RSS

01-02-03-Viva L’Algérie est la nouvelle puce algérienne

5 décembre 2009

Non classé

Appel aux algériens et algériennes

Merci Monsieur le ministre Ahmed Ouyahia pour ce premier pas, je dirai que même si notre gouvernement leur permet de rester en Algérie, le peuple doit faire un embargo sur tout ce qui est égyptien .Il faut leur montrer qu’on est un peuple d’honneur et qu’on est unis lorsqu’il s’agit de toucher aux valeurs de notre beau pays. Algériens, Algériennes

SVP n’ulilisez plus cette entreprise de racistes c’est la moindre des choses qu’on puisse faire pour le moment. 1 2 3 VIVA L’ALGERIE.

Mohamed Boudia : Algérie

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

11 Réponses à “01-02-03-Viva L’Algérie est la nouvelle puce algérienne”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    krimo : france
    info le fils de moubarak est actionnaire chez ORASCOM donc il faut absolument boycotter djezzy moi je vis 6 mois en algerie et 6 mois à Paris je suis commerçant et j’utilise beaucoup Djezzy maintenant j’ai cassé la puce plus de Djezzy ce fils de Moubarak actionnaire c’est lui qui a insulté les chouhadas et tous le peuple algérien il n’est pas musulman il est copte
    merci a vous chers journalistes d’ Echourouk

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Malik : Biskra
    Il faut savoir prendre la décision la plus
    appropriéé,juste et honorable, quant à la reprise de l’Orascom par Vivendi en partenariat avec Rabrab Issad. On n’a plus
    besoin de ses ingrats qui ne reconnaissent
    rien de tout ce qu’à fait l’Algérie envers
    ce pays.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    samir : Tunisie
    Moi ce que je dois dire c le boycott total de ces énergumènes en demandant aux gens qui disposent d’antennes de couper l’électricité de ces antennes donc plus de réseau ils crèverons comme des poisons que l’on sort de l’eau et laisser Rabrab profiter a moindre cout

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  4. Artisans de l'ombre Dit :

    sophie : france
    Je pense que même si Djezzy offrait des emplois aux algériens, il faut désormais boycoter cette société, d’autant plus qu’apparemment le fils de moubarek en est actionnaire! Il faut absolument que l’Algérie redouble d’effort dans son économie et laisse, dans l’avenir, une image d’un pays qui s’acharne à réussir Aussi,même si l’Egypte est hystérique, il faut garder à l’esprit que nous sommes tous des musulmans. Rabi yehdina wa yehdihoum! Amine

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  5. Artisans de l'ombre Dit :

    shem01 : Algerie
    La moindre des actions citoyennes qu’on puisse prendre, c’est de boycotter Djezzy qui finance le clan Moubarak et tous les médias egyptiens. Ce même clan qui a ouvertement menacé, agressé et insulté les Algériens. La meilleur des réponses est le boycott de Djezzy. Une fois boycotté, personne ne voudra acheté cette société surtout avec la crise mondiale actuelle. Boycottons Djezzy, faites passer le message.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  6. Artisans de l'ombre Dit :

    BERNY : toulouse france
    L’algerie est belle et RICHE avec toute cette jeunnesse elle a les moyens d’aller loin dans tous les domaines
    le retour des cerveaux est devenu une question de nationalisme depuis 14/11/09
    Du jamais vu depuis 1962
    Ouvrez nous les portes
    shem01 : Algerie
    La moindre des actions citoyennes qu’on puisse prendre, c’est de boycotter Djezzy qui finance le clan Moubarak et tous les médias egyptiens. Ce même clan qui a ouvertement menacé, agressé et insulté les Algériens. La meilleur des réponses est le boycott de Djezzy. Une fois boycotté, personne ne voudra acheté cette société surtout avec la crise mondiale actuelle. Boycottons Djezzy, faites passer le message.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  7. Artisans de l'ombre Dit :

    kamel : Algerie
    Je souhaite que tous les egyptiens sans distinction de couleur brun noir blond quitte immédiatement ce pays pour toujours
    Car il s agit de gens vraiment ingrats
    qu’ils partent vers leurs miseres en Egypte

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  8. Artisans de l'ombre Dit :

    mohamed menasria : algérie
    je demande au gouvernement algérien de prendre une décision contre cette societé ota algéria .qui est pour moi c’est juste une opportuniste .elle a bénificié des enorme avantage pour investir en algérie .et la fin elle vas partir dans des pays riches par l’argent des algériens .je me demande comment l’ordure egyptien entrer a notre pays comme les chinois au temps qu’ilya des vrais investisseur .il est temps de changer ces montalités monsieur le président

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  9. Artisans de l'ombre Dit :

    khadri : algerie
    le peuple insulté;touché dans sa dignité par des descendants d esclaves de pharaons ne peut rester longtemps sourd à de tels comportements indignes de la part d’un pays soit civilisé grace à la dans du ventre et au commerce le plus vil de sa gent féminine à sharm ek cheikh.il faut revoir nos échanges de la ZALE avec ce pays boycotter ses produits et mettre un terme à ces contrats avec leurs entrepreneurs et en particulier ORASCOM qui vent du vent pour engranger des milliards transférés sans contre partie .l’affaire de la cimenterie conclue dans le dos de l’ALGERIE devra inciter NOS GOUVERNANTS à plus de responsasibilté pour la défense de nos intérets .comment tolérer sans férir et sans aucune réaction des insultes .de grace trop c’est trop les algériens ont trop de fierte et de dignité pour accepter tout cela.nous n’avons rien à gagner avec quelqu’un qui vous méprise mais qui pompe votre argent et vous traite en pays soumis à sa volonté.la ligue arabe officine de l’egypte voire des services secrets israliens n’est d’aucune utilité pour nous et nous ne devrons pas continuer à payer gracement des fonctionnaires égyptiens qui nous maltraitent.il faut développer plutot des relations avec le soudan par la construction de barrages sur le nil pour l’amélioration de son agriculture et instaurer la paix dans pays.le problème du darfour est crée à dessein pour détourner ce pays dans son développement.le Nil passe par plusieurs pays ou sévit la famine et ils ont intéret à construire des barrages hydrauliques ce qui obligera l’egypte à garder raison et se mettre au meme niveau que ses oisins.l’ALGERIE SI ELLE BIEN GEREE SERA UNE PUISSANCE REGIONALE grace à la participation activer de sa diaspora qu ‘il faut mobiliser.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  10. Artisans de l'ombre Dit :

    Actualités : LA CÉRÉMONIE A EU LIEU SOUS LE CHAPITEAU DE L’HÔTEL SHERATON
    Que de bookmakers !

    Un chapiteau a été installé par l’opérateur téléphonique Nedjma à l’hôtel Sheraton, hier soir, pour vivre en direct, sur écran géant, la cérémonie du tirage au sort de la 19e édition de la Coupe du monde de football messieurs qu’abritera l’Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet 2010.
    A cette cérémonie algéroise, étaient présents M. Hachemi Djiar, le ministre de la Jeunesse et des Sports, aux côtés de M. Josef Ged, le patron de Nedjma, de M. Kaya Somgquza, le chargé d’affaires auprès de l’ambassade d’Afrique du Sud à Alger, du représentant de la Fédération algérienne de football. Quelques heures avant le début de la cérémonie qui se déroulait à des milliers de kilomètres de là, exactement à l’hôtel International Convention Center du Cap, les invités prenaient place sur des poufs placés sous le chapiteau dressé à l’extérieur de l’établissement hôtelier. Sans protocole, les anciens joueurs de l’équipe nationale de 1982 étaient aux côtés de personnalités sportives et d’opérateurs économiques. Quelques minutes nous séparaient de l’entame de la soirée sud-africaine, les présents ont eu droit à l’intervention du chargé d’affaires auprès de l’ambassade d’Afrique du Sud à Alger, qui fera part du grand honneur de son pays d’organiser ce Mondial, de Hachemi Djiar, le ministre de la Jeunesse et des Sports, de M. Josef Ged, le patron de Nedjma, et de M. Tikanouine, le représentant de la Fédération algérienne de football. Dès les premières images du spectacle du Cap, le silence et le suspense planaient parmi l’assistance. Mais au fur et à mesure que le moment approchait, les cœurs battaient la chamade et les supputations allaient bon train. Enfin, le grand moment arriva en plein écran et a focalisé tous les regards. Etant légèrement en retrait, nous avons dû attendre quelques minutes pour recueillir les impressions des invités.
    A. A.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

  11. Artisans de l'ombre Dit :

    Vivra l’Algérie

    par El-Guellil
    «One, Two, Three, viva l’Algérie».

    C’est à Oran, et plus précisément lors d’un fameux match entre l’équipe nationale et le club anglais de Sheffield United, que ce cri de ralliement est né, au stade Bouakeul, entre le douar Kheraza et Haï Badr. C’était le 3 mai 1974. Une victoire sur un club du pays qui a créé le football, ça se fête dignement. Ce fut «One, two, three», comme les trois buts inscrits par Belkedrouci, Lalmas et Belbahri, sous la houlette du rusé Roumain Dimitri Makri. C’était le pied de nez de Lalmas en guise de référence.

    Un estimé confrère, chroniqueur de talent, a passé cette locution au laser. Il en a déduit qu’elle n’a rien d’Algérien, «One, Two, Three» étant anglais, «Viva» étant de consonnance hispanique, alors que «Algérie» est le nom français d’El-Djazaïr». Le vieux Ochimine a tenu à marquer son désaccord, estimant, justement, que ce cri de ralliement est authentiquement algérien, puisqu’il est né au stade Bouakeul, un lieu où nos aînés, joueurs, public, entraîneurs et dirigeants ont énormément souffert de la funeste marginalisation imposée par les forces occupantes.

    Il a fallu donc cette victoire et la qualification de notre équipe nationale à la Coupe du monde pour que cette locution fasse chorus et reprise par tous les fans du pays. Elle est devenue une immense clameur, accompagnée par des battements de mains. Sortie de la poussière de l’histoire, elle se conjugue à tous les temps et s’est unie affectueusement aux verbes beugler, hurler, brailler et s’époumoner.

    Mieux, elle est dorénavant inscrite sur les murs, repeints aux couleurs nationales pour la circonstance. Alors finalement, nos frères égyptiens nous ont rendus, bien involontairement, d’immenses services, car un peuple, en manque de repères, a retrouvé son drapeau et sa fierté. Pendant que les fans algériens sont dans l’attente de connaître les futurs adversaires de notre équipe nationale au pays de Mandela, nos frères agyptiens s’acharnent toujours à poursuivre leurs «mouselsalates». Il ne faudrait pas trop leur en vouloir, car tomber du haut des pyramides où tant d’histoire (s) vous contemplent, ça fait mal. Très mal !

    Tranche de vie
    Le quotidien d’Oran

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...