte d’Ivoire (entretien réalisé lundi, après le match Angola-Algérie, ndlr), mais si tel est le cas, ce sera bien pour nous car nous aurons en face la meilleure sélection africaine à l’heure actuelle. Ce sera elle le favori et nous serons dans la position d’outsider, ce qui nous convient parfaitement. En tout cas, que ce soit la Côte d’Ivoire ou le Burkina Faso, celui qui terminera premier dans un groupe aussi relevé, qui comporte également le Ghana, sera forcément un adversaire de valeur.
    *
    Donc, un adversaire comme la Côte d’Ivoire vous convient ?
    Il nous convient dans le sens où notre équipe se transcende toujours face aux grandes équipes. Cela a été souvent le cas ces dernières années. Surtout que notre équipe sait toujours répondre présent lors des grands rendez-vous et c’est en cela qu’elle est forte. Elle tire sa motivation de l’adversité. Donc, rencontrer une équipe comme la Côte d’Ivoire sera très motivant pour nous.
    *
    Vous allez jouer votre match du quart de finale à Cabinda, dans la province qui a vu le bus transportant la sélection du Togo être mitraillé. Cela vous fait-il peur ?
    Non, pas du tout. Ce qui s’est passé là-bas est un acte isolé et je ne pense pas qu’il y ait risque pour notre vie. Nous allons nous déplacer là-bas pour jouer un match de football et je suis convaincu que tout se passera bien.
    *
    Allez à Cabinda, c’est découvrir un nouvel environnement et jouer dans un nouveau stade et sur un nouveau terrain. Sont-ce des inconvénients ?
    Non, nous avons fini par nous y habituer à la longue. Nous avons fait tellement de déplacements en Afrique et joué sur tellement de terrains différents qu’un changement de ville ne nous perturbera pas. Dans les clubs, nous nous déplaçons vers les villes où nous jouons nos matches à l’extérieur la veille. Là, nous y allons 48 heures avant. C’est donc mieux qu’en club (sourire).
    Entretien réalisé par
    Farid Aït Saâda et Redouane Bouhanika

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/en/actualites/ziani-ce-sont-les-angolais-qui-ont-joue-pour-le-nul-pas-nous#ixzz0d9ovYpyc

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  19. sabrine Dit :

    slt .je suis trés contente de vous et je vous souhaite une belle continuation un fabuleu avenir …..et plain de bonheurs……..vous avez levez les tetes des algeriens et je vous encourage..bay… laura_n999@hotmail.com

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...